Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
protéger un cycas en hiver
conseil

Comment protéger un Cycas en hiver ?

en pot ou en pleine terre

Le Cycas revoluta, également appelé Cycas du Japon, est une plante préhistorique qui a traversé les temps les plus anciens. Cette étrange plante primitive ressemblant à la fois à une fougère et un palmier n’en est pas moins une espèce particulièrement ornementale, très recherchée dans l’art paysager. Peu rustique, sa culture en pleine terre n’est possible que sur le littoral méditerranéen voire atlantique, il se plaira très bien en pot dans les autres régions et fera merveille sur un balcon, une terrasse ou en intérieur. Découvrez nos conseils pour bien protéger votre Cycas revoluta en pleine terre ou en pot.

Un faux palmier frileux

Avec ses airs de petit palmier et de fougère arborescente, le Cycas revoluta est plante originaire des régions de tropicales ou subtropicales. Sa rusticité est donc limitée et n’excède pas -6/-8°C en situation très abritée. Ces températures hivernales en font une plante fragile dans beaucoup de régions françaises. Par méconnaissance ou par oubli, s’il n’est pas protégé, le Cycas est parfois victime d’un coup de gel.

comment proteger un cycas en hiver

Cycas revoluta

Hiverner un Cycas en pot

Le Cycas supporte très bien la culture en pot et l’avantage de cette culture est sa « mobilité » : vous pourrez déplacer votre pot et le protéger ou le mettre à l’abri avant l’arrivée d’un coup de froid en l’hiver.

Quel type de pot ?

Choisissez un pot de taille légèrement au-dessus de celui dans lequel vous l’avez acheté. Vous pourrez augmenter la taille du pot au fur et à mesure des rempotages. Nous vous conseillons également un pot en terre cuite de préférence car les racines respirent mieux que dans un pot en plastique.

Le petit conseil de Lorène : un pot muni de roulettes sera très pratique pour déplacer plus facilement votre cycas sans vous faire mal au dos.

Prenez soin de réaliser un mélange de sable grossier, d’un bon terreau horticole et de terre de jardin, à raison d’1/3 de chaque, sans oublier un lit d’environ 3 cm de matériau drainant (billes d’argile, pouzzolane…) dans le fond du pot.

Quand le rentrer ?

Cette plante est rustique au gel jusqu’à -8°C. Soyez donc vigilent et pensez à le rentrer dès les premiers froids, en novembre/décembre selon les régions.

Où le rentrer ?

Remisez votre Cycas dans un local bien lumineux à l’abri du froid et du gel. L’idéal est une véranda, une serre « froide » ou tout autre abri où la température ne descendra pas sous 5°. L’idéal est une pièce lumineuse entre 12° et 18°.

Entretenir un Cycas en pot

La culture du Cycas en pot requiert quelques précautions et un peu d’entretien :

  • Lorsque la température descendra sous les 15°C, l’arrosage sera réduit de façon considérable, laissez sécher le substrat avant d’arroser, soit en moyenne tous les 15 jours et stoppez les apports d’engrais ;
  • En atmosphère sèche, brumisez le feuillage de temps en temps ;
  • À l’aide d’un bon sécateur bien affûté, coupez à ras, au fur et à mesure les feuilles qui jaunissent et sèchent à la base du stipe ;
  • Un rempotage pourra se faire tous les 2 ou 3 ans au printemps. Si la plante est devenue trop imposante pour être rempotée, contentez-vous de faire un surfaçage (apport d’un bon terreau à la place du vieux en surface du pot) chaque année. Reprenez progressivement les arrosages (en laissant toujours sécher les premiers centimètres du pot entre deux arrosages) et les apports de fertilisant comme un engrais organique pour palmier, yuccas et cycas ;
  • Vous pourrez ressortir le pot lorsque les grosses gelées ne seront plus à craindre, entre la fin février et avril selon les régions, dans une situation lumineuse et abritée des courants d’air ;
  • Attention aux atmosphères trop sèches et confinées, conditions favorables aux cochenilles farineuses et les araignées rouges auxquelles le Cycas est sensible.

Enfin, si vous rentrez votre cycas à l’intérieur de votre maison, veillez à le remiser hors de portée d’enfants et d’animaux de compagnie. En effet, toutes les parties du Cycas sont toxiques et les ingestions peuvent être très dangereuses.

Protéger un Cycas en pleine terre

Sur le pourtour méditerranéen, le Cycas pourra passer l’hiver dehors sans souci. Dans les jardins où la culture en pleine terre est possible mais vraiment limite niveau température, il faudra le protéger par précaution. En effet, les feuilles du Cycas sont brûlées et détériorées à partir de -3°C. Les fortes gelées peuvent lui être fatales, qui ne supportera pas une température négative en dessous de -8°C, où la plante meurt.

protection cycas hiver

Le gel a brûlé le coeur de ce Cycas

Vous pourrez le protéger comme suit :

  • Commencez par réunir et attacher les frondes à l’aide de ficelle ;
  • Placez un grillage tout autour du Cycas puis remplir celui-ci avec de la paille ;
  • Recouvrir le tout avec du voile ou une housse d’hivernage ;
  • Lors de journée en hiver où le ciel est couvert et la température positive, il ne faut pas hésiter à ouvrir la protection pour aérer afin d’éviter tout pourrissement et laisser la plante respirer quelques heures.

protection plante exotique hiver

Questions de jardiniers

Pourquoi les feuilles du Cycas jaunissent ?

  • Si ce sont les anciennes feuilles qui jaunissent, c’est normal, le feuillage des Cycas se renouvelle chaque année. Il suffit de couper ces frondes jaunies à ras. Elles laisseront la place aux nouvelles feuilles bien vertes et saines.
  • Si le jaunissement est généralisé, il est fort probable que ce soit dû à un excès d’eau. Stoppez les arrosages, enlevez la soucoupe s’il y en a une pour laisser s’écouler l’eau et laissez bien sécher le substrat entre deux arrosages. Le Cycas déteste avec les racines qui baignent dans l’eau, aussi améliorez le drainage si besoin. Coupez les frondes jaunies, d’autres bien vertes devraient faire leur apparition par la suite.
  • Dernière possibilité, un jaunissement des feuilles peut être la conséquence d’une gelée.

Mon Cycas a gelé, que faire ?

Pas de panique si le feuillage a souffert d’une gelée. Laissez les feuilles abîmées en place, elles vont couvrir et protéger le coeur de la plante (où de nouveaux pétioles repousseront). Enfin, il est possible que le Cycas reparte du pied. Lorsque les gelées ne seront plus à craindre, vous pourrez couper les feuilles abimées et il n’y paraitra plus.

J’observe des taches blanches sur les feuilles de mon Cycas, c’est quoi ?

Si vous observez des amas cotonneux blanchâtres sur les feuilles de votre Cycas, il a fort à parier que des cochenilles farineuses se soient installées. Suivez nos conseils pour vous en débarrasser : Cochenille : identification et traitement.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

3 réflexions au sujet de « Comment protéger un Cycas en hiver ? »

Laisser un commentaire