Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
les plantes longue à s'installer
conseil

Les plantes longues à s'installer

Quand lenteur rime avec splendeur !

On croit parfois avoir raté ses plantations tant certains végétaux n’offrent pas le visuel attendu l’année suivante, alors que l’on avait bichonné leur mise en place au jardin. Cela ne vient pas toujours des qualités du jardinier, mais bien parfois de la plante qui met un certain temps à installer son système racinaire, s’étoffer et offrir le meilleur de son feuillage ou de sa floraison.

Mis à part les bisannuelles qui vivent sur un cycle de deux ans, c’est le cas pour plusieurs vivaces et quelques graminées notamment. Alors, quels végétaux tardent à se faire tous beaux dans vos massifs ? Pour quelles plantes faut-il s’armer d’un peu plus de patience au jardin ?

Faisons le tour des plantes connues pour leur implantation délicate, car il serait vraiment dommage de les condamner sans connaître leur petit talon d’Achille !

Le Thalictrum

Les Thalictrums aussi fréquemment appelés Pigamons sont de très belles vivaces bien connues pour prendre leur temps avant de s’épanouir pleinement. Il faut vraiment s’armer d’un peu de patience pour que ces plantes de mi-ombre affichent tout leur potentiel, car elles deviennent réellement intéressantes au bout de 3 ans. Après ce laps de temps, c’est une nuée de fleurs vaporeuses et très délicates, blanches ou mauve selon les variétés qui sont portées au bout des hautes tiges (certaines comme ‘Elin’ poussent à plus de 2 m !). Le feuillage des Pigamons devient lui aussi plus touffu, arborant des  petites feuilles finement ciselées, vert à glauque, ressemblant à celui des ancolies. Pour peu que vous soigniez bien leur plantation, vous n’aurez aucun souci avec ces vivaces rustiques, parfaites en fond de massif dans des jardins naturels et romantiques !

→ En savoir plus dans notre fiche Thalictrum, Pigamon : Plantation, culture et associations

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Pigamon

Le Pachysandra terminalis

Certains couvre-sols nous agacent parfois un peu, tant ils tardent à recouvrir comme on l’espérait (c’est-à-dire… vite, pour nous éviter la corvée de désherbage…) un massif ou une rocaille. C’est le cas du Pachysandra terminalis, qui promet beaucoup sur le papier mais qui se révèle un peu paresseux dans son expansion.

Il a pourtant tout pour lui ce beau couvre-sol persistant : un feuillage lustré superbe, une forme de feuilles très reconnaissable et ravissante, à marge dentelée, une couleur d’un vert intense dont les nervures plus claires soulignent délicatement le limbe, et une petite floraison crème, discrète, mais à la fin du printemps. Surtout on l’apprécie pour sa prédisposition à s’implanter en zones très ombragées à mi-ombragées, en pied d’arbre, en sol frais, et pour l’aspect vraiment esthétique qu’il apporte à ces espaces de sous-bois.

Alors, si vous êtes tombés sous le charme de ce superbe couvre-sol, armez-vous d’un peu de patience (surtout avec le cultivar ‘Green Carpet’), et dites-vous qu’il en vaut la peine, formant un tapis moutonnant remarquable… avec les années.

→ En savoir plus dans notre fiche Pachysandra terminalis : plantation, culture, entretien

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Pachysandra terminalis

Le Rodgersia

Les grandes feuilles gaufrées, palmées chez le Rodgersia aesculifolia ou composées chez le Rodgersia podophylla sont certainement ce qui séduit le plus chez cette vivace spectaculaire, même si sa floraison estivale n’est pas dénuée d’intérêt.

Idéal en bord de pièce d’eau, le Rodgersia stagne lui aussi quelques années, avant de se révéler tel qu’on l’avait imaginé. Alors pas de panique si vous avez bien planté cette belle de l’ombre avec les précautions d’usage, à savoir un sol impérativement frais, profond et drainé, légèrement acide, et à l’ombre ! Si ses feuilles vous semblent bien trop peu développées au début, tout s’arrange au bout de 3 ans, tandis que la floraison intervient parfois dès 2 ans. Le Rodgersia vaut largement le temps d’attendre pour bénéficier de son allure sculpturale et presque exotique !

→ En savoir plus sur le Rodgersia dans notre fiche complète

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Rodgersias

Le Liriope

Voici une autre vivace que l’on apprécie pour son caractère persistant et sa floraison en jolies grappes qui intervient en toute fin d’été et début d’automne. Il  amène des touches mauves ou violettes dans les massifs ombragés, et fleurit un peu mieux avec un peu de soleil. Le Liriope, de la famille des liliacées, fait lui aussi partie de ces plantes un peu lentes à s’installer. Ne plantez donc pas trop serré si vous les utilisez en petite bordure, car il va déjà bien se développer au niveau du feuillage à partir de la seconde année, et offrir une floraison beaucoup plus généreuse dès la troisième année.

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Liriope muscari

→ En savoir plus sur le Liriope : planter, cultiver, multiplier

L'Hakonechloa et l'Ophiopogon

Bien que ne faisant pas partie de la même famille botanique (l’Hakonechloa d’un vert anisé est une poacée tandis que l’Ophiopogon, presque noir, est une liliacée, comme le Liriope), nous les abordons ici ensemble pour leur utilisation souvent conjointe et admirable de par leur contraste de couleur.

Toutes deux originaires des montagnes japonaises, ces deux vivaces font merveille dans les jardins contemporains, japonais, ou naturels. Ils vous ont peut être tapé dans l’oeil lors d’une visite de jardin, mais il faut savoir que l’Hakonechloa prend vraiment son temps pour former une touffe sublime : comptez au moins 4 ans pour obtenir un beau visuel de cascade arquée au fin feuillage linéaire. Quant à l’Ophiopogon, il est lui aussi un peu capricieux à s’installer, prenant d’abord le soin, comme les plantes de cette sélection, de développer son système racinaire avant ses parties aériennes. Il formera un beau couvre-sol ou une masse raffinée au bout de quelques années. A noter que l’Hakonechloa se développera vraiment mieux en terrain frais.

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Hakonechloa macra en haut, et en dessous Opniopogonplaniscapus ‘Nigrescens’

Les Anémones du Japon

Qu’est-ce qu’elles sont belles les Anémones du Japon qui enchantent le jardin de leur gracieuse présence en fin d’été ! Perchées sur leurs tiges robustes, leurs fleurs blanches ou rosées n’en paraissent que plus délicates. Un petit bijou longtemps florifère dans les zones mi-ombragées. Si elles peuvent à terme se montrer envahissantes (leur système racinaire se compose de rhizomes puissants), il faut juste savoir que leur étoffement ne sera pas si rapide que ça. Toujours dans des conditions de plantation optimum (sol, exposition, drainage), trois années seront utiles pour obtenir une masse fleurie généreuse. Leur installation sera plus rapide si vous plantez vos godets au printemps !

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Anémones du Japon

Les Baptisias

Encore relativement peu connu, le Baptisia ou faux indigotier est une belle vivace de plein soleil, très rustique, à la floraison en épis de fleurs bleu indigo, ressemblant au pois de senteur (c’est une légumineuse). De nouveaux cultivars la déclinent en tons blancs à orangés. Elle s’immisce volontiers dans les grands massifs naturalistes et les mixed-borders généreux. 

Son enracinement profond par une racine pivotante est capricieux, et demande deux années pour bien s’installer. Comme elle commence par faire ses racines, elle ne sera vraiment belle qu’au bout de ce laps de temps… mais comme les autres plantes de cette sélection, compense avantageusement ce petit défaut par une longévité remarquable. 

→ En savoir plus dans notre fiche complète : Baptisia ou Lupin indigo : semer, planter et cultiver

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Baptisias

L'Iris foetidissima

A notre humble avis pas encore assez présent dans nos jardins, l’Iris gigot ou Iris foetidissima est une vivace pleine de surprises : un beau feuillage linéaire en forme de glaive, une floraison toute en délicatesse d’un bleu irisé de jaune, et surtout une fructification orangée magnifique plus tard en saison. Ce bel Iris, contrairement aux autres, pousse à l’ombre, et même à l’ombre sèche, ce qui en fait un beau sujet sous les frondaisons d’arbres.

Est-ce son nom d’Iris fétide ou sa lente implantation qui le fait bouder de nombreux jardiniers ? Car il est vrai, cet iris-là se fait particulièrement attendre après sa plantation. La faute à son rhizome épais qui va devoir grossir avant de produire des feuilles plus nombreuses, et une floraison discrète. Là encore, faites preuve d’un peu de patience, si vous l’avez implanté dans une zone propice à son développement, il se montrera bien utile et ornemental en plein hiver avec ses curieux fruits rouges.

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Iris fétide

Les hostas

Si vous avez acheté des Hostas, impressionnés par les photos alléchantes des magazines qui les montrent opulents et magnifiques en jardin d’ombre, vous avez peut-être déchanté en les découvrant pas si spectaculaires que ça dans vos massifs ou vos potées. Mais vous aviez certainement constaté à la plantation qu’ils possédaient des racines très charnues, véritables organes de réserve, qui vont commencer par devoir s’installer confortablement (vous serez particulièrement précautionneux avec ces racines en installant vos godets). S’ils peuvent fleurir dès la première année de plantation, les touffes de somptueuses feuilles gaufrées ou striées vont s’étendre petit à petit, formant au bout de 3 ans environ un bel ensemble quand vous en plantez plusieurs côte à côte, dans un massif où fougères et Sceau de Salomon viendront les accompagner.

Comme les autres vivaces de cet article, les hostas se révèlent particulièrement robustes et rustiques, et il faut l’avouer, c’est une des qualités que l’on peut reconnaitre à ces plantes un peu capricieuses certes, mais tellement gratifiantes en étant patient !

→ Tout savoir sur les hostas dans notre fiche complète : Hosta, plantation, culture et entretien

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Hostas

Les Echinacées

Les belles échinacées font partie des plus belles vivaces à longue floraison estivale, pimpantes par leurs coloris chatoyants, altières au bout de leurs tiges raides, florifères et vraiment séduisantes en jardin de campagne ou même en jardin plus sophistiqué.

Ces belles américaines font un grand retour dans les massifs, et à en juger par les photos que l’on trouve dans les livres et autres magazines, elles seraient d’une générosité et d’une floribondité sans faillePourtant, il leur faut elles aussi plusieurs années avant de développer un système racinaire suffisamment solide pour offrir un visuel digne d’une prairie américaine. Qu’à cela ne tienne, si vous les avez plantées avec les soins qu’elles réclament (au soleil, en sol drainé et fertile, voire sec), elles sauront se montrer reconnaissantes par une floraison ininterrompue, généreuse, sauvageonne en diable !

→ En savoir plus avec notre fiche complète : Echinacées, semis, culture et entretien

Plantes longues a s installer, plantes lentes développement

Echinaceas purpurea

Mais aussi...

Les pivoines, les Sceaux de Salomon (Polygonatums), les Epimediums, de nombreuses fougères et certains Miscanthus…

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire