Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

La Capillaire ou Adiantum : plantation, culture et entretien

L'Adiantum en quelques mots

  • La Capillaire est une fougère appréciée pour son feuillage très léger !
  • Elle a une belle couleur vert tendre, mise en valeur par des pétioles et rachis noirs
  • Elle se plait à l’ombre, en terrain frais et humifère
  • Les Adiantum pedatum et Adiantum aleuticum ‘Imbricatum’ sont tout à fait rustiques !
  • Ils sont parfaits dans un jardin de sous-bois, une rocaille ombragée ou un jardin de style asiatique

Le mot de notre Experte

La fougère Capillaire ou Adiantum est une superbe plante au feuillage incroyablement léger ! L’espèce la plus connue est l’Adiantum capillus-veneris, une superbe plante généralement cultivée en intérieur, que l’on surnomme Cheveux de Vénus ou encore Capillaire de Montpellier. Mais il existe aussi des Adiantum tout à fait rustiques, qui trouvent facilement leur place au jardin. Il s’agit en particulier des Adiantum pedatum et Adiantum aleuticum ‘Imbricatum’, qui supportent jusqu’à – 15 °C.

Les Adiantum sont des fougères encore trop peu cultivées dans les jardins. Pourtant, elles sont parfaites pour créer une ambiance fraîche et verdoyante, légère. Au jardin, les Adiantum se plaisent à l’ombre, dans un sol frais et riche en humus. On peut les installer dans un jardin de sous-bois ou dans une rocaille fraîche et ombragée. Ils demandent peu d’entretien, si ce n’est de veiller à ce que le sol reste relativement frais, et ils apprécieront un paillage organique. Ils se marient facilement à d’autres plantes de sous-bois, comme les hostas, polygonatums, aspérule odorante ou brunneras.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Adiantum sp.

Famille : Pteridaceae

Nom commun : Capillaire

Floraison : aucune

Hauteur : jusqu’à 60 cm

Exposition : ombre ou mi-ombre

Sol : frais, riche, humifère

Rusticité : - 15 °C

Les Capillaires ou Adiantum sont de splendides fougères, remarquables par leur feuillage fin et léger. Ils appartiennent au grand groupe des Ptéridophytes, qui rassemble notamment les fougères, prêles et sélaginelles. Il s’agit véritablement de plantes à part dans le règne végétal. La vie était à l’origine aquatique, les végétaux qui existaient alors étaient des algues, et les fougères furent parmi les premières plantes à être sorties de l’eau, il y a 400 millions d’années, pour conquérir la terre. Elles étaient là bien avant que les plantes n’inventent les fleurs et les graines pour se reproduire ! Les fougères conservent néanmoins encore aujourd’hui une dépendance par rapport à l’eau, dont elles ont besoin pour leur reproduction, c’est pourquoi la plupart poussent sur des sols frais ou humides.

Il existe entre 170 et 200 espèces d’Adiantum, mais seulement quelques espèces sont cultivées dans les jardins ou en intérieur. A l’état sauvage, la majorité des Capillaires se rencontre en Amérique du Sud. Il existe aussi de nombreuses espèces originaires d’Asie, et notamment de Chine. L’Adiantum pedatum, lui, provient d’Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis) et d’Asie du Sud-Est.

Les Adiantum appartiennent à la famille des Pteridacées, qui rassemble principalement de fougères rhizomateuses, dont la plupart sont originaires de régions tropicales. Ces plantes peuvent être terrestres, lithophytes (poussant sur des rochers) ou épiphytes (poussant sur d’autres plantes).

Pour l’Adiantum comme pour toutes les fougères, on utilise un vocabulaire spécifique : on ne parle pas de feuilles, mais de frondes. Celles-ci sont divisées en petits segments nommés pinnules. Quant aux axes noirs portant les pinnules, ils prennent le nom de rachis.

Planche botanique représentant la fougère Adiantum pedatum

Adiantum pedatum : illustration botanique

Certains Adiantum se montrent tout à fait rustiques et peuvent sans problème être cultivés en extérieur : les Adiantum pedatum, Adiantum aleuticum ‘Imbricatum’ et Adiantum venustum sont capables de supporter au moins jusqu’à – 15 °C. Leur feuillage peut néanmoins être abimé par le froid, mais la souche repart normalement sans problème au printemps. L’Adiantum capillus-veneris est plus fragile : on le cultive souvent comme plante d’intérieur, mais il tolère néanmoins entre – 6 et – 10 °C.

Le nom de genre Adiantum vient du grec adiantos, qui signifie « non humide », « non mouillé », car les pinnules évacuent rapidement l’eau en la laissant couler à leur surface. Les Adiantum sont aussi surnommés Capillaires, par allusion à la finesse de leur feuillage ! Et il est vrai que leurs rachis noirs et fins évoquent des cheveux. L’Adiantum capillus-veneris est d’ailleurs surnommé « Cheveux de Vénus » ! Quant à l’Adiantum pedatum, son nom d’espèce signifie « pédalé ». Cela désigne la composition des frondes, leur forme étant presque palmée, mais avec des pennes latérales unies à la base. On retrouve un feuillage pédalé également chez les hellébores.

Les Adiantum poussent en touffes assez denses et étalées. Elles forment des pétioles noirs et dressés qui partent du sol, à partir d’un rhizome traçant, et qui portent des frondes horizontales. Leur rhizome court et rampant leur permet de s’étendre et lorsqu’ils se plaisent ils peuvent avec le temps former de larges colonies, mais les Adiantum poussent lentement et ne deviennent pas envahissants. L’Adiantum pedatum atteint 50 à 60 cm de hauteur au maximum, tandis que l’Adiantum aleuticum ‘Imbricatum’ est plus petit et compact, ne dépassant pas 30 cm de haut.

Au printemps, lorsque la fougère capillaire démarre sa croissance, elle produit des crosses rouges qui se déploient en frondes aux teintes rose orangé. Elles prennent ensuite une teinte vert tendre.

Chez les autres espèces de fougères (par exemple les Dryopteris, Athyrium, Matteuccia…), les frondes sont souvent pennées et régulières, en forme de plume ou de triangle, mais ce n’est pas le cas des Adiantum. Ces dernières ont des formes beaucoup plus originales et qui semblent moins structurées, plus libres. Les frondes pédalées de l’Adiantum pedatum prennent une forme en éventail. Chez les Adiantum, les frondes sont souvent disposées à l’horizontale, ou retombant vers le sol, au lieu d’être dressées.

Les frondes sont constituées de pinnules qui ont une forme élargie et légèrement dentée au sommet. Elles ont une belle couleur vert clair – brillant, mise en valeur par la teinte noire des rachis. Elles apportent de la luminosité en sous-bois.

Les frondes des fougères Adiantum pedatum et Adiantum capillus-veneris

Fronde entière et détail des pinnules de l’Adiantum pedatum (photos Walter Siegmund et David J. Stang). Les frondes très légères et aérées de l’Adiantum capillus-veneris

Les pétioles et rachis sont particulièrement fins, et d’une teinte sombre, ce qui donne beaucoup de légèreté à la plante : les pinnules semblent comme « suspendus », portés par des axes peu visibles. Cela donne cet aspect très aéré que l’on apprécie tant chez les Adiantum !

L’Adiantum pedatum est caduque à semi-persistante, suivant le climat. Elle peut conserver ses feuilles en hiver dans les régions au climat particulièrement doux.

Les Adiantum, comme les autres fougères, ne donnent ni fleurs ni graines. Ce sont des plantes primitives qui datent d’une époque où les plantes n’avaient tout simplement pas encore inventé ces moyens de reproduction. A la place, les Adiantum produisent des spores : il s’agit d’organes microscopiques, ressemblant à de la poussière. Les spores sont enfermées dans de petits « sacs » nommés sporanges, qui s’ouvrent à maturité. Ces sporanges sont eux-mêmes rassemblés en amas nommés sores.

Chez les Adiantum, les sores sont situés au revers des frondes et rassemblés au bord du limbe. Ils sont recouverts par une fausse indusie (= membrane protégeant les sporanges), constituée d’un segment foliaire. Il est possible de récolter les spores lorsqu’elles sont mûres, afin de les semer. La disposition des sores, et la présence ou non d’indusies ainsi que leur forme, sont des critères importants pour identifier les fougères.

Lorsqu’ils sont mûrs, les spores s’envolent avec le vent puis se déposent au sol. Ils germent en présence d’humidité et donnent alors naissance à un petit organisme intermédiaire : le prothalle. Celui-ci produira des gamètes mâles ou femelles, qui pourront entrer en contact grâce à l’eau, et produire alors une nouvelle fougère sous la forme que nous connaissons. Les Adiantum sont donc dépendants de l’eau pour leur reproduction sexuée.

Les sores des fougères Adiantum

Les sores au revers des frondes des Adiantum cunninghamii et Adiantum raddianum (photo Forest and Kim Starr)

Les principales variétés d'Adiantum

Les variétés les plus populaires

Adiantum pedatum - Capillaire du Canada, Fougère Godet de 9cm


Hauteur à maturité
60 cm

Appelée Capillaire du Canada, il s’agit d’une superbe fougère dont les pétioles noirs et dressés portent des frondes horizontales, pédalées, divisées en segments fins, de couleur vert tendre. Elle atteint jusqu’à 50-60 cm de hauteur.

Adiantum aleuticum Imbricatum - Capillaire, Fougère Godet de 9cm


Hauteur à maturité
30 cm

Cette variété a un port plus compact et plus dense que l’Adiantum pedatum, ne dépassant pas 30 cm de haut. Les pinnules sont imbriquées, se recouvrant partiellement.

Nos préférées

Adiantum aleuticum Miss Sharples - Capillaire, Fougère


Hauteur à maturité
30 cm

Rustique, la variété Miss Sharples se pare de superbes frondes délicates vert clair, contrastant avec ses nervures d'un beau noir profond.

Plantation de la Capillaire

Où planter ?

Comme la Capillaire est une plante qui pousse naturellement en sous-bois, elle a besoin d’un emplacement ombragé ou mi-ombragé. Le soleil direct risquerait de la dessécher et de brûler son feuillage ! L’idéal est de l’installer dans des conditions proches de son milieu naturel. Elle se plait dans un sol tel qu’on peut en trouver en forêt : fertile, léger et humifère. N’hésitez pas à apporter du compost ou du terreau de feuilles pour enrichir le sol. A l’instar des autres fougères, l’Adiantum apprécie les sols qui restent frais, mais celui-ci doit néanmoins être relativement drainant. Nous vous conseillons également de choisir un emplacement abrité du vent.

Vous pouvez aussi installer l’Adiantum dans une rocaille fraîche et ombragée. Cela permettra de la mettre bien en valeur, mais soyez attentifs néanmoins à ce que le sol reste bien frais, la terre ne doit jamais sécher complètement !

Veillez à bien choisir son emplacement dès le départ : l’Adiantum met longtemps à s’installer et n’apprécie pas d’être transplanté.

Quand planter ?

Vous pouvez planter l’Adiantum en automne ou au printemps. Le plus important est d’éviter les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

Comment planter ?

  • Placez la motte dans une bassine d’eau afin de la réhumidifier. Cela facilitera la reprise.
  • Creusez un trou de plantation, de deux à trois fois la taille de la motte.
  • Replacez dans le trou un peu de terreau de feuilles que vous mélangerez à la terre de votre jardin, afin d’enrichir le sol.
  • Sortez la fougère de son pot et plantez-la, en veillant à ce que le sommet de la motte se trouve au niveau du sol.
  • Replacez la terre tout autour, et tassez légèrement.
  • Arrosez généreusement.
  • Vous pouvez ensuite installer un paillage organique autour de la plante, pour que le sol reste frais.

Pour plus d’explications et de conseils, découvrez notre fiche-conseil : Planter des fougères.

Adiantum pedatum

Entretien

Pensez à effectuer des arrosages réguliers dans les semaines qui suivent la plantation, et veillez par la suite à ce que le sol reste relativement humide. Soyez vigilants en période de sécheresse et n’hésitez pas à arroser si besoin.

Nous vous conseillons d’installer un paillage organique autour de votre Adiantum. Il permettra de conserver un sol frais plus longtemps et de limiter la croissance des mauvaises herbes. De plus, en se décomposant, il viendra enrichir le sol et favoriser l’activité des micro-organismes du sol. Choisissez par exemple des feuilles mortes, du BRF (bois raméal fragmenté), du paillis de lin ou des écorces, que vous installerez sur plusieurs centimètres d’épaisseur.

Vous pouvez également apporter du compost bien décomposé une fois par an afin d’enrichir le sol.

En automne, vous pouvez éventuellement déposer une couche de feuilles mortes sur la souche, afin de la protéger du froid.

Nettoyez la touffe en fin d’hiver – début de printemps, en retirant les frondes qui ont séché. Au cours de l’année, nous vous conseillons également de couper les frondes abîmées lorsque vous en voyez.

La Capillaire pousse lentement, notamment les deux premières années. Il n’apprécie pas d’être transplanté.

Comme les autres fougères, l’Adiantum est peu sensible aux maladies et ravageurs. Il peut néanmoins arriver occasionnellement que les limaces grignotent les jeunes frondes.

Multiplication

Pour multiplier l’Adiantum, nous vous conseillons la division de touffes, car cette technique est plus facile à réaliser et plus rapide que le semis de spores.

Division de touffes

Comme l’Adiantum forme des rhizomes courts et traçants, il est possible de diviser les touffes, de préférence au printemps.

  1. Choisissez une touffe déjà bien développée, en place depuis plusieurs années.
  2. Prélevez délicatement une section de rhizome portant quelques frondes ainsi que des racines.
  3. Replantez aussitôt à un autre emplacement, après avoir préparé le terrain.
  4. Arrosez généreusement.
  5. Continuez à arroser dans les semaines suivantes, pour que le sol reste frais jusqu’à la reprise.

Semis de spores

Le semis de spores s’effectue au printemps. Prélevez au préalable des spores au revers des frondes d’Adiantum. Lorsqu’ils sont mûrs, ils sont bruns et se détachent tous seuls des frondes. C’est une technique délicate et qui prend du temps, mais contrairement à la division elle permet de laisser intactes les touffes d’Adiantum que vous possédez au jardin. C’est une bonne solution si vos Adiantum sont encore trop peu développés pour être divisés.

  1. Préparez une terrine ou caissette avec du terreau que vous humidifierez. Il est préférable de stériliser le substrat en le passant 10 min au micro-onde : cette précaution évitera le développement de mousses ou de champignons.
  2. Tassez légèrement le substrat.
  3. Dispersez les spores à la surface, mais ne les recouvrez pas !
  4. Placez un couvercle transparent sur la terrine ou caissette, de façon à ce que le milieu reste humide et stérile.
  5. Installez la terrine à un endroit lumineux, sans soleil direct.
  6. Veillez à ce que le substrat reste humide. S’il se dessèche, n’hésitez pas à arroser, de préférence en utilisant un vaporisateur.

Pour plus d’informations et de conseils, découvrez notre fiche pour savoir comment semer les spores de fougères ?

Association

L’Adiantum est idéal dans un jardin de sous-bois, frais et ombragé. Vous pouvez l’associer à d’autres plantes qui apprécient les mêmes conditions de culture. Nous vous conseillons en particulier de choisir des plantes aux feuillages généreux, opulents, comme les hostas, les polygonatum, ou les brunneras pour obtenir un joli contraste de formes. Profitez également de la délicate floraison du Tricyrtis ! Intégrez des Epimediums, du Geranium nodosum, des astrances, de l’Aspérule odorante…

Association au jardin avec les Adiantum

Les Adiantum sont parfaits pour accompagner d’autres plantes de sous-bois, pour un jardin au style très naturel ! Adiantum aleuticum (photo Edward Rooks), Jacinthe des bois (photo Olivier Pichard), Aspérule odorante, Hosta ‘Emily Dickinson’ et Polygonatum latifolium (photo Radio Tonreg)

L’Adiantum accompagne à merveille les autres variétés de fougères : Coniogramme emeiensis, Dryopteris, Athyrium, Polypodium, Matteuccia… Elles créeront ensemble une ambiance fraîche, luxuriante et très naturelle. Plantez-les par exemple à proximité d’un bassin ou ruisseau.

Vous pouvez accueillir l’Adiantum dans une rocaille fraiche et ombragée. Créez un massif surélevé, en sous-bois, de préférence à proximité d’un écoulement d’eau (fontaine, ruisseau…), et placez-y quelques grosses pierres, choisies pour leur aspect esthétique et pour maintenir la terre. Aménagez ensuite des poches de substrat entre les pierres, pour pouvoir y planter l’Adiantum ainsi que d’autres plantes d’ombre. Choisissez par exemple pour l’accompagner des saxifrages, de l’Hakonechloa, du Carex morrowii, des corydales, des Tiarella ou des heuchères.

Cette superbe fougère trouvera également sa place dans un jardin de style asiatique, zen. Associez-la à des bambous nains, des anémones du Japon, Hakonechloa macra, Coniogramme emeiensis, Ophiopogon, primevères asiatiques… Pensez aussi aux petites plantes tapissantes, comme la Sagina subulata ou l’Helxine. Elles formeront un tapis vert et uniforme semblable à de la mousse. Vous obtiendrez un beau jardin épuré, graphique, propice à la méditation et idéal pour se ressourcer.

Si vous souhaitez plus d’idées et d’inspirations, découvrez notre fiche-conseil Les fougères : 9 idées d’associations faciles à réussir !

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin