Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

La citronnelle : semis, culture, récolte

La citronnelle en quelques mots

  • Plante vivace herbacée et condimentaire, la citronnelle est originaire d’Asie du sud-est.
  • Très populaire en Asie, seule la base charnue des feuilles est utilisée comme condiment pour aromatiser toutes sortes de plats.
  • Utilisées fraîches ou sèches en infusion, les feuilles riches en vitamine C sont digestives et rafraîchissantes.
  • La citronnelle est un répulsif naturel contre les moustiques et les mouches mineuses.
  • Attention, la citronnelle de Madagascar ne doit pas être confondue avec la Verveine citronnelle ou la Mélisse, deux aromatiques aux parfums citronnés, mais pourtant bien différentes.

Le mot de notre experte

La citronnelle de Madagascar est une plante vivace herbacée tropicale, cultivée pour son parfum inimitable et indispensable à la cuisine asiatique. Elle est cultivée tant pour ses qualités condimentaires que pour ses vertus médicinales, et sa capacité à faire fuir moustique et mouche mineuse.

La partie blanche et charnue de la tige, qui est également la plus tendre, est utilisée dans la préparation de nombreux plats indonésiens, cambodgiens, thaïlandais, vietnamiens et malaisiens.

Consommées fraîches (le plus souvent), parfois séchées, les feuilles de la citronnelle de Madagascar servent à confectionner des infusions et tisanes aux vertus digestives et rafraîchissantes.

Base de la citronnelle

La citronnelle de Madagascar est une plante frileuse, assez exigeante tant en chaleur qu’en eau. Les jardiniers un peu aguerris pourront la cultiver en pleine terre, mais uniquement sous les climats très doux (elle n’apprécie pas les températures inférieures à 8°C). Partout ailleurs, on la cultive en pot, en veillant à ce qu’elle bénéficie d’une exposition chaude et ensoleillée, et d’arrosages réguliers sans eau stagnante. Si elle peut s’adapter à tous types de sol bien drainé, la citronnelle apprécie tout particulièrement les substrats riches et frais. On la plante au printemps pour une récolte (de mai à octobre) au fur et à mesure des besoins.

Voici tous nos conseils sur cette plante aux mille vertus gustatives et médicinales.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Cymbopogon citratus

Famille : Gramineae (Poacées)

Noms communs : Citronnelle des Indes, Verveine des Indes, Citronnelle de Madagascar, Citronnelle du Gabon, Níngméng cào, Lemon Grass, Oil grass

Floraison : automne

Hauteur : jusqu’à 1,50 m

Exposition : plein soleil

Sol : tous, bien drainé, légèrement enrichi

Rusticité : -1°C

La citronnelle de Madagascar, verveine des Indes, ou encore citronnelle des Indes… est une plante vivace herbacée originaire d’Asie du sud-est, issue de la famille des graminées.

On compte une cinquantaine d’espèces de citronnelle, parmi lesquelles le Cymbopogon citratus (citronnelle de Madagascar), le Cymbopogon nardus Rendle (citronnelle dite de Ceylan) et le Cymbopogon winterianus (citronnelle de Java) qui sont les plus connus.

Cette plante vivace herbacée est pourvue d’une souche rhizomateuse composée de rhizomes à fines radicelles. Bénéficiant d’une croissance rapide, la citronnelle de Madagascar forme une touffe dense et évasée de 0,40 à 1 m de hauteur, composée d’un feuillage persistant aromatique de couleur gris vert, exhalant un puissant parfum de citron. Ses longues feuilles engainantes, étroites et linéaires ont des bords effilés très coupants, et sont fortement marquées par une nervure centrale.

La floraison de la citronnelle survient à l’automne (selon les régions) et se présente en inflorescence composée de panicules de petites fleurs de couleur jaune très pâle. La floraison prend la forme d’épillets sessiles et bisexués de 3 à 7 mm, pourvus de barbes de 5 à 6 cm.

Feuilles de citronnelle des Indes - © Obsidian Soul

Feuilles de citronnelle de Madagascar – © Obsidian Soul

Plantation de la citronnelle de Madagascar

Où planter la citronnelle ?

La citronnelle de Madagascar apprécie tout particulièrement les expositions chaudes et le plein soleil.

Citronnelle au jardin

La citronnelle est une plante frileuse, qui ne peut survivre en dessous de -1°C. On la cultive donc en pot dans la majorité de l’hexagone, afin de la rentrer dès l’automne sous serre ou abri hors-gel. L’espace d’hivernage doit également lui offrir une bonne luminosité. Durant la belle saison, la citronnelle en pot peut être installée indifféremment sur une terrasse, un balcon, dans un potager ou un jardin, pourvu que l’emplacement soit exposé plein sud. Installée à proximité de la maison, votre citronnelle de Madagascar éloignera les moustiques de votre foyer. Au potager, elle repoussera efficacement la mouche mineuse.

Si vous résidez sur le pourtour méditerranéen, vous pouvez choisir de cultiver votre citronnelle en pot ou  en pleine terre, toujours à exposition sud, et dans un espace abrité des vents violents. Pensez alors à protéger la souche à l’aide d’un épais paillis afin de la prémunir contre le froid durant l’hiver.

Quand planter la citronnelle ?

La citronnelle de Madagascar se plante au printemps, lorsque tout risque de gelée est écarté, soit aux environs de la mi-mai (selon les régions). Attention, une température minimale de 10°C est nécessaire à son bon développement.

Planter la citronnelle - Frank Vincentz

© Frank Vincentz

Comment planter la citronnelle ?

  1. Munissez-vous d’un pot de 30 cm de diamètre au minimum.
  2. Installez un lit de billes d’argile (ou éventuellement de graviers) dans le fond du pot.
  3. Préparez un substrat composé d’1/3 de terre de jardin, d’1/3 de terreau, et d’1/3 de sable.
  4. Installez le plant de citronnelle dans le pot.
  5. Arrosez copieusement en veillant à ne pas laisser d’eau stagner dans une soucoupe.
  6. Ajoutez de l’engrais naturel au substrat environ un mois après la plantation.

Entretien et soin

Durant l’été et le printemps, la citronnelle de Madagascar a besoin d’être arrosée régulièrement (la terre en surface doit rester humide en permanence), puis plus ponctuellement à l’automne. En hiver, les arrosages sont stoppés.

Pour la citronnelle cultivée au jardin, (uniquement dans le Sud de la France, sur le pourtour méditerranéen) pensez à recouvrir la souche avec un épais paillis. Elle sera ainsi mieux protégée du froid hivernal.

Rentrez vos plants cultivés en pot pour les hiverner dans un espace hors-gel. Un rempotage est nécessaire dès que les racines, trop à l’étroit, commencent à déborder légèrement du pot. On estime que ce rempotage a lieu environ tous les 2 ans. Toujours pour vos plantes en pot, pensez à effectuer un apport d’engrais liquide au printemps. Enfin, veillez à retirer les feuilles flétries au fur et à mesure de leur apparition, et n’hésitez pas à supprimer les tiges les plus vieilles.

Récolte, conservation et utilisation

Récolter la citronnelle

La récolte des tiges de Cymbopogon citratus intervient seulement lorsque la citronnelle a émis suffisamment de bulbes et qu’elle dispose d’un feuillage abondant. Vous devrez donc patienter entre 3 et 4 ans avant de pouvoir la récolter.

Tiges de citronnelle

Tiges de citronnelle – Flickr – ©voyage-madagascar.org

Vous pourrez alors prélever les jeunes feuilles au fur et à mesure des besoins. Coupez la tige à sa base afin de bien prélever le bulbe, partie la plus aromatique et tendre de la plante.

À noter : on évitera toujours de prélever les tiges de citronnelle à l’approche de l’hiver. En effet, la plante résiste bien mieux aux rigueurs hivernales avec son feuillage.

Conservation de la citronnelle

La citronnelle de Madagascar peut être conservée quelques jours au réfrigérateur. Pour ce faire, conditionnez les tiges individuellement en les emballant dans des sachets plastiques. Placez ensuite les sacs dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, où elles pourront être conservées 5 jours maximum. Passé ce délai, et plutôt que de les jeter, vous pouvez congeler la citronnelle qui accepte bien ce traitement. Aucun blanchiment préalable n’est utile ici, à condition toutefois de congeler séparément les hauts et bas de tiges.

En faisant sécher à l’air libre la citronnelle (après l’avoir ciselée) vous pourrez la conserver quelques mois, mais son parfum en sera altéré.

À noter : il est généralement recommandé d’utiliser les tiges fraiches plutôt que sèches, car elles sont bien plus aromatiques.

Utilisations de la citronnelle

Cultivées en pot, les jeunes feuilles de la citronnelle des Indes peuvent être récoltées tout au long de l’année, en fonction de vos besoins. Seule la base charnue et bien tendre de ce jonc odorant est utilisée fraîche comme condiment dans la cuisine du sud-est asiatique (Indonésie, Cambodge, Thaïlande, Vietnam, Malaisie). La citronnelle de Madagascar parfume les caris, les plats de légumes, de viandes et poissons, ainsi que les sauces et les soupes… Sèches ou fraîches, les feuilles riches en vitamine C sont utilisées en infusions et tisanes digestives et rafraîchissantes.

En été, le parfum fort du Cymbopogon citratus permet en outre d’éloigner les moustiques. Il peut donc être bien utile de le planter à proximité d’un salon de jardin, ou de l’utiliser sous forme d’huile essentielle pour éloigner les indésirables. Au potager, la citronnelle est plantée à proximité des tomates, des melons, des poivrons, etc. puisqu’elle permet d’éloigner les mouches mineuses.

Stomachique et diurétique, le Cymbopogon citratus est une plante réputée des médecines traditionnelles asiatiques et indiennes. Bénéficiant de propriétés antivirales et antibactériennes, la citronnelle est utilisée pour combattre de nombreuses bactéries.

Huile essentielle de citronnelle

L’huile essentielle extraite de cette plante est réputée pour ses propriétés analgésiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques, expectorantes et hypotensives. Elle entre notamment dans la composition des produits anti moustiques. Pure, l’huile essentielle de citronnelle peut être dermocaustique (provoquer des irritations et brûlures) et ne doit donc jamais entrer en contact avec les muqueuses (bouche, yeux, parties génitales, etc.)

Maladies et ennemis éventuels

La citronnelle est une plante naturellement répulsive, que l’on utilise pour faire fuir les insectes. En revanche, les feuilles de citronnelle sont appréciées des escargots.

Maladie de la citronnelle

Si le Cymbopogon citratus ne fait pas l’objet de maladies graves, mais il arrive que certaines feuilles se flétrissent et se couvrent de taches brunes ou de couleur rouille sur leurs extrémités. Dans ce cas, il suffit de couper les feuilles infectées et de pulvériser la plante entière avec un fongicide naturel et autorisé sur les plantes comestibles.

Multiplication de la citronnelle

En France, les deux méthodes les plus simples de multiplier le Cymbopogon citratus sont la division des touffes et la bouture de tige. Mais si les jardiniers ne commencent généralement pas à faire pousser la citronnelle à partir de graines, sachez que le semis est tout à fait possible, à condition de se procurer les graines, car la floraison de la citronnelle est inexistante sous nos climats.

La division des touffes de citronnelle

  • Patientez quelques années avant de diviser une plante bien portante.
  • Divisez les touffes de citronnelle au printemps.
  • Déterrez la motte et coupez-la en deux à l’aide d’une lame tranchante bien désinfectée.
  • Munissez-vous d’un pot de 30 cm de diamètre au minimum.
  • Installez un lit de billes d’argile (ou éventuellement de graviers) dans le fond du pot.
  • Remplissez le pot d’un substrat composé d’1/3 de terre de jardin, d’1/3 de terreau, et d’1/3 de sable.
  • Installez l’éclat extrait du plant mère dans le pot.

La bouture de tige de citronnelle de Madagascar

  • La bouture de tige de citronnelle se pratique idéalement au printemps.
  • Coupez une tige à la base et plongez-la dans un vase rempli d’eau.
  • De petites racines se forment au bout de quelques semaines.
  • Installez ensuite dans un pot rempli d’un substrat composé d’1/3 de terre de jardin, d’1/3 de terreau, et d’1/3 de sable.

Le semis de Cymbopogon citratus

  • Le semis de citronnelle intervient entre janvier et mars sous serre chaude.
  • Placez les graines dans un pot rempli de terreau de semis humide et bien drainé.
  • Recouvrez à peine les graines avec le substrat.
  • Installez vos semis de citronnelle dans un espace chaud, à une température comprise entre 20 et 25°C.
  • Veillez à conserver le substrat toujours humide, mais non détrempé.
  • La citronnelle germe au bout de 20 à 40 jours, avec un taux de germination élevé.
  • Transplantez les plantules de 15 cm de haut dans un pot de 30 cm de diamètre minimum.
  • Espacez-les d’environ 5 à 7 cm pour que les racines se développent convenablement.

Associer la citronnelle

La citronnelle de Madagascar s’installe parfaitement à proximité d’un potager. Elle s’associe particulièrement bien à l’aneth, l’oseille douce à feuilles rondes, la menthe mojito, et la marjolaine pizza.

Associer la citronnelle

Ressources utiles

Articles connexes


conseil

Cultiver la citronnelle en pot

Lire la suite +

Blog

7 légumes asiatiques à cultiver au potager

Les bonnes raisons de cultiver son potager sont nombreuses et la possibilité de faire pousser...
Lire la suite +

Blog

Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin

Exhalant mille saveurs et autant de parfums, du plus subtil au plus puissant, les plantes...
Lire la suite +

conseil

7 plantes aromatiques exotiques faciles à cultiver

Lire la suite +

conseil

5 plantes répulsives pour éloigner les guêpes

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin