Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander

Concombre et cornichon : semis, plantation, culture, taille

Le concombre et le cornichon en quelques mots

  • Les concombres et cornichons aiment une terre riche et humifère, fraiche, meuble et légère à exposition ensoleillée.
  • Ils sont tous les deux de la même espèce : les cornichons sont des concombres récoltés prématurément. Des variétés sont plus adaptées à la production de cornichons.
  • Le semis se fait dès le mois d’avril, en godet et au chaud, ou directement en pleine terre, en mai. Les plants sont installés au jardin après la mi-mai.
  • Ce sont des légumes assez gourmands en eau qu’il faut arroser régulièrement, ils peuvent être palissés pour gagner de la place et faciliter les récoltes !
  • Le concombre est un légume phare de l’été avec son côté rafraichissant, reminéralisant et peu calorique ! Les cornichons seront meilleurs confits dans le vinaigre.

Le mot de notre expert

Le concombre et le cornichon sont deux légumes-fruits de la grande famille des Cucurbitacées dans laquelle on trouve de nombreuses plantes potagères comme les melons, courgettes, pastèques etc… Le concombre est un des légumes phares de l’été ; c’est probablement son côté rafraichissant et peu calorique qui justifie cet attrait pour ce légume. Le cornichon l’est un peu moins car il nécessite d’être confit et accompagnés de petits oignons, de grains de poivre et d’estragon pour exprimer toute sa saveur. Pourtant, je peux vous dire que les cornichons maison, ça vaut vraiment le coup !

Il existe plusieurs types de concombres : les variétés de type Hollandais qui sont destinées à la culture sous abri, comme la variété ‘Carmen’ et les variétés de type court adaptées à une culture en pleine terre comme ‘Le Généreux’ une sélection Vilmorin et ‘Vert Long Maraîcher’ réputé pour son bon rendement et sa chair blanche douce et croquante.

Historiquement, les cornichons sont des concombres dont les fruits sont récoltés petits, des variétés ont ensuite étés sélectionnées pour convenir aux caractéristiques des cornichons. Une variété typique et bien connue est ‘Fin de Meaux’ qui donne des petits fruits de bonne qualité gustative. A découvrir, le cornichon ‘Russe’ aux fruits lisses, à récolter lorsqu’ils font la taille d’un œuf.

Il existe aussi des concombres peu courants, exotiques,  comme le Concombre du Kenya ou le Concombre Serpent, qui demandent néanmoins beaucoup de chaleur pour bien produire. Je ne manquerais pas de citer la mélothrie, idéale si vous avez souvent des maladies avec vos concombres. En effet ce concombre d’un autre genre botanique est très résistant aux maladies !

Côté jardin potager, les concombres et cornichons apprécient les sols légers, meubles, frais et riches en humus. Ils aiment les expositions ensoleillées et les températures comprises entre 18 et 22°C. Ce sont des légumes assez gourmands en eau qu’il faut arroser régulièrement. On note, par ailleurs, une sensibilité à certaines maladies comme l’oïdium et la nuile rouge… mais, en suivant nos conseil,  vous préviendrez et traiterez ces maladies, naturellement.

 

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Cucumis sativus

Famille : Cucurbitacées

Nom commun : Concombre

Type : Annuelle

Faculté germinative : jusqu'à 10 ans

Exposition : Soleil

Sol : riche, meuble, profond, frais en été

Rusticité : 0°C

Le concombre est une plante originaire de l’Inde où l’ancêtre sauvage (Cucumis hardwickii) poussait dans les vallées de l’Himalaya. Il fût domestiqué il y a plus de 3000 ans, en Chine, au Proche-Orient puis en Égypte antique. Il arrive ensuite en Europe il y a environ 2000 ans.

La concombre– Cucumis sativus – est un légume-fruit annuel de la famille des Cucurbitacées, qui regroupe les courges et de nombreuses plantes cultivées. Le genre Cucumis comprend une trentaine d’espèces connues, le melon en fait parti (Cucumis melo). Les cornichons sont des concombres dont les variétés ont étés sélectionnées pour leurs petits fruits. Ainsi, nous pouvons classer les concombres en différents types :

  • Le type Hollandais (ou concombre de serre) : fruits longs à épiderme lisse, sans amertume
  • Le type court (ou de plein champ) : fruits courts et légèrement épineux, certaines variétés sont amères
  • A petits fruits à confire : les cornichons
  • Le type Beit-alpha : Mini-concombre, lisse et brillant, sans amertume

Le concombre est une plante au port rampant qui peut s’étendre sur plusieurs mètres. Ses feuilles aux longs pétioles et aux grands limbes sont palmées et légèrement dentées. Elles sont disposées de manière alterne sur la tige volubile et de section pentagonale. Des vrilles partent à la base du pétiole et permettent à la plante de s’accrocher sur les supports voisins. Le concombre est une espèce monoïque, il porte à la fois des fleurs mâles et des fleurs femelles sur un même plant mais à des endroits différents. Les deux types de fleurs sont jaune pâle. La fleur femelle, porte les fruits, et est fécondée par du pollen d’une fleur mâle de la même variété ou d’une autre variété, les fécondations croisées sont majoritaires (allogamie). La pollinisation est aussi entomophile, elle est assurée par les insectes. Une fleur femelle fécondée donnera un fruit caractéristique de la variété. Le fruit est une baie cylindrique qui donne à maturité des graines pâles et aplaties, longues d’environ un centimètre.

Feuilles du concombre – Fleur femelle – Fruit formé

Les variétés de concombre et cornichon

La plupart des variétés cultivées en concombres sont de type hollandais ou de type court, les variétés de cornichons sont sélectionnées pour la saveur de leurs fruits récoltés précocement. Découvrez notre sélection de variétés !

Les variétés de concombre

Concombre Carmen - Cucumis sativus

Fleurit en Mai à Juil.

Hauteur à maturité: 250 cm

Le concombre Carmen est une variété de type hollandaise particulièrement adapté à la culture sous abri. Il est grimpant précoce, de bonne résistance face aux maladies et donne de longs fruits qui mesurent jusqu’à 38 cm. Sa productivité est incroyable car il peut donner, sous serre, entre 50 et 100 fruits par pied !

Concombre Le Généreux (Création Vilmorin) - Vilmorin


Hauteur à maturité: 250 cm

Le concombre Le Généreux est une variété ancienne qui fait ses preuves par sa rusticité, sa bonne productivité et la saveur de ses fruits demi-longs, doux et sans amertume. Cueillis jeunes, les fruits peuvent aussi être utilisés comme cornichons.

Concombre Long Anglais Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité: 250 cm

Le Concombre Long Anglais est une variété ancienne qui donne des fruits épineux et bien pleins, à chair ferme et croquante, de bonne qualité gustative. De bonne rusticité et de bon rendement cette variété est adaptée à la culture de plein champ.

Concombre Marketmore 76 Bio - Vilmorin


Hauteur à maturité: 250 cm

Le concombre Marketmore 76 est une variété sélectionnée par Vilmorin qui donne des fruits vert foncé, à peau lisse et de longueur moyenne (20 cm). Les fruits sont de saveur douce et sans amertume. Cette variété de très bon rendement est de plus hâtive.

Concombre Vert long maraîcher


Hauteur à maturité: 250 cm

Le concombre Vert long maraîcher donne des longs fruits cylindriques de 25 à 30 cm de long. De couleur vert foncé et peu épineux, leur chair blanche est douce et croquante. Cette variété de maraicher donne un excellent rendement et peut se cultiver en plein champ.

Les variétés de cornichon

Cornichon Hokus


Hauteur à maturité: 250 cm

Le Cornichon Hokus est une variété de très bonne productivité qui se récoltent sur une longue période. Les fruits, vert foncé, sont sans amertume et sans épines. Cette variété est résistante à la Cladosporiose, une maladie due à un champignon et dont les dégâts peuvent être particulièrement graves.

Cornichon Fin de Meaux


Hauteur à maturité: 250 cm

Le Cornichon Fin de Meaux est une variété aux multiples atouts : rustique, productive et précoce, elle donne des petits cornichons allongés et lisses, de bonne qualité gustative. On ne peut être déçu de cette variété ancienne !

Cornichon de Bourbonne Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité: 250 cm

Le Cornichon de Bourbonne est une variété polyvalente, si vous ratez le stade de récolte pour le cornichon, laissez le fruit grossir pour le récolter en concombre. En effet cette variété peu amère donne de longs fruits fins et croquant. Une variété précoce, productive et vigoureuse !

Cornichon Vert Petit de Paris Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité: 250 cm

Le Cornichon Vert Petit de Paris est une variété classique et traditionnelle de bonne productivité, qui donne de petits fruits courts et cylindriques. De saveur fine il s’accordera très bien pour être conservé dans du vinaigre.

Cornichon Russe Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité: 250 cm

Moins courant dans les potagers, Le cornichon Russe est original par la forme de ses fruits, cylindriques et totalement lisses à récolter lorsqu’ils font la taille d’un œuf. Une variété de bon rendement qui ne se taille pas.

Quelques variétés originales

Concombre True Lemon

Fleurit en Juin à Août

Hauteur à maturité: 200 cm

Le Concombre True Lemon est une variété ancienne de concombre qui donne des fruits sphériques de couleur jaune-citron et à chair blanche, à récolter jeunes. Leur goût, très doux et totalement digeste est apprécié des enfants. Rustiques, les plants sont vigoureux, offrent un bon rendement et résistent bien à la sécheresse.

Cucamelon ou Concombre Melon - Melothria scabra


Hauteur à maturité: 250 cm

Le Cucamelon ou Concombre à confire ou encore la mélothrie est une solution si vous avez sans cesse des problèmes de maladies avec vos concombres, en effet il est très rustique et donne sur une longue période. Cette plante grimpante donne des petits fruits de 2 à 3 cm, verts foncés et rayés. Leur saveur est proche du concombre avec un peu plus d’amertume. Les fruits peuvent se conserver comme les cornichons, dans le vinaigre.

Semer le concombre et le cornichon

Où et quand semer les concombres et cornichons ?

Le semis des concombres et cornichons s’effectue de préférence en godet à chaud mais peut se faire également en pleine terre en place. Ces légumes apprécient les sols riches en matières organiques, meubles et profonds. Il conviendra de préparer la plate-bande en faisant un apport en compost de l’ordre de 3 à 4 kg par m2.

Les concombres et cornichons se sèment :

  • d’avril à mi-mai à chaud, dans la maison ou sous abri chauffé, sous serre ou sur couche chaude.
  • de mi-mai à fin juin en place en pleine terre lorsque le risque de gel est écarté.

Comment semer les concombres et cornichons ?

Vous pouvez préparer des plants qui seront installés au potager une fois tout risque de gel passé ou semer directement en place.

Préparation de plants :

  1. Remplissez des pots ou godets d’un terreau spécial semis,
  2. Disposez deux graines par pot (à plat) en les enfonçant à une profondeur d’environ 1 cm et recouvrez de terreau,
  3. Procédez à un premier arrosage, avec précaution, au goulot de l’arrosoir,
  4. Conservez au chaud et à la lumière (sur le rebord d’une fenêtre), à une température d’environ 20 °C (la plage de germination du concombre est comprise entre 16 et 35°C) et maintenez le substrat humide mais non détrempé jusqu’à la levée, qui prend généralement entre 7 à 10 jours.
  5. Lorsque les deux vraies premières feuilles (les cotylédons ne comptent pas) sont bien développées, éclaircissez en gardant le plus beau des deux plants ou séparez les deux plants et rempotez-les dans des godets individuels.

Les étapes du semis du concombre et du cornichon en godets

Semis en pleine terre :

  1. Tracer des sillons peu profond (3 cm) en espaçant les rangs de 1 m.
  2. Semer par poquets de 2 graines dans chaque trou.
  3. Sur le rang, les poquets seront espacés de 1 m si la culture se fait à plat ou de 40 cm pour les cornichons et 60 cm pour les concombres si la culture est palissée.
  4. Recouvrir de terre et plomber avec le dos du râteau.
  5. Arroser en pluie fine et maintenir la terre humide jusqu’à la levée.
  6. Lorsque les plants ont atteint 2 à 3 feuilles vraies, éclaircir pour ne garder qu’un seul plant par poquet.

Plantule de concombre – Concombres au stade une a deux feuilles vraies

Planter les concombres et cornichons

Quand planter les concombres et cornichons ?

La plantation des concombres et cornichons se fait à partir du mois de mai, après les Saints de Glace de préférence, dans les régions les plus sensibles au froid. Dans le Midi, elles peuvent être plantées dès la mi-avril, en surveillant la météo et en les protégeant éventuellement des derniers coups de gels avec un voile d’hiverage. Il est possible de continuer les plantations jusqu’à fin juin.

Comment planter les concombres et cornichons ?

Ces deux légumes demandent une terre bien fumée, préalablement enrichie d’un apport de compost ou de fumier mûr d’environ 3 kg par m2.

Les distances de plantation sont de 1 m entre les rangs pour les deux légumes. Sur le rang les distances sont de :

  • 1 m si la culture se fait à plat
  • 40 cm pour les cornichons si la culture est palissée
  • 60 cm pour les concombres si la culture est palissée

Pour planter vos concombres et cornichons :

  1. Creusez un trou correspondant au volume de la motte,
  2. Placez la motte et recouvrez-la de terre,
  3. Tassez et arrosez pour maintenir la terre humide,
  4. Pour faciliter la reprise, arrosez au pied régulièrement.

Culture, entretien et association

Les concombres et cornichons ont besoin d’une exposition ensoleillée pour bien se développer. Ces légumes gourmands réclament une terre riche, enrichie de compost mûr (3 kg par m²) au moment de la plantation ou de préférence à l’automne. Cette terre est préalablement ameublie et le compost est incorporé superficiellement à l’aide d’un croc.

En cours de culture, il est bon de sarcler mais pas de biner à proximité immédiate des pieds. En effet le concombre développe une partie de ses racines à la superficie de la terre, le binage détruit ce réseau racinaire dense. Préférez quelques sarclages puis la pose d’une bonne épaisseur de paillis dès que le sol est suffisamment réchauffé, en mai ou juin. Les concombres et cornichons peuvent être palissés, les concombres taillés, nous allons détailler cette partie ci-dessous.

En compagnonnage, les concombres apprécient le voisinage des laitues, ces dernières sont d’une grande vigueur sous les concombres ! La proximité de l’oignon, du maïs doux et du haricot est également bénéfique. Il faut par contre éviter de le placer à côté des autres Cucurbitacées et des pommes de terre. L’association avec la tomate donne des résultats controversés.

Concombre cultivé en serre à proximité de plants de tomates, de laitues et de ciboulette.

Tuteurer et tailler concombres et cornichons.

Tuteurer les concombres et cornichons

Les concombres et cornichons peuvent se cultiver à plat sur le sol, mais pour optimiser les cultures, gagner de la place et faciliter les futures récoltes, n’hésitez pas à les tuteurer ou les palisser. Il existe plusieurs possibilités pour chaque culture.

Pour les concombres :

  • En tuteur individuel à raison de un plant par tuteur.
  • Sur un cadre garni de grillage et incliné à 45° afin de donner de l’ombre aux cultures sensibles à la chaleur de l’été comme les laitues.
  • En tipi, 3 à 4 piquets reliés entre-eux au sommet, un plant au pied de chaque piquet.

Pour les cornichons :

  • Sur un filet à grandes mailles, incliné à 45° ou perpendiculaire au sol.

Cornichons palissés sur un filet à grandes mailles et perpendiculaire au sol

La taille des concombres

  • Lorsque les plants sont tuteurés individuellement la culture s’effectue sur une seule tige qui sera pincée à une hauteur de 2 m maximum. Les rameaux latéraux sont à supprimer.
  • Pour la culture à plat, la première taille s’effectue au-dessus de la deuxième feuille afin d’obtenir deux tiges qui seront elles-mêmes pincées au-dessus de la 4ème feuille.
  • Lorsque les plants sont palissés sur un treillis on conduit et on conserve les rameaux latéraux. Nous vous recommandons de pincer les tiges après la formation de 2 ou 3 fruits sur chaque rameau latéral.

NB : La taille permet de concentrer la sève sur quelques fruits. Dans le cas des cornichons, on cherche à avoir un maximum de fruits qui seront récoltés petits, la taille du plant est donc inutile.

Culture du concombre à plat – Pincer pour favoriser les pousses latérales – Illustrations : Virginie Douce

Culture et taille du concombre sur treillis – Illustration : Virginie Douce

Maladies courantes du concombre et du cornichon

L’oïdium des Cucurbitacées

Le concombre et le cornichon peuvent être sujet à l’oïdium, une maladie cryptogamique qui se manifeste par un feutrage blanc sur le feuillage. Les feuilles se dessèchent, la production diminue, en cas de forte attaque l’oïdium peut conduire à la mort des plantes.

La nuile rouge ou l’anthracnose des Cucurbitacées

L’anthracnose ou la nuile rouge est une maladie cryptogamique causé par Colletotricum orbiculare, qui atteint les Cucurbitacées en général et particulièrement les concombres, cornichons et melons. Les dégâts peuvent être importants et stopper la croissance des plants puis provoquer leur mort. Les symptômes sont très caractéristiques, sur les feuilles on observe des taches brunes circulaires entourées d’un halo plus clair, jaunâtre. L’anthracnose est favorisée par des températures comprises entre 19 et 24°C en période fortement humide.

  • Une attention régulière est nécessaire, car la propagation de la maladie peut être rapide. Si vous repérez un premier foyer, coupez les feuilles atteintes et brulez-les.
  • Les traitements préventifs contre l’oïdium (bicarbonate, lait, prêle) préviendront aussi l’apparition de cette maladie.

Récolter et conserver

Les concombres se récoltent au fur et à mesure des besoins, dès qu’ils ont atteint leur taille de référence ou avant pour les consommer sans avoir besoin de les épépiner. Dès que le concombre vire au jaune le fruit développe une amertume. Une récolte régulière encourage la formation de nouveaux fruits. La récolte s’effectue environ 3 mois après le semis et un même pied donne des fruits pendant environ 2 mois.

Les cornichons se récoltent à partir de 3 mois après le semis, avant que les fruits n’aient atteint leur taille définitive. Elle doit se faire très régulièrement, idéalement tous les deux jours en période de pleine production, car ces derniers grossissent rapidement. Comme pour le concombre, une récolte régulière encourage la formation de nouveaux fruits.

Les concombres se conservent jusqu’à 8 jours au réfrigérateur. En cas de récolte abondante il est possible de les conserver en bocaux par lacto-fermentation ou encore au vinaigre comme les cornichons. Les cornichons fraîchement récoltés se conservent quelques jours au réfrigérateur avant d’être confits au vinaigre.

Concombres au bon stade de récolte – Récolte de cornichons pour les conserver confits dans le vinaigre

 

Utilisation et apports nutritionnels

Le concombre est surtout consommé cru dans des salades estivales, il s’accorde très bien avec des sauces à base de yaourt ou de crème fraiche, de citron, et des herbes fraiches du potager comme de la ciboulette et de l’aneth. Les préparations cuites sont moins courantes mais possibles, quelques minutes à la poêle suffisent. Les jus à la centrifugeuse sont aussi courants, idéal dans le cadre de régime alimentaire. Le cornichon est dans la très grande majorité des cas confit au vinaigre et c’est de toute évidence de cette façon qu’il est le meilleur !

Le concombre et le cornichon sont des légumes peu caloriques qui contient essentiellement de l’eau (95%) et est très riche en minéraux (calcium, potassium, fer, magnésium). L’eau est davantage présente dans le concombre car le cornichon est dégorgé avant d’être confit. Le concombre est donc un légume reminéralisant et rafraichissant pour l’organisme. Ils contiennent également des anti-oxydants dont de la citrulline, un acide aminé qui aide à la synthèse protéique musculaire (mais c’est la pastèque qui contient naturellement le plus de cet acide-aminé). Leur peau est tout à fait consommable une fois bien lavée, elle est riche en pepsine qui aide à la digestion, il serait dommage de s’en priver !

Les questions fréquentes

Pourquoi mes plants de concombres font très peu de fruits ?

Des plants de concombre qui donnent peu sont très probablement mal pollinisés. Pour obtenir une bonne production :
- faites en sorte d'attirer les insectes pollinisateurs dans votre jardin en semant des fleurs attractives,
- fannissez les pesticides.

Les feuilles de mes concombres sont toutes blanches, pourquoi ?

Il s'agit très probablement de l'oïdium, une maladie courante chez les concombres et les Cucurbitacées.
Voir ci-dessus (paragraphe maladies courantes du concombre et cornichon) pour prévenir et traiter cette maladie.

Ressources utiles

Découvrez notre large gammes de concombres et de cornichons, de très nombreuses variétés, en graines et en plants.

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « Concombre et cornichon : semis, plantation, culture, taille »

  • Meurisse

    Bonjour, certains petits concombres/cornichons (4cm environ) avortent en jaunissant et en pourrissant à l'extrémité côté fleur. J'aurais aimé savoir pourquoi. Merci pour votre réponse. Merci aussi pour vos articles. Marion.

    Répondre
    • Aurélien

      Bonjour Marion,
      Ce problème est souvent du à un manque de pollinisation, assurez-vous d'avoir suffisamment de fleurs simples au potager pour attirer les insectes pollinisateurs. Un manque d'eau à ce stade peut aussi être néfaste pour la bonne formation des fruits.
      Cordialement,
      Aurélien

      Répondre
Laisser un commentaire