Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
idées reçues cultiver tomates
conseil

Les fausses bonnes idées sur la culture des tomates

Le vrai et le faux sur les actuces autour de la culture des tomates

S’il est un légume (enfin fruit !) au potager dont la culture véhicule pas mal de trucs et astuces, c’est bien la tomate. Du semis à la plantation, de l’arrosage à la taille, tout bon jardinier y va de son conseil malin hérité de son grand-père, de son astuce transmise dans le creux de l’oreille par sa grand-mère, ou de la découverte faite par le voisin (et qui vous la livre « même si c’est un secret !). Bref, en tant que jardinier, on a tous plus ou moins essayé d’appliquer ces techniques ou croyances. Avec plus ou moins de succès ! Faisons le point sur ces fausses bonnes idées qui circulent autour de la culture de la tomate.

Autour de la période de semis des tomates

Tout bon jardinier qui a essayé de faire ses semis de tomates les a vus au moins une fois filer et s’étioler. Les plantules poussent sur une tige qui s’allonge, s’allonge et ne développe pas ou peu de feuilles. Finalement, la plantule s’affaiblit, se fragilise, se décolore, et se couche.

À quoi est dû ce phénomène de filage ? Tout simplement au manque de lumière, combiné à la bonne température et à la bonne humidité. Et c’est là que certaines idées nous induisent en erreur. En effet, il n’est pas rare de lire, dans la littérature spécialisée ou sur des sites internet, que le semis de tomates peut se faire dès le mois de février. Faux (ou vrai pour les jardiniers qui habitent le pourtour méditerranéen et la Corse qui peuvent faire leur semis de tomate dès fin février).

Tomates semis

Inutile de semer les tomates trop tôt au risque de les voir filer

Pour germer, une graine de tomate a besoin d’une température comprise entre 15 °C la nuit et 22 à 25 °C le jour, et d’une luminosité d’au moins 14 heures par jour. Or, ces conditions sont réunies en général au mois d’avril.

Donc, sachant qu’une graine de tomates a besoin de 4 à 6 semaines pour former un plant capable d’affronter la mise en pleine terre, calculez votre date de semis par rapport à votre date de plantation. Qui va forcément varier de la fin avril à début juin, suivant la région où vous habitez.

Pour en savoir plus, le texte d’Ingrid : le semis des tomates et leur repiquage

Que penser des astuces liées à la plantation des tomates ?

La tomate est une gourmande en éléments nutritifs, c’est un fait. Elle est aussi particulièrement sujette à de nombreuses maladies (mildiou, cul noir, pourriture noire, fusariose, verticilliose…). Partout, les conseils sont légion pour éviter l’apparition de ces maladies ou apporter les fertilisants nécessaires au bon développement de la solanacée.

Les mauvaises idées de fertilisation

  • La peau de banane dans le trou de plantation. Certes, la peau de banane est riche en potassium et en magnésium, mais pas plus que les pommes de terre ou les courges. De plus, elle ne contient pas d’azote. Donc, la déposer au fond du trou de plantation de la tomate est inutile, voire nocif. En effet, sa décomposition risque de faire une poche d’air nuisible pour le système racinaire. De plus, la peau de banane va plus fermenter que se décomposer. Donc, mettez-la plutôt dans le bac à compost.
  • Les feuilles d’ortie déchiquetées ou broyées dans le trou de plantation. Certes, l’ortie est riche en minéraux et oligo-éléments, et en particulier en azote, potassium et fer, mais encore une fois, en jeter dans le trou de plantation de la tomate n’est pas une bonne idée. Pourquoi ? En l’absence d’air, l’ortie va plus fermenter que se décomposer et risque de faire pourrir les racines, surtout si elles sont en contact direct. L’idéal est donc de pailler les pieds de tomates avec les feuilles d’ortie. Ou à la rigueur d’enterrer les feuilles d’ortie (ou de consoude) entre les pieds des tomates.
    Tomates plantation

    La peau de banane ou les orties dans le trou de plantation de la tomate peuvent être plus nocives qu’efficaces.

La fausse idée pour lutter contre le mildiou

Très répandue, l’idée du fil de cuivre passé à travers ou enroulé autour du pied de tomate perdure. Et ce afin de la protéger de l’apparition du mildiou. Pourtant, elle n’a guère de fondement.

D’une part, le cuivre n’est pas soluble dans l’eau et encore moins dans la sève. Donc, il ne se transformera pas en sulfate de cuivre. De plus, le mildiou ne se transmet pas par la sève, mais par contact. Et, il ne se traite que par contact, c’est-à-dire par pulvérisation préventive du feuillage à la bouillie bordelaise, à la décoction de prêle ou au bicarbonate de soude.

En revanche, le fil de cuivre qui transperce un pied de tomate risque de l’affaiblir. Et est potentiellement vecteur d’une maladie cryptogamique.

L’idée reçue sur la plantation sous serre

Beaucoup plantent et cultivent les tomates sous serre froide ou tunnel fermé. Certes, c’est une bonne idée, car la tomate est protégée de l’humidité et mûrit plus vite grâce à la chaleur ambiante. Mais à la condition que la serre soit aérée régulièrement, car le mildiou se développe certes à cause de l’humidité, mais aussi de par l’absence de circulation d’air.

tomates sous serre

Dans une serre, les tomates manquent d’air. L’abri à tomates est à privilégier

Mieux que la serre, un simple abri à tomates sera beaucoup plus efficace pour les protéger des intempéries tout en laissant l’air circuler. Quatre à six piquets ou tubes et une bâche en plastique suffisent.

L'arrosage des tomates... Encore des rumeurs !

En matière d’arrosage, de nombreuses soi-disant bonnes idées se propagent aussi vite que les maladies ! D’autant que l’arrosage des tomates suscite pas mal de débats.

  • Le système de la bouteille d’eau renversée n’est (de mon point de vue) pas forcément la meilleure idée qui soit. Pourquoi ? Parce qu’elle met la tomate sous perfusion. Celle-ci aura continuellement de l’eau à disposition près de la surface du sol et ses racines n’iront pas chercher profondément l’eau. Ce peut être une solution temporaire en cas de vacances prolongées… En revanche, il est préférable d’arroser abondamment à l’arrosoir tous les 4 à 5 jours, voire plus suivant le climat. Et bien sûr sans mouiller le feuillage !
  • Les coquilles d’œufs dans de l’eau d’arrosage ou le lait contre le cul noir. Cette maladie, également appelée pourriture apicole, survient souvent quand les tomates ont un besoin élevé de calcium pour mûrir. Certes, les coquilles d’œufs et le lait sont riches en calcium, mais pas suffisamment pour que ce soit significatif. En revanche, des arrosages plus réguliers seront plus efficaces pour que la tomate aille puiser le calcium contenu dans le sol.
tomates arrosage

Les tomates s’arrosent moins souvent mais copieusement, à l’arrosoir, et sans mouiller le feuillage

  • L’eau d’arrosage sucrée pour rendre les tomates fondantes et sucrées ! Une idée qui laisse dubitatif ! Si on suit cette logique, en arrosant avec du purin de consoude, les tomates en prendraient la saveur ! Je vous laisse tester…

Tout ce que l'on dit sur la taille des tomates

La taille des tomates, voilà un sujet qui crée polémique ! Certains ne jurent que par la suppression des gourmands, l’étêtage et l’effeuillage des tomates pour faciliter le mûrissement des fruits et la circulation de l’air. Ou encore pour seulement augmenter le rendement en plantant plus de pieds.

Pourtant, ces tailles multiples qui occasionnent d’indéniables blessures à la plante sont autant de portes d’entrées grandes ouvertes aux maladies cryptogamiques

tomates taille

La taille des tomates doit être plus raisonnée et moins systématique

La solution réside peut-être dans une suppression plus raisonnée des gourmands, sans taille. Certes, le pied de tomate va se développer en largeur, ce qui nécessite plus de place, mais le mûrissement sera tout aussi correct. Vous pouvez ainsi cultiver vos tomates en cage. Virginie D. nous explique le principe de la cage à tomates.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire