Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
aménager une cour en jardin
conseil

Transformer une cour en charmant jardin : idées et conseils

Concevoir, végétaliser et décorer une cour en ville, toutes nos astuces !

Vous habitez en ville et vous avez la chance de disposer d’une cour ? Même si elles paraissent tristes, sachez que les cours intérieures ou extérieures, offrent une infinité de possibilités en matière d’aménagement et de végétalisation. Un espace entouré de murs, même s’il impose certaines contraintes (un jardin aussi, soyez-en sûrs!), recèle des qualités dont d’autres lieux sont dépourvus.

Découvrez comment tirer le meilleur parti d’une cour. Organisation de l’espace, choix des matériaux, sélection de plantes adaptées, mobilier, décoration, éclairage… nous vous disons tout sur les éléments qui permettent de transformer une cour en véritable jardin !

Une cour, avantages et inconvénients

Avantages

  • Une cour peut réellement agrandir votre lieu de vie et faire office de pièce supplémentaire dont il est possible de profiter aux beaux jours.
  • Souvent clos, la cour peut se transformer en cocon qui vous isole des tumultes de la ville et vous assure, par la présence de murs, une réelle intimité. En cas de vis-à-vis, des solutions existent.
  • Le soleil peut ne pas souvent pénétrer dans une cour encaissée, mais dites-vous que les vents froids ou desséchants y sont également limités. Les murs ont en outre la capacité d’emmagasiner la chaleur pour la restituer la nuit, vous faisant ainsi gagner quelques précieux degrés. C’est l’occasion d’y accueillir des plantes plus frileuses, comme par exemple la superbe fougère arborescente. (Pour en savoir plus lisez notre article sur la rusticité des plantes.)
  • L’entretien d’une petite cour est bien plus réduit que celui d’un très grand jardin. Le peu de temps que vous y consacrez n’est rien en comparaison du plaisir que votre petit paradis vous procure en retour.

transformer une cour en jardin

Inconvénients

  • De par ses dimensions souvent réduites, une cour oblige à faire des choix (végétaux, aménagement, décoration). Réfléchissez donc bien à vos priorités, à vos goûts, et sélectionnez vos plantes en fonction de leurs tailles et de leurs exigences. Ne vous interdisez cependant pas l’utilisation parcimonieuse de plantes de bonnes dimensions.
  • Un lieu exigu mal pensé peut rapidement devenir oppressant. Des astuces existent pour repousser visuellement les limites et faire paraître les lieux plus grands qu’ils ne le sont en réalité.
  • Selon la région, soleil, hygrométrie et vents ne sont pas identiques. Une petite cour humide et sombre en région Parisienne ne se conçoit pas comme une autre, plus chaude, plus sèche et plus venteuse sur les bords de la Méditerranée par exemple.
  • Certaines cours ne permettent pas de plantation en pleine terre. Pas de panique ! De très nombreuses plantes acceptent de pousser en pot. Il existe des vivaces, arbustes, graminées,et rosiers qui peuvent vivre dans des bacs pendant plusieurs années. Les annuelles vous permettent quant à elles de changer d’ambiance chaque année, au gré de vos envies.

Organiser et diviser l'espace d'une cour

Un petit lieu n’est pas synonyme de monotonie ! Selon l’espace disponible, composez différentes ambiances et des coins dédiés à certaines activités particulières. Diviser permet en outre d’agrandir visuellement l’espace.

Voici quelques idées pour organiser l’espace de votre cour :

  • Créez une zone de repos (une simple chaise noyée dans la verdure par exemple), une zone de jeux pour les enfants, un coin repas, un potager (avec des plantes potagères adaptées), une zone barbecue (avec des aromatiques à portée de main!) ou un tableau végétal composé de vivaces, de bulbes de printemps ou d’été et d’arbustes, pour le simple plaisir des yeux.
  • Jouez sur les niveaux, en créant par exemple un zone un peu surélevée par rapport au reste de la cour. De nombreux matériaux faciles à mettre en œuvre existent aujourd’hui pour construire de petites terrasses.
  • Un coin dédié aux poubelles, vélos ou outils de jardin peut par exemple être masqué par l’utilisation de claustras ou de cabanes que vous couvrez alors de plantes grimpantes.
  • Installez une pergola ou une gloriette qui ajoutent un charme indéniable tout en vous préservant du soleil ou des regards des étages supérieurs.
  • Un aménagement aquatique est rafraîchissant et permet de masquer certains bruits parasites (circulation, passants…). Une fontaine murale, un bassine en zinc ou un simple tonneau en bois sont faciles à installer. Agrémentez-les de plantes aquatiques, dont l’entretien est on ne peut plus réduit.
  • Ménagez des surprises en installant des plantes dans de jolis contenants, pour attirer l’œil ou marquer un changement d’ambiance.
transformer une cour en jardin

Cour agrémentée d’une mini-pergola, d’un petit salon de jardin et d’un treillage accueillant des plantes grimpantes / Cour montrant une zone de plantation surélevée

Choisir les matériaux adaptés à sa cour

Le sol d’une cour est souvent en dur (béton, pavés…). Si le rendu vous convient, ne changez rien ! Si en revanche il vous fait déprimer, optez pour des matériaux qui participent à l’ambiance des lieux.

  • Sachez que le gazon pousse mal, voire pas du tout à l’ombre. Si vous y tenez malgré tout, tournez-vous vers le gazon synthétique.
  • Pour une option plus naturelle et plus originale, utilisez des plantes alternatives au gazon, ponctuées de pas japonais, pour circuler par tous les temps.
  • Le gravier permet d’avoir toujours les pieds au sec. La nuit, il restitue la chaleur accumulée. Choisissez-le de diamètre suffisant pour qu’il ne se coince pas sous les chaussures et posez-le, si possible, sur un support stabilisant, de type nidagravel.
  • La pierre et le carrelage sont solides mais leur pose est plus délicate et ils requièrent un budget plus important.
  • Le bois apporte chaleur et sensualité. Attention, dans les zones ombragées et humides, il devient facilement glissant et dangereux.
transformer une cour en jardin

Petite cour aménagée en jardin convivial

Végétaliser une cour urbaine

Il est tout à fait possible de rendre une petite cour aussi agréable qu’un vrai jardin, et d’y faire pousser une large gamme de végétaux.

Quels contenants choisir ?

Si vous n’avez pas accès à la pleine terre, les bacs sont indispensables. Pour un effet optimal et une bonne croissance des plantes, respectez quelques points importants :

  • Utilisez des bacs de bonnes dimensions, le substrat y sèche moins vite. La construction de bacs sur-mesure  permet toutes les envies. Élaborés à partir de vieilles palettes, c’est très tendance !
  • En bois, en métal, en plastique… sélectionnez vos pots selon vos goûts et votre budget. Veillez à ne pas trop mélanger les styles. Dans un petit espace, l’unité est de mise, au risque de faire passer votre aménagement pour une brocante !
  • L’inconvénient principal de la culture en pot est l’arrosage. Quand vous partez en vacances, c’est encore plus vrai. Des astuces pour gérer les arrosages pendant vos absences existent. L’ajout d’un rétenteur d’eau dans le substrat permet d’espacer le maniement du tuyau. Pour être totalement libéré de cette contrainte, la mise en place d’un arrosage automatique est LA solution. Un programmateur vous permet en outre de définir des plages d’arrosage aux moments les plus propices de la journée.
  • Pour les cours totalement entourées de murs, garnissez ces derniers de plantes grimpantes qui effacent les limites, apportent de la fraîcheur et embellissent indéniablement le lieu sans prendre beaucoup d’espace au sol.
transformer une cour en jardin

Hydrangea petiolaris (idéal à l’ombre) / Clématite sur un treillage en bois

Quelles plantes pour ma cour ?

Avant de commencer, faites l’inventaire des plantes existantes (s’il y en a!). Si elles sont en pleine forme, elles vous donnent une bonne indication sur le style de végétaux qui se plaisent dans votre espace.

Sélectionnez les plantes adaptées en fonction de l’exposition. Que ce soit par leur feuillage, leur floraison ou leur parfum, de nombreux végétaux permettent de créer de vraies oasis de verdure tout au long de l’année. Il existe des cultivars nains, idéaux pour les petits espaces. 

  • Plantes pour une cour à l’ombre

De nombreuses vivaces se plaisent à l’ombre, parmi lesquelles celles à feuillages décoratifs : hostas, hakonechloas, fougères, carex et heuchères sont de celles-là.

Misez sur les floraisons, grâce notamment aux hellebores, pervenches, anémones du Japon ou certains géraniums vivaces. Si vous manquez d’idées pour les associer, lisez notre dossier : Composer un massif d’ombre, quelles plantes choisir ?

Côté arbustes, certains se plaisent également à l’ombre ou à mi-ombre, comme les pieris, les hydrangeas, les sarcococcas,les aucubas, les fastias, les érables du Japon ou encore les rhododendrons, pour ne citer qu’eux. Sélectionnez toujours quelques arbustes à feuillage persistant, pour garder le tableau intéressant même en hiver.

Vous pouvez opter pour un ou plusieurs arbustes de bonne taille, qu’il est aisé de conserver dans des proportions adaptées au lieu, notamment quand ils poussent en bacs.

Les bambous cespiteux (non-traçants) permettent de créer des rideaux permanents au charme exotique.

Investissez les murs avec des grimpantes dédiées à l’ombre. C’est le cas, entre autres, des hortensias grimpants, des schizophragmas, des chèvrefeuilles ou des lierres.

En choisissant les bonnes plantes, il est tout à fait possible de cultiver un potager à l’ombre.

N’oubliez pas les bulbes à floraison précoce pour de la couleur dès le printemps !

  • Plantes pour une cour au soleil

Certaines cours peuvent être plus ensoleillées, tout au moins en partie. Utilisez cette opportunité pour y installer des plantes qui apprécient quelques heures d’ensoleillement.

Le choix des vivaces pour le soleil est très large. Certaines offrent une longue floraison, comme les alstroemères, les agapanthes, les asters, les népétas, les gauras, les érigerons, les géraniums (dont ‘Rozanne’, une véritable usine à fleurs!)…le choix est vaste !

plantes pour une cour au soleil

Agapanthes, Gauras, Géraniums vivaces

Parmi les arbustes, adoptez sans réserve les arbres à papillons, les conifères à petit développement, des palmiers, des cordylines, des deutzias, des lilas des Indes, des cornouillers (dont certains illuminent l’hiver de leurs bois colorés) ou encore des spirées.

Dégustez vos propres récoltes grâce à des fruitiers adaptés aux petits espaces.

Les murs au soleil servent de support à des grimpantes comme les rosiers grimpants, clématites, jasmins, bignones ou encore les glycines. Leurs effluves ressortent particulièrement bien dans les lieux clos.

Les graminées insufflent une belle légèreté. Leur entretien est en outre extrêmement limité.

Comme pour l’ombre, les bulbes printaniers réveillent votre cour dès les premiers beaux jours.

Quelques règles simples pour végétaliser et fleurir une cour

  • Dans tous les cas, évitez les mélanges de couleurs trop marqués : un effet ‘bariolage’, vite atteint dans un petit espace, fatigue l’œil. Préférez un choix limité de teintes que vous déclinez dans différents camaïeux.
  • Associez les couleurs complémentaires comme par exemple le rouge et le vert ou le bleu et le jaune. Le blanc et le gris permettent de lier les teintes entre elles et imprègnent les lieux d’élégance. Découvrez les bases pour bien accorder les couleurs avec notre article : Comment rater les couleurs au jardin en six leçons
  • Créez des contrastes entre feuillages clairs et plus sombres, sachant que les feuillages clairs ou panachés sont généralement tout indiqués pour les coins les plus sombres.
  • Variez également les hauteurs pour donner du rythme et créer des ponctuations.

Personnaliser une cour : mobilier, déco, éclairage…

Une fois l’organisation pensée et les plantes sélectionnées, il vous reste une dernière étape, celle de la personnalisation.

  • Redonnez un coup de frais à certains pans de murs si nécessaire. Une peinture claire est bénéfique car elle renvoie la lumière. Des teintes plus marquées renforcent une ambiance particulière, un style ou créent des fonds sur lesquels les plantes sont mises en valeur. Évitez simplement des fleurs rouges contre un mur de la même teinte, vous ne les verriez pas ! Pensez à vous renseigner sur la réglementation. Vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez sur un mur mitoyen.
  • Côté mobilier, ne voyez pas trop grand, au risque de surcharger l’espace. La mode est au recyclage, plus respectueux de l’environnement. Pourquoi ne pas repeindre cette table et ces chaises pour y prendre vos repas ?
  • Un petit siège confortable ou un banc bien placés permettent un moment de lecture au calme.

transformer une cour en jardin

  • Assignez un double rôle à votre mobilier. Un banc peut par exemple dissimuler un espace de rangement intégré.
  • L’installation de miroirs sur les murs permet de faire croire que votre ‘jardin’ se prolonge et renvoie la lumière. Attention toutefois aux oiseaux qui peuvent s’y heurter. Dans les cours intérieures très encaissées, le risque est moindre. Sinon, vous pouvez aussi placer sur le miroir une belle grille à mailles assez étroites pour qu’elle dissuade les oiseaux de voler au travers.
  • Un hamac permet des siestes réparatrices. Il s’installe et s’enlève en un clin d’œil.
  • Besoin de vous cacher d’un vis-à-vis plongeant ? Les voiles d’ombrages sont parfaites, faciles et très rapides à poser. Une autre option consiste à construire une petite pergola festonnée de plantes grimpantes. Si elle se trouve près des ouvertures de l’habitation, optez pour des grimpantes caduques qui ne bloquent pas la lumière en hiver.
  • Un petit brasero permet de profiter de votre extérieur un peu plus longtemps et participe à l’ambiance ‘cosy’.
  • L’installation d’éclairages sublime votre réalisation dès le soir venu. Il peuvent être reliés au circuit électrique pour jouer pleinement leur rôle ou mettre en valeur certains végétaux, mais des guirlandes et éclairages solaires, de même que des bougies placées dans de jolis photophores apportent une touche onirique pleine de charme.
  • Enfin, quelques objets chinés ou détournés viennent parfaire votre décoration. Là encore, la mesure est de mise. Ce n’est pas un musée que vous venez de créer, mais bien un jardin…

Articles connexes


Blog

Petits jardins actuels de Noël Kingsbury - Editions Ulmer

Si concevoir un espace de taille classique est un défi, aménager un petit jardin relève...
Lire la suite +

conseil

Potager à l'ombre

Lire la suite +

Blog

Jardiner en ville, mission impossible ?

Trois quarts des français sont citadins. Bien qu'ils vivent en milieu urbain, ils ont soif...
Lire la suite +

Blog

Un mur au jardin : nos idées pour l'habiller

Qu'il soit mitoyen ou qu'il appartienne à votre voisin, l'effet d'un mur au jardin est...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire