Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
maladies ravageurs hedera
conseil

Maladies et parasites du lierre - Hedera helix

Des soucis principalement en intérieur

Le lierre est peu sensible aux maladies et ravageurs : c’est une espèce sauvage qui a su développer les meilleures défenses et résistances face aux maladies. Toutefois, la culture en pot et en intérieur peut s’avérer plus délicate. Les maladies et les parasites peuvent alors poser problèmes à la plante. Pas d’inquiétude, voici comment le guérir ou éviter tout cela.

maladies parasites lierre, hedera maladie, lierre malade

Le lierre cultivé en pot en intérieur est plus sujet aux maladies

Les maladies du lierre

Le Lierre ou Hedera helix est très rarement malade. C’est une plante vigoureuse, rustique et particulièrement résistante. Seules quelques mauvaises conditions de culture, surtout en pot et en intérieur, peuvent dégrader un peu son aspect esthétique :

  • Les feuilles pâlissent : le lierre est cultivé en pleine lumière. Le soleil estival peut faire pâlir les feuilles du lierre, sans réel impact sur la survie de celui-ci ;
  • Les feuilles noircissent : le lierre est clairement sur-arrosé. En pot, limiter l’arrosage à une fois par semaine et prévoyez un pot troué dans le fond pour le drainage. Au jardin, même dans les terres les plus lourdes et lors des saisons les plus humides, cela n’arrive pas ! ;
  • Les variétés panachées redeviennent vertes : deux cas de figures peuvent se présenter. Soit le substrat est trop riche dû à un apport d’engrais excessif (surtout dans le cas d’une culture en pot), soit le lierre a été planté ou placé trop à l’ombre. Une exposition mi-ombre convient mieux aux variétés panachées. Éliminez les feuilles redevenues vertes ;
  • Les feuilles se dessèchent : uniquement dans le cas d’une culture en intérieur, le lierre a été placé derrière une fenêtre exposée au soleil de midi et l’air environnant est trop sec. Déplacez le pot vers un lieu plutôt à mi-ombre (derrière une fenêtre exposée à l’est par exemple) et tentez une culture dans la salle de bain.
maladies parasites lierre, hedera maladie, lierre malade

Taches et trous sur feuilles de lierre

Les parasites et ravageurs du lierre

Comme pour les maladies, le lierre résiste très bien aux attaques d’insectes ou de champignons s’il est cultivé en extérieur. En pot, c’est souvent plus problématique.

  • Araignées rouges : contrairement à leur nom, ce sont des acariens. Lors d’une infestation d’araignées rouges sur votre lierre, les feuilles peuvent se décolorer. Ces acariens détestent l’humidité. Une simple pulvérisation quotidienne d’eau non calcaire sur le feuillage devrait en venir à bout ;
  • Cochenilles farineuses : elles ressemblent à de petites pustules blanches immobiles. Vous pouvez les enlever à l’aide d’un tampon d’ouate ou mieux un coton-tige imbibé d’alcool à 90 °C ;
  • Pucerons : seul insecte problématique pouvant se retrouver en nombre sur du lierre au jardin. Bien souvent, leur nombre est régulé par la faune du jardin (larves de coccinelles et de chrysopes). Si toutefois, l’infestation est telle qu’elle vous inquiète ou si les pucerons se trouvent sur un lierre cultivé à l’intérieur, vous pouvez pulvériser une solution de savon noir qui possède des vertus insecticides.

Nota bene : le lierre abrite beaucoup d’insectes utiles, les traitements contre les pucerons peuvent également atteindre des auxiliaires, c’est pourquoi il est préférable de n’agir qu’en cas de grosse infestation.

maladies parasites lierre, hedera maladie, lierre malade

Pucerons, cochenilles farineuses et araignée rouge

La galle du lierre : pas de problèmes !

Une galle n’est pas une maladie, mais une réaction de la plante à la piqûre d’un insecte ou d’un acarien (plus rarement dû à l’attaque d’un champignon). Le lierre dans la nature ou au jardin peut présenter de très discrètes galles provoquées par un diptère de la famille des cécidomyies : Dasineura kiefferi. Les bourgeons floraux sont légèrement élargis et la fleur reste fermée. Pas d’inquiétude à avoir, ces galles ne posent aucun problème pour la survie du lierre. Donc laissez cela tranquille ! D’autant que c’est à peine visible…

Articles connexes


Blog

5 idées reçues sur le lierre

S'il est une plante qui fait l'objet de tonnes d'idées reçues, c'est bien le lierre...
Lire la suite +

Blog

10 couvre-sols persistants qu'il faut avoir dans son jardin !

Les couvre-sols persistants sont une aide précieuse au jardin. S'ils permettent de lutter contre les...
Lire la suite +

Fiche Famille

Le lierre grimpant, Hedera helix : planter, cultiver, tailler

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment faire un kokedama de lierre ?

Connaissez-vous le Kokedama ? Ces jolies petites boules de mousse où poussent une belle plante...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire