Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Comment se débarrasser du gui ?

Nos conseils pour limiter sa propagation sur vos pommiers

 

 

Symbole de fêtes de fin d’années et de magie autrefois, le gui (Viscum album) n’est pas exactement le genre de plante porte bonheur que l’on apprécie voir au sein de son verger. Considéré comme une plante semi-parasite par les experts, il peut affaiblir vos arbres fruitiers, déjà fragilisés ces dernières années par les aléas climatiques. Il augmentera également la prise du vent en cas de tempête ce qui peut entraîner la chute de vos pommiers. Découvrez nos conseils pour éliminer et limiter la propagation du gui sur vos arbres fruitiers.

Comment reconnaître le gui ?

Très facilement reconnaissable par son port en boule, le gui se détache très clairement dans la fronde des arbres une fois l’automne venu. Ses feuilles sont épaisses, persistantes, groupées par deux et n’ont pas de pédoncules. Ses fleurs sont petites et discrètes et apparaissent de mars à mai. Elles seront pollinisées par les insectes.

Les baies blanchâtres et translucides apparaissent ensuite et sont le critère le plus simple d’indentification. Cette plante vit toujours sur un hôte et n’est jamais enracinée au sol.

se debarasser du gui, gui pommier, attaque gui, maladies pommiers

Le gui, une planche botanique, et les baies bien reconnaissables à droite

Le gui : mode d'emploi

Le gui (Viscum album) est un sous-arbrisseau épiphyte. Cela signifie qu’il a absolument besoin d’un support pour pouvoir germer et se développer.

Contrairement au lierre ou aux orchidées tropicales, le gui ne se contente pas de s’accrocher à l’arbre : il pénètre celui-ci par une racine (appelée suçoir) pour prélever une partie de la sève brute ainsi que de l’eau ce qui est d’autant plus problématique avec nos étés de plus en plus secs et chauds ! Le gui est tout de même capable de pratiquer la photosynthèse grâce à ses petites feuilles charnues. C’est pourquoi, il est qualifié « d’hémiparasite ».

Où pousse le gui ?

Le gui s’attaque à une grande variété d’arbres : principalement les peupliers, pommiers, tilleuls, sorbiers, alisiers, saules, robinier, aubépines, … D’autre part, il ne s’attaquera que rarement (voir très rarement) à vos poiriers, cerisiers, noisetiers et châtaigniers.

Une fois le gui installé sur un arbre, celui-ci pourra vivre jusqu’à 35 ans et atteindre un diamètre d’un mètre si rien n’est fait pour le contrôler. Le gui pousse malgré tout très lentement. Il aura tendance à se fixer sur des sujets affaiblies ou stressés par divers facteurs (sécheresses, blessures, appauvrissement du sol, vieillesse, maladies…).

se debarasser du gui, gui pommier, attaque gui, maladies pommiers

Voici un pommier bien attaqué par le gui… (Photo : Jeppestown)

Comment se propage le gui ?

Ses petites baies blanchâtres sont très appréciées des oiseaux (en particulier des grives), qui assurent la dissémination de ses graines. Celles-ci sont rejetées avec les excréments des oiseaux sur les branches des arbres, y adhèrent et germent. Cette plante pérenne apprécie particulièrement les fonds de vallées humides. Il aura tendance à s’installer sur les branches horizontales ou dans des fourches car l’humidité y stagnera plus facilement ce que qui facilitera la levée des graines.

A noter : Outre ses dégâts au verger, le gui est également redouté des forestiers car il provoque des déformations et déprécie le bois. On parle alors de « bois guité ».

Quand intervenir ?

Il est important d’éliminer le gui dès son apparition ! Sur des sujets où le gui est déjà installé, procédez en hiver, lorsque les arbres sont en dormance.

Comment se débarrasser du gui sur les arbres ?

Le matériel nécessaire :

Afin d’éliminer le gui sur vos arbres, vous aurez besoin :

Comment éliminer le gui ?

Il n’existe pas des dizaines de méthodes pour l’éliminer : le gui doit être tailléLa taille est le moyen le plus efficace pour venir à bout de cette plante.

  1. Placer l’échelle dans l’arbre pour accéder au parasite ;
  2. Coupez tout le gui : taillez au plus près de la base de la branche sur laquelle il s’est fixée ;
  3. Munissez-vous ensuite d’un couteau afin de creuser la racine suçoir qui s’est insinuée dans la branche même. Si vous sautez cette opération, le gui aura toutes les chances de son côté pour rejeter de nouvelles pousses par son suçoir épargné l’année suivante ;
  4. Appliquer un baume cicatrisant afin d’éviter l’apparition de maladies (facultatif), certains jardiniers préconisent simplement de laisser respirer la plaie.

Le conseil de François : vérifiez au moins tous les deux ans que le gui ne « rejette » pas de nouvelle pousse à l’endroit où vous êtes intervenu !

Lutte préventive

La question se pose souvent : Est-ce que le gui tue les arbres ? Le gui a bien souvent tendance à s’installer dans des vergers vieillissants et mal entretenus. Un seul pied de gui n’est pas une catastrophe en soi pour l’arbre mais lorsque plusieurs pieds s’attaquent en même temps à votre pommier, celui-ci finira par dépérir en quelques années.

Plus le gui sera repéré tôt, plus nous limiterons les dégâts ainsi que la dispersion de ses graines. En effet, moins il produira de baies, moins celui-ci pourra être dispersé par les oiseaux sur les arbres alentours. Eviter de le laisser fleurir et donc de produire des graines est le meilleur moyen de limiter son expansion.

Le conseil de François : Veillez à la bonne santé générale de vos pommiers au sein de votre verger sera également un bon moyen de lutte. Un apport d’engrais organique complet et/ou de compost bien mûre peut s’avérer utile pour assurer la vitalité et la productivité de vos sujets. Une taille adaptée et régulière permettra également à l’air de mieux circuler au sein de votre pommier et d’éviter la stagnation de l’humidité. Enfin, je vous conseille de frotter la mousse sur les branches horizontales avec une brosse douce afin de contrer la germination du gui.

se debarasser du gui, gui pommier, attaque gui, maladies pommiers

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin