L'hivernage de la Cordyline

L'hivernage de la Cordyline

Nos conseils pour la protéger du froid

Sommaire

Mis à jour le 14 Août 2023  par Virginie T. 3 min.

La Cordyline est une plante exotique qui se plante partout en France mais qui se cultive différemment d’une région à l’autre. C’est une plante semi-rustique facile à cultiver dans les régions aux hivers cléments comme la Bretagne et la Côte d’Azur. De ses origines australes, elle a gardé une certaine frilosité. En effet, elle ne résiste pas à des températures inférieures à -5/-7°C environ, -10°C pour la plus rustique (la C. australis), à l’abri de l’humidité et des vents froids du Nord. C’est pourquoi, en climat plus rigoureux, elle doit être plantée en pot et rentrée pour l’hiver, en serre ou dans une véranda peu chauffée. En pleine terre, on la réservera donc aux climats côtiers, Je vous recommande tout de même de lui apporter une protection minimale afin de lui permettre de passer l’hiver en douceur, surtout pendant les premières années.

Découvrez tous nos conseils pour protéger vos Cordylines du froid, que vous les cultiviez en pot ou en pleine terre.

Difficulté

L'hivernage de la cordyline en pot ou en bac

Si vous cultivez votre cordyline en pot, la meilleure solution consiste à la rentrer hors-gel en automne, dans une véranda, une serre ou une pièce lumineuse peu chauffée mais où la température ne descendra pas au-dessous des -7/-8 °C. Selon les variétés, elle peuvent endurer des gelées brèves de l’ordre de -5/-7°C, parfois jusqu’à -10°C. D’une façon générale, je vous conseille de rentrer vos plantes en pot dès les premiers froids. Ne l’hivernez pas au chaud ! Evitez l’intérieur de la maison car elle ne supporterait pas une atmosphère trop sèche qui ferait brunir et dessécherait ses longues feuilles. Elle sera alors au repos : réduisez les arrosages à une fois tous les dix ou quinze jours jusqu’en février-mars et supprimez les apports d’engrais pendant toute cette période. Enfin, vous pourrez ressortir votre pot au printemps, dès qu’il n’y a plus de risques de gelées.

Dans les régions douces, si les températures ne descendent pas en dessous de -5 °C, vous pouvez laisser vos cordylines en pot à l’extérieur et simplement les emballer généreusement avec un voile d’hivernage. En pot, le système racinaire est plus vulnérable qu’en pleine terre : enveloppez également le bac avec le voile d’hivernage. Vous pouvez également protéger le contenant avec du carton ou du papier bulles. A la sortie d’hiver, quand les températures deviennent plus clémentes, n’hésitez-pas aérer provisoirement la partie aérienne, en retirant momentanément le voile d’hivernage. Cette opération a pour but de laisser respirer la plante et d’éviter l’apparition de maladies, de moisissures ou de parasites favorisés en milieu confiné.

protéger la cordyline en hiver

Cordyline en pot, à protéger du gel en cas d’hiver rigoureux

La protection de la cordyline plantée à l'extérieur

A l’approche de l’hiver, il convient de la protéger du gel tant que sa taille le permettra ! Le feuillage persistant de la cordyline peut subir les effets du froid, des pluies glaciales et des gels les plus virulents. En plus du pied et stipe (tronc), il faut protéger la « tête ». Si vous cultivez votre cordyline en pleine terre parce que vous habitez une région au climat assez doux, je vous conseille de l’envelopper d’une ou deux épaisseurs d’un voile d’hivernage ou d’une housse non tissé pour l’aider à bien passer l’hiver. Liez les touffes de feuilles avec une ficelle ou tout simplement une feuille de cordyline, puis maintenez-les en les entourant de voile d’hivernage.

Vous pouvez également entourer le tronc ou stipe de la base à la naissance des feuilles d’un grillage rigide que vous remplirez de feuilles sèches sans les tasser puis emmitouflez les parties aériennes d’un voile d’hivernage.

Le pied doit également recevoir une épaisse couche (30 ou 40 cm environ) de paille.

Ces précautions sont impératives surtout durant les premières années suivant la plantation car, les jeunes cordylines sont plus fragiles. Mais avec le temps, elle deviennent plus résistantes !

Pour tout savoir sur la Cordyline, bien la choisir et la cultiver, découvrez notre fiche plante : « Cordyline : planter, cultiver et entretenir »

Et, découvrez toutes nos cordylines !

Ma cordyline a souffert du gel, que faire ?

Sachez qu’il existe des cordylines résistantes au gel ! Malgré leur allure très exotique, certaines variétés (Cordyline australis ‘Charly Boy’) résistent mieux au gel que ce que l’on croit. Si après de rudes gelées vous pensez qu’elle a gelé, attendez un peu. Avec un peu de chance, quand les températures printanières auront bien remonté, elle produira peut-être de nouvelles pousses. Enfin, dans tous les cas, évitez à tout prix de tailler la tête de votre cordyline !

Commentaires

Cordyline : la protéger du froid en hiver
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.