Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Bletilla, Orchidée jacinthe : planter, cultiver et entretenir

Les blétillas en quelques mots

  • Les blétillas sont les orchidées les plus rustiques que l’on peut planter au jardin
  • Elles portent en début d’été de superbes fleurs délicates et raffinées, rose-violet ou blanches !
  • Elles sont parfaites pour apporter un côté naturel et sauvage ou exotique aux massifs !
  • Proche de celui d’une graminée, le feuillage décoratif, allongé et plissé, est d’un beau vert franc
  • C’est l’une des orchidées terrestres les plus faciles à cultiver en pot ou en massif !

Le mot de notre Experte

Aussi appelée Orchidée jacinthe ou Orchidée du Japon, le Bletilla striata est une plante vivace d’origine asiatique qui fleurit au début de l’été. C’est une orchidée terrestre qui forme de belles touffes de feuilles plissées, allongées, et offre une délicate floraison généralement rose-violet. On trouve également des variétés à fleurs blanches, comme le Bletilla ‘Alba’, à fleurs bleues comme le Bletilla ‘Blue Dragon’ ou blanc rosé comme ‘Kuchibeni’. C’est une plante prolifique, qui possède des pseudo-bulbes, grâce auxquels elle s’étend. Le blétilla est en pleine croissance au printemps, il fleurit ensuite à la fin du printemps ou au début de l’été, puis les parties aériennes fanent en automne. Il entre alors en dormance pour l’hiver, pour réapparaitre dès le printemps suivant.

On a vite tendance à penser que les orchidées sont des plantes délicates, difficiles à faire pousser… Pourtant, le blétilla est l’une des plus faciles à réussir ! À la différence des espèces tropicales, il peut tout à fait s’installer dehors, au jardin. C’est également une plante qui demande assez peu d’entretien. Il apprécie un sol qui reste frais en été… mais craint surtout l’excès d’eau en hiver ! Les bulbes risqueraient de pourrir. Bien qu’il soit relativement rustique, le blétilla peut nécessiter une protection en cas de grand froid. Il se multiplie facilement par division des rhizomes.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Bletilla striata

Famille : Orchidaceae

Nom commun : Blétilla, Orchidée jacinthe

Floraison : entre mai et juillet

Hauteur : entre 30 et 50 cm

Exposition : mi-ombre

Sol : très bien drainé, frais en été, fertile

Rusticité : - 10 à – 15 °C

Les blétillas sont des orchidées terrestres originaires d’Asie et qui offrent une floraison décorative en début d’été. Ce sont des plantes vivaces à feuillage caduc. Il en existe cinq espèces, mais la plus courante en culture est le Bletilla striata. Parmi les autres espèces parfois cultivées, on trouve Bletilla ochracea et Bletilla formosana… Le Bletilla striata provient de Chine, du Japon et du Tibet, où il pousse principalement dans des zones de montagne. On peut le rencontrer en lisière de forêt, dans des prairies, sur des pentes rocheuses, ou à proximité de rivières. Il a été introduit en culture en Europe au début du 19e siècle.

Le blétilla appartient à la famille des orchidées : les Orchidaceae. Il s’agit d’une grande famille, très diversifiée, qui rassemble entre 25 000 et 28 000 espèces. Ce sont des plantes monocotylédones et herbacées, qui peuvent pousser sur terre ou sur les troncs d’autres plantes (épiphytes). Les orchidées sont appréciées pour l’aspect complexe et raffiné de leurs fleurs.

Le nom du Bletilla est un diminutif pour dire « petit Bletia », le Bletia étant une autre orchidée à fleurs mauves. Celle-ci a été nommée ainsi en hommage à Luis Blet, un apothicaire espagnol du 18e siècle. Le nom d’espèce Striata signifie strié, rayé. On la trouve aussi sous le nom latin de Bletilla hyacinthina ; et en français, sous le nom d’Orchidée jacinthe ou d’Orchidée du Japon.

 

Blétilla, Orchidée jacinthe : illustration botanique

Bletilla striata : planche botanique

Les blétillas forment des touffes de feuilles dressées. Ils mesurent entre 30 et 50-60 cm de hauteur, et jusqu’à 50 cm d’envergure. Ce sont des plantes prolifiques, les touffes s’étendent assez rapidement. Si l’emplacement lui convient, le blétilla peut même se naturaliser.

La floraison se produit à la fin du printemps ou au début de l’été, entre mai et juillet. Elle dure entre trois semaines et un mois.

La plante porte alors des hampes florales dressées, de 30 à 40 cm de haut, qui élèvent les fleurs au-dessus du feuillage. Elles sont composées de huit à douze fleurs, qui s’ouvrent progressivement : celles du bas s’épanouissant avant celles situées en haut de la hampe. Les fleurs des blétillas ressemblent un peu à celles des espèces tropicales, que l’on cultive parfois en intérieur dans nos appartements. Elles peuvent notamment faire penser à celles des Cattleyas. La tige florale est généralement teintée de rouge – pourpre.

Les fleurs sont le plus souvent rose – violet. Elles peuvent aussi être blanches, comme chez le Bletilla striata f. alba. Il existe également des variétés à fleurs jaunes : Bletilla striata ‘Yellow’, et d’autres à floraison bleue : Bletilla striata ‘Soryu Blue Dragon’. La teinte est rarement uniforme ; elle porte de belles nuances, notamment grâce au labelle.

Le blétilla possède une fleur complexe, typique des orchidées. Elle mesure trois à six centimètres de diamètre. Les sépales et pétales ont le même aspect et la même couleur. La fleur est composée de trois sépales externes, bien développés. Ils entourent trois pétales, dont le central, dirigé vers le sol et très développé : il s’agit du labelle. C’est la piste d’atterrissage pour les insectes ! C’est également la pièce la plus décorative de la fleur. Il est tubulaire à la base, puis s’ouvre en dévoilant des stries, des crêtes parallèles à l’aspect froissé, généralement blanches.

 

Les fleurs de blétillas peuvent prendre différentes couleurs

La floraison des blétillas : la forme classique de Bletilla striata (photo Claire H), Bletilla striata var. alba, et Bletilla ochracea (photo Stan Shebs)

 

Le labelle est souvent joliment nuancé : chez la forme classique de Bletilla striata, il est strié de blanc et bordé de rose-violet soutenu. Chez d’autres variétés, il porte des marques rouges ou jaunes. Le labelle est jaune vif, ponctué de rouge, chez le Bletilla ochracea.

Le blétilla est composé de plusieurs pseudo-bulbes, dont chacun porte trois à six feuilles dressées. Les blétillas possèdent de belles feuilles allongées et plissées, qui mesurent entre 30 et 50 cm de longueur, sur 4-5 cm de large. Elles ressemblent un peu à celles des glaïeuls, mais peuvent aussi rappeler les jeunes feuilles de palmiers !

Les feuilles des blétillas sont de couleur vert moyen. On trouve cependant quelques variétés au feuillage panaché, strié de blanc (Bletilla ‘Alba Variegata’) ou de jaune-crème (‘Gotemba Stripes’).

Le feuillage se fane et disparait en automne (vers octobre), et la plante entre alors en dormance : les parties aériennes meurent, mais elle reste présente sous le sol sous la forme de pseudo-bulbes. La plante réapparait ensuite au printemps, à partir du mois d’avril. Lorsqu’elle est en dormance, il est important que le sol soit bien drainant, sinon les pseudo-bulbes risqueraient de pourrir.

 

Les feuilles allongées et plissées du blétilla

Le feuillage du Bletilla ochracea (photo Stan Shebs) et celui du Bletilla striata (photo Magnus Manske)

 

Les blétillas possèdent un rhizome court, à partir duquel se développent des pseudobulbes aplatis, qui ressemblent à des cormes. Le rhizome s’étend en produisant de nouveaux bourgeons et de nouvelles racines adventives… Les blétillas peuvent facilement être multipliés en divisant les rhizomes.

Le fruit du blétilla est une capsule allongée qui s’ouvre lorsqu’elle est mûre pour libérer les graines. Celles-ci sont minuscules, ressemblant à de la poussière. Celles-ci ont besoin de s’associer avec un champignon microscopique pour germer et se développer, ce qui rend le semis très délicat. On multiplie le blétilla plutôt par division.

Les principales variétés de blétillas

Nos variétés préférées

Bletilla striata Alba - Orchidée jacinthe Blanche

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
50 cm

Ce blétilla porte d’élégantes fleurs d’un blanc pur ! Ses hampes florales sont un peu moins hautes que chez les autres variétés.

 

Bletilla striata Rose - Orchidée jacinthe

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
50 cm

Cette variété offre de belles fleurs rose-mauve, avec un labelle strié de blanc et de pourpre. Une floraison très délicate !

 

Les variétés les plus populaires

 

Bletilla striata f. gebina - Orchidée jacinthe

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
40 cm

Ce blétilla porte des fleurs blanches. Très élégantes, elles se marieront parfaitement aux floraisons des rosiers, des campanules ou des astrances.

 

Bletilla striata Soryu Blue Dragon - Orchidée jacinthe Bleue

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
45 cm

Cette variété se distingue par sa jolie floraison bleu – violet.

 

Collection 6 Blétillas

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
50 cm

Une collection qui associe des variétés à fleurs roses et d'autres à fleurs blanches !

Plantation de l'orchidée jacinthe

Où planter ?

Plantez les blétillas de préférence à mi-ombre, bien que cela varie en fonction de votre situation géographique : dans le sud et en région méditerranéenne, mieux vaut les protéger du soleil brûlant. Mais dans la moitié nord du pays, vous pouvez tout à fait les installer au soleil. L’idéal pour les blétillas est d’avoir le soleil le matin, et une ombre tamisée dans l’après-midi, aux heures les plus chaudes (par exemple avec une exposition vers l’est). Choisissez de préférence un emplacement abrité des vents froids.

Si vous habitez une région où les hivers sont particulièrement froids, vous pouvez les cultiver en pot, pour les rentrer sous un abri hors gel pour l’hiver.

Le blétilla appréciera d’être planté dans une terre fertile, riche en humus. Ainsi que dans un terrain neutre ou légèrement acide, car il n’aime pas les substrats calcaires.

On conseille parfois d’installer les blétillas en bordure de bassin pour qu’ils profitent d’un sol frais. Cependant, il est nécessaire que le sol ne reste pas constamment humide. Plantez-les dans une terre légère et aérée, où l’eau peut facilement s’infiltrer. Ils détestent les sols gorgés d’eau en hiver, car l’humidité risquerait de faire pourrir les pseudo-bulbes ! Il faudra améliorer le drainage si votre terrain est lourd et argileux. Les blétillas apprécient cependant les sols qui restent frais en été.

Le blétilla peut tout à fait s’intégrer dans un massif, mais vous pouvez aussi l’isoler pour le mettre davantage en valeur, ou encore le planter en pot et l’installer sur une terrasse, un balcon semi-ombragé, ou dans un patio. Il peut également trouver sa place dans une rocaille fraîche, ou dans un jardin de sous-bois. Le blétilla n’est pas une plante d’intérieur : vous pouvez le placer temporairement dans une véranda, mais il a besoin de températures fraîches en hiver pour pouvoir fleurir au printemps !

Quand planter ?

Plantez les blétillas au début du printemps, vers le mois d’avril.

Comment planter ?

Respectez une distance d’environ 20 cm entre chaque plant.

  1. Creusez un trou de plantation. Si votre terrain est lourd et a tendance à retenir l’eau, apportez des matériaux drainants : graviers, sable grossier, pouzzolane…
  2. Placez dans le trou de plantation un mélange de terreau, de compost et de sable, puis installez le pseudo-bulbe. Il doit être placé entre 5 et 7 cm de profondeur, avec les bourgeons dirigés vers le haut.
  3. Recouvrez d’une couche de substrat.
  4. Arrosez.
  5. Vous pouvez installer un paillage afin de maintenir un sol frais plus longtemps et d’empêcher les mauvaises herbes de pousser.

Continuez à arroser régulièrement après la plantation, le temps que la plante s’installe. Par la suite, vous pourrez espacer davantage les arrosages.

 

Découvrez aussi nos conseils vidéo pour la plantation des blétillas :

 

Plantation en pot :

Le blétilla s’adapte assez bien à une culture en pot, du moment que vous le plantez dans un substrat drainant. L’avantage est que si vous habitez une région au climat froid, vous pourrez facilement le rentrer dans un local frais mais hors gel pour l’hiver.

Vous pouvez prendre par exemple un pot d’une trentaine de centimètres de diamètre, mais évitez les contenants trop grands. Placez une couche de graviers ou tessons de pot au fond pour que l’eau s’évacue plus facilement, puis installez du terreau mélangé à un peu de sable grossier et de terre de bruyère. Disposez les pseudo-bulbes dans le pot, recouvrez d’une fine couche de substrat et arrosez.

Entretien

Le blétilla apprécie les sols frais : effectuez des arrosages fréquents en été. La terre ne doit pas trop se dessécher lors de la période de végétation. Il faut néanmoins éviter l’excès d’humidité, qui peut faire pourrir les pseudobulbes. Réduisez les arrosages en hiver, lorsque la plante est en dormance.

Bien qu’il soit relativement rustique, le blétilla peut nécessiter une protection contre le gel. Sa résistance au froid dépend également de la profondeur à laquelle le bulbe est enterré. Il arrive parfois aussi que les jeunes pousses soient abimées par les gelées tardives. Nous vous conseillons de protéger vos blétillas en installant en automne une épaisse couche de paillage à leur pied. En plus de les protéger du gel, le paillage limitera les fréquences d’arrosages et de désherbages. Si vous habitez une région où les hivers sont particulièrement froids, et que vous les avez plantés en pot, rentrez-les temporairement sous un abri hors gel, mais assez frais, pour les ressortir au printemps suivant. S’ils sont en pleine terre, vous pouvez aussi déterrer les pseudo-bulbes pour les stocker au sec sous un abri hors gel. Les blétillas ne sont pas des plantes d’intérieur : ils ont besoin d’une relative période de froid en hiver… la chaleur risquerait d’empêcher la formation de boutons floraux ! L’idéal est donc de simplement les maintenir en hors-gel.

Il est préférable de retirer les fleurs lorsqu’elles sont fanées. Comme le blétilla est une plante caduque, les parties aériennes sèchent à la fin de la saison de végétation. Vous pouvez nettoyer la touffe en taillant les tiges à cinq centimètres du sol en automne, vers le mois de novembre.

Le blétilla appréciera au début du printemps un apport d’engrais équilibré à libération lente. Si vous les cultivez en pot, effectuez de temps en temps des apports d’engrais liquide avec l’eau d’arrosage (éventuellement avec un engrais spécial orchidées).

D’une manière générale, les blétillas cultivés en pot seront plus sensibles au froid, et nécessiteront des arrosages et apports d’engrais plus fréquents que ceux en pleine terre. Ils ont besoin d’un peu plus d’attention.

Nous vous conseillons de diviser les touffes de blétillas tous les trois à quatre ans. Cela permet de les régénérer et d’améliorer la floraison. Si vous les cultivez en pot, effectuez des rempotages tous les deux à trois ans, vers le mois de février. Les pseudobulbes ont tendance à s’étendre au fil du temps et à se déplacer vers l’extérieur, tandis que ceux situés au centre de la touffe meurent. Il faut donc rempoter la plante en replaçant la touffe au centre. Rempotez dans un substrat drainant et aéré.

Le blétilla est peu sensible aux maladies. Le principal problème de culture que vous pouvez rencontrer est l’excès d’humidité en hiver, qui fait pourrir les pseudo-bulbes.

Pour ce qui est des ravageurs, les limaces et escargots aiment grignoter les jeunes pousses au printemps. Les blétillas peuvent aussi être attaqués par les pucerons. Ils s’installent sur les feuilles et piquent la sève de la plante, ce qui l’affaiblit et provoque souvent la déformation du feuillage. Vous pouvez traiter avec du savon noir. Les blétillas sont également sensibles aux araignées rouges et cochenilles farineuses. Les araignées rouges entrainent parfois le jaunissement du feuillage. Vous pouvez lutter en pulvérisant de l’eau ou du purin d’ortie. Contre les cochenilles farineuses, utilisez un mélange à base de savon noir, d’eau et d’alcool à brûler.

 

Bletilla striata, Orchidée jacinthe

 

Multiplication

Le semis des orchidées est généralement assez compliqué, mais les blétillas peuvent se multiplier facilement par division !

Division

N’hésitez pas à multiplier le blétilla par division. Nous vous conseillons de le faire tous les trois à quatre ans. Le mieux est d’intervenir tant que la plante est encore en végétation, immédiatement après la floraison.

  1. Déterrez un rhizome. Prélevez-en un de préférence en périphérie, sur l’extérieur de la touffe. Vous pouvez enlever la terre, éventuellement en passant le rhizome sous l’eau.
  2. Coupez-le proprement à l’aide d’un couteau.
  3. Préparez le terrain puis replantez les fragments.
  4. Arrosez.

Vous pouvez aussi diviser les rhizomes de blétilla en fin d’hiver ou au début du printemps (vers le mois de mars), avant la reprise de la végétation.

Association

Les blétillas peuvent bien sûr trouver leur place dans un mixed-border, en compagnie d’autres floraisons colorées et feuillages décoratifs. Nous vous conseillons néanmoins de favoriser les plantes aux teintes douces et délicates (rose tendre, blanc, bleu, mauve…) Vous pouvez les associer aux gypsophiles, rosiers ou géraniums vivaces… Vous pouvez installer les blétillas sur le bord d’un massif, devant d’autres plantes plus imposantes.

Profitez de la floraison délicate des blétillas pour composer un jardin très naturel, de type jardin de sous-bois : associez-les au feuillage décoratif des hostas, des fougères ou des brunneras… Découvrez également les fleurs légères des épimédiums ! Ajoutez quelques Arisaema et Sceaux de Salomon. Vous pouvez aussi installer de la consoude (Symphytum officinale), ou de l’aspérule odorante… Votre jardin aura un air de véritable forêt naturelle, peut-être en un peu plus fleurie ! Placez ces plantes sous des arbres ou arbustes à feuillage léger, pas trop dense, car le blétilla apprécie une bonne luminosité !

 

Une idée d'association avec les blétillas

Pour un jardin de sous-bois, au style très naturel : Bletilla striata (photo David J. Stang), Paris polyphylla, Arisaema ciliatum et Hosta ‘Emily Dickinson’

Il est parfois conseillé de planter les blétillas à proximité d’un bassin. Cette idée est parfaite pour créer un jardin très naturel et sauvage. Mais prudence… s’il est vrai que les blétillas aiment la fraicheur, ils redoutent l’excès d’humidité et nécessitent un sol drainant. Si vous les installez un peu à l’écart, sur une butte ou dans un terrain bien drainant, vous pouvez créer une très belle scène en les associant à des Gunneras, fougères ou primevères asiatiques !

Toujours pour profiter d’un jardin de style naturel et sauvage, vous pouvez planter le blétilla avec d’autres orchidées : Sabot-de-Vénus (Cypripedium calceolus), Calanthe, Pleione, Dactylorhiza… Ces plantes sont assez peu courantes dans les jardins, et pourtant, elles offrent toutes une floraison délicate et raffinée ! Dans le même état d’esprit, vous pouvez associer les blétillas avec des bulbes rares.

N’hésitez pas non plus à isoler quelques touffes de blétillas pour les mettre en valeur. Ils peuvent amener un peu de naturel dans un environnement plus maîtrisé, linéaire… Si votre jardin a un aspect assez formel, moderne, avec des lignes droites et des plantes parfaitement taillées, vous pouvez planter des blétillas pour apporter un contraste, un côté plus naturel et sauvage. Dispersez quelques touffes par endroits, par exemple en bordure d’une pelouse…

Questions fréquentes

La floraison de mon blétilla semble s’épuiser, être de plus en plus faible... Que faire ?

Nous vous conseillons de diviser les touffes tous les trois à quatre ans. Cela permettra de les régénérer et favorisera une belle floraison.
Il est également préférable de faire quelques apports d'engrais, notamment au début du printemps. Vous pouvez ajouter un peu d'engrais liquide à l'eau d'arrosage.
Si vous le cultivez en pot, pensez à le rempoter de temps en temps (en moyenne tous les deux ans).
Enfin, les blétillas ont besoin d’être au frais en hiver pour produire des boutons floraux... Vous pouvez les protéger du froid en les rentrant pour l’hiver, mais veillez à ne pas les placer à un endroit trop chaud !

Les feuilles de mon blétilla jaunissent ! Pourquoi ?

Cela peut être dû aux pucerons, qui entrainent parfois le jaunissement et la déformation du feuillage. Traitez en pulvérisant une solution à base de savon noir. De même, les araignées rouges peuvent attaquer les blétillas et faire jaunir leurs feuilles.
Le blétilla est une plante qui apprécie la mi-ombre... en cas d’exposition trop lumineuse, sous un soleil brûlant, le feuillage peut avoir tendance à jaunir.
Il arrive également que l’excès d’humidité fasse jaunir le feuillage... veillez à cultiver le blétilla dans un terrain drainant, et réduisez les arrosages en hiver !

Le saviez-vous ?

  • Une plante médicinale

Le rhizome du Blétilla est parfois utilisé en phytothérapie dans la médecine chinoise. Il serait efficace contre la tuberculose, les maladies pulmonaires, et permettrait de stopper les saignements et de soulager les brûlures.

Ressources utiles

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)

3 réflexions au sujet de « Bletilla, Orchidée jacinthe : planter, cultiver et entretenir »

  • la laitière

    Bonjour,
    J'ai planté des bletillas (de divisions de rhizomes) au printemps, dans un sol drainé, riche et plutôt légèrement acide (centre Bretagne), cependant je n'ai toujours aucune trace de floraison.
    L'exposition est plutôt ensoleillée. Y a-t-il un temps d'adaptation avant une première floraison ? Ou bien est-ce du au trop plein de soleil ?
    Peuvent-elles encore fleurir en Juillet ? ou bien dois-je attendre l'an prochain ?
    Merci d'avance pour vos conseils,
    cordialement,
    LL

    Répondre
    • Michael

      Bonjour,

      Toutes les conditions sont réunies pour que vos blétillas poussent. Si les pieds sont suffisamment forts, vous devriez avoir des fleurs dans le courant de l'été. Le plus important étant que la plante se développe et se multiplie afin de former une touffe suffisamment forte pour fleurir.

      Répondre
  • Katrin

    Bonjour,
    Je tombe sur votre question et je veux vous dire de ne pas perdre patience... J'ai planté des blétillas il y a au moins 5 ou 6 ans et voilà qu'elles fleurissent pour la première fois cette année! C'est d'ailleurs en cherchant sur le net le nom de cette plante dont je ne me souvenais même plus que j'arrive ici. Tout vient à point à qui sait attendre!

    Répondre
Laisser un commentaire