Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le purin d’ail ou décoction d’ail : recette et utilisations au jardin

Le purin d’ail, ou plus justement la décoction d'ail, a une grande utilité au jardin potager, au verger, ainsi que pour certaines plantes fleuries comme les rosiers. Les propriétés de l’ail offrent en effet un moyen de lutte puissant et totalement naturel contre les insectes ravageurs et de nombreuses maladies.

Sous forme de décoction, l’Allium sativum est utilisé de manière préventive contre la fonte des semis. Comme traitement curatif, on utilise le purin d’ail pour éradiquer pucerons, acariens et chenilles, mais aussi pour traiter diverses maladies cryptogamiques comme la cloque du pêcher, le mildiou, la rouille, ou encore l’oïdium...

Recette de la décoction d'ail

Pour ne rien gâcher, la décoction d’ail peut être facilement préparée avec un minimum d’ustensiles. Découvrez ici la recette du purin d’ail, ainsi que le détail de ses utilisations possibles sur vos plantes.

Purin d’ail ou décoction d’ail ? L’importance de la sémantique

Communément appelée « purin d’ail » cette préparation est en réalité une décoction. En effet, si la tomate, l’ortie, les fougères, ou encore la consoude sont bien plus efficaces sous forme de purin, les propriétés de l'ail sont bien supérieures sous forme de décoction.

Ainsi, on parle souvent à tort de purin d'ail en lieu et place de la décoction d'ail. Pourtant, l’appellation a ici toute son importance, puisqu’on ne prépare pas un purin de la même manière qu’une décoction.

En effet, cette dernière nécessite de porter la préparation à ébullition et ne demande aucune fermentation comme requise par le purin. De même, le purin est toujours fabriqué à partir du feuillage de la plante, ce qui n’est pas nécessairement le cas de la décoction, notamment de celle de l’ail.

Préparer une décoction d’ail

Préparer un purin d'ail est très facile et demande un équipement assez commun.

Le matériel

  • 1 couteau
  • 1 marmite
  • 1 tamis (ou à défaut un tissu fin)
  • 1 entonnoir
  • 1 bidon en plastique
  • 5 litres d’eau
  • 10 gousses d’ail commun

Les étapes de préparation

Préparation du purin d'ail

1. Commencez par hacher grossièrement la dizaine de gousses d'ail.

2. Déposez-les dans une marmite remplie avec cinq litres d'eau.

3. Portez le tout à ébullition.

4. Fermez avec un couvercle et laissez mijoter durant 20 minutes.

5. Laissez la préparation refroidir pendant une heure, en laissant le couvercle en place.

6. Passé ce délai de repos, filtrez votre décoction à l’aide du tamis, de façon à en retirer le moindre résidu.

7. Versez la décoction dans le bidon en plastique en vous aidant de l’entonnoir pour ne pas en verser à côté.

Préparation du purin d'ail

À noter : la décoction d'ail doit être utilisée rapidement, puisqu’elle ne se conserve pas plus de quelques jours. Plutôt que de jeter l’excédent, utilisez-le sur les autres plantes du jardin.

Astuce bonus

Le laurier-sauce permet de rendre la décoction d’ail encore plus efficace grâce aux propriétés bactéricides de Laurus nobilis qui en renforcent l’action.

Le laurier-sauce

1. Préparez le purin d’ail comme mentionné ci-dessus.

2. Laissez macérer la décoction durant 4 jours.

3. Passé ce délai, faites infuser 40 gr de laurier-sauce dans 1,5 L d’eau.

4. Filtrez et mélangez cette infusion de laurier à votre décoction d’ail.

5. Appliquez au potager dès que la préparation a suffisamment refroidi.

Les avantages de la décoction d’ail au jardin

Au jardin, la décoction d’ail revêt deux principaux intérêts.

Pour commencer, la décoction d’ail produit un effet répulsif sur de nombreux insectes ravageurs, parmi les plus courants de nos jardins. L’odeur puissante de l’ail éloigne ces indésirables parmi lesquels on trouve :

  • les pucerons ;
  • les chenilles, et notamment la piéride du chou ;
  • et les acariens.

À noter : cultiver de l’ail dans son potager a aussi un effet répulsif sur les ravageurs.

Le purin d’ail permet également de protéger vos plantations d’un grand nombre de champignons pathogènes.

Plant de tomate attaqué par le mildiou
Plant de tomate attaqué par le mildiou © Goldlocki

Parmi ceux-ci, on trouve notamment :

  • Phytophtora infestans, responsable du mildiou dont le nom générique désigne diverses maladies cryptogamiques affectant de très nombreuses plantes (dont la vigne, la tomate, la pomme de terre, la laitue et la courge) ;
  • les champignons ascomycètes, responsables de l’oïdium, maladie fréquente au potager connue sous le nom de pourriture blanche ou de maladie du blanc ;
  • Puccinia recondita, responsable de la rouille qui touche, elle aussi, de très nombreux végétaux et cause un affaiblissement de ces derniers ;
  • Capnodium oleaginum ou Fumago salicina, à l’origine de la fumagine, une maladie qui fait suite aux sécrétions de miellat des insectes piqueurs suceurs (comme les pucerons) ;
  • Botrytis, Fusarium, Rhizoctonia, Sclerotinia, Phyhium, Phoma... Responsables de la fonte des semis, maladie qui touche les plantules à peine sorties de terre ;
  • Monilia laxa et Monilia fructigena, responsables de la moniliose, également appelée pourriture des fruits ;
  • et Taphrina deformans, responsable de la cloque du pêcher ou cloque de l'amandier, qui provoque une déformation des feuilles ainsi que d'importants dommages sur les fruitiers.

Comment utiliser la décoction d'ail sur ses plantes ?

Avant de commencer, sachez que la décoction d’ail est assez forte. Préférez donc l’utiliser le soir plutôt qu’en journée, de manière à éviter les brûlures sur vos plantations.

Rappelons ensuite que cette décoction s’utilise aussi bien comme traitement préventif que curatif, à condition toutefois de respecter des proportions raisonnées et maîtrisées.

Utiliser le purin d’ail comme traitement préventif

À l’aide d’un pulvérisateur à pression, vaporisez la décoction d’ail pure sur le feuillage des plantes les plus sensibles. Procédez ainsi tous les 3 à 4 jours, sur une durée de 12 jours.

Utilisation du purin d'ail

Afin de prévenir la fonte des semis, arrosez ces derniers de votre décoction à l’aide d’un arrosoir à pomme. La fréquence et la durée du traitement préventif sont les mêmes que précédemment évoquées.

Utiliser la décoction d’ail comme remède curatif

En cas de maladies avérées, utilisez la décoction d’ail pour ses propriétés fongicides.

Là encore, utilisez le purin d’ail pur, et appliquez-le par pulvérisation sur les feuilles. Procédez ainsi tous les jours pendant une semaine.

Articles connexes


Fiche Famille

L'ail : le planter, le cultiver, le récolter au potager

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment faire du purin de tomates ?

Au jardin, rien ne se perd, mais tout se transforme ! Un adage qui vaut notamment...
Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment faire du purin de fougère ? Recette et utilisations

Le purin de fougère s'utilise comme répulsif contre les insectes, et notamment contre les pucerons, contre...
Lire la suite +

conseil

Tout savoir sur les maladies cryptogamiques

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire