Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cordyline : guide d'achat
conseil

Choisir une cordyline

Nos conseils pour faire le bon choix

Avec son allure de petit palmier élancé, la Cordyline ou Dracaena est une belle plante vivace au port arbustif très appréciée pour sa silhouette graphique et exotique. Son feuillage décoratif et persistant exprime tout le charme des antipodes et rappelle celui des yuccas, en plus souple. Il reste beau toute l’année. Il existe de nombreuses variétés au feuillage uni ou panaché, issues de la très cultivée Cordyline australis, à l’instar de la Cordyline australis ‘Red Star’.

Originaire des climats chauds et secs de Nouvelle-Zélande et du Pacifique, la Cordyline est une frileuse exotique facile à cultiver dans nos régions aux hivers cléments. Partout ailleurs, on la cultivera dans un grand pot à rentrer à la mauvaise saison.

Pour vous aider, voici nos conseils pour bien choisir votre Cordyline en fonction de la teinte de son feuillage, de votre région, de sa hauteur, ou de son utilisation.

Selon la couleur du feuillage

Les Cordylines portent un feuillage décoratif et persistant vraiment remarquable. Il est composé de feuilles en forme d’épée, pointues, légèrement arquées, et mesurant de 30 à 90 cm de longueur. Suivant les variétés, ce feuillage diffère par sa couleur, allant du vert pâle au rose quasi fluorescent. Les cultivars se distinguent par leurs coloris magnifiques et leurs panachures colorées qui se révèlent dans de nombreuses nervures parallèles.

Les Cordylines au feuillage uni

Plus sages et moins nombreuses que les cultivars multicolores, les cordylines aux feuillages unis n’en sont pas moins intéressantes. Elles s’intègrent bien dans un décor sobre ou très contemporain.

Deux cordylines au feuillage uni : C. australis et la variété 'Superstar'

Cordyline australis et Cordyline ‘Superstar’

Les Cordylines au feuillage panaché

Les variétés au feuillage panaché sont les plus répandues. Avec leurs couleurs vives et lumineuses, elles assurent le spectacle toute l’année. Elles présentent de nombreuses nervures parallèles et sont richement colorées. Elles possèdent une allure très exotique et magnifique !

Cordylines au feuillage panaché

Cordyline ‘Torbay Dazzler’ (© Cultivar 423) et Cordyline ‘Can Can’

Selon sa rusticité

Les cordylines sont toutes semi-rustiques donc assez frileuses. C’est pourquoi elles se cultivent différemment d’une région à l’autre. Les plus rustiques sont capables de résister à de courtes gelées de l’ordre de -8/-10°C.  Ce sont des plantes faciles à cultiver en pleine terre dans les jardins épargnés par les grands froids, le climat méditerranéen ou atlantique leur convient parfaitement. Pour améliorer leur rusticité au jardin, n’hésitez pas à les planter à l’abri des vents froids du Nord, dans un sol bien drainé, et à pailler généreusement leur pied avec un lit de feuilles mortes avant l’arrivée du froid. Ailleurs, elles se cultivent dans un grand pot, pour orner la véranda à la mauvaise saison.

Les cordylines les plus rustiques

La Cordyline est une plante adaptée aux climats chauds. Cependant, certaines sont un peu moins frileuses que les autres :

Les Cordylines les plus rustiques

Cordyline australis et Cordyline ‘Charlie Boy’

Les variétés les plus frileuses

La plupart des cultivars à feuillage pourpre ou panaché comme ‘Pink Passion’ ou ‘Southern Splendour’ sont encore plus sensibles au gel et au soleil direct susceptibles de brûler leurs feuilles. Rustiques jusqu’à -5°C, leur culture en pleine terre est à réserver aux climats doux, idéalement aux jardins côtiers. Dans les régions aux hivers rigoureux, on les cultivera impérativement dans un grand pot, à remiser avant les premières gelées dans une serre ou une véranda peu chauffée.

⇒Pour en savoir plus, découvrez nos conseils sur « L’hivernage de la Cordyline »

Selon sa taille et sa silhouette

La Cordyline est une plante qui possède un port de palmier dressé et arbustif. Elle se développe en rosette feuillée les premières années, puis finit dans la majorité des cas, par former un tronc unique plus ou moins court, surmonté de nombreuses branches à têtes feuillées en vieillissant.

Avec ou sans tronc

Certaines comme la Cordyline x banksii ‘Electric Star®’ forment un arbuste sans tronc, la faisant ressembler à un phormium.

Une taille variable

La taille varie d’un sujet à l’autre. Si dans son habitat naturel, la cordyline peut atteindre 20 m de haut, dans nos jardins, les plus grands spécimens ne dépasseront pas 6 à 10 m de hauteur pour 4 mètres d’étalement après des années de culture. Certaines variétés présentent une stature plus modeste n’excédant pas 1.50 m en tous sens. Il faut savoir que les plantes cultivées en pot, limitées par leur contenant, conservent des dimensions réduites de moitié par rapport aux sujets de pleine terre.

Les plus grandes cordylines

Les Cordylines à grand développement sont spectaculaires pour habiller les grands espaces ! Elles feront merveille au centre d’un grand massif exotique, en arbre d’alignement ou encore comme brise-vent dans un jardin côtier. A côté de la Cordyline australis qui atteindra en pleine terre, dans nos jardins du bord de mer, lentement, 5 à 6 m de hauteur, pour une envergure de 2m, certaines variétés sont toutes aussi remarquables dans un jardin. C’est le cas de la Cordyline australis ‘Red Starqui présente une belle envergure avec ses 3,50 à 4 m de hauteur à maturité et  jusqu’à 1,50 à 2m de largeur. Elle croit cependant plus lentement que le type. ‘Sunrise’ se distingue également par une belle taille, puisqu’il atteindra lentement 2 à 3 m de hauteur, pour une envergure de 1 m.

Les cordylines de taille intermédiaire

Atteignant 1,50 à 2 m de hauteur, elles permettent de créer des scènes originales et très colorées, de structurer de grands talus en plein soleil ou même à mi-ombre ou le centre des massifs exotiques. A l’image de la variété ‘Peko’ , elles trouvent facilement leur place dans des compostions dépaysantes associées à d’autres plantes ayant les mêmes exigences culturales. Elles font sensation en isolé dans un jardin tempéré.

Les petites variétés

De nombreuses sélections à l’instar de la Cordyline ‘Can Can’ proposent des proportions réduites. Plus compactes, elles sont particulièrement adaptées à la culture en pot et feront toujours un bel effet sur une terrasse ou un balcon. Elles s’intègrent aussi facilement dans un petit massif ou une rocaille à l’esprit exotique ou contemporain.

Suivant les variétés, les cordylines prennent différentes tailles et silhouettes

Cordyline australis en potée (© KM), Cordyline banksii ‘Electric Star’ et Cordyline ‘Peko’

Selon son utilisation

Toutes les cordylines sont faciles de culture en pot comme en pleine terre.

  • Au cœur d’un grand massif, en arbre d’alignement, comme brise-vent, ou en isolé ce sont les plus grandes variétés qu’il faut privilégier, comme ‘Torbay Dazzler’ ou l’espèce type.
  • En pot ou petit jardin, choisissez les cultivars miniatures dépassant à peine 1 m de haut sur 80 cm de large une fois adultes, ou misez sur les espèces les plus frileuses si vous habitez une région soumise à des hivers rigoureux : en pot, elles conserveront un développement réduit.
Choisissez votre cordyline en fonction de son utilisation

Une superbe Cordyline plantée en massif, et une Cordyline restant de dimension plus modeste plantée en pot (© Torquay Palms)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire