Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Silène : planter, semer, cultiver

Les Silènes en quelques mots

  • La plupart des Silènes sont de jolies plantes vivaces couvre-sol faciles et généreuses
  • Elles forment le plus souvent des coussins persistants fleuris de rose ou de blanc en été
  • Elles se plaisent dans des milieux rocailleux, sur des sols calcaires
  • Alliant solidité et délicatesse, ce sont de petites plantes sans entretien très faciles à réussir
  • Elles s’emploient dans les rocailles, les murets de pierre, et également dans des potées fleuries

Le mot de notre experte

La Silène est une jolie petite vivace le plus souvent tapissante qui forme des coussins semi-persistants à persistants fleuris de rose, de blanc ou plus rarement de rouge de l’été à l’automne selon les espèces.

Cette cousine des oeillets est une plante rustique et frugale qui demande très peu d’entretien à l’image de la Silène acaulis et de la Silène schafta appelée aussi Silène du Caucase. Les silènes à l’instar de la Silène vulgaris (Silène commune) se reconnaissent à leur calice renflé et à leur floraison pimpante aux pétales échancrés. Toutes les feuilles sont comestibles crues ou cuites, celles de la Silene latifolia (le Compagnon blanc) sont particulièrement savoureuses.

Ses emplacements privilégiés sont les murets, les bords de massifs et de terrasses, les rocailles, mais aussi les jarres et les demi-tonneaux.

Elle se montre de culture facile en tous sols légers à drainés, bien exposés au soleil. Elle redoute les terres argileuses qui se gorgent d’eau préférant les terres perméables et caillouteuses, sèches à fraîches.

Coussin fleuri ou vivace buissonnante, découvrez dans notre gamme, les différentes espèces de silènes que nous vous proposons.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Silène

Famille : Caryophyllaceae

Noms communs : Silene

Floraison : avril à octobre selon les espèces

Hauteur : 5 à 60 cm

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : pauvre et filtrant, caillouteux, sec à frais

Rusticité :-15°C

La Silène est une plante vivace ou annuelle qui appartient à la famille des Caryophyllaceae, tout comme les œillets et les lychnis. On compte près de 300 espèces qu’on trouve à l’état spontané dans les prés, les talus, dans les fentes des rochers, les éboulis, essentiellement sur les sites calcaires. Elle pousse naturellement dans l’hémisphère nord, les régions subarctiques de l’Asie, de l’Amérique du Nord et de l’Europe mais aussi dans les massifs montagnards. Certaines espèces comme la Silène acaulis, appelée aussi coussin des Alpes est présente dans nos montagnes, dans les Alpes du nord et du sud, jusqu’à 3700 m d’altitude.

Parmi les espèces vivaces les plus répandues, on rencontre :

  • la Silène acaule (Silene acaulis)
  • la Silène maritime (Silene maritima), une espèce originaire des côtes d’Europe de l’ouest
  • la Silene shafta
  • la Silene latifolia,  le compagnon blanc
  • la Silene dioica, le compagnon rouge
  • La Silene x robotii 
  • La Silène laciniée, une espèce californienne

Et, c’est sans compter les nombreuses de variétés horticoles obtenues au fil des hybridations. Cette famille très vaste regroupe des espèces hautes ou basses, offrant un choix varié de tailles, de ports, de formes et de couleur de fleurs.

La silène s’enracine profondément plus ou moins rapidement mais seulement pour quelques années. En revanche, elle se ressème spontanément et peut ainsi se perpétuer longtemps dans un jardin.

Le port diffère selon les espèces : coussin gazonnant pour certaines comme la Silene acaulis et la Silène maritime ou hautes tiges chez la Silene laciniata, compact et arrondi, pour d’autres comme la Silène schafta.

Les plus grandes silènes pourront s’élever jusqu’à 45-60 cm, les espèces gazonnantes ne dépasseront pas 5-15 cm en hauteur pour 30-45 cm en largeur. Les tiges sont très courtes et denses, de 2 à 6 cm, plus ou moins prostrées chez les espèces tapissantes ou en touffe, mais plus longues et plus grêles, chez les silènes les plus hautes.

Son feuillage est semi-persistant à persistant selon les espèces et la rigueur du climat. Elle montre une végétation vigoureuse vert vif à vert foncé, parfois gris-vert. Les feuilles diffèrent également d’une silène à l’autre. Les silènes portent des feuilles simples, linéaires, lancéolées et opposées, parfois coriaces et mesurant de 1 à 8 cm de long. Les feuilles sont comestibles crues ou cuites.

Ce beau coussin feuillu accueille une floraison pimpante et gaie, de mai à octobre ; la floraison peut être printanière, estivale ou automnale selon les espèces. Émergeant bien au dessus du feuillage, de petites fleurs solitaires ou disposées en cyme peu fournie apparaissent. Elles sortent d’un calice tubulaire renflé souvent teinté de rouge ou vert brunâtre et mesurent de 1 à 3 cm de diamètre. Leur corolle bien aplatie se compose de 5 pétales le plus souvent profondément échancrés.

Suivant les variétés, la forme de la fleur est variable, elle peut être simple ou double. Les fleurs de la Silène laciniée ont la particularité de s’ouvrir en une forme surprenante d’étoile et d’être constituées de 20 pétales découpés en lanières étroites et inégales qui donnent un petit air stellaire aux inflorescences. Les coloris varient du blanc pur au rouge vif, en passant par toutes les nuances de rose, du fluo au tendre.

Petites, mais nombreuses, ces fleurs parfois parfumées, surgissent en continu tout au long de la saison estivale et sont mellifères et nectarifères. Elles sont très visitées par les papillons.

silene

Les fameux calices renflés de la Silene vulgaris

Une fois fécondées, elles se transforment en petites capsules oblongues contenant de minuscules graines.

La Silène est une plante frugale de talus et de rocaille, rustique parfois au-delà de -15 °C , tolérant la sécheresse. Elle aime le calcaire et les sols secs bien drainés. Elle illumine les bordures, rocailles alpines, massifs de vivaces,  muret, dallage ou potées.

La plante tire son nom des Silènes, ces personnages de la mythologie grecque, issus de la famille des satyres et dont le ventre bedonnant rappelle le calice enflé des fleurs de silène.

Principales espèces et variétés

La famille des silènes regroupe des espèces gazonnantes ou de taille moyenne, offrant une belle variété de ports (tapissant, érigé, compact…), de formes et de couleur de pétales.

Les plus populaires

Silene acaulis

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
5 cm

Un couvre-sol idéal pour les rocailles alpines ! Sa puissante racine pivotante fixe profondément la plante au substrat et la rend insensible aux vents violents.

Silène schafta

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
25 cm

Elle forme dès la fin de l'été de coussins rose magenta débordant joliment des interstices rocailleuses, des bordures de massif et des murets. Sans entretien et très facile à réussir.

Silène rub. Rollies Favorite - Silene robotii

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
40 cm

Une belle vivace de bordure, compacte, très rustique. Elle fleurira aussi les massifs de vivaces ou potées.

Nos préférées

Silène schafta Splendens

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
20 cm

Ce très beau cultivar forme un beau coussin dodu et fleuri tout l'été. La Silène schafta 'Splendens' est une alliée pour semer des touches de couleurs un peu partout aux abords des lieux de passages, mais aussi autour de certains sujets.

Graines de Silene laciniée Jack Flash - Silene laciniata

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
60 cm

Une étonnante variété qui se distingue de ses consœurs par une floraison en étoiles rouges et sa belle hauteur. Plantez-la au milieu d’un massif de plantes vivaces ou dans un pot sur la terrasse où elle fera sensation !

Silène maritime Weisskehlchen - Silène maritime

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
15 cm

Une silène moins connue qui se distingue par une floraison blanche et parfumée.Elle se plait en rocaille, entre les pierres des murets ou en balconnière.

 

Plantation de la silène

Où la planter ?

D’une belle rusticité (au-delà de -15°C), la silène résiste au froid et supporte bien la sécheresse estivale. Elle pousse un peu partout en France et s’adapte même en bord de mer.

Cette vivace est facile à cultiver en tous sols ordinaires, légers à drainés, modérément frais à ponctuellement secs. La plupart des silènes préfèrent un sol sec, perméable et poreux, caillouteux. La Silene maritima réclame un sol plutôt frais.

Elles aiment être bien exposées au soleil, en évitant une exposition trop brûlante. Elles supportent une ombre légère comme les sécheresses passagères et le calcaire.

Les espèces gazonnantes forment des coussins fleuris peu exigeants en rocaille, débordant joliment des interstices rocailleuses, des bordures de massif et des murets, des balconnières mais aussi des jarres et des demi-tonneaux. Elles sont parfaites pour les jardins de montagne, les rocailles alpines, les bordures ensoleillées.

Les Silènes de taille moyenne seront des alliées pour semer des touches de couleurs au milieu d’un massif de plantes vivaces ou dans un pot sur la terrasse.

Quand planter la silène ?

La Silène se plante au printemps de mars à avril ou à l’automne de septembre à novembre en dehors des périodes de gel et de sécheresse.

Comment la planter et la semer?

La terre doit être légère, fraîche durant l’été et surtout bien drainée car un excès d’eau en été comme en hiver serait fatal. En terre lourde, faites un apport de gravier ou de sable grossier à la plantation. Plantez-les surélevé dans les régions humides. Selon les espèces, plantez entre 6 à 9 godets au m².

En pleine terre

  • Faites tremper les godets dans un seau d’eau avant la plantation
  • Décompactez le sol
  • Creusez un trou du double du volume du godet
  • Plantez dans un mélange de terreau et de terre de jardin et de sable en veillant à ne pas enterrer les feuilles basales
  • Ajoutez une bonne pelletée de compost à chaque trou de plantation
  • Espacez les plants de 25-30 cm
  • Comblez avec la terre
  • Tassez légèrement
  • Arrosez pour favoriser l’enracinement et le premier été

En pot

Plantez dans un substrat très drainant en ajoutant du gravier ou de la pouzzolane au terreau. Faîtes un lit de billes d’argile au fond du contenant pour éviter l’eau stagnante. Évitez de laisser de l’eau dans les coupelles.

Semer la Silène

Les graines de Silène se sèment de mars à mai en terrine dans un bon terreau. Les semis donneront des plantes capables de fleurir dès leur deuxième été.

  • Semez les graines à la volée et recouvrez-les à peine de terreau
  • Tassez légèrement et arrosez copieusement en pluie fine
  • Maintenez le terreau humide mais sans excès pendant la levée (14 à 21 jours)
  • Placez votre semis à la lumière, sans soleil direct, à une température de 15- 20°C
  • Au stade de deux-trois feuilles, transplantez-les en godets de 7 cm
  • Fin mai début juin, installez au jardin quand la terre est réchauffée
  • Espacez vos plantes de 30 cm environ
  • Arrosez régulièrement

Les silènes se sèment également directement en place quand la température extérieure avoisine les 15-21°C.

Entretien et soin

Une fois bien installée, la Silène réclame peu de soin et se révèle être une vivace sans souci à condition que le sol reste parfaitement drainé.

Les arrosages sont conseillés si le printemps est sec. L’été, la silène supporte très bien une courte période de sécheresse. Cependant, évitez que le sol ne reste sec trop longtemps car elle redoute tout de même la canicule.

Cultivé en pot, elle doit être arrosée plus souvent.

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour garantir une longue floraison.

Rabattez légèrement la touffe à la cisaille après la floraison pour conserver un port dense et garantir la floraison la saison suivante.

Divisez les touffes tous les trois ans pour les perpétuer.

Résistant aux maladies, le jeune feuillage des silènes peut être la proie des limaces et escargots : suivez nos conseils pour éviter les attaques de gastéropodes.

Multiplication

Cette vivace est très facile à multiplier à partir des graines. Découvrez comment bien semer les graines de silène dans le paragraphe « plantation et semis ».

Associer

Les variétés tapissantes à l’image de la Silene acaulis ou de la Silène schafta Splendens, formeront de jolis couvre-sols peu exigeants en massifs surélevés, en rocailles sèches, sur les talus bien drainés et bien exposés, entre les pierres d’un muret. Elles s’adaptent très bien également à la culture en pots ou en auge. On les associera à d’autres coussins fleuris comme les Phlox mousses, les Benoîtes, les Aubriètes, Hélianthèmes, l’armoise naine (Artemisia lanata), les Campanules des murets, l’Arabis du Caucase, le Delosperma cooperi, l’Erigeron karvinskianus et le Geranium sanguineum. Elles forment de beaux tapis au pied des rosiers souvent dégarnis.

associer les silenes

Un exemple d’association en rocaille : Silene acaulis, Erigeron karvinskianus, Aubriète (©Fotolia) et Campanule des murets (la variété ‘Stella’ par exemple)

Elles forment des coussins florifères et accueillants pour des bulbeuses estivales comme les Lis, les Glaïeuls et les Agapanthes.

Les grandes silènes comme la Silène laciniée composeront de belles scènes colorées en massif estival avec des Cosmos, Nigelles, Népétas,  Achillées et Asters.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire