Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Quand et comment tailler un rosier tige ou pleureur ?

nos conseils

Les rosiers tiges et pleureurs n’ont pas leur pareil pour apporter de la prestance dans un massif, pour souligner une allée, agrémenter une pelouse. Ils peuvent même être cultivés en pot sur un balcon ou une terrasse. Qu’ils soient remontants ou non, ils forment un dôme ou des cascades de roses romantiques à souhait. Leur taille n’a rien de compliqué et le fait que le rosier soit plus en hauteur permet d’éviter bien des tours de reins !

Découvrez nos conseils pour savoir quand et comment tailler un rosier sur tige ou pleureur ?

Qu'est-ce qu'un rosier tige et un rosier pleureur ?

Le rosier sur tige

C’est un rosier qui a été greffé sur un porte-greffe à une hauteur variable, entre 70/80 cm et 1,30 m. Le choix du rosier greffé se porte sur des rosiers nains qui vont former une boule de roses au sommet d’une tige. Et il peut y avoir plusieurs greffes réalisées sur un même rosier-tige pour avoir une boule bien ronde.

taille rosier tige pleureur

Le rosier pleureur

C’est également un rosier greffé sauf que le point de greffe se situe entre 1,40 et 2 m du sol. Le choix du rosier à greffer va se porter cette fois sur un rosier grimpant, liane ou éventuellement couvre-sol. La greffe se fait plus haute afin que les branches puissent retomber de façon élégante.

Tous deux sont des créations horticoles et le porte-greffe utilisé est souvent de l’églantier (Rosa canina). Le point de greffe étant en hauteur, je vous conseille d’installer une protection contre les grosses gelées hivernales, comme du voile d’hivernage. De même qu’un tuteur car la ramure est assez lourde et offre une prise au vent non négligeable.

Rosiers tiges et pleureurs au Parc de Bagatelle (Photo C. Noël)

Quand tailler un rosier tige ?

La taille du rosier tige ou du rosier pleureur remontant se fait en fin d’hiver soit courant mars, lorsque vous constatez une reprise de la végétation. Ce sont les rosiers les plus vulnérables aux gelées tardives, je vous conseille de les tailler en dernier !

Pour en savoir plus sur les périodes de taille des rosiers, consultez notre fiche conseil : Quand tailler les rosiers ?

Comment tailler un rosier tige et un rosier pleureur ?

La taille des rosiers tiges

Elle relève des mêmes principes que celles des rosiers buissons. Il faut simplement tailler assez court et équilibrer la forme. Pour un rosier-tige remontant, procédez comme suit :

  • supprimez les gourmands qui auraient poussé sur le tronc ;
  • supprimez aussi le bois mort et les brindilles, ainsi que les rameaux dirigés vers le cœur du rosier afin de laisser passer l’air et la lumière et d’éviter les maladies cryptogamiques ;
  • comptez 3 ou 4 yeux et coupez en biais, à 0,5 cm, au-dessus d’un œil tourné vers l’extérieur du rosier.

La taille des rosiers pleureurs

Dans ce cas, il s’agit plus d’une taille de rafraîchissement. Pour cela :

  • supprimez les gourmands également ;
  • enlevez aussi le bois mort, les brindilles et les rameaux dirigés vers l’intérieur du rosier ;
  • la taille proprement dite consiste à retailler un peu les branches qui ont porté des fruits (si vous en avez laissés) et supprimez des vieilles branches pour rajeunir tous les 3 ans environ.

Pour en savoir plus, consultez également nos fiches conseils : La taille des rosiers et Quand et comment tailler les rosiers buissons et arbustes.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire