Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Ligularia, ligulaire : planter, cultiver et entretenir

Les ligulaires en quelques mots

  • Les ligulaires offrent une floraison lumineuse, jaune vif !
  • Leur feuillage est ample, très décoratif, de couleur verte ou pourpre
  • Ces grandes vivaces ont un aspect graphique et luxuriant
  • Elles sont adaptées aux terrains lourds et argileux
  • Ce sont des plantes assez faciles de culture, robustes et rustiques
  • La ligulaire est une plante indispensable dans les jardins d’ombre !

Le mot de notre Experte

Les ligulaires sont de grandes vivaces qui offrent un feuillage généreux, luxuriant, et une floraison estivale très lumineuse. Les fleurs sont rassemblées en capitules (comme chez les marguerites), qui sont eux-mêmes regroupés en bouquets ou en grappes dressées, longues et fines. Grâce à leur superbe feuillage, les ligulaires sont très décoratives même lorsqu’elles ne sont pas en fleurs ! Celui-ci est assez graphique, de forme arrondie ou palmée, parfois profondément découpé. Il prend une couleur vert sombre ou pourpre, idéale pour faire ressortir la floraison jaune dorée !

Les plus courantes en culture sont les Ligularia stenocephala, dont la superbe variété ‘The Rocket’, ainsi que les Ligularia przewalskii et Ligularia dentata. Ces espèces proviennent surtout d’Asie et sont impressionnantes par leurs grandes inflorescences jaunes, en bouquets ou épis. En France, à l’état sauvage, on trouve la ligulaire de Sibérie, Ligularia sibirica, mais celle-ci est moins répandue en culture.

Les ligulaires constituent une excellente solution pour les coins ombragés du jardin, et les terrains lourds, argileux, humides… où la plupart des plantes ne se plaisent pas ! Ces vivaces redoutent la sécheresse, et sont parfaites en bordure de bassin. Ce sont des plantes vigoureuses et robustes, plutôt faciles à cultiver. En résumé, avec la ligulaire, mieux vaut éviter les situations chaudes et sèches… Sinon, il faudra l’arroser régulièrement !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Ligularia sp.

Famille : Asteraceae

Nom commun : Ligulaire

Floraison : entre juillet et septembre-octobre

Hauteur : entre 1 et 2 m

Exposition : ombre, mi-ombre, ou soleil non brûlant

Sol : frais, voire humide, humifère, profond

Rusticité : entre - 15 et – 30 °C

Les ligulaires sont des plantes vivaces herbacées, qui rassemblent environ 150 espèces, provenant majoritairement de l’Est et du centre de l’Asie. On trouve un grand nombre d’entre elles en Chine, ainsi qu’au Japon et en Sibérie. Elles se rencontrent là-bas sur des sols humides, marécageux, au bord des cours d’eau, et dans des zones boisées. Quelques espèces poussent en Europe. En France, à l’état sauvage, on trouve uniquement Ligularia sibirica, présente surtout dans le Massif central.

Les ligulaires appartiennent à la grande famille des Astéracées, comme les pâquerettes, marguerites, tournesols, asters… Ces plantes ont la particularité de porter des fleurs réunies en capitules ! Ce que l’on croit être une seule fleur est en réalité une multitude de petites fleurs, très réduites, généralement des fleurs tubulées au centre et des fleurs ligulées sur l’extérieur. Les Astéracées correspondent à l’ancienne famille des Composées.

Le genre Farfugium (par exemple Farfugium japonicum) est très proche des Ligularia ! Ces vivaces portent d’ailleurs eux aussi de grandes feuilles aux formes arrondies, et des capitules de fleurs jaunes. Les ligulaires sont proches également des sénécios (Ligularia tangutica est synonyme de Senecio tangutica).

Ligularia vient du latin ligula : ligule, en référence à la forme des petites fleurs externes du capitule, fines et allongées.

 

Planche botanique représentant la ligulaire stenocephala

Ligularia stenocephala : illustration botanique

Les ligulaires sont de grandes plantes qui peuvent mesurer jusqu’à 2 m de haut ! Elles forment de larges touffes, mais peuvent mettre plusieurs années, généralement trois ans, à atteindre leur plein développement et prendre vraiment de l’ampleur.

La floraison des ligulaires a lieu de juillet jusqu’en septembre-octobre.

Elles offrent alors une floraison en capitules, comme chez les marguerites, pâquerettes ou asters ! Un capitule a l’apparence d’une unique fleur mais regroupe en réalité une profusion de fleurs minuscules, rudimentaires. Les fleurs du centre sont tubulées (en forme de tube), celles de l’extérieur sont ligulées.

Les fleurs sont jaunes, parfois orangées. Elles apportent de la luminosité au jardin – d’autant plus qu’on les installe surtout en sous-bois, dans les zones ombragées… ! Le centre des capitules est jaune ou marron, généralement plus foncé que les fleurons externes.

Les fleurs sont souvent portées par des tiges plus foncées. Celles-ci peuvent être noires, très sombres (comme chez Ligularia stenocephala ‘The Rocket’), ce qui offre un superbe contraste, et apporte davantage de graphisme !

En été, les inflorescences de ligulaires émergent au-dessus du feuillage. Elles peuvent prendre deux formes très différentes, suivant les variétés ! Ainsi, elles peuvent être très aériennes, avec des grappes dressées, longues et fines, regroupant d’innombrables petites fleurs (comme chez Ligularia przewalskii), ce qui donne un aspect assez vaporeux. La floraison peut aussi être compacte et basse, offrant quelques gros capitules portés proches du feuillage (Ligularia dentata). Dans ce cas, les fleurs sont rassemblées, non plus en grappes, mais en bouquets aplatis (corymbes).

Les ligulaires sont des plantes mellifères, appréciées des abeilles et des papillons.

 

Les fleurs jaunes des ligulaires

La floraison de Ligularia dentata (photo Krzysztof Ziarnek) / Détail d’un capitule de Ligularia dentata (photo Bff) / Les inflorescences en grappes dressées et fines de Ligularia przewalskii (photo Kor!An)

 

Les ligulaires offrent un impressionnant feuillage, qui suffit à rendre la plante très décorative, même en l’absence de fleurs ! Celui-ci est généreux, ample, très grand, et peut mesurer jusqu’à 35 cm de longueur. Les feuilles prennent des formes assez arrondies, et sont généralement cordées à la base (en forme de cœur). Elles peuvent aussi être palmées. Les nervures sont fortement marquées, ce qui donne à la feuille un aspect plus ou moins gaufré. Le bord du limbe est généralement denté, plus ou moins profondément.

Comme les ligulaires ont un feuillage dense et ample, les mauvaises herbes ont du mal à pousser… Ce qui limite les désherbages !

Le feuillage des ligulaires a un aspect massif, imposant… à l’exception de certaines espèces, qui offrent un feuillage profondément découpé, comme Ligularia tangutica !

Les feuilles des ligulaires sont portées par un long pétiole, généralement plus foncé que le limbe.

Les ligulaires ont de grandes feuilles basales, cordées ou triangulaires, souvent dentées ; ainsi que des feuilles caulinaires (insérées sur les tiges), plus petites. Ces dernières sont alternes, placées les unes après les autres. Elles deviennent de plus en plus petites vers le haut des tiges.

Les feuilles sont souvent vert foncé, mais peuvent aussi être pourpres, plus ou moins nuancées. C’est la variété ‘Pandora’ qui semble avoir le feuillage le plus sombre, pourpre presque noir. Lorsque le feuillage est foncé, cela offre un remarquable contraste avec la floraison jaune dorée, la mettant parfaitement en valeur ! La couleur des feuilles peut aussi évoluer avec le temps. Il est assez fréquent qu’elles soient d’abord pourprées, puis deviennent vertes ensuite. Chez Ligularia dentata ‘Desdemona’, les feuilles deviennent vertes à la face supérieure, mais restent pourpres au revers.

Le feuillage de la ligulaire est caduc. Il disparait en automne et réapparait au printemps.

 

Les feuilles des ligulaires

Le feuillage de Ligularia stenocephala (photo Salicyna) / Le revers d’une feuille de Ligularia dentata ‘Desdemona’ (photo Bff) / Le feuillage découpé de Ligularia przewalskii (photo Salicyna)

 

Les ligulaires ont des racines profondes, qui leur permettent d’aller chercher l’eau loin dans le sol.

Les fruits sont des akènes allongés et sombres, surmontés d’une petite aigrette. L’ensemble de la fructification forme de petites sphères plumeuses, comme chez le pissenlit. Les graines s’envolent avec le vent, ce qui permet à la plante de se disperser et s’implanter ailleurs. Vous pouvez les récolter, mais le semis est assez délicat à réussir.

Fructification d'une ligulaire

Les fruits (akènes) de Ligularia dentata (photo Σ64)

 

Les principales variétés de ligulaires

Les variétés les plus populaires

Ligulaire - Ligularia stenocephala The Rocket en godet de 9 cm

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
1.80 m

Cette variété offre des épis allongés rassemblant une multitude de fleurs jaunes, portées par des tiges noires. Les feuilles sont vert foncé, et fortement dentées. C’est l’une des variétés qui porte les plus longs épis floraux. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Ligularia dentata Britt-Marie Crawford - Ligulaire

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
1.00 m

Cette ligulaire offre un feuillage pourpré, arrondi, cordé à la base, et délicatement denté en bordure du limbe. Elle porte de grands capitules qui s’épanouissent en corymbes aplatis. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Ligulaire - Ligularia przewalskii

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
70 cm

Cette ligulaire porte en été de superbes épis longs et fins qui rassemblent de nombreuses petites fleurs jaunes. Elle possède également un beau feuillage vert, profondément découpé.

 

Nos variétés préférées

Ligulaire - Ligularia dentata Desdemona

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
1.00 m

Il s’agit d’une variété qui offre de grands capitules de fleurs jaunes, portées par des tiges pourpres. Les feuilles sont vert foncé à la face supérieure, et pourpre sombre au revers. Elles sont larges, réniformes, et légèrement dentées en bordure du limbe.

Ligulaire - Ligularia Gregynog Gold

Période de floraison Août à Oct.

Hauteur à maturité
1.80 m

Cette ligulaire offre un superbe feuillage vert, cordé, et de longs épis dressés, rassemblant des fleurs d’un beau jaune doré. Elle a été primée Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Ligulaire - Ligularia Osiris Cafe Noir

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
50 cm

Cette variété offre des feuilles très foncées, pourprées, au limbe profondément denté. Leur couleur sombre fait joliment ressortir la floraison en capitules jaune vif ! Ces derniers sont grands et rassemblés en bouquets juste au-dessus du feuillage.

 

Les autres variétés à découvrir

Ligulaire - Ligularia stenocephala

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
1.80 m

Cette ligulaire porte de longs épis dressés, qui rassemblent un grand nombre de petites fleurs jaunes. Les feuilles ont un contour triangulaire et sont profondément dentées.

Ligularia dentata - Ligulaire dentée

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
1.50 m

Il s’agit d’une espèce qui offre de grands capitules de fleurs jaune orangé, rassemblés en bouquets, et portés par des tiges sombres, pourprées. Ces capitules sont joliment mis en valeur par un feuillage entre le vert foncé et le pourpre, réniforme.

Ligularia wilsoniana - Ligulaire jaune vif

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
2.00 m

Cette espèce offre en été de grands épis dressés, longs et fins, constitués de nombreuses fleurs jaunes. Les feuilles sont vert foncé et dentées.

Plantation

Où planter ?

La ligulaire est une plante de sous-bois, qui se plaira à mi-ombre ou à l’ombre. Elle tolère cependant le soleil du moment que le sol reste frais… Mais évitez le soleil brûlant, qui risque d’abimer le feuillage. Dans tous les cas, plus les ligulaires sont au soleil, plus elles auront besoin d’arrosages fréquents ! À l’inverse, sous une ombre trop dense, la floraison risque d’être moins généreuse, et les variétés au feuillage pourpre peuvent avoir tendance à reprendre une teinte vert foncé…

La ligulaire se plait dans les sols frais, voire humides. L’idéal est un sol qui ne se dessèche pas en été. Elle est parfaite pour habiller le bord des bassins et des cours d’eau, en compagnie d’autres plantes de berges !

Plantez les ligulaires de préférence à l’abri du vent. En effet, comme il s’agit de plantes assez hautes, les vents forts risqueraient de casser les tiges !

À la différence de bien des plantes, la ligulaire pousse bien dans les sols lourds, argileux. Elle se plait également dans les terrains riches en matière organique, et profonds. Nous vous recommandons d’effectuer quelques apports de compost. L’idéal est un sol de type forestier, comme on en trouve en sous-bois : riche, frais, humifère, profond… !

La ligulaire est une plante qui prend de l’ampleur, prévoyez suffisamment de place autour d’elle. De plus, comme il s’agit d’une grande vivace qui apprécie les sols frais et profonds, elle n’est pas adaptée à une culture en pot.

Quand planter ?

Vous pouvez planter la ligulaire en automne (septembre-octobre), ou au printemps, vers le mois d’avril.

Comment planter ?

Les ligulaires sont des vivaces imposantes, assez grandes. Pour leur permettre de bien se développer, respectez au moins 60 cm de distance entre deux plants, voire jusqu’à 1 m.

  1. Creusez un trou assez large et profond.
  2. Nous vous conseillons d’y apporter un peu de compost bien décomposé afin d’enrichir le sol.
  3. Sortez ensuite la plante de son pot et placez-la dans le trou de plantation.
  4. Replacez de la terre tout autour.
  5. Tassez afin d’assurer un bon contact entre le sol et les racines, et éviter les poches d’air.
  6. Arrosez généreusement.

Nous vous suggérons de déposer ensuite un paillage à ses pieds, composé de BRF (Bois Raméal Fragmenté) ou de feuilles mortes.

Continuez à arroser régulièrement après la plantation, le temps que la plante soit bien installée.

 

 

La floraison jaune d'une ligulaire

Ligularia dentata (photo Alpsdake)

 

Entretien

Si les ligulaires ont été plantées à un endroit qui leur convient (par exemple en sol frais, sous une ombre tamisée…), elles ne demanderont que très peu d’entretien.

Nous vous conseillons d’effectuer des apports de compost bien décomposé. Vous pouvez l’incorporer au sol par un léger griffage, en surface. Pensez également à installer une couche de paillage, sur environ 5 cm d’épaisseur, afin de maintenir la fraicheur du sol ! La ligulaire a en effet besoin que la terre reste fraiche voire humide… N’hésitez pas à arroser en cas de sécheresse !

Vous pouvez diviser les touffes de temps en temps (environ tous les trois ans) afin de les régénérer. De même, pour l’aspect esthétique, et pour soulager la plante, après la floraison vous pouvez supprimer les tiges florales fanées. Les plants les plus hauts peuvent aussi nécessiter un tuteurage, s’ils sont exposés aux vents.

La ligulaire est une plante rustique et robuste, et qui n’est pas non plus sensible aux maladies. Ses principaux ennemis sont les gastéropodes : les limaces et escargots aiment grignoter les jeunes feuilles et pousses, encore tendres.

Sous l’effet de la chaleur et du soleil, la plante peut se flétrir durant la journée… Mais en général, elle reprendra une plus belle forme le soir, dès que la fraicheur reviendra. Sinon, n’hésitez pas à lui apporter un peu d’eau. Il peut également arriver que le feuillage soit brûlé par le soleil, si la plante est installée à un emplacement trop ensoleillé.

Multiplication : la division

On multiplie les ligulaires de préférence par division, plus facile et rapide que le semis.

Division de touffes

La division des ligulaires s’effectue de préférence au début du printemps, ou en automne (après la floraison). Nous vous conseillons de le faire tous les trois ans. En plus de vous permettre d’obtenir de nouveaux plants, la division a l’avantage de rajeunir les touffes et d’encourager leur croissance. Évitez d’intervenir un jour de forte chaleur.

  1. Déterrez une touffe, en conservant un maximum de racines.
  2. Retirez le surplus de terre pour rendre le système racinaire bien visible.
  3. Divisez la touffe en plusieurs fragments, si nécessaire en vous aidant d’un couteau. Veillez à ce que chaque fragment porte bien des racines.
  4. Replantez-les immédiatement à un nouvel emplacement, après avoir préparé le terrain.
  5. Arrosez généreusement.

Associer les ligulaires au jardin

Comme les ligulaires apprécient les sols plutôt humides, elles sont parfaites en bordure de bassin ! Vous pouvez les installer avec les feuillages luxuriants des fougères et des Gunnéras, les associer à la floraison jaune des Iris pseudacorus, ou aux épis roses des salicaires… Vous pouvez aussi ajouter des Iris du Japon, et des primevères asiatiques ! N’hésitez pas non plus à les associer aux lysimaques, dont la floraison est assez proche, et qui apprécient également les sols frais.

Les ligulaires sont idéales dans les jardins de sous-bois ! Placez-les aux côtés d’autres plantes comme les hostas, Tricyrtis, brunneras, ou Geranium nodosum, sans oublier évidemment les fougères. Pour apporter un peu de couleur, vous pouvez ajouter des digitales. Vous obtiendrez une ambiance fraiche et ombragée, très naturelle !

Découvrez notre collection de vivaces d’ombre.

 

Une idée d'association avec les ligulaires

Les ligulaires peuvent entrer dans la composition d’une scène très naturelle, par exemple en bordure de bassin, à mi-ombre. Ici, Gunnera manicata (photo Tom Oates), Matteuccia struthiopteris (photo Chmee2), Ligularia przewalskii (photo Kor!An) Filipendula ulmaria (photo Algirdas) et Lysimachia punctata (photo AfroBrazilian)

 

N’hésitez pas à associer les ligulaires à d’autres feuillages décoratifs, pour une très belle scène d’ombre : heuchères, fougères, rodgersia, Hakonechloa, alchémilles, Persicaria ‘Red Dragon’… Vous obtiendrez un jardin à l’aspect luxuriant ! Les ligulaires se marient à merveille avec le feuillage panaché des hostas ! Vous pouvez aussi les associer à des Carex (par exemple, Carex morrowii ou Carex oshimensis ‘Evergold’…). Parmi les fougères, nous vous conseillons les osmondes et Matteuccia struthiopteris, à l’aspect majestueux, impressionnant. De plus, comme les ligulaires ont un feuillage très large, massif, cela peut créer un très beau contraste de forme avec les frondes plus légères, finement découpées, des fougères !

Vous pouvez aussi intégrer les ligulaires dans un massif, ou en bordure, avec d’autres vivaces à floraison estivale : hémérocalles, rudbeckias, astilbes, platycodons, campanules… S’il y a suffisamment de soleil, vous pouvez ajoutez quelques graminées, comme les pennisetums, pour alléger le massif et y apporter du mouvement. Découvrez aussi les Veronicastrum, aux superbes épis floraux dressés, très structurants. Si votre massif est plus ou moins au soleil, pensez à effectuer quelques arrosages si besoin.

Enfin, comme la ligulaire est une plante imposante, grande et formant de larges touffes, elle peut aussi être installée en isolé, ce qui permet de la mettre vraiment en valeur.

 

Une association avec des ligulaires, lobélies et persicaires

Ligularia dentata ‘Britt Marie Crawford’, Lobelia speciosa ‘Tania’ et Persicaria ‘Red Dragon’

 

Questions fréquentes

Le feuillage est troué, il semble grignoté ! Pourquoi ?

Ne cherchez pas plus loin... Les ligulaires connaissent peu d’ennemis, mis à part les limaces et escargots ! Les gastéropodes raffolent en effet de leurs jeunes pousses et feuilles ! Vous pouvez fabriquer un piège à limaces ou répandre de la sciure ou des cendres autour de vos plants, pour les empêcher de s’approcher. Si cela ne suffit pas, utilisez des granulés anti-limaces.

Ressources utiles

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire