Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Fothergilla : planter, tailler, entretenir

Le Fothergilla en quelques mots

  • Seules deux espèces existent : le Fothergilla major ou « grand Fothergilla » et le Fothergilla gardenii ou « Fothergilla nain »
  • Ce sont de magnifiques arbustes caducs et rustiques
  • Ils sont appréciés pour leur floraison printanière blanche en goupillons parfumés et leur feuillage aux couleurs épicées à l’automne
  • Ils s’épanouissent au soleil ou à la mi-ombre et dans une terre acide, dite de bruyère, surtout pas calcaire
  • De croissance très lente, ils s’utilisent en massif ou en pot

Le mot de notre experte

Les Fothergillas sont des arbustes encore assez injustement méconnus du jardinier amateur. Avec leur floraison printanière blanche et originale, en petits goupillons délicieusement parfumés et leur feuillage automnal flamboyant, ils composent pourtant des scènes légères et délicates hors du commun.

De taille modeste et de croissance lente, les Fothergilla trouvent pourtant leur place dans tous les jardins, en massif ou en pot, notamment dans les petits jardins.

Leur floraison unique au printemps et leur feuillage qui garantit aussi le spectacle à l’automne en virant à l’or, au cuivré et au rouge, sont autant d’atouts pour ces arbustes élégants pleins de charme.

D’une belle rusticité, les Fothergilla major et F. gardenii, se montrent conciliants au soleil non-brûlant ou à la mi-ombre, en sol neutre à acide, sans calcaire, frais mais bien drainé.

Découvrez nos Fothergilla grands ou nains et laissez-vous séduire, ils seront les compagnons parfaits de vos arbustes de terre de bruyère !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Fothergilla

Famille : Hamamelidacées

Noms communs : Fothergilla, Fothergille

Floraison : avril-mai

Hauteur : 0,60 à 2,50 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Acide

Rusticité : -15°C

Originaire des bois et tourbières humides du Sud-est des États-Unis, le Fothergilla est un arbuste appartenant à la famille des Hamamélidacées, tout comme son proche parent l’hamamélis. Le Genre Fothergilla compte deux espèces, Fothergilla gardenii, parfois surnommé « Fothergilla nain » et Fothergilla major (monticola). Depuis quelques années, toutes deux ont donné naissance à de nouvelles variétés hybrides telles que le Fothergilla x intermedia et des cultivars comme ‘Blue shadow’, ‘Blue Mist’ ou ‘Red Licorice’.

Le Fothergilla possède une croissance lente et forme un buisson touffu très ramifié depuis la base, à port en ogive ou dressé. De stature modeste, avec sa silhouette bien dessinée, il est parfaitement adapté pour les petits et moyens jardins et s’il émet quelques drageons, il ne devient jamais envahissant. Le Fothergilla gardenii ne dépassera que rarement 60 à 90 cm en tous sens, plus imposant, le Fothergilla major n’excédera pas 2,50 m pour presqu’autant d’envergure une fois adulte.

 Le Fothergilla étonne par sa floraison printanière, légère et odorante. En mars, avril-mai ou juin selon le climat, de curieuses inflorescences dressées en épis terminaux de 2 à 5 cm de long, paraissent avant les feuilles, constellant les rameaux gris encore nus, telles de petites brosses. Les fleurs sans pétales sont composées de longues et nombreuses étamines retroussées de 1 à 3 cm de long, serties dans un calice vert chartreuse, formant des épis cylindriques rappelant de petits goupillons.

Elles sont blanches, tirant sur le vert chartreux ou jaune en début de floraison et parfois teintées de rose ou blanc-crème. Parfumées, elles dégagent un délicieux parfum sucré de miel qui attire les insectes pollinisateurs et affolent les abeilles ! Elles se muent en capsules ovoïdes contenant chacune une petite graine brillante.

fleurs de fothergilla

Floraison des Fothergillas : F. gardenii / F. major

Cet arbuste séduit également par un feuillage ornemental qui s’enflamme pour donner de somptueuses teintes en automne. Caduc, son feuillage est composé de feuilles alternes mesurant 2 à 12 cm de long, obovales à ovales ou en forme de losange, presqu’arrondies, avec les bords dentés et des nervures parallèles bien marquées. Selon les variétés, elles sont luisantes comme recouvertes d’une cire ou pubescentes. Avec leur aspect gaufré et parfois légèrement velouté au revers, elles ressemblent un peu à celles du noisetier.

Vertes ou d’un bleu électrique spectaculaire poudré de gris (‘Blue shadow’) au printemps, puis virant au vert sombre en été, les feuilles se parent en automne de nuances d’orange feu, de rouge écarlate, de rouge cerise (‘Red Licorice’), ou de cuivre parcouru de zones rouges pourpres, emplissant le jardin de couleurs chaudes et épicées avant leur chute.

Parfaitement rustique, le Fothergilla est capable de résister à des températures de l’ordre de -15°C, parfois davantage, ce qui lui garantit une bonne résistance dans toutes les régions.

fothergilla

Feuillage d’automne du Fothergilla gardenii et feuillage bleu acier du Fothergilla intermedia ‘Blue Shadow’

Facile de culture, il pousse dans un sol humifère, acide, qui ne se dessèche pas en été mais bien drainé, au soleil non-brûlant ou à la mi-ombre. Redoutant le calcaire, cet acidophile se plaira en terre de bruyère. Dans l’idéal, préférez un emplacement frais, une situation de clairière ou d’ombre légère apportée par d’autres arbustes.

Sa taille modeste le destine aux petits jardins, installé au cœur d’un massif frais en compagnie de plantes de terre de bruyère ou aux potées sur les terrasses.

Principales espèces et variétés

On ne trouve que deux espèces de Fothergilla : le Fothergilla major (haut jusqu’à 2,5 m) ou « grand Fothergilla » qui fleurit en mai-juin et le Fothergilla gardenii, une sorte de fothergilla miniature à la floraison plus précoce (mars-avril ou mai selon le climat) et qui avec sa petite taille (1m) s’installe dans tous les jardins.

Ces deux espèces ont engendré des variétés comme  ‘Red Licorice’ qui se parent de somptueuses couleurs automnales, du jaune au rouge cerise ou encore ‘Blue shadow’, un cultivar aux feuilles bleutées en été.

Les plus populaires

Fothergilla major - Grand Fothergilla Pot de 3L/4L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
2.00 m

D'une taille supérieure au F.gardenii, ce Fothergilla sera la touche lumineuse au printemps et en automne ! Avec ses fleurs en pompons blanc et son feuillage aux magnifiques teintes rouge orange et jaunes en automne, il s'impose dans les petits jardins ou pour les potées de terrasse.

Fothergilla gardenii Pot de 4L/5L

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
75 cm

C'est « Le » Fothergilla nain, apprécié pour ses somptueuses couleurs d'automne. Superbe installé, en pot ou en isolé ou dans un massif d'arbustes de terre de bruyère !

Notre préférée

Fothergilla intermedia Blue Shadow Pot de 3L/4L

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
1.50 m

Un nouveau Fothergilla remarquable pour son feuillage d'un bleu acier spectaculaire devenant rouge-orange à l'automne ! Avec sa taille modeste, il se plante en pot ou en pleine terre.

Plantation

Où planter le Fothergilla ?

Le Fothergilla s’installe partout en France, sauf en climat méditerranéen, trop chaud et sec en été, car cet arbuste originaire des tourbières arbustives, redoute la sécheresse au plus haut point. D’une belle rusticité, il résiste à des températures jusque -15°C, parfois au-delà, ce qui garantit une bonne résistance dans les régions peu clémentes.

Il se plaît au soleil, si celui-ci n’est pas trop brûlant ou à l’ombre légère dans le sud de la France, sous le couvert d’arbres caducs par exemple: mieux vaut lui éviter l’ombre dense pour qu’il fleurisse généreusement et donne de somptueuses couleurs à l’automne. Ainsi, dans les régions du nord, plantez-le au soleil près d’un mur à l’abri des vents desséchants pour protéger  sa belle floraison.

Redoutant le calcaire comme son cousin l’Hamamélis et les sols secs, cet arbuste acidophile a besoin d’un sol riche en humus, toujours frais et doit être cultivé dans un sol neutre à légèrement acide, idéalement en terre de bruyère ou en tout sol non calcaire enrichi de terreau.

Peu encombrant, le Fothergilla trouve sa place dans tous les jardins, qu’ils soient grands, moyens ou simples jardins de ville.

Seul ou en groupe de 3 ou 5, il s’intègre parfaitement dans les clairières ensoleillées, en haie libre et fleurie avec d’autres arbustes à floraison printanière, dans un massif de vivaces ou avec des arbustes de terre de bruyère, sa floraison blanche détachant sur un fond sombre de feuillages persistants.

Les variétés de petite taille sont parfaites dans les haies basses et les pots.

fothergilla

Port buissonnant du Fothergilla major

Quand planter le Fothergilla ?

La plantation du Fothergilla se fait de préférence à l’automne, de septembre à novembre afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver. Nos Fothergilla en pot, pourront cependant être plantés toute l’année, en évitant les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

Comment planter le Fothergilla ?

En pleine terre

Le Fothergilla craint les sols calcaires mais la terre de bruyère n’est pas une obligation, il peut s’adapter dans un sol ordinaire non calcaire enrichi de terreau. La terre de bruyère devra également être enrichie de terreau pour lui assurer un bon développement. Si votre sol est trop calcaire, mieux vaut vous tourner vers un arbuste moins sensible à la nature du sol. Si vous souhaitez quand même tenter sa culture : ajoutez de la terre de bruyère et du terreau forestier. Plantez seul ou en groupe de 3 ou 5 à raison d’1 pied par m2.

  • Creusez une large fosse d’au moins trois fois le volume du pot
  • Ajoutez du gravier dans le fond de la fosse pour assurer un bon drainage
  • Plantez votre Fothergilla au niveau du collet, dans un mélange composé idéalement d’1/5 de terre franche mélangée à proportion égale à de la tourbe, terre de bruyère, terreau de feuilles  et de sable grossier
  • Maintenez ses racines au frais avec un paillis organique d’écorces de pin ou de feuilles mortes
  • Arrosez régulièrement avec de l’eau non calcaire (eau de pluie), 2 à 3 fois par semaine pendant les trois premières semaines suivant la plantation

Suivez tous nos conseils pour ne pas rater la plantation de votre Fothergila !

En pot

Choisissez un Fothergilla nain  dont le petit développement permet parfaitement ce type d’utilisation. Il se plaira de nombreuses années dans un large contenant, moyennant un arrosage régulier.

  • Dans un pot d’au moins 30 à 40 cm de diamètre, faites un lit de gravier ou de billes d’argiles au fond
  • Plantez votre fothergilla dans un mélange frais, très drainant, à base de terre de bruyère pure, de compost bien décomposé et de bonne terre de jardin non calcaire
  • Arrosez très régulièrement avec de l’eau de pluie de manière à conserver le substrat toujours humide
  • Étalez un paillis ou installez de petites vivaces pour maintenir la fraîcheur au pied

Entretien, taille et soin

L’entretien du Fothergilla est facile, il est peu exigeant lorsqu’il est cultivé dans le substrat adapté, d’autant que c’est un arbuste qui est quasi insensible à la plupart des maladies.  En somme, il ne redoute que deux choses : les sols secs et le calcaire.

En cas de sol trop calcaire à son goût, l’arbuste est fréquemment victime de chlorose : le feuillage jaunit et sa floraison s’amoindrit. Mieux vaut tenter de le transplanter dans une nouvelle fosse avant qu’il ne périsse, en enrichissant la terre de terre de bruyère et de terreau.

Côté arrosages, les jeunes sujets ont besoin d’un suivi très régulier les trois premiers étés suivant la plantation. En pleine terre comme en pot, le sol ne doit jamais se dessécher complètement.

Une surveillance accrue des arrosages,  surtout en cas de fortes chaleurs ou sécheresse prolongée, avec de l’eau de pluie de préférence sera indispensable ainsi qu’un copieux paillage végétal (écorces ou aiguilles de pin, tapis de feuilles) pour limiter que la terre ne se dessèche à son pied.

