PROMOTION : profitez de -30% et -50% sur des centaines de bulbes d'été !
Cultiver l'Impatiens en pot

Cultiver l'Impatiens en pot

Une floraison estivale longue durée pour vos potées à l'ombre

Sommaire

Mis à jour le 24 Mai 2024  par Gwenaëlle 4 min.

Quand on souhaite amener un peu de couleur en été à une zone ombragée du jardin, d’une terrasse ou d’un balcon situé au nord, l’Impatiens s’impose vite comme LA plante saisonnière idéale : cette fleur aux teintes roses, magenta ou blanches et au beau feuillage est parfaitement adaptée aux espaces les moins ensoleillés. L’impatiens séduit aussi par sa très longue floraison, débutant en avril-mai pour durer jusqu’en octobre ! Sa culture en pot permet d’apporter une touche exotique à nos extérieurs, avec la profusion incroyable de fleurs toute la saison estivale, et au-delà.

Nous vous donnons tous les conseils pour bien cultiver l’impatience en pot !

impatiens pour balcon pot terrasse jardiniere

Printemps, Été Difficulté

Quel Impatiens pour ma potée ?

Originaire d’Afrique ou d’Asie tropicale, l’Impatiens ou balsamine est le compagnon saisonnier idéal des jardins de style exotique, mais il a en réalité sa place presque partout, quand on sait bien le choisir et l’associer.
On trouve essentiellement dans les jardineries l’Impatiens walleriana, mais aussi l’Impatiens de Nouvelle-Guinée (Impatiens hawkeri), aux fleurs plus grandes et au superbe feuillage teinté de bronze. Tous sont suffisamment compacts pour venir égayer de leurs couleurs vives un grand nombre de contenants à poser au sol ou sur les rebords de fenêtres.

À l’ombre dense

Les variétés d’Impatiens à feuillage panaché sont particulièrement lumineuses à l’ombre dense, comme l’Impatiens SunPatiens ‘Vigorous White Variagated’ aux feuilles jaunes bordées de vert foncé. Côté couleurs, privilégiez également à l’ombre dense les Impatiens à fleurs blanches qui éclairent instantanément l’endroit. À noter que les impatiens à fleurs simples fleurissent beaucoup mieux dans des expositions qui ne reçoivent aucun soleil, soit au nord.

À mi-ombre, vous pouvez vous laisser tenter par des Impatiens à fleurs doubles qui feront leur petit effet (elles sont décevantes à l’ombre épaisse), et les Impatiens de Nouvelle-Guinée qui supportent un peu plus de soleil (mais jamais au plus fort de la journée).

Même au soleil !
Les Sunpatiens sont quant à eux des annuelles d’origine horticole qui tolèrent toutes les expositions, dont le soleil.

Quand et où les planter ?

Les Impatiens sont disponibles comme toutes les plantes annuelles, en milieu ou fin de printemps, en mini-mottes ou en barquettes de 10 godets, voire en pots plus grands ou jardinières prêtes à l’emploi. Vous les planterez dans la mesure du possible après les premières gelées, vers la mi-mai, dès que les épisodes de froid ne sont plus à craindre.

Plantes d’ombre, les Impatiens s’épanouissent pleinement tant qu’elles disposent d’une humidité constante à leur pied. L’ombre dense ne leur fait pas peur, ce qui fait partie de leurs grandes qualités. Cultivées en pot, on les installe donc généralement en exposition nord ou nord est, pour agrémenter une cour, un jardin de pots dans un patio sombre en ville, ou bien encore l’entrée d’une maison.
Côté association, les Impatiens en pot rejoignent facilement d’autres plantes d’allure exotique, à beau feuillage et tolérant bien le pot, comme les hostas et les fatsia, mais aussi les fleurs de fuchsias et de bégonias tubéreux ou les hortensias compacts plantés en grande potée.

ou placer impatiens en pot

Quel type et taille de pot ?

Les jardinières, balconnières et petits pots sont les contenants parfaits pour les Impatiens. Une vasque suffisamment grande leur fait aussi honneur ! Leurs couleurs chatoyantes méritent une association avec des pots de couleur neutre ou sobre, pour bien mettre en valeur la générosité et l’exotisme apporté par ces plantes.

impatiens pour balcon terrasse

C’est surtout la matière qui va être importante pour votre potée d’Impatiens : elle doit pouvoir conserver au mieux l’humidité, aussi, nous vous conseillons d’orienter votre choix vers des contenants en pierre quand cela est possible, ou bien en plastique, en zinc, ou encore en matériaux composites (fibre de verre ou de béton).

impatiens culture en pot

→ Lisez aussi : Pot en plastique, biodégradable ou en terre cuite ?

Quel substrat pour l'Impatiens ?

Chez l’Impatiens, vous l’avez compris, la terre doit rester fraiche à humide. En pleine terre, elle se plait dans un sol riche et fertile, et en même temps drainé. Il faudra pour une culture en pot recréer ces conditions, et mélanger idéalement un peu de tourbe ou de terreau de feuilles à un bon terreau pour géranium ou pour plantes fleuries pour leur assurer nourriture, légèreté et drainage.

Comment planter les Impatiens en pot ?

Vous aurez peut-être effectué vos propres semis, mais souvent, on se procure les Impatiens en petits godets.

  • Faites tremper vos godets dans une bassine d’eau à température ambiante.
  • Pendant ce temps, préparez votre mélange de terre (terreau + terreau de feuilles et/ou compost).
  • Déposez une couche de biles d’argile ou de petits graviers sur 2-3 cm au fond du pot ou de la jardinière, puis remplissez avec le substrat.
  • Installez les Impatiens débarrassés du godet, dans un trou de la même taille fait dans la jardinière ou la potée. Vous pouvez les rapprocher tous les 10 à 15 cm pour un bel effet de masse, un peu plus pour les Impatiens de Nouvelle-Guinée (20 à 30 cm).
  • Tassez légèrement.
  • Arrosez copieusement.

cultiver impatiens en pot

L'entretien

L’avantage avec les impatiens, c’est que leur entretien est quasi nul, mis à part l’arrosage, indispensable pour eux ! En effet les fleurs fanées tombent d’elles-mêmes, et, de façon quasi auto-nettoyante, elles renouvellent constamment leurs bourgeons floraux. Si les fleurs ne tombent pas d’elles-mêmes, pincez en dessous pour les supprimer. Pas d’hivernage pour elles non plus puisque la plante meure dès la première gelée.

L’arrosage

C’est donc le point crucial pour ces belles de l’ombre : de la fraicheur, toujours et encore. Ne laissez jamais les Impatiens souffrir de sécheresse. Le feuillage qui commence à s’affaisser est le signe que la plante manque d’eau. L’arrosage se veut donc copieux, de manière à conserver toujours le substrat humide. Selon votre région et les températures, arrosez environ tous les 2-3 jours, lentement, pour que le substrat prenne bien toute l’eau à sa disposition.

Fertilisation

Pensez à soutenir la floraison avec un engrais liquide, de façon régulière, toutes les 2 à 3 semaines, entre juin et septembre.

Ravageurs

Les jeunes plants d’Impatiens peut être sujets aux limaces, surtout si vous avez effectué vos propres semis. Pour être tranquilles, lisez nos conseils dans limaces : 7 façons de lutter efficacement et naturellement.

entretien impatiens ete

Commentaires

comment planter les impatients en pot