Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Bombes à graines ou seed bomb : tuto pour les fabriquer
conseil

Comment fabriquer des bombes à graines - Tutoriel illustré

Explications et conseils

La bombe à graines est l’arme de prédilection de la guérilla jardinière, un mouvement militant qui a démarré à New York en 1973 et dont le but est d’utiliser le jardinage comme moyen d’action environnemental afin d’interpeller les pouvoirs publics. La bombe à graines est utilisée pour végétaliser et apporter de la biodiversité dans les endroits abandonnés, les friches, berges, terrain vague, remblais de chantier et l’ensemble des espaces urbains délaissés.

Ce procédé s’est démocratisé, c’est devenu un moyen ludique, un peu malicieux, pour faire pousser des fleurs là où la nature est très contrôlée et partout où elle peine à reprendre ses droits.

Je vous propose donc aujourd’hui un petit tutoriel, simple et facile pour apprendre à fabriquer ces petites bombes pacifiques !

Le matériel nécessaire

Pour fabriquer une bombe à graines, il suffit de vous munir :

Matériel nécessaire pour l’élaboration des bombes à graines. Ici un mélange de graines pour prairie fleurie, du terreau et de l’argile verte

Quelles graines choisir ?

Vous pouvez soit récupérer des graines dans votre jardin, dans la nature ou vous en procurer chez des amis ou simplement dans le commerce. Sur le choix des graines, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination : graines de fleurs annuelles, mélanges déjà constitués ou même de légumes, tout est permis ! La seule question que vous devez vous poser est : quelles plantes aimerais-je voir pousser dans ce petit carré de terre encerclé de ce bitume austère ? Des fleurs pour les insectes égayeront à coup sur une triste friche de chantier mais, pourquoi pas des courges ? Ce  sont généralement de bonnes coureuses qui finiront par s’aventurer sur l’asphalte !

Allez, voici quelques idées de mon esprit de guérilleros jardinier :

  • Des fleurs : un tournesol à fleurs géantes interpellera à coup sur le regard ! La bourrache, avec ses fleurs comestible, ravira certainement les curieux… Des graines de pavots, de coquelicots, de soucis, d’œillet d’inde, de cosmos, de roses trémières sont faciles à récolter et à utiliser dans les bombes à graines.
  • Des légumes : imaginez des citrouilles qui poussent au milieu d’un rond point, des plants de tomates dans un massif abandonné… Les légumes fruits interpelleront à coup sur l’année même du semis ! Mais des légumes racines aussi, par exemple la carotte, le fenouil et le persil font en seconde année de très belles floraisons, extrêmement attractives pour une foule d’insectes de surcroît !
  • Des aromatiques à fort développement comme l’angélique, la sauge sclarée se feront aussi remarquer.
  • Des engrais verts : La moutarde germe facilement et pousse vite, la phacélie attire de nombreux insectes butineurs, la luzerne est une plante vivace qui va rester en place plusieurs années, fleurir et enrichir la terre en azote au fil du temps.
  • Pourquoi ne pas semer un mélange de fleurs, déjà tout prêt, comme des fleurs champêtres, fleurs pour bouquets, fleurs pour oiseaux, pour insectes etc…

Comment fabriquer les bombes à graines ?

Pour fabriquer vos bombes à graines :

  • Commencer par remplir un récipient avec, approximativement,  2 volumes d’argile en poudre pour 1 volume de terreau.

  • Ajoutez quelques graines au mélange puis ajoutez un peu d’eau. Allez-y doucement : il est préférable de mettre peu d’eau et d’en rajouter si besoin.

  • Mélangez tous les éléments ensemble pour former une boule compacte.

  • Laissez sécher au minimum 24 heures avant de les utiliser. Les bombes à graines vont durcir, ce qui rendra leur manipulation plus aisée et le jet plus efficace !

Quand lancer les bombes à graines ?

L’idéal est de lancer les bombes à graines au printemps d’avril à juin pour que les plantes puissent profiter de l’humidité printanière et aient le temps de bien s’installer puis de fleurir pour les annuelles.

A la première bonne pluie les bombes à graines vont s’imbiber d’eau, l’argile va de déliter et la sphère s’ouvrir. Les semences sont ainsi dans les bonnes conditions pour germer.

 

Histoire et autres utilisations des bombes à graines

C’est Masanobu Fukuoka, le célèbre agriculteur japonais, qui redécouvre cette technique pratiquée à l’origine en Égypte antique et l’utilise en méthode de semis pour ses cultures. Puis la bombe à graine est utilisée aux États-Unis, en 1973, avec le mouvement new-yorkais The guerilla gardening, pour refleurir les espaces urbains. Aujourd’hui elles sont aussi utilisées pour lutter contre la déforestation, notamment au Kenya !

Articles connexes


Blog

Le Yarn bombing : l'art de tricoter les arbres en ville

Le Yarn bombing ou tricot urbain, vous connaissez ? Moi non plus ;-) Enfin, jusqu'à...
Lire la suite +

Blog

Aux Pays-Bas, l'art des trottoirs jardinés

Êtes-vous déjà allés aux Pays-Bas ? Si oui, avez-vous remarqué les jolis trottoirs jardinés...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(5 votes, moyenne: 5 sur 5)

4 réflexions au sujet de « Comment fabriquer des bombes à graines - Tutoriel illustré »

Laisser un commentaire