Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
entretenir les vivaces
conseil

L'entretien des plantes vivaces

au fil des saisons

Les plantes vivaces reviennent chaque année pour notre plus grand plaisir ! Cependant, elles demandent un peu d’entretien au fil des saisons, pour permettre à la touffe de croître dans de bonnes conditions et pour garantir une généreuse floraison.

Découvrez nos conseils pour bien entretenir les vivaces du jardin !

L'entretien des vivaces au printemps

Voici les bons gestes à faire au printemps :

NETTOYER

Au début du printemps, si vous ne l’avez pas déjà fait durant l’hiver, rabattez (coupez au ras du sol) et enlevez toutes les parties sèches ou abîmées à l’aide d’un sécateur ou d’une cisaille.

nettoyage printemps

DÉSHERBER

Le désherbage manuel peut s’avérer nécessaire afin de limiter la concurrence et afin que la plante se développe de façon harmonieuse. Effectué tôt au printemps, le désherbage permet de voir et d’éliminer les adventices avant qu’elles ne soient cachées par le feuillage des vivaces du massif. C’est une corvée laborieuse mais indispensable en cette saison car une fois terminée, vous n’y consacrerez plus beaucoup de temps les saisons suivantes.

DIVISER

La division permet de rajeunir les plantes. Celles-ci conservent une floraison abondante et gagnent en longévité. Par ailleurs, vous pouvez consulter notre fiche conseil : « La durée de vie des plantes » .

Les plantes vivaces à floraison estivale et automnale se divisent au printemps. Vous obtiendrez de nouveaux plans identiques à la plante mère. La fréquence de division dépend de la plante et de sa croissance qui diffère selon l’espèce, la variété et les conditions de culture. Si la souche commence à prendre trop d’espace, si elle fleurit moins, si le coeur de la souche est vieillissant, il faudra se résoudre à diviser.

Pour diviser une plante vivace, vous devez :

  • la cerner à l’aide d’une bêche,
  • la soulever en conservant un maximum de racines (ou prélever simplement des morceaux sur le pourtour de la plante mère sans extirper cette dernière de terre),
  • diviser la touffe à l’aide de la bêche, d’un couteau ou d’un sécateur. Pour certaines vivaces comme le géranium ‘Rozanne’ par exemple, il faudra démêler les racines pour récupérer plusieurs éclats.

diviser vivace

diviser vivace

  • arroser abondamment et surveiller l’arrosage les semaines suivantes.

Le début du printemps est également la période idéale pour diviser les graminées, pour savoir comment procéder, visionnez votre vidéo :

Attention, la division n’est pas possible pour certaines plantes qui forment une racine pivotante comme le pavot orientale ou encore le lupin.

PAILLER

Renouvelez le paillage si nécessaire. Disposé entre les touffes de vivaces juste après le désherbage, il limitera la pousse des adventices.

Consultez notre fiche conseil : « Pailler, pourquoi ? comment ?« .

pailler

TAILLER

Les vivaces hautes qui ont tendance à s’écrouler, gagnent à être pincées. Pour cela, coupez environ 1/3 de la touffe à l’aide d’une cisaille. Le but est de favoriser les pousses latérales de la plante. celle-ci est alors plus trapue et les tiges plus solides. Le tuteurage s’avère alors superflu. La floraison s’en trouvera certes plus tardive mais elle sera plus abondante. Cette technique donne de bons résultats sur les grands orpins, les asters, les chrysanthèmes, les kalimeris, les coreopsis, les penstemons, les phlox, aconits, etc.

N’hésitez pas à lire ou relire le billet de Pierre à ce sujet : « Le Chelsea Chop », vous connaissez ?« 

Enfin, supprimez les fleurs fanées tous les deux jours environ.

Mes conseils :
Le nettoyage doit s’effectuer tôt au printemps, lorsque les jeunes poussent ne sont pas encore sorties sinon vous risquez de les abîmer.
Je vous conseille de recouper les tiges sèches de vivaces grossièrement et de les laisser sur place en guise de paillage.
Pour les graminées caduques, une astuce consiste à encercler les chaumes séchées avec une ficelle et coupez avec une cisaille à environ 20cm du sol. Le fagot pourra être ensuite recoupé grossièrement pour pailler également.
Pour désherber, j’aime utiliser une gouge. Cet outil que l’on trouve en jardinerie permet d’extirper les adventices avec un maximum de racines.
Lors de la division des souches, privilégiez toujours les éclats issus de la périphérie de la souche. Ce sont les plus robustes !
Enfin, intervenez de préférence lorsque la terre est souple, humide et non détrempée. La reprise n’en sera que meilleure !

Retenez de pincer 1/3 des tiges :

  • une première fois le jour de la fête des mères ou lorsque les plantes font environ 30 cm de haut,
  • éventuellement, une seconde fois le jour de la fête des pères pour les plantes à qui une première taille ne suffirait pas comme pour certains asters très vigoureux.

Enfin, vous pouvez ne pincer qu’une partie des tiges, celles de devant ou en périphérie par exemple. Ainsi, la floraison sera échelonnée, vous aurez des fleurs sur une plus longue période. A vous de tester la méthode qui vous convient le mieux !

L'entretien des vivaces en été

Voici les bons gestes à faire en été :

DÉSHERBER

Poursuivez le désherbage si besoin. Éliminez les quelques adventices qui étaient encore en dormance au printemps telles que les liserons et les chardons.

DIVISER

Certains iris (germanica, pallida) se divisent en été, tous les 3-4 ans afin de conserver une floraison abondante. Visionnez notre vidéo pour savoir comment procéder :

TAILLER

Les vivaces qui ont terminé leur floraison de printemps peuvent être rabattues. C’est le cas des aubriètes, des corbeilles d’argent, des petites campanules des murets, etc.

Vous pouvez aussi rabattre les vivaces qui sont susceptibles de fleurir une seconde fois. Procédez au alentours de juin/juillet, lorsque la floraison semble terminée. Coupez à 20 cm du sol à l’aide d’une cisaille. Cela concerne les achillées, les alchémilles, les Campanula persicifolia, les Delphiniums, les gauras ou encore les valérianes. Vous pouvez rabattre plus près du sol les géraniums vivaces, les népétas ou encore les érigérons.

Pour les vivaces qui produisent des fleurs sans discontinuer comme les coréopsis. Observez le moment où la floraison commence à s’essouffler et taillez toute la touffe avec la cisaille quitte à sacrifier quelques fleurs en boutons.

Enfin, continuez d’enlever les fleurs fanées et pensez à ôtez celles des plantes qui ont tendance à se ressemer un peu trop à votre goût.

ARROSER

Les plantes nouvellement installées au printemps ont besoin d’une attention particulière. Leurs racines sont encore superficielles et ces plantes seront donc plus sensibles au manque d’eau. Veillez à arroser régulièrement en période de sécheresse, au moins une fois par semaine voire plus s’il fait très chaud et si ce sont des plantes qui affectionnent une terre restant fraîche en été. Exception faite des plantes chameaux (sedum, sempervivum, etc) qui se contentent de peu d’eau.

Mon conseil :
Je préfère arroser très tôt le matin pour que la plante ait le temps d’en profiter avant que la chaleur ne fasse évaporer l’eau. Le choc thermique est moindre également. Si vous ne pouvez pas  arroser le matin, faites-le tard le soir. Attention, un verre d’eau ne suffit pas ! La terre au pied de la plante doit être bien humide, sinon ça ne sert à rien.

L'entretien des vivaces en automne

Voici les bons gestes à faire en automne :

DÉSHERBER

De nouveau, extirpez les éventuelles adventices qui pourraient gêner la croissance de vos plantes vivaces.

AMENDER

Certaines plantes sont gourmandes en nutriment comme les pivoines herbacées par exemple et demandent un apport annuel de fumier bien décomposé ou de compost.

DIVISER

L’automne est la meilleure période pour diviser les plantes vivaces à floraison printanière comme les pulmonaires, brunneras, centaurées… Pour cela procédez comme pour la division au printemps.

PAILLER

Profitez de cette période où les feuilles mortes se ramassent à la pelle pour pailler les massifs !

feuilles mortes pour pailler

TAILLER

Continuer de supprimer les fleurs fanées afin de prolonger les floraisons.

Mes conseils :
Pour bien nourrir mes pivoines, je dépose une bonne quantité de fumier bien décomposé au pied de celles-ci, que j’enfouie au printemps suivant à l’aide d’une griffe.
Certaines plantes vivaces restent décoratives une fois fanées. Elles apportent leur graphisme et sont magnifiées par le givre. C’est le cas des véroniques, veronicastrums, épiaires, monardes et bien sûr les graminées. Autant les laisser et les couper au printemps suivant seulement.

Je vous conseille également de rabattre les vivaces sujettes aux maladies comme l’oïdium afin que le gel détruise un maximum des spores du champignon.

L'entretien des vivaces en hiver

Voici les bons gestes à faire en hiver :

NETTOYER

Vous pouvez commencer à enlever les parties abîmées ou séchées sauf si vous souhaitez les laisser pour servir d’abri aux auxiliaires du jardin.

PAILLER

Paillez généreusement les massifs pour ne pas garder le sol nu en hiver et protéger les souches et la vie du sol du froid hivernal.

Mon conseil :
Je vous conseille d’enlever les vieilles feuilles des Hellébores lorsque vous commencez à voir pointer les boutons floraux. De toute façon, le vieux feuillage est condamné et les fleurs seront bien plus visibles.
Il en va de même pour les épimédiums persistants, recoupez les touffes en fin d’hiver lorsque les fortes gelées ne sont plus à craindre. Ils auront tôt fait de refaire un jeune feuillage bien frais et vous pourrez admirer les fleurs plus facilement.

Articles connexes


Blog

Les 4 idées reçues sur les plantes vivaces

Costaud comme un arbuste, florifère comme une annuelle, voilà comment on pourrait résumer en deux...
Lire la suite +

conseil

Pailler, pourquoi ? Comment ?

Lire la suite +

Blog

Toile de paillage : pour ou contre ?

La toile de paillage ou bâche de plantation est devenue, en quelques années, un grand...
Lire la suite +

Blog

L'entretien des Hellébores d'Orient en 5 gestes simples

Cette année la floraison des Hellébores d'Orient (Helleborus orientalis ou Helleborus x hybridus) est en...
Lire la suite +

conseil

La durée de vie des plantes vivaces

Lire la suite +

conseil

Troc ou bourse aux plantes : nos conseils pour s'organiser

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire