Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Troc plantes, bourses au plantes : s'organiser pour bien échanger
conseil

Troc ou bourse aux plantes : nos conseils pour s'organiser

et bien échanger ses plantes

Le troc de plantes, que l’on appelle aussi « bourse aux plantes » ou encore « vide-jardin », est une manifestation qui a le vent en poupe ! En effet, si le jardin est un plaisir, l’aménager, le fleurir peut représenter un budget non négligeable. Fonctionnant sur le principe de l’échange ou de la vente à tout petit prix entre particuliers (la vente permet bien souvent de rembourser l’achat d’engrais et de terreau), ces événements sont de bonnes occasions de s’approvisionner à coût réduit, ils sont également riches de découvertes, de partages entre jardiniers.

Néanmoins, participer à un troc de plantes demande une certaine organisation, découvrez nos conseils pour bien vous y préparer !

Un troc de plantes, comment ça marche ?

Un troc de plantes est une manifestation des amoureux des jardins et des plantes. Ce type d’événement a lieu, le plus souvent, deux fois par an, en début de printemps et d’automne. L’objectif est de réunir des jardiniers au même endroit et de faciliter ainsi les échanges entre les passionnés et les amateurs. Cela s’adresse donc à tous les jardiniers. En pratique, chacun vient avec les plantes issues de son jardin, s’installe pour la journée ou la demi-journée et les échanges peuvent commencer ! Vous pouvez également venir en simple visiteur : tous les jardiniers ont un jour commencé à partir de rien, les dons sont fréquents !

Ces événements sont organisés par des associations, des collectivités ou des particuliers et le plus souvent, c’est gratuit.

Pour savoir si une bourse aux plantes se tient près de chez vous, consultez l’agenda pour chaque département sur le site : « Troc aux plantes« .

Troc de plantes

Bourse aux plantes (photo Pierre-Alain Dorange-Flickr)

6 bonnes raisons de participer à une bourse aux plantes

Participer à un bourse aux plantes, c’est l’occasion :

  • d’échanger des plantes, des graines, des semis, des boutures, des bulbes et bulbilles, des rejets, des drageons… mais aussi des plantes dont vous ne voulez plus. Il est possible d’échanger des plantes contre des savoir-faire, concernant des techniques de jardinage par exemple. Parfois, on peut vendre ou acheter mais ce n’est pas dans la philosophie de la bourse aux plantes.
  • de rencontrer d’autres jardiniers passionnés et de passer un moment convivial,
  • de revenir avec des nouvelles plantes à moindre frais,
  • de partager des connaissances, des expériences de jardinage,
  • de découvrir de plantes inconnues ou oubliées,
  • de dénicher des plantes introuvables dans le commerce.

Nos conseils pour bien préparer votre bourse aux plantes

S’inscrire à une bourse au plante est généralement simple. Ce qui s’avère plus compliqué, c’est de s’organiser pour proposer ses plantes mais aussi acheter avec discernement.

Voici quelques conseils pour bien échanger vos plantes et être prêt pour le jour J

Pour proposer des plantes à l’échange :

  • Prévoyez plusieurs types de plantes : des vivaces ou arbustes de culture facile, à la portée des débutants mais aussi des plantes moins courantes qui raviront les jardiniers expérimentés et constitueront une bonne monnaie d’échange avec les passionnés. Évincez celles qui, trop dynamiques, posent problème dans votre jardin (celles qui drageonnent beaucoup ou se ressèment à outrance), ce serait un cadeau empoisonné !
  • Anticipez et préparez les plantes à échanger plusieurs semaines voir plusieurs mois à l’avance pour que les plantes soient bien enracinées et offrent une bonne reprise. Pour ce faire, pensez à garder tous vos surplus, vos excédents de semis ou les semis spontanés, divisions, etc. Par contre, si vous voulez proposer des plantes en racines nues en automne, attendez le dernier moment pour les prélever.

Troc de plantes, bien s'organiser

  • Fournissez le maximum d’information : essayez de mettre les noms, en français et si possible en latin, avec le nom du genre, de l’espèce et de la variété, si vous la connaissez (cherchez sur Internet ou demandez de l’aide sur les réseaux sociaux ou les forums jardins) sur chaque godet ou pot (si vous n’avez pas d’étiquettes, découpez-en dans des bouteilles de lait et utilisez un marqueur à pointe fine indélébile pour écrire le nom). Pour échanger des graines, récoltez puis mettez en sachets étiquetés avec le nom et si possible la date et le lieu de récolte. Vous pouvez noter quelques informations sur la plante et quelques conseils pour le semis afin d’aider les jardiniers débutants. Si vous n’avez pas de sachets, vous pouvez les fabriquer en papier, très facilement, vous trouverez des tutoriels sur Internet. S’il s’agit de plantules issues de semis, notez la date du semis et la couleur si vous la connaissez.
  • Soignez le conditionnement et le transport : pour transporter des plantes en racines nues, des boutures racinées sans dommage, disposez-les dans du papier journal ou de l’essuie-tout, sans trop serrer et manipulez-les avec délicatesse. Si vous n’avez pas de godet ou de pot, recyclez des pots de yaourts ou de fromage blanc, le cul de bouteilles plastiques, des boîtes de conserve (tout cela percés pour que vos plantules ne s’y noient pas), des rouleaux de papier toilette, des barquettes ou des boîtes à œufs pour les semis. Arrosez vos godets avant de partir et prévoyez un petit pulvérisateur si la journée s’annonce très chaude (utile pour les boutures et les jeunes semis). Enfin, prévoyez des cagettes ou des cartons pour le transport à l’aller et au retour !

Récolter ses graines pour un troc de plantes

Pour adopter de nouvelles plantes en toute sérénité :

  • Prenez le temps de discuter avec les participants pour en savoir plus sur les besoins de la plante, son comportement… C’est souvent la meilleure façon de savoir si elle se plaira dans votre jardin mais aussi de se faire de nouveaux amis jardiniers !
  • Soyez vigilant et n’échangez pas de plantes maladives ou de mauvaises qualités et évitez les plantes envahissantes. La promesse d’une croissance très rapide est souvent alléchante mais elle peut conduire à d’amers regrets !
  • Prévoyez un stylo, un bloc-note et des étiquettes à remplir sur place ! C’est toujours utile pour noter des noms de plantes ou des conseils.

Articles connexes


Blog

10 astuces pour jardiner sans trop dépenser

En bonne mère de famille, jardiner sans trop dépenser fait partie de mes habitudes. Mais...
Lire la suite +

Blog

Échange de plantes : vivre son jardin autour du partage

Vous l'avez peut être remarqué si vous me lisez de temps en temps, j'ai un...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Troc ou bourse aux plantes : nos conseils pour s'organiser »

  • anne

    merci beaucoup pour cet article complet,
    c(est vrai qu'il faut étiqueter les plantes et même si possible présenter une photo de la future plante grandie. je me souviens de la tristesse ressentie une fois que je suis arrivée avec un cageot plein de petites pousses d'asters qui n'ont attiré personne !je me suis jurée que la prochaine fois je serais munie d'une photo de mon jardin débordant partout de jolies fleurs violettes ou blanches.

    Répondre
Laisser un commentaire