Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
association

Les fougères : 9 idées d'associations faciles à réussir !

pour une ambiance graphique et naturelle !

Les fougères sont des plantes caduques ou persistantes, décoratives par leur feuillage très graphique. Elles apportent beaucoup de fraîcheur, tout en créant une ambiance sauvage et naturelle ! Elles savent se faire tour à tour exubérantes ou timides, robustes ou fragiles… Elles s’associent facilement à des vivaces adaptées à l’ombre, et particulièrement au feuillage exubérant des hostas. Et elles accompagnent à merveille les Tricyrtis ! N’hésitez pas à jouer sur les contrastes de formes. Profitez du feuillage fin et élancé des fougères pour apporter du volume à vos massifs. Placez-les aux côtés de plantes au port bas, tapissant, et à feuilles larges. Les fougères permettent de créer de superbes contrastes en faisant ressortir les plantes aux couleurs plus vives ! Avec leur côté léger et délicat, elles se marient bien à la finesse des fleurs d’astrance.

Pour associer les fougères, il faut prendre en compte leurs conditions de culture liées à leur habitat naturel. La plupart d’entre elles poussent à l’état sauvage dans les forêts et apprécient les sols frais, ombragés et légèrement acides. Elles se marieront à d’autres plantes de sous-bois pour habiller élégamment le pied des arbres et arbustes. Choisissez pour les accompagner des plantes qui acceptent les situations ombragées et fraîches : Pachysandra, Rodgersia, Luzules, Jacinthes des bois, semblent être de bonnes compagnes. Elles ajouteront du naturel à votre jardin. Les fougères se marient aussi très bien aux plantes bulbeuses, comme les erythronium ou les perce-neiges. Découvrez toutes nos idées et inspirations pour les associer au jardin !

En sous-bois, pour un jardin au naturel !

Comme la fougère pousse naturellement dans les forêts, composez avec elle un jardin de sous-bois ! Veillez juste à ce qu’il soit assez lumineux, car elles apprécient l’ombre claire. Profitez-en pour occuper des milieux ombragés où les autres plantes ne se plaisent pas, ou un endroit difficile d’accès au fond du jardin… Associez vos fougères à d’autres plantes qui aiment les milieux frais et ombragés, comme les Tricyrtis ou Epimedium. Recouvrez le sol d’un tapis de pervenches ou d’Eranthis hyemalis. Plantées en sous-bois, les fougères vous donneront l’impression d’une véritable promenade en forêt ! Vous pouvez faire pousser Polypodium vulgare sur un vieux tronc d’arbre. Les fougères composent une ambiance très légère et délicate lorsqu’elles sont placées aux côtés d’autres plantes au feuillage fin, comme les graminées, ou de fleurs à l’aspect sauvage : astrances, tricyrtis, etc.

Pour un jardin de sous-bois : Tricyrtis, Fougère plume d'autruche et Epimédium

Tricyrtis formosana x hirta,, Matteuccia struthiopteris (photo Bjoertvedt) et Epimedium warleyense (photo Chris Mealy)

En bordure de bassin

Les fougères se plaisent dans les sols humides : profitez-en pour végétaliser le bord d’un bassin. Choisissez les osmondes ou matteuccias pour composer une agréable ambiance luxuriante et fraiche ! On les apprécie pour leur aspect imposant et très élégant. Placez à leurs côtés quelques plantes de berges, comme l’Iris des Marais, ainsi que des primevères candélabres pour apporter de petites touches de couleur vive ! Profitez par exemple de la splendide floraison orange de Primula bulleyana. Ajoutez des plantes au feuillage luxuriant, comme celui du Gunnera manicata ou des Hostas.

 

Au bord d'un bassin : fougères, Iris des Marais et primevères asiatiques

Iris pseudacorus (photo Aiwok), Osmunda claytoniana (photo James St. John) et Primula bulleyana (photo El Grafo)

En massif, pour jouer sur les contrastes !

Avec leurs longues frondes très graphiques, les fougères composent un superbe fond de massif. Choisissez les espèces les plus grandes, comme les Dryopteris ou les Matteuccias, et installez devant elles quelques fleurs et des plantes tapissantes. Créez des contrastes de formes en les plaçant aux côtés de plantes plus basses, au port étalé ou au feuillage plus grossier, comme les heuchères. Les fougères allégeront le massif tout en lui donnant volume et vitalité. De plus, leur feuillage vert mettra en valeur les plantes à floraison colorée, comme les géraniums vivaces, digitales ou cœurs de Marie !

En massif : fougères, Coeur-de-Marie et Géraniums vivaces

Dicentra spectabilis, Dryopteris cycadina et Geranium sylvaticum ‘Birch Lilac’

Pour un jardin graphique !

Profitez du feuillage fin des fougères pour aménager un superbe jardin aux lignes épurées. Concevez un jardin de style contemporain en mariant les frondes délicates des fougères au graphisme des prêles, graminées ou bambous. Vous pouvez réaliser une très belle scène en plantant Dryopteris erythrosora aux côtés d’Equisetum hyemale, de quelques érables et de graminées aux couleurs claires comme l’Hakonechloa macra ‘Aureola’. Les tiges droites des prêles amèneront de la structure et de la hauteur. Vous obtiendrez un jardin très aéré, paraissant intemporel.

 

Jardin contemporain et graphique

Les fougères entrent facilement dans la composition d’un jardin graphique, par exemple en associant des érables japonais, prêles, dryopteris, et en installant quelques petites fougères comme les scolopendres sur un mur végétal avec des graminées.

En rocaille

Composez une rocaille fraiche et ombragée en choisissant par exemple l’Asplenium trichomanes ou la scolopendre (Phyllitis scolopendrium). Dispersez à leurs côtés quelques touffes de Brunnera macrophylla, Saxifraga umbrosa, ou des saules nains. Vous pouvez ajouter quelques petits conifères (genévriers, Pinus pumila…). Si votre rocaille est ensoleillée, optez plutôt pour Cheilanthes lanosa ! Cette petite fougère, résistante à la sécheresse, se plaira en plein soleil en compagnie de quelques sédums et graminées comme Stipa tenuissima ou Festuca glauca.

Pour une rocaille : Cheilanthes lanosa, graminées et Panicaut

Dans une rocaille ensoleillée, vous pouvez associer Festuca glauca, Cheilanthes lanosa (photo Stan Shebs) et Eryngium planum

Sur un muret

Par leur côté intemporel, les frondes des fougères s’accordent parfaitement aux vieux murets en pierre. Elles leur donnent beaucoup de charme. Certaines espèces acceptent de pousser avec peu de sol et sont relativement résistantes à la sécheresse… Profitez-en pour végétaliser un muret ! En observant les fougères dans leur milieu naturel, on s’aperçoit que certaines s’installent spontanément sur les murets ou dans des empierrements. C’est le cas des Polypodium vulgare et Phyllitis scolopendrium. Cultivez-les sur un muret ombragé, avec Cymbalaria muralis ou des saxifrages !

A l'ombre, sur un muret : polypodes avec Ruine-de-Rome et Saxifrages

Pour un muret ombragé : Cymbalaria muralis (photo Sten Porse), Polypodium vulgare et Saxifraga x urbium (photo Holger Casselmann)

En pot, sur une terrasse ou un balcon

Vous pouvez végétaliser une terrasse ou un balcon en plantant vos fougères en pot. Nous vous conseillons plutôt les Dryopteris, par exemple Dryopteris erythrosora aux superbes frondes rouges lorsqu’elles sont jeunes. Polystichum polyblepharum peut aussi faire un très bel effet en pot. Vous pouvez ainsi profiter des fougères même sans jardin ! Pour apporter un peu de couleur, associez-les à de petites bulbeuses, comme les Cyclamens, ou à des pensées.

Idée d'association en pot : Cyclamen, fougères et pensées

Cyclamen coum, Polystichum polyblepharum, Viola ‘Sorbet True Blue’

Dans un jardin japonais

Créez un jardin zen, à dominante minérale. Ces jardins, d’esprit minimaliste, se composent d’assez peu de végétaux. Aménagez un espace au centre avec des graviers ratissés, ou un bassin avec des carpes koï. Placez sur les côtés des mousses, des plantes couvre-sol et quelques fougères. Vous pouvez choisir par exemple Athyrium niponicum ou des Dryopteris. Pour un peu plus de hauteur, installez des érables du Japon (Acer palmatum) et des pins taillés en nuage. Ajoutez quelques éléments décoratifs comme des lanternes. Vous obtiendrez un jardin très structure, propice à la méditation et idéal pour se ressourcer !

Pour un jardin japonais : Athyrium, Erable et Cornouiller du Japon

Athyrium niponicum var. pictum ‘Red Beauty’ (photo Stan Shebs), Acer palmatum ‘Orange Dream’ et Cornus kousa ‘Venus’ (photo De Nolf)

Dans un massif de terre de bruyère

Comme la plupart des fougères préfèrent les sols acides, elles s’intègrent facilement à un massif de terre de bruyère. Choisissez des cyrtomiums (Cyrtomium falcatum ou Cyrtomium fortunei) et plantez à leurs côtés des azalées, Skimmia japonica ou érables du Japon. Vous pouvez ajouter quelques touffes de Blechnum spicant, cette petite fougère apprécie les terrains acides !

 

Pour un massif de terre de bruyère : Azalées, fougères et Skimmia

Azalée du Japon ‘Shiryou no Homare’, Cyrtomium falcatum (photo Stan Shebs) et Skimmia reevesiana ‘Rubella’ (Dominicus Johannes Bergsma)

Articles connexes

1 Étoile 2 Étoile 3 Étoile 4 Étoile 5 Étoile ( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire