Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Cultiver un fusain persistant en pot

Tous nos conseils

Bien qu’il soit très souvent planté en pleine terre (en haie, en isolé ou rocaille), le fusain est aussi parfaitement adapté à la plantation en pot. Vraiment décoratives durant toute l’année, les espèces et variétés persistantes garnissent les terrasses et balcons de leur feuillage dense et coriace, uni ou panaché. Très rustiques et ne demandant qu’un sol frais et drainé, les fusains persistants, comme l’Euonymus fortunei et le fusain du Japon Euonymus japonicus, offrent une grande diversité de coloris, de ports et de dimensions. Variétés appropriées, matériel requis, plantation et entretien : découvrez tous nos conseils pour réussir la culture du fusain persistant en pot !

Quel fusain choisir pour une plantation en pot ?

Parmi les fusains persistants, on retrouve les plus connus : Euonymus fortunei et Euonymus japonicus. Ces deux espèces de fusains offrent un grand éventail de ports, de hauteurs et de couleurs différents et sont excellentes pour une culture en pot.

Ne dépassant pas 50 cm de haut, les fusains nains persistants se prêtent bien à la culture hors sol sur les petits balcons :

Euonymus fortunei Golden Harlequin - Fusain nain persistant

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
30 cm

Fusain nain remarquable pour ses feuilles persistantes mouchetées de vert foncé, de blanc ivoire et d’or.

Euonymus fortunei Silverstone - Fusain persistant Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
30 cm

Fusain nain aux jeunes feuilles de couleur crème au débourrement, virant rapidement au blanc moucheté de vert foncé, avant de se marbrer fortement de vert.

Euonymus fortunei Wolong Ghost - Fusain rampant Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
15 cm

Fusain rampant au fin feuillage persistant vert foncé nervuré de blanc-argenté.

Pour ceux faisant moins d’un mètre de haut, nous vous proposons des variétés au superbe feuillage :

Euonymus fortunei Goldy - Fusain persistant Pot de 1L/1,5L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
50 cm

Fusain persistant doté d'une végétation dorée, compacte et dense. Très lumineux.

 

Euonymus fortunei Emerald Gaiety en godet de 9cm - Fusain

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
50 cm

Arbuste compact et touffu à port buissonnant avec son feuillage décoratif vert vif bordé de blanc, virant au rose en hiver.

 

Euonymus fortunei Dan's Delight - Fusain persistant Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
50 cm

Fusain persistant doté d'une végétation compacte et dense, au feuillage panaché de blanc crème. Très lumineux.

D’autres, naturellement plus grands, prennent place dans des bacs sur les terrasses et peuvent servir d’écran brise-vue aux côtés d’autres arbustes persistants :

Euonymus japonicus Benkomasaki (Erecta) 20/25cm en pot 3L

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
1.70 m

Fusain du Japon au port colonnaire, érigé, et au beau feuillage vert brillant.

Euonymus japonicus Président Gauthier - Fusain du Japon en pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juil.

Fusain du Japon au feuillage persistant panaché de vert et de blanc.

Euonymus japonicus White Spire - Fusain du Japon en pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
1.50 m

Fusain du Japon de petite taille, au port compact et vertical, à feuillage fortement marginé de blanc sur fond vert.

Quel pot pour le fusain ?

Pour la plantation de votre fusain persistant en pot, la taille du contenant dépend de l’espèce ou variété que vous avez choisi. Pour les grands sujets à maturité, choisissez un contenant de grande dimension pour installer votre arbuste dans un grand volume de terre. Dans ce cas, comptez au minimum 50 cm de diamètre (ou de largeur) pour autant en profondeur. Sachez toutefois qu’en pot, un fusain ne se développe pas aussi haut que s’il avait été planté en pleine terre. Les fusains couvre-sols se contentent d’un pot de 30-40 cm de diamètre et de profondeur.

Concernant la matière du contenant, nous vous conseillons l’utilisation d’un pot en terre cuite. Cette matière est poreuse. Elle favorise une meilleure aération naturelle du substrat, mais retient aussi mieux la fraicheur que les pots en plastique. De plus, choisissez impérativement un contenant dont le fond est percé. L’excès d’eau d’arrosage ou de pluie peut alors bien s’évacuer.

fusain du japon potée, fusain de fortune potée

Adaptez la taille du pot en fonction de la hauteur à maturité de votre fusain persistant. À droite, Euonymus fortunei ‘Emerald’n Gold’ taillé en topiaire.

Quel substrat utiliser ?

Pour votre potée de fusain persistant, faites un mélange composé de ⅓ de terreau, de ⅓ de terre de jardin riche et de ⅓ de sable grossier. L’important étant de procurer de la fraicheur aux racines de votre plante, tout en évitant d’avoir un sol détrempé. Pour cela, une couche drainante au fond du contenant est nécessaire : billes d’argile, graviers, tessons de terre cuite, pouzzolane, … Sachez que les fusains persistants préfèrent les sols neutres à calcaires, contrairement aux fusains caducs qui sont indifférents au pH du sol. Un paillis organique est recommandé (copeaux de bois, feuilles mortes, BRF…). Celui-ci apporte de la nourriture à votre arbuste en se décomposant et limite le dessèchement trop rapide du substrat.

Comment planter le fusain en pot ?

Quand procéder ?

Pour une culture en pot, la plantation peut se faire toute l’année. Cependant, pour favoriser une bonne reprise de l’arbuste, il est préférable de planter le fusain persistant en pot :

  • soit au printemps, entre fin mars et mai,
  • soit à l’automne de septembre à novembre.

Évitez toute plantation par temps de gel ou forte chaleur.

Comment s’y prendre ?

  • Faites tremper la motte de votre fusain persistant afin de l’humidifier correctement et de chasser toutes les poches d’air.
  • Pendant ce temps, déposez un lit drainant au fond de votre pot. Une épaisseur de 5-8 cm environ suffit. Vous pouvez aussi poser un morceau de voile géotextile sur le drainage pour éviter que le substrat de s’échappe par les trous de votre contenant au fil des arrosages ;
  • Remplissez le pot aux 3/4 avec votre mélange de substrat ;
  • Dépotez votre plante et démêlez délicatement les racines (elles ne doivent pas former un chignon) ;
  • Formez manuellement un trou et placez-y votre plante. Le sommet de la motte doit arriver à quelques centimètres du bord du pot ;
  • Comblez le vide tout autour du fusain avec le reste de mélange ;
  • Tassez à la main pour bien faire adhérer le substrat aux racines. Faites l’appoint de substrat si besoin ;
  • Arrosez copieusement ;
  • Recouvrez d’un paillage organique.
système racinaire fusain

Au moment de la plantation, assurez-vous qu’aucun chignon racinaire ne s’est formé durant la croissance de votre fusain persistant.

Quelle exposition pour un fusain en pot ?

Placez votre potée de fusain dans un endroit ensoleillé ou semi-ombragé. Si vous habitez dans une région très chaude en été, privilégiez la mi-ombre. Notez également que les espèces et variétés panachées sont plus belles à mi-ombre, où elles donnent une jolie touche lumineuse. Pensez aussi à protéger le fusain en pot des vents froids et desséchants. Pour éviter l’apparition de maladies comme l’oïdium, prévoyez suffisamment d’espace autour de votre fusain en pot. En effet, les endroits confinés et peu aérés sont propices au développement de champignons.

Comment entretenir un fusain en pot ?

L’arrosage

L’arrosage du fusain en pot doit être régulier, car le substrat sèche plus vite qu’en pleine terre. Arrosez 1 fois par semaine au printemps et en été, 2 fois par semaine, voire plus en cas de sécheresse estivale. Le substrat doit simplement rester humide et frais. En automne, espacez progressivement les arrosages, pour les arrêter en hiver. Afin que le paillage reste efficace pour protéger l’arbuste contre la sécheresse et le gel, pensez à en rajouter au printemps ou en hiver, car il se décompose au fil du temps.

Les apports d’engrais

Pour aider les jeunes fusains à s’établir, un apport d’engrais est nécessaire lors de la plantation. Vous pouvez utiliser un engrais à libération lente comme la corne broyée qui permet une meilleure reprise du végétal en aidant le développement de ces racines.

Les années suivantes, au printemps, vous pourrez apporter modérément un engrais organique “coup de fouet”, uniquement si votre fusain montre des signes de faiblesse (par exemple du sang séché en griffage au pied de la plante).

La taille

Une taille légère peut être effectuée sur le fusain en pot en automne, éventuellement au printemps. Il s’agit de raccourcir de quelques centimètres les tiges feuillées pour encourager la ramification de l’arbuste et pour qu’il garde une belle silhouette.

tailler un fusain en pot, entretenir un fusain en pot

La taille des extrémités des rameaux stimule l’arbuste qui produira ainsi plus de rameaux par la suite.

Le surfaçage

Si votre contenant est suffisamment grand pour votre arbuste, un rempotage annuel n’est pas nécessaire. Chaque année au printemps, il vous suffit de remplacer les 5 à 7 premiers centimètres de substrat par un mélange de terreau frais et de compost mûr.

L’hivernage

Les fusains persistants sont généralement très rustiques. Les fusains fortunei tolèrent les grands froids jusqu’à -28 °C, mais les fusains du Japon sont plus fragiles (maximum -12 °C). Toutefois, les racines en pot ont plus de risque de geler qu’en pleine terre. Il est préférable de protéger les jeunes sujets, surtout si vous être en régions très froides. Voici nos conseils :

  • S’il vous est possible de rentrer votre contenant, remisez le tout à l’abri du froid avant les premières gelées.
  • Dans le cas contraire, rajoutez du paillis. Enlevez la soucoupe pour éviter que de l’eau stagnante y gèle. Surélevez votre pot à l’aide de cales en bois. Isolez le pot à l’aide de paille, feuilles mortes, papier bulle ou géotextile. Protégez le feuillage d’un voile d’hivernage. En cas de neige, secouez le fusain pour éviter que les branches ne cassent sous le poids de la neige.

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire