Les orchidées rustiques à cultiver au jardin

Les orchidées rustiques à cultiver au jardin

En pot ou en pleine terre

Sommaire

Mis à jour le 9 Décembre 2022  par Olivier 5 min.

Saviez-vous que la France était le pays d’Europe qui compte le plus grand nombre d’espèces d’orchidées ?

Ces vivaces spectaculaires ne sont pas si difficiles à élever chez nous. Les bletillas ou Orchidées jacinthes se naturalisent facilement en sol non calcaire, les Calanthes se plairont là où poussent les fougères, les dactylorhiza, spontanés dans nos régions, ne sont pas exigeants quant à leur substrat et sont très rustiques, et les pleiones doivent impérativement être remisées pour l’hiver, mais sont si faciles à maintenir en pot. Même les superbes Sabots de Vénus peuvent être plantées au jardin si on leur offre le sol qui leur convient. Les orchidées terrestres, pour les différencier des épiphytes, exigent généralement un substrat drainant, n’apprécient pas les fertilisants et se contentent de sols assez pauvres.

Et si on se lançait dans la culture d’orchidées rustiques au jardin ? Voici un petit tour d’horizon des principaux genres botaniques d’orchidées rustiques à adopter au jardin.

Difficulté

Les Pléiones

Les pléiones sont des orchidées de jardin semi-rustiques que l’on peut cultiver dehors sous nos latitudes si on les protège des grands froids et de l’humidité hivernale. Il en existe une vingtaine d’espèces, mais Pleione formosana est la plus rustique et peut résister jusqu’à -5 °C.

La couleur des grandes fleurs solitaires varie selon l’espèce et la variété, passant du blanc pur au rose pourpre, et même parfois dans des tons jaunes. Chaque printemps, une pousse de feuille et fleur unique émergent d’un pseudo-bulbe qui, après la floraison, va produire un nouveau pseudo-bulbe et ainsi perpétuer l’espèce.

Les pléiones apprécient les sols bien drainés, plutôt acides et une situation mi-ombragée. On les cultivera au choix en rocaille, en sous-bois, en jardin miniature ou plus simplement en pot que l’on pourra rentrer en serre froide dès les premiers frimas dans les endroits aux hivers rigoureux.

→ Retrouvez toutes nos pléiones au sein de notre pépinière en ligne.

Orchidees rustiques, orchidee de jardin, orchidees de jardin, orchidee de pleine terre

Pleione formosana

Les Blétillas ou Orchidées jacinthes

De son nom commun Orchidée jacinthe (ou Orchidée du Japon), le Bletilla striata est une plante vivace qui fleurit au début de l’été. C’est une orchidée terrestre qui forme de belles touffes de feuilles plissées et offre une délicate floraison souvent rose-violet. Mais on trouve également des variétés à fleurs blanches, comme le Bletilla ‘Alba’, à fleurs bleues comme le Bletilla ‘Blue Dragon’ ou blanc rosé comme ‘Kuchibeni’.

C’est une plante prolifique qui se peut se naturaliser au fil des années grâce à ses pseudobulbes. Le blétilla fleurit à la fin du printemps ou au début de l’été, puis entre en dormance pour l’hiver, pour réapparaître dès le printemps suivant.

Le blétilla est l’une des orchidées parmi les plus faciles à réussir au jardin ! C’est une plante qui demande assez peu d’entretien. Il apprécie un sol qui reste frais en été… mais craint l’excès d’eau en hiver ! Il lui faudra donc impérativement une terre bien drainée. Les blétillas peuvent trouver leur place dans un mixed-border, en compagnie d’autres floraisons colorées et feuillages décoratifs : on les associera aux gypsophiles, rosiers ou géraniums vivaces…

→ Retrouvez notre gamme de blétillas sur notre site.

Orchidees rustiques, orchidee de jardin, orchidees de jardin, orchidee de pleine terre

Bletilla striata, rose et blanche

Les Calanthes

Les calanthes sont des orchidées faciles à cultiver. Cependant, gare aux gaffes, car certains ne doivent être cultivés qu’en intérieur ou sous serre, tandis que d’autres sont suffisamment rustiques pour être introduits dans nos jardins en tant que vivace : c’est le cas des Calanthe discolor, Calanthe tricarinata ou Calanthe sieboldii par exemple.

Ce sont des orchidées d’ombre superbes en tapis ou parmi d’autres vivaces d’ombre. Chez les calanthes rustiques, le feuillage est persistant ou semi-persistant et la floraison se situe entre le printemps et l’été (mais, cela dépend des espèces).

Ces orchidées terrestres réclament une exposition mi-ombre, un sol frais, mais bien drainé et une terre humifère. Bref, un coin de sous-bois dans votre jardin fera parfaitement l’affaire. On peut même les cultiver en pot ou en jardinière.

→ En savoir plus sur les Calanthes dans notre dossier complet !

Orchidees rustiques, orchidee de jardin, orchidees de jardin, orchidee de pleine terre

Calanthe discolor et Calanthe sieboldii

Les Dactylorhiza

Les Dactylorhiza sont des orchidées terrestres originaires des régions tempérées d’Eurasie. Leurs tubercules sont digités, en forme de doigts. Voilà d’où provient le nom du genre botanique. Parfaitement rustiques, mais parfois capricieuses, ces orchidées vivaces sont superbes au jardin : c’est le cas du Dactylorhiza maculata, l’Orchis tacheté, du Dactylorhiza praetermissa, l’Orchis négligé, ou encore le Dactylorhiza majalis, l’Orchis de mai.

La floraison des Dactylorhiza a lieu d’avril à juillet selon les espèces, dans des tons allant du blanc au pourpre en passant par le mauve et le rose. Les fleurs sont rassemblées en épi dense de forme cylindrique à l’extrémité des tiges.

Les Dactylorhiza aiment généralement les ambiances fraîches à humides et les terres acides, légères et fraîches, mais chaque espèce possède des exigences de culture particulières.

→ Retrouvez nos plus belles dactylorhiza sur notre site en ligne.

Orchidees rustiques, orchidee de jardin, orchidees de jardin, orchidee de pleine terre

Dactylorhiza maculata et Dactylorhiza majalis

 

Les Cypripédiums ou Sabots de Vénus

Les cypripédiums, plus connus sous le nom de « Sabot de Vénus », sont aussi des orchidées vivaces pour le jardin. Elles fleurissent au printemps en produisant une à deux fleurs par pied, de couleurs variables en fonction des espèces et des variétés. Une fleur d’ailleurs typique du genre Cypripedium avec son énorme labelle ressemblant à une pantoufle ou un sabot.

La végétation de ces orchidées sort de terre en mars-avril, elles fleurissent en mai-juin, puis leurs feuilles sèchent en août-septembre. L’orchidée disparaît alors totalement en hiver.

Parmi le genre botanique, le Cypripedium reginae est probablement le Sabot de Vénus le plus facile à cultiver. On plantera les cypripédiums à l’ombre, dans une rocaille fraîche, entre des roches ou à la lisière d’un sous-bois frais. On les accompagnera de quelques vivaces de sous bois frais, aimant un sol drainant, pauvre et légèrement calcaire.

Très rustiques, ces orchidées n’en sont pas moins délicates au niveau des conditions de culture. Il ne faut pas oublier que ces plantes réclament des conditions particulières : une terre pauvre et fraiche, mais bien drainée et une exposition mi-ombragée.

→ Nous proposons une belle collection de Sabots de Vénus au sein de notre pépinière en ligne. Découvrez aussi nos idées d’association avec le sabot de Vénus !

Orchidees rustiques, orchidee de jardin, orchidees de jardin, orchidee de pleine terre

Cypripedium reginae

Les Epipactis

Les Epipactis sont des orchidées dont certaines espèces sont indigènes de notre flore : Epipactis palustris, Epipactis helleborine, Epipactis purpurata… 

L’Epipactis gigantea est une grande orchidée vivace (70 cm de haut !) montrant de mai à juillet des hampes de fleurs combinant le brun, le jaune orangé et le rouge. L’Epipactis gigantea ‘Night Serpentine’ est un superbe cultivar à feuillage pourpré issu de cette espèce.

Les Epipactis sont très rustiques et relativement faciles de culture : elles se plaisent sur un sous-sol rocheux, dans un sol tourbeux, poreux, frais à humide, plutôt acide. Ces orchidées craignent les sols asphyxiants, imperméables et trop lourds. On les cultivera au soleil (si le sol reste humide) ou à la mi-ombre. L’Epipactis se cultive bien en pot, sans protection particulière.

Les Epipactis sont des plantes originales, mais d’aspect naturel, faciles à intégrer dans les massifs humides, ou en bordure des points d’eau.

Orchidees rustiques, orchidee de jardin, orchidees de jardin, orchidee de pleine terre

Epipactis helleborine, Epipactis gigantea

Les Spiranthes

Peu connu, le Spiranthes cernua est une orchidée originaire des États-Unis.  En fin d’été ou en début d’automne, les fleurs, qui embaument la vanille, semblent s’enrouler comme des tresses au sommet des hampes florales dressées. La variété Spiranthes cernua ‘Chadd’s Ford’ offre une floraison blanc pur.

Très rustique, la Spiranthe odorante ne se plaît que dans les terres légères, drainées, acides à neutres, riches en humus ou légèrement tourbeuses, restant fraîches même en été. On la cultive plutôt à la mi-ombre ou au soleil si le sol reste humide.

Le Spiranthes peut être planté aussi bien dans un massif humide et ensoleillé, sur les berges d’un bassin naturel, que dans une potée pour orner le balcon ou la terrasse.

Orchidees rustiques, orchidee de jardin, orchidees de jardin, orchidee de pleine terre

Spiranthes

Commentaires

nos conseils pour réussir la culture des orchidees rustiques