Ce petit arbuste ne nécessite pas ou peu de taille, elle consiste en un très léger rafraîchissement au printemps en février-mars, avant la reprise végétative. Celle-ci permet de rééquilibrer sa silhouette :

  • Supprimez les branches mortes, rebelles ou enchevêtrées
  • Après floraison : Supprimez les fleurs fanées

Pour tout connaître sur les soins à apporter aux arbustes de terre de bruyère, consultez notre fiche conseil.

fothergilla

Fothergilla major en tout début de floraison

Multiplication

Les semis sont possibles avec les graines récoltées sur un sujet âgé d’au moins deux ans, car elles ne germeront qu’après avoir subi deux hivers. Nous vous conseillons davantage les boutures en été sur le bois tendre de votre Fothergilla.

Par boutures herbacées

  • En juin, prélevez des rameaux encore tendres de 10 à 20 cm de long
  • Retirez toutes les feuilles du bas et faîtes une coupe nette juste sous un nœud
  • Plantez les boutures dans un terreau drainant
  • Humidifiez régulièrement et maintenez à l’étouffée et à l’ombre
  • Repiquez en godets dès qu’elles ont formé des racines
  • Gardez-les hors gel jusqu’ au printemps suivant puis, plantez en pleine terre ou en pot

Par marcottage ou prélèvement des drageons

Le Fothergilla a une tendance à former des drageons et à stoloniser naturellement : la multiplication est possible en prélevant, au début du printemps, un drageon enraciné et en le replantant simplement dans un sol non calcaire. Le marcottage est une méthode également envisageable mais peu rapide compte tenu du développement racinaire lent de cet arbuste.

Associer

Avec sa floraison d’un blanc immaculé et son feuillage de feu, le Fothergilla est indispensable pour animer le jardin au printemps et à l’automne. Il trouve sa place dans un jardin romantique et dans les jardins blancs auquel il apportera beaucoup de luminosité.

Appréciant les terres acides, il s’associe facilement dans une haie libre ou un massif frais avec des plantes de terre de bruyère comme  l’Hamamélis, le Magnolia, les Pieris, les Fougères, les Kalmias, les Azalées à feuillage caduc, les Hortensias, les Camélias, les Rhododendrons, les Sarcococca ou les Daphnés qui fleuriront avant lui ou qui prendront le relais de sa floraison.

Au printemps, ses fleurs seront superbes aux côtés de vivaces à floraison printanière, comme les Coeurs de Marie, la mélitte, le sceau de Salomon, les tiarelles, les primevères, les Hellébores, les Hostas.

On habillera également le pied de l’arbuste de Bruyères d’hiver, de brunneras,  de campanules ou de bulbes de printemps comme les tulipes et les narcisses.

Plus tard, son feuillage aux teintes flamboyantes se mariera avec d’autres arbustes à feuillage d’automne comme les Erables du Japon, les berberis, les cornouillers, les fusains caducs, les lindera, les sumacs et avec certaines vivaces telles que les amours-en-cage et les chrysanthèmes du groupe Rubellum.

Questions souvent posées par les jardiniers

Les feuilles de mon Fothergilla jaunissent, pourquoi ?

Les sols trop calcaires provoquent chez cet arbuste un jaunissement du feuillage appelé chlorose qui finit souvent par le faire mourir. En cas de jaunissement inquiétant, transplantez-le dans une terre enrichie de terre de bruyère et de terreau ou dans un pot et si votre terre est vraiment trop calcaire, préférez un autre arbuste moins sensible au calcaire.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

5 trucs à savoir pour réussir les arbustes de terre de bruyère

Si les petites fleurs discrètes mais très parfumées des Sarcoccocas et des Daphnés ont stimulé mon...
Lire la suite +

plantation

Planter les arbustes de terre de bruyère

Lire la suite +
Animer le jardin à la morne saison

Inspiration

Animer le jardin à la morne saison

Les fleurs ne sont pas l’unique attribut décoratif des plantes
Lire la suite +

Blog

Feuillages et fruits d'automne, les meilleurs arbustes du moment

Si les vivaces sont cultivées avant tout pour leurs fleurs, de nombreux arbustes sont appréciés...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire