Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
arbustes panachés
conseil

7 arbustes à feuillage panaché qu'il faut avoir dans son jardin

Des variétés lumineuses, graphiques, colorées

Les feuillages panachés apportent luminosité et originalité aux jardins. Ils permettent de rompre la monotonie du vert, apportent du relief et créent des points focaux qui ne manquent pas d’attirer le regard. Qu’elles soient marginées, ponctuées ou apparaissent sous forme d’éclaboussures, les panachures insufflent un graphisme certain, encore renforcé par des teintes variées, et parfois même changeantes au fil des saisons. Dans certains cas, la couleur des rameaux, les floraisons parfumées ou les baies décoratives rajoutent une plus-value non négligeable.

Voici une sélection de 7 arbustes aux feuillages panachés très décoratifs : des classiques qui ont fait leurs preuves, à installer sans hésitation dans votre jardin !

Le Saule 'crevette'

Cette ravissante variété japonaise doit son nom de Saule ‘crevette’ aux teintes que prend son fin feuillage en début de saison. Salix integra ‘Hakuro Nishiki’ se pare, en effet, d’un rose très original au printemps, puis ses couleurs évoluent progressivement en panachures vertes et blanches, particulièrement lumineuses. Atout décoratif supplémentaire, ses rameaux se teintent de rouge en hiver et rendent ainsi cet arbuste intéressant toute l’année. Pour accentuer la couleur des jeunes bois, taillez à 30 cm du sol, tous les ans en fin d’hiver. De croissance plutôt rapide, il adopte naturellement un port en boule de 1,5 m à 2,5 m en tous sens, mais peut également être conduit en petit arbre ou formé sur tige.

Très facile de culture, il demande simplement un sol fertile et qui reste bien frais ainsi qu’une lumière tamisée. Une exposition trop chaude grille en effet son feuillage. Rustique au-delà de -15°C, acceptant même les sols légèrement calcaires, il trouve sa place en pleine terre dans les massifs, et peut aussi être cultivé en pot sur une terrasse.

salix hakuro nishiki

 

Le Pittosporum tenuifolium Variegatum

Le Pittosporum tenuifolium Variegatum est un grand classique des arbustes persistants à feuillage panaché. Ses petites feuilles, légèrement ondulées, sont d’un vert olive marginé de blanc crème et sont portées par de fins rameaux noirs. En fin d’été, de minuscules fleurs, rouge sombre, exhalent un doux parfum de miel en fin de journée. D’un port dense et compact, ce Pittosporum se prête bien à des tailles régulières, ce qui permet de le façonner à sa guise. Haut de 2,5 mètres et plus, il s’insère aussi bien dans des massifs d’arbustes qu’en haies où son coloris lumineux attire l’œil. S’il supporte très bien les embruns, il est en revanche plus sensible aux températures inférieures à -10°C, mais sa culture en pot permet de l’abriter dans les régions moins clémentes. Adepte des expositions chaudes, un sol neutre, drainé mais restant frais sont ses seuls besoins.

Le Cornouiller blanc panaché

Le Cornus alba Sibirica variegata cumule les qualités ornementales. En effet, cette variété de cornouiller possède un feuillage caduc qui se teinte de pourpre au printemps, pour passer ensuite au vert grisé panaché de blanc avant de colorer l’automne dans des tons de rose et de pourpre. En mai et juin, l’arbuste développe une floraison discrète mais mellifère, en cymes d’un blanc teinté de jaune. Elle est suivie de jolies baies blanches qui virent au bleu en mûrissant. Comme si cela ne suffisait pas, l’arbuste illumine l’hiver de ses tiges colorées, d’un rouge vif et brillant tout en gaieté. Illuminé par le soleil rasant et placé sur un fond sombre, en compagnie d’autres cornouillers à bois colorés, d’héllébores, bruyères, fétuques et de bulbes précoces, l’effet est tout simplement saisissant.

De croissance rapide, ce cornouiller vigoureux, solide et très rustique (-15°C) adopte un port buissonnant, étalé et bien ramifié, et s’étend sagement sans être envahissant. Il se plaît au soleil comme à mi-ombre, en tout sol riche et profond, franchement frais à humide, ce qui en fait un excellent candidat pour les bords de pièces d’eau. Pour obtenir des bois très colorés, rabattez-les à environ 30 cm du sol tous les ans en fin d’hiver. Taillé ainsi, il monte à environ 1 m, mais vous pouvez le laisser libre et obtenir un sujet de près de 3 mètres en tous sens.

cornouiller blanc

 

Le Photinia 'Pink Crispy'

Le Photinia serratifolia ‘Pink Crispy’ est une variété superbe et très originale de Photinia de Chine. Son feuillage persistant, denté, épais et luisant est d’un blanc crème très lumineux marbré de vert clair et de vert plus foncé. En début de printemps, des bourgeons d’un rouge vif donnent naissance à des feuilles d’une étonnante teinte rose. La floraison, en ombelles vaporeuses de couleur crème, intervient vers la fin du printemps. L’intérêt ornemental de l’arbuste est encore accentuée par la présence de rameaux eux aussi teintés de rouge. De port compact (1,80 m x 1 m), ce photinia est idéal pour les débutants.

Il supporte la sécheresse une fois bien établi, n’est jamais malade et présente une très bonne rusticité.Plantez-le en sol profond, frais mais drainé, sans trop de calcaire, au soleil ou à mi-ombre. Il se prête à de multiples utilisations comme les haies de taille moyenne, les groupes d’arbustes, ou les arrière-plans de massif. C’est également un arbuste qui convient bien à la confection de topiaires, car il supporte très bien la taille, et vous pouvez même le cultiver en pot sur une terrasse.

photinia panaché

 

Le Fusain panaché du Japon

L’Euonymus japonicus aureomarginata ou Fusain panaché du Japon est un arbuste qui assure un décor permanent au jardin. Ses feuilles persistantes, épaisses, lustrées et finement dentelées mélangent le vert à un jaune d’or bien présent, ce qui le rend décoratif 12 mois sur 12. De port compact, il adopte une silhouette plutôt dressée pour atteindre 2 m de haut sur 1,5 m de large, davantage s’il n’est pas taillé. Sa croissance est cependant relativement lente, ce qui en fait un sujet de choix pour les petits jardins ou les jardiniers qui cherchent des végétaux à l’entretien réduit. Entre mai et juin, il fleurit en minuscules fleurs d’un blanc verdâtre, portées en grappes, mais leur impact ornemental reste très discret. Les baies qui leur succèdent, vertes au départ, mûrissent dans des tons orangés à rosés à l’automne. Le Fusain du Japon pousse en tout sol ordinaire, frais mais drainé, et il ne craint pas le calcaire. Il apprécie les situations ensoleillées à mi-ombragées, et affronte des gelées de l’ordre de -12°C. Ce persistant se prête très bien à la taille, ce qui permet de l’utiliser en topiaire comme en haie, y compris en bord de mer car les embruns ne lui font pas peur. En pot, il agrémente terrasses et balcons et y apporte un décor pérenne.

fusain panaché

L'Erable japonais 'Butterfly'

L’Acer palmatum ‘Butterfly’ est sans doute l’un des plus beaux et des plus robustes érables japonais panachés. Il forme un arbuste de 2 à 3 m de haut, à la silhouette évasée. Son feuillage caduc, petit et joliment ciselé, débourre vert clair marginé d’un rose frais au printemps, puis la couleur évolue pour mélanger le vert et le crème. Les rameaux, au port souple et retombant avec l’âge, sont brun pourpré et portent en fin d’été des fruits rouges en forme d’ailettes. Comme tous les érables japonais, ce cultivar apprécie les sols acides, riches et frais mais bien drainés. Bien rustique, il redoute avant tout les sols lourds et humides en hiver ainsi que le expositions brûlantes qui grille son feuillage. Plantez-le à ombre tamisée ou au soleil du matin, à l’abri des vents desséchants et froids. Utilisez-le pour composer des massifs à l’ambiance japonisante, en compagnie d’autres plantes acidophiles, ou en pot sur une terrasse ombragée. Il se prête également bien à la formation d’un bonsaï.

érable du japon panaché

 

L'Osmanthe 'Tricolor'

Petit arbuste au port compact, l’Osmanthus heterophyllus ‘Tricolor’ atteint des dimensions modestes (1,50 m x 1,50) qui le destinent à toutes les tailles de jardin. Persistantes, ses feuilles dentées et épineuses le font ressembler à un houx, mais leurs couleurs changeantes sont plus décoratives. Rose orangé au printemps, elles deviennent ensuite vert franc éclaboussé de jaune crème, ce qui en fait l’une des variétés les plus lumineuses. Cet Osmanthe offre en prime une longue floraison, en petits bouquets de fleurs blanches, au délicieux parfum de jasmin, perceptible entre septembre et octobre. Les fleurs sont suivies de petits fruits à la belle teinte bleu sombre. Plantez-le en sol frais mais bien drainé, dans un endroit bien aéré mais à l’abri du froid intense. De croissance lente, il supporte parfaitement les embruns mais redoute l’humidité stagnante à son pied ainsi que les ambiances trop sèches ou les sols très calcaires.

Sa rusticité, variable suivant la nature du sol et l’exposition, lui permet de résister à des températures de l’ordre de -10° à -12°C. L’Osmanthe ‘Tricolor’ se prête bien à une utilisation en haie défensive moyenne ou en sujet isolé, en pleine terre comme en pot, mais placez-le non loin d’un lieu de passage pour profiter pleinement de son parfum. Il supporte enfin très bien la taille, ce qui le destine à la création de topiaires lumineuses.

osmanthe panachée

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire