Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
camelia - culture en pot, conseils
conseil

Camélia en pot : choisir, planter et cultiver

tout pour réussir son camélia en pot

Les camélias sont de magnifiques arbustes fleuris de terre de bruyère. Ils fleurissent du début de l’hiver jusqu’au printemps et même en automne pour certains. De croissance lente et faciles de culture, ils se prêtent parfaitement à la culture en pot. En effet, la culture en pot vous permet d’habiller votre balcon ou votre terrasse et, surtout, elle est idéale si vous avez un terrain trop calcaire vous empêchant de cultiver des arbustes de terre de bruyère. Nous vous dévoilons nos secrets pour une culture en pot réussie !

Comment bien choisir son camélia en pot ?

Tout d’abord, pour qu’un camélia en pot se porte bien, il faut choisir la bonne variété : les variétés de camélias de petite taille, dites naines, ou les variétés à croissance lente sont idéales pour la culture en pot. Privilégiez les variétés dont la taille à maturité est inférieure ou égale à 1,20 mètre de haut pour 1 mètre d’envergure. Nous conseillons particulièrement 3 variétés adaptées à la culture en pot ou en bac :

  • Camellia Botanyuki: un mètre de haut pour un mètre de large, ce camélia nain fleurit de février à avril avec des fleurs en forme de pivoine de couleur blanche aux reflets saumonés. Il est rustique jusqu’à -15°C.
  • Camellia Fairy Wand: ce camélia à la floraison rose foncé entre février et avril atteint 1 mètre de haut pour 0,80 mètre d’envergure. Il est rustique jusqu’à -10°C.
  • Camellia Sweet Emily Kate: en plus de son petit développement, l’avantage de cette variété est le parfum de ces fleurs champêtres. Elle fleurit rose entre le mois de mars et le mois de mai. Rustique jusqu’à -12°C, cette variété atteint 60 cm de haut à maturité.

D’autres variétés comme Donation, facile de culture, se prêtent bien à la culture en pot. En règle générale, les camellia japonica ou camellia williamsii sont résistants au froid jusqu’à -10°C et conviennent à la culture en pot. Cependant les variétés à grand développement ne pourront se cultiver en pot qu’au stade jeune.

Quand et comment planter son camélia en pot ?

Vous pouvez planter votre camélia en pot de préférence au printemps mais également toute l’année en évitant les périodes de gel ou de sécheresse.

Pour cela, il suffit de procéder comme suit :

  • Choisissez un pot 1/3 à 2 fois plus grand que la taille de votre motte. En effet, un pot plus grand permet à la terre de protéger du froid les racines sensibles de votre camélia. Le pot est percé pour évacuer l’eau : les camélias n’apprécient pas l’eau stagnante.
  • Disposez au fond du pot des billes d’argiles ou des graviers pour effectuer un bon drainage.
  • Placez un feutre pour éviter que la terre ne se mélange à vos éléments drainants.
  • Immergez la motte de votre camélia jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles.
  • Placez votre motte de camélia de manière à ce que le collet de votre camélia se retrouve au niveau de la surface de la terre. Complétez le pot avec un mélange de terre : 1/3 de terre de bruyère,  1/3 de compost et 1/3 de terre de jardin.
  • Paillez votre pot pour préserver l’humidité du substrat en été et protéger du froid en hiver. Le paillis en écorce de pin est idéal pour acidifier le substrat.

Placez votre pot à l’ombre ou à la mi-ombre. Quelques heures d’ensoleillement par jour lui suffisent. Il se plait à une exposition Nord ou Ouest. Évitez l’est car les rayons du soleil en matinée risquent de brûler le feuillage et mettez-le à l’abri des vents froids.

Dans un bac suffisamment grand, vous pouvez éventuellement planter au pied du camélia des plantes basses de terres acides comme une bruyère d’été ou de la gaulthérie couchée.

camellia en pot

Comment entretenir son camélia en pot ?

Arrosage du camélia en pot

L’arrosage du camélia en pot est indispensable car il aime les subtrats frais. En été et pendant la floraison, il faut veiller à ce que la terre reste toujours fraîche c’est à dire légèrement humide, mais pas jamais trempée. Toute l’eau doit être évacuée et ne surtout pas stagner dans la soucoupe. En été, méfiez-vous car la terre de bruyère sèche plus vite que les autres substrats. En hiver, les arrosages sont plus modérés et se réalisent uniquement en période de dégel.  Après de fortes gelées, il est également conseillé d’effectuer un arrosage un peu plus copieux pour éviter que les boutons floraux avortent.

Si votre eau est trop calcaire, nous conseillons d’arroser avec de l’eau de pluie ou de l’eau déminéralisée.

Fertilisation du camélia en pot

Les camélias demandent un apport d’engrais au printemps après la floraison. Cet apport s’effectue au moins une fois par an, soit par surfaçage soit en utilisant un engrais liquide ou solide, adapté aux camélias.

  • Le surfaçage : cette technique consiste à apporter du compost bien mûr, mélangé à un peu de terre de bruyère. Pour ce faire, commencez par retirer le paillage et les premiers centimètres de terre. Attention à ne pas abîmer les racines. Griffez légèrement la surface pour augmenter la surface de contact. Puis ajoutez quelques centimètres du mélange de compost (2/3) et de terre de bruyère (1/3) en respectant le niveau du collet du camélia. Pour finir, remettez en place le paillage.
  • L’apport d’engrais liquide : utilisez un engrais pour plante de terre de bruyère ou un engrais spécial camélia. Diluez-le simplement dans l’eau d’arrosage en respectant les dosages préconisés. Ne fais jamais ce type d’apport sur terreau sec ! L’engrais liquide agit rapidement, on parle d’engrais « coup de fouet ».
  • Les engrais solides : ils se trouvent sous forme de granulés ou bâtonnets et assurent une fertilisation plus lente et durable que les engrais liquides. Ils s’insèrent directement dans la terre selon les préconisations qui figurent sur l’emballage.

Au bout de 3 à 5 ans, il est conseillé de rempoter entièrement le camélia et de changer de pot si besoin. Ce rempotage s’effectue au printemps.

Taille du camélia en pot

Aucune taille n’est nécessaire. Il suffit de supprimer le bois mort ou malade après la floraison.

Pour faire durer la floraison, pensez à retirer les fleurs fanées de votre camélia à l’exception du camélia x williamsii dont les fleurs tombent naturellement.

camellia en pot

Problèmes fréquents du camélia en pot

De culture facile, il existe cependant quelques problèmes fréquents chez les camélias en pot :

  • Les feuilles jaunissent : il s’agit de la chlorose du camélia. Elle témoigne d’un substrat trop calcaire. Il suffit d’apporter un engrais de terre de bruyère ou simplement de la terre de bruyère par surfaçage. Si votre camélia commence à être serré dans son pot, il est alors temps de le rempoter.
  • Les bourgeons et les feuilles brunissent : il s’agit d’un indicateur d’un excès d’eau. Celui-ci peut être dû à un mauvais drainage ou à un arrosage excessif.
  • Les bourgeons du camélia tombent tout seul. Cela marque un manque d’eau durant la période de formation des bourgeons. Il faut veiller à arroser durant la formation des bourgeons et la floraison.
  • Le camélia ne fait pas de bourgeons. Cela signifie que l’exposition de votre camélia n’est pas bonne. Les expositions nord ou ouest conviennent le mieux aux camélias.
  • Le camélia végète. Il manque probablement de nutriments. Il convient de le rempoter pour changer son substrat et le nourrir.
  • Le camélia présente beaucoup de pucerons. Vous pouvez traiter avec un mélange d’eau et de savon noir.

Comment protéger son camélia en pot durant l'hiver ?

Quand le froid arrive, il faut préparer votre camélia pour l’hiver. En effet, les camélias ne sont pas tous aussi résistants les uns que les autres. Les variétés à fleurs simples sont généralement plus résistantes que les variétés à fleurs doubles. Il s’agit de vérifier la rusticité de votre camélia mais il faut savoir que ce sont les racines qui sont les plus fragiles. Il ne faut surtout pas rentrer votre camélia en intérieur, cela risque de faire disparaître les bourgeons floraux ou même assécher tout votre camélia.

Pour protéger votre camélia en pot en hiver :

  • Paillez le pied de votre camélia pour protéger les racines de surface du froid. Le paillis de pin est idéal car il acidifie le substrat. Le camélia aime les terres acides.
  • Couvrez votre camélia avec un voile d’hivernage.

voile hivernage

  • Entourez votre pot de papier bulles ou de couverture si les froids sont grands. Les racines constituent la partie la plus fragile chez votre camélia.
  • Effectuez les arrosages uniquement en période de dégel.
  • Retirez la neige présente sur les feuilles de votre camélia au risque de voir le feuillage brûler.
  • Surélevez le pot du sol grâce à une planchette ou du caillebottis. Cela protège votre pot du froid qui se diffuse par le sol.

→ à lire : « L’hivernage des plantes en pot pour les protéger du froid »

Articles connexes


Fiche Famille

Les camélias : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

Blog

5 trucs à savoir pour réussir les arbustes de terre de bruyère

Si les petites fleurs discrètes mais très parfumées des Sarcoccocas et des Daphnés ont stimulé mon...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

2 réflexions au sujet de « Camélia en pot : choisir, planter et cultiver »

  • fabienne brechard-blery

    bonjour,on vient de m'offrir un camelia en pot, puis je l'installer dans une serre vitrée, j'habite dans le vaucluse, n'aura t'il pas trop de soleil??? merci pour vos conseils. fabienne.

    Répondre
    • Lionel Boban

      Bonjour,

      Non, votre Camélia va griller dans votre serre, surtout dans votre région !
      Je vous invite à consulter cette fiche ci-dessous, tout est dit...

      https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/ficheconseil/camelia-en-pot-choisir-planter-cultiver

      Cordialement
      Lionel

      Répondre
Laisser un commentaire