Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Impatiens, Sunpatiens : planter, semer, entretenir

L'Impatiens en quelques mots

  • C’est l’une des seules annuelles capable de fleurir à l’ombre totale !
  • Il offre une floraison aux couleurs vives ou tendres des plus charmantes 6 mois de l’année !
  • Gélif, il fleurira dans la maison ou la véranda tout au long de l’année, ou de juin aux premières gelées, en pleine terre
  • Très florifère, de croissance rapide, il se plaît autant en pleine terre qu’en pot
  • Star des jardinières ou potées, il est également indispensable au premier plan d’un massif, dans une plate-bande ombrée ou pour illuminer l’ombre d’un sous-bois

Le mot de notre experte

Non, l’Impatiens n’est pas une fleur ringarde ! Injustement délaissée, jugée démodée, cette fleur annuelle d’une incontestable gaieté mérite pourtant une place de choix dans tous les jardins ! L’Impatiens aussi appelée Impatiente ou Balsamine des jardins fait partie des rares plantes annuelles qui s’épanouissent à l’ombre partielle ou totale pour l’égayer de ses fleurs aux couleurs souvent vives.

A l’exception des SunPatiens®, ces nouveaux hybrides qui tolèrent mieux les expositions ensoleillées et les maladies, élargissant ainsi le champ des utilisations et des coloris !

De l’Impatiens walleriana aux Impatiens hawkeri de Nouvelle-Guinée, c’est la meilleure plante à massif de l’été : elle fleurit inlassablement de juin jusqu’aux premières gelées et convient bien dans des massifs, en pots, ou dans des bordures et des jardinières auxquels elle apporte vivacité, charme et élégance.

L’impatiente est une frileuse qui peut être cultivée en annuelle ou comme plante vivace d’intérieur gardée au chaud dans la maison ou dans la véranda où elle donnera des fleurs même au cœur de l’hiver. 

Comment tailler un impatiens, comment faire une bouture d’impatiens de Guinée, découvrez tous nos conseils pour planter ou semer cette plante facile sans entretien !

Laissez-vous séduire par nos Impatiens et Sunpatiens ces fleurs incontournables pour donner de la luminosité et de la couleur à toutes vos compositions d’été !

Et craquez pour notre collection de fleurs annuelles, en plants verts (minimottes) ou en graines !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Impatiens

Famille : Balsaminacées

Noms communs : Impatience, Impatiens, Balsamine

Floraison : de juin jusqu’à l’automne

Hauteur : 0,15 à 2 m

Exposition : ombre, mi-ombre

Sol : frais, bien drainé

Rusticité : gélif

L’Impatiens encore appelée Impatience ou Balsamine est une plante vivace herbacée appartenant à la famille des Balsaminacées, originaire des forêts marécageuses ou lieux humides et ombragés des régions tropicales et tempérées chaudes.

Gélif, il est cultivé en annuelle au jardin sous nos latitudes ou comme plante d’intérieur car cette vivace non rustique ne résiste pas à nos hivers et périt dès les premières gelées.

Le genre compte plus de 900 espèces. L’espèce la plus ancienne cultivée dans nos jardins est l’Impatiens balsamina ou Balsamine des jardins qui a engendré de nombreux cultivars, notamment à fleurs doubles de camélia. On rencontre également l’Impatiens walleriana et ses hybrides et l’Impatiens niamniamensis ou « bec de perroquet », originaire du Congo, qui porte des fleurs pourvues d’un éperon et se décline également en plusieurs variétés.

Des travaux d’hybridation ont permis notamment de développer les SunPatiens® (Impatiens x hawkeri), des hybrides dérivés entre autres, de l’Impatiens hawkeri de Nouvelle-Guinée et désormais incontournables car plus tolérants au soleil, à l’instar de la série ‘Compact’.

De croissance rapide, l’Impatience forme en quelques mois une touffe buissonnante de 25 à 80 cm de hauteur environ en moyenne pour presqu’autant d’envergure. Si de rares espèces comme I. glandulifera ou balsamine de l’Himalaya grimpent à 2 m de haut et d’autres sont rampantes comme l’Impatiens repens, la plupart des nouveaux hybrides disponibles offrent un joli port compact en boule parfois très ramifiée.

Les hybrides de I. walleriana présentent un port plus couvrant.  Si la plupart des impatiens ne peuvent être cultivés en pleine terre en raison de leur frilosité, l’Impatiens arguta possède une souche plus vigoureuse aux racines tubéreuses résistant à des températures de -12 à -15°C.

Les tiges facilement cassantes, pratiquement succulentes, épaisses et raides, parfois teintées de rouge portent de nombreuses feuilles alternes, opposées ou verticillées de 2 à 20 cm de long, portées par un long pétiole. Généralement étroites, ovales ou elliptiques à l’extrémité pointue, au limbe crénelé et légèrement dentées, elles sont vert pâle à vert foncé. Certaines variétés, notamment celles de Nouvelle-Guinée exhibent un feuillage très décoratif teinté de bronze, de jaune ou panaché.

Ce feuillage luxuriant, charnu et brillant, parfois légèrement translucide, se couvre en effet de nombreuses fleurs du mois de juin jusqu’au premières gelées au jardin ou tout au long de l’année en intérieur à l’abri du gel. Dès la fin du printemps, les fleurs longuement pédicellées apparaissent en solitaire à l’aisselle des feuilles ou réunies en petites grappes de 2 à 6, et se renouvellent jusqu’à l’automne.

Elles mesurent de 2 à 6 cm de diamètre et sont constituées de cinq pétales en forme de cœur. Semi-doubles ou doubles, rappelant la forme joufflue de minuscules camélias, simples et aplaties, parfois en forme de casque ou munies d’un d’éperon recourbé comme chez le très singulier Impatient niamniamensis aux fleurs crochues évoquant des becs de perroquet, la forme des fleurs diffère selon les variétés et les hybrides.

Unicolores ou bicolores, elles offrent une infinité de coloris lumineux et pétillants, parfaitement mis en valeur par le feuillage dense.

Elles déclinent des teintes pastels ou à la limite du criard allant du blanc pur, pourpre, bleu lavande en passant par toutes les nuances de rose et de rouge, écarlates, cramoisis jusqu’au jaune ou au corail. D’une texture soyeuse et veloutée, les pétales de certains impatiens sont subtilement marbrés ou marginés ou encore exhibent une gorge maculée d’un ton contrasté.

sunpatiens

Cette floraison d’une extrême générosité, parfois légèrement parfumée cède la place à l’automne à des fruits déhiscents qui éclatent subitement expulsant violemment leurs graines lorsqu’elles sont mûres ; c’est cette rapidité à jeter ses graines au loin qui a valu à la plante son nom d’impatiens !

Cette plante vivace frileuse ne résiste pas à des températures négatives, c’est pourquoi, sous nos climats, elle est cultivée en annuelle en pleine terre ou en pot. Si les impatiens ont longtemps préféré les situations semi-ombragées, voire ombragées, les nouveaux hybrides comme les SunPatiens® supportent désormais très bien une exposition plein soleil et s’adaptent aussi bien aux climats frais qu’à nos régions les plus chaudes.

Dans un sol frais et riche, l’Impatient offre une floribondité incomparable et presque sans entretien !

Avec leur coloris frais ou pimpants, ces fleurs d’été idéales dans les scènes ombragées du jardin, relèvent toutes les floraisons estivales en massif, en bordure le long d’une allée ou d’un mur, à la lisière d’un sous-bois, dans une jardinière sur le bord de la fenêtre ou en potées sur la terrasse ou près des entrées.

L’impatiens possèderait des capacités dépolluantes et purifiantes de l’air ambiant.

Principales espèces et variétés

Le genre compte plus de 900 espèces dont certaines comme l’Impatiens balsamina ou Balsamine des jardins, Impatiens walleriana qui ne dépassent pas 40 cm de hauteur et l’Impatiens hawkeri ont engendré de nombreuses variétés et hybrides, toujours plus nombreux qui viennent compléter les formes et une palette de coloris déjà bien large.

Au terme de multiples hybridations, l’Impatiens Sunpatiens ou Impatiens de Nouvelle-Guinée a vu le jour, plus résistant aux maladies et plus tolérant au soleil que l’Impatiens classique, il est désormais incontournable.

Les plus populaires

Impatiens SunPatiens Compact Blush Pink

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
25 cm

Un Impatiens très florifère considéré comme l'un des meilleurs. Il accepte le soleil et formera un boule fleurie dans les pots ou vos massifs d'été.

Impatiens SunPatiens Compact Magenta imp.

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
60 cm

Une impatience hybride aux teintes vivantes et intenses de juin jusqu’au premières gelées. A installer en balconnière ou au bord des allées au soleil.

Impatiens niamniamensis rouge et jaune - Impatience de Zanzibar

Période de floraison Juin à Nov.

Hauteur à maturité
60 cm

Une vivace frileuse très originale, exhibant d'étranges fleurs bicolores. Elle assure un décor chargé d'exotisme dans les massifs ombragés ou au chaud dans la maison ou dans la véranda même au coeur de l'hiver.

Nos préférées

Impatiens SunPatiens Compact Hot Lilac

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
40 cm

Une impatience hybride couverte de fleurs d'un rose lilacé vif pendant 6 mois. Idéale pour les compositions d’été grâce à son port compact.

Impatiens Sunpatiens Compact Electric Orange

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
50 cm

Une variété hybride au port compact d'un orange éclatant. Idéale pour les compositions d’été, en balconnière ou au bord des allées, dans les jardinières et les bordures de massifs.

Impatiens SunPatiens Compact Orchid Blush

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
50 cm

On aime ses fleurs d’un délicat rose-mauve pâle. Ravissantes dans les jardinières et les bordures de massifs.

Collection de 5 Impatiens Sunpatiens

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
25 cm

Une collection exclusive de 5 Impatiens résistants aux maladies et au soleil ! Ils conviennent bien dans des massifs, en pots, ou dans des bordures et des jardinières.

Graines d'Impatiens F2 Colour Cocktail en mélange - Balsamine des jardins

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
20 cm

Un mélange d’impatientes des plus charmantes pour égayer l'ombre de leurs fleurs aux couleurs vives. A semer facilement dans un massif, les plates-bandes ombrées, jamais en plein soleil.

Autre variété intéressante

Impatiens puberula

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
15 cm

Un des rares impatiens vivace ! Très original, il est totalement rustique dans votre jardin.

Plantation

Où planter les impatiens ?

L’Impatiens est une plante vivace gélive qui ne résiste pas à des températures négatives et qui doit être rentrée en hiver car elle meurt à partir de 0°C. C’est pourquoi il est cultivé au jardin en annuelle en pleine terre, s’éteignant dès les premières gelées ou comme une plante vivace frileuse d’intérieur (à conserver au chaud en hiver à 10 à 15 °C minimum) offrant une floraison tout au long de l’année.

Vous pourrez sortir les potées aux beaux jours dès que les températures remontent au-dessus de 15 °C et que les gelées ne sont plus à craindre.

Même si les obtentions hybrides récentes supportent mieux le soleil, l’impatient reste une des valeurs sûres dans la gamme des fleurs d’été d’ombre, seule annuelle capable de fleurir à l’ombre totale. Les hybrides résistent assez bien aux expositions non-brûlantes si leurs racines restent bien au frais durant l’été.

En pot à l’extérieur, protégez-le du vent.

Comme toute plante tropicale, elle aime les ambiances humides et sera particulièrement à son aise dans une serre ou une véranda à la lumière filtrée sans soleil direct et à l’abri des courants d’air.

Sa culture est facile dans un sol frais, humifère et bien drainé car il ne supporte ni la sècheresse ni l’humidité stagnante.

Fleurs d’été et de l’ombre par excellence pour fleurir tout au long de la belle saison les coins frais et ombragés du jardin, l’impatiens se plante indifféremment en pot ou jardinières comme en pleine terre, en groupe en bordure d’un massif d’arbustes, de vivaces ou d’annuelles, à la lisière d’un sous-bois, pour ponctuer des bordures d’allées éphémères. Les cultivars bas (10 à 15 cm de haut) ou les nouveaux hybrides au port très compact font de beaux couvre-sols.

Ce sont également de bonnes plantes d’intérieur pour la véranda qui vous accompagneront durant de nombreuses années.

sunpatiens

Les Impatiens sont d’excellents couvre-sols pour l’ombre !

Quand planter les impatiens ?

La plantation de nos Impatiens en mini-mottes se fait au printemps d’avril à mai, voire en juin selon les régions, dans tous les cas après les dernières gelées, en pleine terre ou en pot. Une plantation est possible sous abri dès le mois de mars.

Comment planter les impatiens ?

Dès réception, repiquez et stockez nos mini-mottes d’Impatiens sous-abri et laissez-les prendre de la vigueur quelques semaines avant de les installer en extérieur lorsque les risques de gelées sont écartés.

 En pleine terre

Comptez environ 8 à 10 plants par m2, espacés d’au moins 20 cm en tous sens. Vous pouvez planter en nombre pour obtenir de grandes nappes fleuries sous les arbres par exemple. Plantez-les alors en quinconce. Le sol doit être fertile et bien drainant.

  • Bêchez bien la terre sur une demi hauteur de bêche
  • Creusez un trou 2 à 3 fois supérieur à la taille de la motte (environ 15 cm de profondeur)
  • Faites un bon lit de gravier pour un drainage parfait
  • Mélangez la terre extraite à du terreau pour géranium et à du sable grossier
  • Placez la mini-motte au centre du trou, le collet au niveau du sol
  • Ramenez la terre pour enserrer les racines
  • Tassez avec le pied
  • Arrosez copieusement

En pot

La plupart des impatiens sont les rois des jardinières ou potées estivales ! Faites des mélanges ! Espacez les mini-mottes d’impatiens de 20-25 cm les uns des autres pour une composition dense et vivante.

  • Trempez bien les mottes avant de planter
  • Tapissez le fond du contenant de graviers ou de billes d’argile
  • Plantez dans du terreau type « géraniums » mélangé à du sable de rivière Comblez les interstices
  • Tassez sans abîmer la motte
  • Arrosez copieusement puis régulièrement mais sans excès dès que la terre sèche en surface
  • Remisez le pot à l’automne à l’abri du gel si vous souhaitez le cultiver comme une vivace et sortez-le en mai en lui évitant le soleil trop brûlant

Plus de conseils sur notre blog pour réussir la plantation des mini-mottes en jardinières !

Quand et comment semer les graines d’impatiens ?

Sous-abri

Semez les graines d’impatiente dès le mois de mars sous abri chauffé. Vos plantes fleuriront au bout de 6 semaines environ.

  • Dans une terrine semez les graines en surface sans les enfouir, dans un mélange de terreau et de terre de bruyère
  • Placez à la lumière dans un endroit chaud entre 16 et 21°C
  • Maintenez le substrat humide mais pas gorgé d’eau jusqu’à la levée entre 18 à 21 jours
  • Gardez les plantules au chaud jusqu’à la mi-mai
  • Repiquez-les en pleine terre en les espaçant de 0 ,30 m, dans des pots ou jardinières après tout risque de gel en faisant un apport de compost à chaque trou de plantation

Semis directs

  • En mai, dans une terre bien travaillée et enrichie de terreau, semez vos graines d’impatiens à la volée lorsque tout risque de gelées est écarté
  • Recouvrez-les légèrement de terreau sans les enfouir
  • Tassez
  • Arrosez copieusement en pluie fine
  • Eclaircissez les semis en ne conservant qu’un plant tous les 30 à 50 cm
  • Pincez l’extrémité des tiges pour forcer les jeunes impatientes à se ramifier

Entretien, taille et soins

L’Impatiens est une plante annuelle florifère sans souci et surtout presque sans entretien pour qu’elle soit régulièrement nourrie avec de l’engrais et qu’on l’arrose bien !

En pleine terre

L’impatient ne supporte pas la sécheresse. L’arrosage doit être régulier surtout s’il ne pleut pas et que le temps est sec, sans toutefois être excessif, une à deux fois par semaine, car ses racines sont sensibles à l’excès d’humidité, qui provoque la pourriture du pied.

Éliminez régulièrement les fleurs fanées et les tiges sèches pour lui garder un bel aspect et dynamiser la floraison.

Très frileuse, la plante périt avec les premières gelées et doit être renouvelée chaque année au jardin : arrachez les touffes sauf si vous souhaitez les conserver. Dans ce cas, rabattez la plante au ras du sol, empotez et remisez au chaud hors gel sans soleil direct : en intérieur, sa floraison est presque continue lorsque le pot est conservé au-dessus de 15°C.

Entretenir une impatiens en pot

Doté d’une croissance rapide, il est gourmand : arrosez une fois par semaine en laissant la terre sécher entre deux apports d’eau, pour éviter tout risque de pourrissement, de même ne laissez pas d’eau stagner dans les soucoupes.

A l’intérieur, veillez à maintenir une hygrométrie élevée car le feuillage et les fleurs flétrissent rapidement si l’air ambiant est trop sec : placez éventuellement les pots sur un lit de billes d’argile pour augmenter le taux d’humidité de l’air dont cette plante tropicale a besoin en intérieur.

Apportez un engrais liquide une à deux fois par mois en période de croissance. Arrosez peu en hiver sans toutefois laisser la motte s’assécher et veillez à maintenir la température de la pièce à 10-15°C.

La taille n’est pas nécessaire, l’impatiens garde naturellement un beau port compact en boule : au printemps, rabattez simplement les tiges qui ont tendance à se dégarnir de la base pour favoriser la naissance de nouvelles pousses et renouveler la floraison.

Rempotez éventuellement tous les 2 ans au printemps et offrez-lui une sortie au jardin, à une exposition ombragée, de mai à septembre. Vous pouvez également le transplanter pour la belle saison en pleine terre au sein d’un massif ou d’une bordure ombragés.

Maladies et ennemis éventuels

Résistant aux maladie, l’impatiens ne craint pas grand-chose. En extérieur, pensez à le protéger des limaces qui apprécient son jeune feuillage et lisez nos conseils pour éloigner les gastéropodes !

Evitez absolument les excès d’eau qui peuvent provoquer la pourriture grise (Botrytis) du collet, de la tige principale et des boutons floraux : laissez toujours la terre sécher entre deux arrosages. En cas d’atteinte : rempotez dans un mélange drainant non détrempé et arrosez avec parcimonie.

Les Impatientes cultivées en serre ou en véranda sont sensibles aux araignées rouges qui se développent dans une atmosphère chaude et sèche et provoquent un jaunissement puis la chute des feuilles :  vaporisez de l’eau non calcaire régulièrement sur le feuillage afin de maintenir un environnement humide autour du pot pour prévenir les attaques. En cas d’infestation : faites des pulvérisations d’eau savonneuse.

En intérieur, elles peuvent également subir des attaques de pucerons et d’aleurodes (mouches blanches) au cours de l’été : raccourcissez sensiblement les tiges infestées et vaporisez à l’eau savonneuse et non-calcaire.

Multiplication

Les semis spontanés sont fréquents, les graines d’impatiens se ressemant facilement naturellement lorsque les conditions sont favorables. Si la multiplication des impatiens peut se faire par semis (avec les graines récoltées à l’automne), le bouturage par boutures herbacées en mai-juin reste un moyen rapide et simple d’obtenir de nouvelles plantes.

Comment faire des boutures d’Impatiens ?

  • Prélevez des boutures de tige de 7 à 10 cm
  • Placez-les dans un verre d’eau en intérieur
  • Au bout de deux à trois semaines, lorsque des racines sont apparues replantez les boutures dans des godets remplis de tourbe et de sable grossier humides
  • Gardez au chaud et hors-gel durant l’hiver (minimum 15°C) et repiquez au printemps suivant en pleine terre ou en pot après les dernières gelées

Associer les Impatiens

Avec leurs coloris vifs ou pastel, les Impatiens font partie de ces plantes annuelles incontournables en été dans les scènes ombragées du jardin auxquelles ils apportent gaieté et charme.

Ils s’intègrent facilement dans tous les jardins de villenaturels ou naturalistes ou romantiques, pour créer des compositions lumineuses, fraîches et souvent très colorées. Avec eux, l’ombre n’est pas toujours signe de couleurs fades ou pâlichonnes !

En groupe, ils sont faciles à associer aux autres floraisons estivales d’ombre ou de mi-ombre vivaces ou annuelles formant rapidement de belles masses colorées et imposantes en compagnie d’Astrances, des Anémones japonaises, de Fuchsias, des ammis.

Les impatiens rivalisent de beauté avec des plantes à feuillage bronze, argenté et vert-jaune, se mariant harmonieusement avec des Anthirrhinum, des Diascias, des Helichrysum petiolare, des Tabacs, des verveines port étalé.

Mariez-les au premier-plan d’une plate-bande avec des petites graminées comme les fétuques.

Dans une ambiance de sous-bois, ponctuez un tapis d’Heuchères et d’Hostas, de quelques pieds d’Impatiente et mêlez-les à des bulbes à naturaliser pour l’ombre !

Associé à des Hydrangeas et des pélargoniums, ils masqueront le pied dégarni des rosiers buissons pendant toute la belle saison dans un tableau frais et romantique d’un jardin rose ou blanc.

En potées sur une terrasse ombragée, mêlez-les à d’autres plantes annuelles comme les coléus, les bégonias ou les ipomées.

Ressources utiles

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire