Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
arbustes rares
conseil

7 arbustes rares

des sujets de collection à découvrir !

Arbuste rare ne signifie pas nécessairement impossible à cultiver ou introuvable. Chez Promesse de Fleurs, nous vous proposons quelques-unes de ces raretés, de ces arbustes de collection qui font rêver les jardiniers avertis et leur fierté lorsqu’ils s’épanouissent saison après saison. Et à condition de leur offrir les conditions de culture adéquates, ces sujets sont à la portée de tout passionné de jardin !

Découvrez ici une sélection de 7 arbustes rares : peut-être vous sentirez-vous l’âme d’un(e) collectionneur(se) du vivant, et que ces arbustes uniques trouveront leur place dans votre jardin ?

Le Xanthoceras sorbifolium 'Happy Orange', une épatante floraison multicolore

Premier dans cette sélection d’arbustes injustement méconnus : le Xanthoceras sorbifolium ‘Happy Orange’, communément appelé « Xanthocère à feuilles de sorbier ». Ce magnifique arbuste caduc est une ravissante forme à fleurs orangées issue d’un arbuste asiatique très peu planté dans les jardins en dépit de ses nombreuses qualités.

De croissance lente et à port buissonnant, ce gros arbuste porte un feuillage léger vert clair évoquant celui du sorbier, se parant de belles couleurs d’automne. Sa floraison printanière est tout simplement épatante, faite de gros bouquets de fleurs mêlant l’orangé, le pêche, le rose cuivré et le jaune. Après pollinisation, les fleurs donnent naissance à des capsules contenant de grosses graines comestibles, dont la saveur rappelle la noix de Macadamia.

arbuste rare et de collection

Xanthoceras sorbifolium ‘Happy Orange’

Rustique et facile à cultiver au soleil ou à mi-ombre sous de nombreux climats, le Xanthoceras s’adapte à tous les sols bien drainés, même calcaires et secs en été. Cette merveille atteint à terme 3 m de haut pour presque autant en largeur. Il forme soit un tronc unique, soit plusieurs troncs, porte une couronne étalée et son écorce se fissurant avec l’âge est d’un joli brun foncé. Adoptez donc ce bel arbuste sans hésiter, voilà un sujet de collection, on ne peut plus ornemental, facile et gratifiant à cultiver au jardin !

Le Cornus florida 'Urbiniana', l'élégance du Cornouiller de Floride

Unique en son genre, le Cornus florida ‘Urbiniana’ ou Cornouiller de Floride, provient en réalité du Mexique. Rare dans son milieu naturel des forêts de montagne, il l’est tout autant dans les collections des pépiniéristes. C’est un grand arbuste qui atteint environ 8 mètres de hauteur pour 3 m d’envergure. Ses feuilles ovales sont souvent enroulées sur elles-mêmes et portent des nervures appuyées bien visibles. Elles tombent assez tardivement en automne, prolongeant l’attrait de leurs couleurs flamboyantes en cette saison.

La floraison printanière de cette rareté botanique est exceptionnellement belle : elle est formée de petites fleurs en boules vert acide, entourées de bractées blanches prenant la forme de petits lampions grâce à leur forme récurvée, soudées à leurs extrémités.

arbuste rare et de collection

Cornus florida ‘Urbiniana’

Résistant jusqu’à -12 °C, le Cornus florida ‘Urbiniana’ convient à tous les climats doux : il aime la chaleur qui favorise sa floraison et craint les gelées tardives au printemps. Il se plante en exposition ensoleillée ou partiellement ombragée, dans un sol ordinaire, frais mais bien drainé, plutôt à tendance acide. De culture facile, ce Cornouiller de Floride demande peu d’entretien, alors n’hésitez pas à le tenter en isolé ou dans un grand massif d’arbustes et de vivaces qui mettront en valeur sa floraison immaculée.

Le Pseudocydonia sinensis, un Cognassier de Chine de toute beauté

Arbuste de la famille des Rosaceae, le Pseudocydonia sinensis est originaire des provinces du Sud-Est de la Chine, d’où son nom commun de Cognassier de Chine. Facile à cultiver, il vous ravira d’avril à mai de ses gracieuses fleurs de 2 à 3 cm de diamètre, de couleur rose plus ou moins soutenue selon les individus, avec chacune un cœur d’étamines jaunes. Le nectar de ces fleurs solitaires est très apprécié des abeilles. Mais l’intérêt de ce magnifique arbuste ne s’arrête pas là, car la floraison est suivie de gros coings comestibles et odorants, sans oublier ses couleurs d’automne flamboyantes, qui prolongent son attrait au jardin jusqu’en arrière-saison. Ajoutez à cela une belle écorce décorative et un port altier et vous aurez très probablement l’envie de planter chez vous cet arbuste qui mérite d’être plus connu.

Seule exigence du Pseudocydonia sinensis : de longs étés chauds permettant la maturation de ses fruits. Il pourra outre cela être planté en tout type de sol qui ne retiendra pas excessivement l’eau et une fois bien établi, il s’accommodera même de la sécheresse estivale.

arbuste rare et de collection

Pseudocydonia sinensis : fleur, fruits et écorce

Le Sinojackia xylocarpa ou Jaquier de Chine, une si délicate floraison

Encore un sujet originaire de Chine : le Sinojackia xylocarpa ou Jaquier de Chine, est un arbuste caduc de 5 à 7 m de haut, dont l’habitat naturel se situe en lisière forestière, entre 500 et 800 m d’altitude.

Son port légèrement retombant et son feuillage vert clair, séduisent tout autant que la délicatesse de sa floraison printanière. Celle-ci prend la forme de petites grappes pendantes de fleurs en clochettes d’un blanc immaculé. Ce magnifique arbuste prend également de belles teintes rouges en automne.

arbuste rare et de collection

Sinojackia xylocarpa

Rustique et de croissance plutôt lente, le Jaquier de Chine préfère la mi-ombre, les sols frais et drainés, humifères et si possible à tendance acide.

Le Banksia integrifolia , un original arbuste aux chandelles

Croissant naturellement sur le littoral Est de l’Australie, le Banksia côtier Banksia integrifolia n’est pas courant dans les jardins. C’est pourtant un arbuste rustique et très adaptable, qui atteint en moyenne 7 m de hauteur pour 4 m d’envergure, selon ses conditions de culture. Formant au fil des ans et assez rapidement un gros buisson persistant, il est intéressant pour structurer les compositions paysagères. Ses grandes feuilles coriaces, blanc argent sur le dessous, sont rassemblées autour des tiges. Atout supplémentaire de cet arbuste rare : sa floraison en goupillons jaune clair, qui s’étale de mars à juin, à l’origine de son nom commun d’Arbuste aux chandelles.

arbuste rare et de collection

Banksia integrifolia

Capable de s’adapter à des conditions de culture diverses, le Banksia integrifolia affectionne les sols sableux et drainants, mais s’accommodera également d’une terre plus argileuse, au pH indifférent. Il supporte également le vent et les embruns. Le froid est son seul ennemi ; un sujet bien établi supportera des températures de l’ordre de -10 °C.

Le Desfontainea spinosa, houx ou fuchsia ?

Originaire des régions andines tropicales d’Amérique du Sud, le houx chilien Desfontainea spinosa est un arbuste persistant et épineux qui gagne à être connu et planté dans nos jardins. Si sa silhouette et son feuillage le font ressembler à un houx, sa floraison tient de celle du fuchsia : ses trompettes rouge orangé s’épanouissent en myriade du mois de juillet au mois d’octobre, le rendant on ne peut plus attractif ! Cet arbuste de collection atteint 2 mètres de haut et de large, il est donc facile à insérer dans les massifs et les haies, où il fera sensation.

arbuste rare et de collection

Desfontainea spinosa

Rustique jusqu’à -8° C, le houx chilien pousse bien en sol sableux bien amendé et s’avère très résistant aux embruns.

Le Crinodendron patagua, de petites lanternes pleines de charme

Un autre sujet d’exception qui nous vient d’Amérique du Sud, et plus précisément du Chili : le Crinodendron patagua. Ce bel arbuste est communément appelé Arbre aux lanternes en référence à ses fleurs blanches en petites clochettes pendantes. Elles apparaissent en fin d’été (août-septembre) et sont agréablement parfumées. Cet arbuste à port érigé et buissonnant atteint dans nos jardins environ 4 m de haut pour 2 m d’envergure ; il porte un feuillage persistant vert sombre.

arbuste rare et de collection

Crinodendron patagua

Ce très bel arbuste, rare et à découvrir, est semi-rustique : il résiste à -8 °C en situation abritée et prendra place avec bonheur dans les jardins du littoral breton, méditerranéen ou atlantique. Bien tolérant à la sécheresse et au calcaire, sa préférence ira tout de même aux sols légèrement acides, frais et humifères.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire