Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Le potager au balcon

nos conseils pour le réussir

Installer un potager et cultiver des légumes au balcon, en terrasse ou sur toute autre surface imperméable est tout à fait possible. C’est même parfois plus facile qu’en pleine terre, à condition de respecter quelques principes essentiels.

La bonne exposition

La plupart des plantes potagères ont besoin de chaleur et d’au moins 6 heures de soleil par jour pour se développer. Tomates, courgettes, poivrons, piments, aubergines… doivent être installés au soleil alors que d’autres légumes, comme la poirée, l’oseille et les plantes aromatiques en général, préféreront la mi-ombre, surtout au sud de France. Observez donc bien l’espace envisagé avant de vous lancer, d’autant qu’en ville, les ombres portées des bâtiments voisins peuvent être importantes.

Des contenants adaptés

Si presque tous les contenants conviennent, certains sont mieux adaptés que d’autres.

Quel que soit votre choix, le contenant idéal est :

  • assez grand, mais aussi assez profond (30-40 cm) pour contenir un volume de substrat suffisant et permettre l’éventuelle culture de légumes racines (carottes, navets…),
  • percé de trous pour que le surplus d’eau s’évacue facilement,
  • léger, surtout au balcon qu’on veillera à ne pas surcharger (en général, pas plus de 350 kg par mètre carré, mais il est prudent de se rapprocher du constructeur si vous envisagez une culture extensive),
  • idéalement, respirant pour que les racines des plantes se développent harmonieusement, sans tourner autour du pot.

Les pots et bacs en plastique sont économiques, surtout s’ils sont récupérés, mais ils ont tendance à surchauffer sous l’effet du soleil. Les grands pots en terre sont une bonne alternative, mais ils sont lourds et il faut les remiser l’hiver, car ils craignent souvent le gel. Les sacs de culture (de type Bacsac® ou Smartpot) sont très pratiques et ont l’avantage d’être légers. Enfin, on trouve dans le commerce de nombreuses jardinières et carrés surélevés spécifiquement destinés au potager urbain.

 

Du terreau de qualité, régulièrement fertilisé

Qu’ils soient « gourmands » ou non, les légumes ont besoin d’un substrat de qualité. Plutôt que pour un terreau premier prix, optez pour un terreau de qualité, riche en éléments nutritifs, mais aussi retenant l’eau, mais sans excès.

Le substrat s’épuisant vite, pour maintenir leur efficacité, il est conseillé :

  • pour les légumes exigeants, de faire un apport d’engrais liquide au cours de la culture,
  • d’entretenir la qualité et la fertilité (le terreau pourra alors être conservé plusieurs années) par des apports réguliers de compost.

Pour ce faire, l’utilisation d’un lombricomposteur est idéale : le « thé des vers » servira de fertilisant liquide alors que le compost fournira la fertilisation de fonds. Vous pouvez également vous servir de seau à Bokashi, très pratiques en appartement.

L'arrosage : sous haute surveillance !

En pot ou bac, la terre a tendance à sécher beaucoup plus rapidement qu’en pleine terre. Les arrosages devront donc être réguliers : ne laissez jamais sécher complètement le terreau (il deviendrait très difficile à réhydrater), mais évitez de le détremper. En résumé, arrosez modérément, mais plus souvent qu’en pleine terre. Comme en potager au jardin, le paillage est intéressant car il conservera l’humidité : la paillette de chanvre, les cosses de sarrasin ou de cacao sont à la fois efficaces et ornementales.

Des légumes adaptés mais aussi des fleurs !

Tous les légumes et plantes aromatiques (ou presque), peuvent être cultivés au pot ou en sac dès lors que la quantité et la qualité du substrat sont suffisantes pour leur bonne croissance. Pour bénéficier d’une large gamme de plantes potagères dans un espace restreint, il s’avère être intéressant de s’orienter vers des variétés à petit développement et particulièrement bien adaptées à la culture en pot.

Enfin, pour compléter votre potager, nous vous invitons à y ajouter quelques fleurs (cosmos nains, capucines, petits zinnias) qui donneront à votre balcon ou à votre terrasse une belle allure tout en attirant les précieux pollinisateurs.

Articles connexes


Blog

Potager en ville, l'affaire est dans le sac !

J’voudrais bien, mais j’peux point… Tel est le refrain, des jardiniers sans jardin. Pour avoir...
Lire la suite +

Blog

Potager au balcon : 15 mini-légumes parfaitement adaptés

Installer un potager au balcon et y cultiver légumes et herbes aromatiques, même en ville...
Lire la suite +

Blog

Des fleurs au potager ? 7 plantes indispensables

Des fleurs au potager ? Lorsqu’on évoque les associations, on pense spontanément : "les poireaux qui...
Lire la suite +

Blog

Potagers surélevés : pourquoi, comment les construire ?

Il est loin le temps où le potager se résumait à une large parcelle de...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire