Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Phacélie : semer, cultiver

La Phacélie en quelques mots

  • La Phacélie est un engrais vert qui fertilise la terre pour la culture suivante et étouffe les « mauvaises herbes »
  • Elle aère le sol et évite le lessivage des terrains lors de grosses pluies
  • C’est une plante annuelle qui constitue un couvert végétal dans le cadre d’une rotation des cultures intelligente
  • Particulièrement mellifère et nectarifère, sa floraison est très appréciée par les pollinisateurs
  • La Phacélie est très souple d’utilisation, elle convient à tous types de sol : on la broie avant la montée en graine pour l’incorporer par bêchage superficiel ou l’utiliser comme paillis

Le mot de notre experte

La phacélie –Phacélie tanacetifoliaest une plante annuelle utile au jardin potager à plus d’un titre ! Cette jolie plante à la délicate floraison bleutée est devenue incontournable en jardinage écologique. Avec la Moutarde blanche, le trèfle ou le Sarrasin, elle fait partie des engrais vert indispensables. Non comestible, elle possède cependant de nombreux intérêts : elle enrichit le sol en lui apportant l’azote nécessaire et grâce à son système racinaire dense, elle décompacte la terre tout en évitant l’installation des adventices. Elle a la faculté de protéger le sol de la battance des pluies. Et, en plus de ces qualités, en massifs ou en prairies naturelles, elle attire les insectes pollinisateurs pour le bonheur des plantes voisines qui en bénéficieront !

Très jolie et odorante, la floraison de la Phacélie intervient de mai à août, sous la forme d’inflorescences bleu lavande s’enroulant telle une crosse.

De culture très facile, on la sème au printemps sur des parcelles non cultivées, on la fauche avant la formation des graines pour l’incorporer au sol ou la laisser sur place comme paillage.

Au potager bio et au jardin, découvrez comment semer, cultiver et utiliser la phacélie !

Phacelia tanacetifolia

La Phacélie, fleurs (Photo : K. Berckmoes), et planche botanique de 1887 d’E.H. Thayer

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Phacelia tanacetifolia

Famille : Boraginaceae

Noms communs : Phacélie, Phacélie à feuilles de tanaisie

Floraison : Mai à août

Hauteur : 0,30 à 1,20 m

Exposition : Soleil

Sol : Tous

Rusticité : Gélive

La phacélie, en latin Phacelia, fait partie de ces plantes que l’on appelle les « engrais verts ». Le genre Phacelia rassemble quelques 150 espèces de plantes annuelles, bisannuelles ou bien encore vivaces, mais dans nos jardins, on ne cultive que la phacélie annuelle ou Phacélie à feuilles de Tanaisie (Phacelia tanacetifolia).

Cette herbacée annuelle appartenant à la famille botanique des Boraginacées et originaire d’Amérique du Nord, se développe sur un système racinaire fortement développé, dense et profond, très utile pour aérer et décompacter le sol, et pour fixer puis restituer l’azote dans le sol, élément nutritif dont ont besoin les plantes. De croissance très rapide, elle se développe très vite en touffe dense parfois jusqu’à 1 m de hauteur : la phacélie colonise rapidement des surfaces importantes pour empêcher les adventices de pousser. 

Elle arbore un port dressé très sculptural avec ses tiges rigides, légèrement rougeâtres et couvertes de poils. Le feuillage caduc très élégant, doux et finement découpé, rappelle celui de la tanaisie ou de certaines fougères. Il se compose de grandes feuilles vertes, alternes, d’une vingtaine de centimètres de long, oblongues, lobées, bien étagées sur les tiges.

Phacélia tanacetifolia, engrais vert

Champ de phacélie, inflorescence et feuillage

Sur cette végétation finement profondément divisée, la floraison apparaît de mai à août. Groupées en cymes, les inflorescences en forme de crosse se déroulent progressivement au fur et à mesure de la floraison. Elles révèlent des petites fleurs parfumées de 1 cm formées de 5 pétales bleu mauve à bleu lavande. Ces petites inflorescences enserrées dans un calice étroit aux sépales velus laissent s’échapper un bouquet de longues étamines.

Cette floraison odorante, mellifère et nectarifère dure environ 6 semaines. Elle attire tout l’été les pollinisateurs en particulier les abeilles et les papillons et autres insectes utiles comme les syrphes, les bombyles, les coccinelles qui sont d’excellents prédateurs des pucerons et des cochenilles.

Les fruits sont de petites capsules déhiscentes renfermant 4 graines : la plante peut devenir envahissante par ses semis spontanés.

Au jardin, la Phacélie est une plante souveraine : elle est incontournable dans le cadre d’un jardin écologique ou en permaculture. On apprécie cet engrais vert pour sa capacité à aérer et à fertiliser les sols, à limiter les adventices, pour ses qualités mellifères très utiles au jardin potager et au verger, et aussi pour sa belle allure champêtre. Elle a principalement un rôle de culture intermédiaire, c’est pourquoi elle est particulièrement utile dans un potager en rotation de culture pour laisser le sol se reposer et se reconstituer d’une année sur l’autre.

Semis de la phacélie

Où la semer ?

La Phacélie est une plante gélive, elle est donc cultivée comme une annuelle au jardin. De culture facile, elle se contente de tous les sols mêmes les plus ingrats et les plus secs. Côté exposition, elle pousse au soleil.

Elle se sème comme engrais vert en rotation de culture au potager sur une parcelle non cultivée ou entre les rangs de légumes. On peut aussi la cultiver sur une zone où vous souhaitez limiter l’enherbement  ou vous débarrasser des « mauvaises herbes ».

Très mellifère, la Phacélie a également une grande utilité au verger. C’est une plante très esthétique et parfumée qui peut être semée dans un jardin naturaliste en mélange avec d’autres fleurs annuelles, en massifs champêtres ou en prairies naturelles, où elle attirera les butineurs.

phacelia

La phacélie a toute sa place au potager, ici au second plant (Photo : N. Doty), mais également dans des jardins naturalistes ou prairies (Photo : A. Slater)

Pourquoi la semer ?

La Phacélie est utile au jardin potager à plus d’un titre. Grâce à son  réseau racinaire dense, elle décompacte, améliore la texture de la terre, l’enrichit en azote et étouffe les adventices. Elle forme un couvert végétal qui protège les terres limoneuses et les sols sableux du lessivage lors de grosses précipitations.

Elle stocke l’azote résiduel dans ses tissus. Une fois fauchée, broyée et enfouie dans le sol, elle se décompose petit à petit et se révèle donc particulièrement intéressante pour enrichir les sols pauvres. Les engrais verts comme la phacélie s’utilise essentiellement au potager mais vous pouvez y avoir recours en sol pauvre, dégradé ou trop compact, avant la plantation d’un grand massif ou d’une haie par exemple.

Dans les terres pas trop argileuses, la plantation de la phacélie va permettre de jardiner sans avoir à bêcher. Au jardin potager, elle est idéale pour préparer le sol et permet de laisser la terre se reposer entre les cultures.

Elle peut être utilisée comme plante mellifère. Sa floraison nectarifère et pollinifère, intervient du printemps à la fin de l’été, et permet d’attirer naturellement les pollinisateurs.

phacelia tanacetifolia, mellifere, pollinisateur

Les fleurs de Phacelia tanacetifolia attirent de nombreux insectes butineurs

Quand semer les graines de phacélie ?

Les graines de phacélie se sèment du printemps à partir du mois de mars jusqu’au mois de juillet quand il fait suffisamment chaud, entre 10 et 25 °C. Elle reste en place pendant au moins 3 mois et doit être fauchée avant floraison. Vous pouvez aussi effectuer un semis tardif en septembre. Dans les régions clémentes ce semis d’automne couvrira le sol durant tout l’hiver et donnera des plantes qui fleuriront au printemps.

Comment la semer ?

Cet engrais vert se contente d’un sol préalablement désherbé, rapidement décompacté avec une bêche sur 2 à 5 cm de profondeur, et grossièrement ratissé.

  • Le semis s’effectue à la volée, en respectant la quantité de 1 à 2 g par m²,
  • Afin d’être le plus homogène possible, vous pouvez mélanger les graines avec du sable fin,
  • Recouvrez de très peu de terre,
  • Tassez au râteau puis arrosez en pluie fine le temps de la levée qui prend généralement entre 7 et 10 jours.

Entretien et culture de la phacélie

Maintenez la terre humide pendant toute la période de levée. Ensuite, les arrosages ne seront nécessaires que lorsque la terre sera sèche et surtout en cas de sécheresse.

On ne lui connaît pas de maladies.

On fauche la phacélie environ 4 mois après le semis. Mieux vaut la faucher avant la montée en graines car elle peut devenir envahissante par ses semis spontanés. Une fois fauchée, vous pourrez l’enfouir dans la terre par bêchage superficiel (à 10 cm de profondeur environ), l’incorporer dans le compost ou la laisser sur place comme paillis : en se désagrégeant, le paillis enrichit la terre en matière organique, riche en nutriments. On peut également la broyer en passant la tondeuse.

Vous pouvez aussi laissez grainer les plants sur place pour bénéficier de semis spontanés ou pour récupérer des graines. Il est également possible de l’arracher tout simplement : vous récupérerez instantanément une terre bien ameublie, idéale pour y planter vos légumes.

Elle s’associe facilement à d’autres engrais verts comme le trèfle blanc ou violet.

Multiplication

La phacélie se multiplie par uniquement par semis. Les graines récoltées au jardin conserveront leur pouvoir germinatif environ 4 ans.

Ressources utiles

  • Les engrais verts, vous connaissez ? Découvrez-les dans notre fiche !

Articles connexes


Blog

Engrais verts : tout savoir !

Les engrais verts, vous connaissez ? Moutarde blanche, Vesce, Phacélie, Sarrasin... pour ne citer qu’elles, sont couramment...
Lire la suite +

conseil

Engrais verts : pourquoi, comment ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire