Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment faire sécher les feuilles de bouleau ?

Réputé pour son écorce décorative et très apprécié comme arbre d’ornement, le bouleau peut aussi servir à un usage médicinal. Si l’on entend beaucoup parler des bienfaits de la sève de bouleau actuellement, sachez que les feuilles, les bourgeons, l'écorce et les fleurs permettent aussi de soulager certaines pathologies. Disposant de nombreuses vertus, les feuilles de bouleau sont employées en tisane que l’on appelle “jus de bouleau”, à ne pas confondre avec l’eau de bouleau qui correspond à la sève de l’arbre. Pour en savoir plus, découvrez nos conseils pour réussir la récolte et le séchage de la feuille de bouleau. Vous pourrez ainsi profiter de tous les bienfaits d’une décoction drainante pour nettoyer votre organisme et éliminer les toxines !

Quel bouleau choisir ?

Le bouleau utilisé principalement en phytothérapie est le Betula pendula (appelé aussi Betula verrucosa ou Betula alba). En français, on le nomme bouleau commun, bouleau blanc ou bouleau verruqueux. Celui-ci porte des rameaux glabres et des feuilles doublement dentées, de forme triangulaire à pointe fine et longue, dotées d'un long pétiole.

L’espèce Betula pubescens (bouleau pubescent) peut aussi être utilisée. Très proche du bouleau verruqueux, il se distingue par des feuilles légèrement feutrées, velues et simplement dentées.

quel bouleau pour feuilles séchées
À gauche, Betula pendula et à droite, Betula pubescens

Quand récolter les feuilles de bouleau ?

Les feuilles de bouleau peuvent être récoltées au printemps, après leur débourrage lorsqu’elles sont tendres. Cueillez les jeunes feuilles par temps sec (sans rosée) et ensoleillé. Faites votre récolte le matin, avant 10 h de préférence, car la plante s’abîme lorsque le soleil devient trop ardent. Durant votre cueillette, protégez au maximum les feuilles récoltées en les gardant à l’abri des rayons du soleil (dans un sac en tissus, un panier avec couvercle ou à bords hauts par exemple). Évitez de récolter les feuilles des bouleaux situés à proximité des routes ou des champs de culture : la pollution et les traitements phytosanitaires rendent les feuilles impropres à la consommation. Enfin, pas de gâchis, récoltez uniquement la quantité de feuilles dont vous avez besoin.

récolter les feuilles de bouleau

Comment faire sécher les feuilles ?

Observez-vos feuilles. Si elles ne sont pas sales, pas trop poussiéreuses, il n’est pas nécessaire de les laver. Cela facilitera le séchage.

Le séchage à l’air libre

Munissez-vous de cagettes en bois ou de paniers en osier qui permettent une bonne aération et donc un séchage optimal. Si vous n’en avez pas, renseignez-vous auprès de votre maraîcher ou épicerie qui peuvent éventuellement vous fournir des cagettes gratuitement. Les plus bricoleurs pourront fabriquer leur propre claie en tendant une moustiquaire ou un tissu fin sur un cadre en bois. Si vous optez pour un plateau en plastique ou en métal, vous devrez déposer vos feuilles sur un torchon propre et les retourner tous les jours. Étalez les feuilles de bouleau sur une seule couche. Placez le tout dans un endroit sombre (grenier, armoire), ventilé et sec et laissez sécher pendant une semaine environ.

Le séchage au four traditionnel

Préchauffez votre four à la température la plus basse possible. L’idéal est 40°C. Disposez les feuilles de bouleau sur la plaque de votre four de manière qu'elles ne se chevauchent pas. Enfournez la plaque pendant 30 minutes au niveau le plus bas du four. Retournez ensuite les feuilles et remettez-les au four pour encore 45 minutes de séchage. Enfin, éteignez le four et laissez-y refroidir les feuilles pendant encore une heure.

Vous pouvez aussi faire sécher les feuilles au déshydrateur électrique. Dans ce cas, référez-vous au manuel d’utilisation du fabricant pour la durée et la température de séchage.

Avant de les stocker, vérifiez que les feuilles sont totalement sèches, car elles risquent de moisir si elles contiennent encore de l’eau. Si elles ne sont pas cassantes lorsque vous les manipulez, laissez-les sécher encore. Gardez les feuilles entières, ne les broyez pas afin de garder au maximum leurs propriétés.

Ensuite, conservez-les à l’abri de la lumière dans un récipient en verre ou métal (pot de confiture, boîte à thé métallique), dans un sachet en papier ou sac en tissu. Elles se conservent ainsi pendant un an. Pensez à étiqueter votre récolte de feuilles séchées en indiquant le nom de la plante et la date de récolte, éventuellement le lieu de récolte.

comment sécher des feuilles de bouleau
Feuilles de bouleau avant et après séchage

Comment faire la tisane de bouleau ?

Il est possible de faire une cure de feuilles de bouleau deux fois par an, au printemps ou en automne. Ne dépassez pas 3 tasses par jour et consommez votre infusion entre les repas. Une cure dure en général 20 jours. Portez un litre d’eau à ébullition. Hors du feu, faites infuser 20 à 40 gr de feuilles de bouleau séchées pendant 10 minutes. Pour rendre la tisane plus efficace, vous pouvez ajouter 1 gr de bicarbonate de soude lorsque l’infusion est à une température de 40°C. En effet, le bicarbonate a le pouvoir de faciliter la dissolution des principes résineux. Sachez que pour 40 gr de feuilles infusées, le goût boisé et résineux sera beaucoup plus prononcé et donc plus difficile à boire. Important : buvez beaucoup durant votre cure de feuilles de bouleau, car celles-ci ont un fort effet diurétique.

Quels sont les bienfaits des feuilles de bouleau ?

Riches en saponines et flavonoïdes, les feuilles de bouleau ont de nombreuses propriétés, notamment diurétiques, dépuratives, anti-inflammatoires et antiseptiques. Elles sont particulièrement recommandées en cas de goutte et d’infection urinaire puisqu’elles favorisent l’élimination des déchets de l’organisme en augmentant considérablement le volume des urines. Les feuilles de bouleaux auraient également une action bénéfique en cas de rhumatismes, d'arthrite, d’arthrose et de polyarthrite rhumatoïde. Avec ses propriétés anti-infectieuses, anti-inflammatoires et cicatrisantes, les feuilles de bouleau permettent de soigner les petites affections cutanées. Enfin, elles permettraient aussi de lutter contre la rétention d’eau, les œdèmes et la cellulite.

Contre-indications et mise en garde

La consommation de feuilles de bouleau en tisane est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou allaitantes, chez les enfants de moins de 12 ans, chez les personnes allergiques au pollen de bouleau ou au paracétamol, mais aussi souffrant d’une insuffisance cardiaque ou rénale sévère.

Consultez votre médecin ou un professionnel de la santé avant d’entamer tout type de cure. L’utilisation des plantes en phytothérapie n’est pas anodine.

utilisation feuille de boulot séchée, tisane feuille de bouleau

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire