Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment tuteurer un rosier tige et pleureur ?

Nos conseils pour un tuteurage efficace et esthétique

Les rosiers tiges et pleureurs, conduits sur une haute tige d’au moins 1 m, exigent un tuteurage solide pour soutenir leur tige tronc, leur ramure dense et pour déployer leur abondante floraison estivale. Ces boules de fleurs offrent en effet une prise au vent plus importante que celle des rosiers « classiques », car leur tronc reste toujours fragile, et le poids de l’inflorescence conséquent au pic de l’été. Conserver, et plus particulièrement mettre en valeur le port retombant des rosiers pleureurs, est l’autre rôle que va jouer un tuteur adapté à ces formes. Quels modèles de tuteur choisir ? Comment et quand installer leurs supports ? Quel type de lien utiliser ? On vous explique tout dans cette fiche conseil !

Les rosiers tiges sont indissociables de leur tuteur

Quel modèle de tuteur ?

Obtenir un bel effet de masse et de volume est indispensable pour un rosier pleureur. Un rosier tige a également besoin d’être suffisamment soutenu pour déployer sa belle sphère de roses. Pour ces deux types de rosiers, c’est la résistance, la longue durée de vie, et le visuel des tuteurs qui nous intéressent, car ils maintiendront la plante sur le long terme !

Le tuteurage pour des rosiers conduits en hauteur se doit donc d’être très rigide. Il est le véritable ancrage du rosier en terre, le temps que les racines se développent. S’il est de forme différente pour les rosiers tiges et pleureurs, il est en revanche idéalement en acier ou en matière métallique. Vous pouvez néanmoins utiliser un tuteur en bois pour les rosiers tiges.

On distinguera les tuteurs parasol, également appelés tuteurs parapluie, spécifiquement employés pour les rosiers pleureurs : en acier, ils ont une forme caractéristique en forme d’ombrelle pour pouvoir suffisamment écarter les branches et les diriger : on obtient un dôme duquel dégoulineront les branches pleureuses du rosier (les rosiers pleureurs sont greffés sur des variétés grimpantes, particulièrement souples et retombantes).

Rosier tige

Le haut du tuteur doit arriver au niveau du point de greffe, il vous faut donc prévoir des tuteurs d’un minimum de 1,10 m pour un rosier demi-tige et de 1,30 m pour un rosier tige. Le tuteur reste en général à vie sur un rosier tige, la tige tronc d’un tel rosier n’augmente en effet pas considérablement de diamètre.

Si vous choisissez le bois, il est nécessaire d’avoir un minimum de diamètre de 5 cm, en bois de châtaignier ou une essence imputrescible (en aucun cas de bois traité qui risquerait de contaminer le sol).

On peut aussi, même si c’est un peu moins esthétique car plus visible, installer un tuteur genre « tripode » à l’aide de 3 tuteurs plus fins en bois, installés autour de la tige tronc. Ce système convient aux rosiers-tige les plus hauts.

tuteurage rosiers, piquet bois, fer a beton

Tuteur en bois et en métal sur rosier-tige

Rosier pleureur

Les rosiers pleureurs nécessitent, de par leur forme très spécifique en dôme, un support très personnalisé ! Ils sont installés pour ne plus bouger, car une fois la ramure développée, ils ne font plus qu’un avec elle, et accompagnent le joli effet de parasol et l’épanouissement du port retombant du rosier. Ces tuteurs parasol ont la forme d’un parapluie miniature. Les branches vont être palissées sur la partie supérieure en parasol en les dirigeant de façon harmonieuse de tous les côtés de la structure. Ils existent en différentes hauteurs, de 2,50 m le plus couramment.

Comment procéder ?

Afin de ne pas heurter les racines, il est toujours conseillé d’installer un tuteur dans le trou de plantation avant la mise en place d’un arbuste. Ceci s’applique évidemment tant pour votre rosier-tige que pour votre rosier pleureur, d’autant que ces derniers présentent une ramure proéminente : le fait d’implanter le tuteur avant de les positionner dans le trou de plantation évite toute blessure involontaire que vous pourriez occasionner. Effectuer cette opération à deux vous facilitera la tache :

  • Creusez votre trou de plantation en décaissant sur 40-50 cm ;
  • Installez votre tuteur en le plantant bien verticalement ;
  • Positionnez votre rosier, bien verticalement également, à environ 10 cm du tuteur : d’un point de vue esthétique, il est intéressant de confondre visuellement le tuteur et la tige-tronc, mais un minimum d’espace est indispensable pour le développement de la tige. Le tuteur doit arriver au niveau du point de greffe.
  • Comblez le trou avec votre terre de jardin enrichie de terreau si elle est lourde, ou amendée de compost, puis épandez un engrais organique pour rosiers ; tassez la terre au pied autour de la tige et du tuteur, puis arrosez copieusement ; dans le cas d’un rosier pleureur, commencez à diriger la ramure en attachant les branches par quelques liens souples sur la structure métallique en dôme ;
  • Posez le lien : cette étape est importante, l’attache étant primordiale pour solidariser le rosier à son tuteur, sans le blesser et en lui laissant de l’espace pour le développement futur du tronc. Le lien doit être solide, en matière souple, et si possible discret. Votre lien doit être maintenu tout en ne comprimant pas la tige tronc.

⇒ Retrouvez dans notre fiche dédiée nos conseils détaillés pour la plantation de rosier tige ou pleureur.

Le système d'attache

Pour les rosiers tiges et pleureurs, vous devrez prendre le plus grand soin au lien de fixation entre le tuteur vertical et le tronc du rosier afin de ne provoquer aucune blessure, ainsi qu’aux liens plus petits qui dirigent la ramure du rosier pleureur.

Des liens souples en caoutchouc (type Serflex) seront choisis pour l’attache autour du tronc afin de le laisser grossir sans le blesser. Vous pouvez également installer des colliers pour arbre qui ont des crans permettant d’adapter l’attache à la bonne dimension de votre tige et de la modifier par la suite. Enfin des colliers plus rigides pourront être mis en place quelques mois après la plantation.

tuteurage rosiers tiges et pleureurs, attache

⇒ Découvrez tous nos liens et systèmes d’attache

Tuteur : acheté ou fait maison ?

Les rosiers pleureurs exigent un tuteurage ultra résistant et d’une forme très spécifique, il donc est préférable de l’acheter dans le commerce, à moins d’être très bricoleur ! Il s’agira toujours d’un support métallique pour permettre de soutenir l’abondante floraison qui se déploie en longues tiges retombantes. Ce support en forme de parasol permet aux tiges de prendre la forme d’un dôme une fois qu’on les y palisse, et d’offrir une forme retombante très harmonieuse. Ce tuteurage se laisse à vie une fois installé. Vous pouvez l’installer après la plantation, mais l’opération s’avère beaucoup plus délicate et risque d’endommager le système racinaire.

Pour les rosiers sur tige, vous avez un peu plus de choix :

  • Si vous avez des piquets en bois de fort diamètre (environ 5 cm) et de la hauteur souhaitée, en châtaignier, noisetier, ou en acacia, vous pouvez les utiliser, ils seront suffisamment solides, à condition d’être absolument droits. Veillez à bien les désinfecter s’ils ont déjà servi, ils doivent être exempts de toute contamination parasitaire.
  • Vous pouvez également fabriquer un tuteur en acier avec du fer à béton d’un diamètre de 12 mm minimum, qui a l’avantage d’être extrêmement solide, d’être bon marché, et de présenter très rapidement, en s’oxydant, un coloris rouille esthétique et discret. De plus, le côté torsadé de la tige permettra de bien maintenir le lien d’attache.
  • Pour plus de facilité, vous trouverez de nombreux tuteurs métalliques dans le commerce, l’important pour le rosier tige étant de déterminer la bonne hauteur du tuteur, en se rappelant qu’il doit arriver au niveau du point de greffe.

Des piquets de bois d’un diamètre suffisant font de bons tuteurs de rosiers tiges, tout comme du fer à béton coupé aux dimensions

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin