Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
maladie verticillium
conseil

La Verticilliose

Lutte et traitements contre la verticilliose

La Verticilliose avec la fusariose est une maladie vasculaire due à un champignon microscopique (Verticillium dahlia ou albo-atrum) qui bouche les vaisseaux conducteurs de sève responsables de la diffusion de l’eau et des minéraux vers les cellules de la plante.

Cela aboutit au jaunissement assez brutal suivi du flétrissement de l’organe et parfois de la plante entière dans les cas graves. Elle sévit surtout au printemps et affecte majoritairement les Solanacées comme l’Aubergine et la Tomate  ainsi que des vivaces et certaines espèces ligneuses comme l’Abricotier, l’Erable du Japon… Les pertes de récolte notamment chez les variétés précoces d’Aubergine et de Tomates anciennes peuvent être importantes.

Quelles sont les espèces sensibles à la Verticilliose ?

Au potager, les Aubergines, Tomates et parfois même les Poivrons subissent les dégâts de ce champignon. On trouve aussi des cas chez le Melon et l’Artichaut.

Au jardin d’ornement, la maladie affecte de nombreuses plantes comme les Asters, les Delphiniums, les Phlox, les Œillets, les Pivoines, les Reines-marguerites, les Pélargoniums, les Dahlias…

Mais aussi les arbres comme l’Abricotier, l’Olivier, le Pêcher, l’Amandier, le Catalpa, l’Erable du Japon, le Hêtre, l’Orme, le Sumac, le Chamaecyparis et les arbustes comme les Rosiers, Lilas et même les mauvaises herbes (amaranthe, plantain, chénopode…)

Comment reconnaître la Verticilliose ?

Au potager (tomates, aubergines, pommes de terre…)

Les premiers symptômes paraissent sur les feuilles du bas avec des zones, souvent sur la moitié du limbe et sur les bords, qui se ramollissent, deviennent plus mates, puis jaunissent avant de brunir et se nécroser. Les feuilles se recroquevillent tout en restant attachées aux tiges. Ces signes s’observent généralement au moment du grossissement des premiers fruits des plantes potagères. La maladie progresse du bas vers le haut de la plante. Chez le chrysanthème, cela conduit à un nanisme généralisé de la plante.

Sur les arbres

Le flétrissement brutal des pousses en été peut être dû à la verticilliose chez l’Abricotier.

verticillium

Dégâts de la verticilliose sur une érable pourpre

Chez le Catalpa ou l’Erable japonais, on observe souvent le flétrissement des branches les unes après les autres mais la plante parvient généralement à faire barrière au champignon après avoir renouvelé son aubier. Coupez une branche atteinte : la présence de stries brun foncées juste sous l’écorce confirme la présence du champignon au niveau de l’aubier.

→ Pour en savoir plus sur la verticilliose de l’érable japonais, consultez notre fiche-conseil :  « Erables japonais, attention à la verticilliose »

Les facteurs favorisant la Verticilliose

Verticillium dahlia se conserve dans le sol sous forme de microsclérotes, jusqu’à 14 ans même si les conditions lui sont défavorables. Sous des températures assez fraîches entre 16 et 25°C et en sol humide, ces microsclérotes germent au contact des racines de tomates ou d’aubergines, en produisant des filaments mycéliens qui pénètrent à l’intérieur des racines par les parties tendres ou légèrement blessées ou au niveau du collet ou de la base des tiges. Le mycélium gagne les vaisseaux et ralentit la circulation de la sève. C’est chez les cultures hors-sol que la maladie est la plus fréquente.

Lorsque la température du sol dépasse 28°C, c’est le champignon responsable de la fusariose qui est favorisé et entraîne un flétrissement général de la plante. La verticilliose touche donc davantage les variétés les plus précoces et peut régresser par temps chaud, avec reprise de croissance de la plante.

Lutte et traitement contre la Verticilliose

Au potager

Les aubergines sont les plus sensibles à la Verticilliose car il n’existe aucune variété tolérante. Cependant on trouve des plants greffés sur tomate qui de ce fait deviennent insensibles au champignon à condition de ne pas enterrer le point de greffe.

Chez les tomates, les variétés modernes sont pour la plupart tolérantes à la verticilliose grâce à l’ajout du gêne « Ve ». Ce sont donc les tomates anciennes à production précoce qui posent des problèmes au printemps ou à l’automne à moins qu’elles ne soient greffées sur des porte-greffe résistants.

  • Coupez les feuilles de la base qui commence à jaunir en désinfectant bien votre outil au vinaigre par exemple.
  • Arrachez le plant entier que vous ne mettez pas au compost et changez la terre pour éviter une nouvelle contamination par les spores.
  • Pratiquez la rotation des cultures avec des cycles d’au moins 3 ou 4 ans car le champignon peut subsister plusieurs années dans le sol.
  • Constituez un environnement sain pour les racines en allégeant le sol avec de la matière organique ou du sable.
  • Évitez de piétiner et de passer trop souvent des engins lourds comme le motoculteur qui créent une semelle de labour empêchant l’eau de s’évacuer en profondeur.
  • Traitez préventivement les plantes sensibles avec du purin d’ortie, de la décoction de prêle ou de la décoction d’ail.
  • Évitez l’excès d’engrais azoté.
  • Arrachez les mauvaises herbes notamment les Dicotylédones (tout sauf les graminées et bulbes) qui hébergent souvent le Verticillium au sein du potager.
  • Plantez des vitro-plants garantis sur le plan sanitaire.

Sur les arbres fruitiers et d’ornement

  • Si votre sol est lourd et humide, plantez les arbres sur butte ou le long d’une pente afin d’assurer un bon drainage au niveau des racines.
  • N’arrosez pas à outrance, un arrosage généreux, 1 fois par semaine en été suffit généralement, 1 à 2 fois/semaine si l’arbuste est en pot.
  • Taillez les rameaux secs mais sans couper jusqu’au niveau du bois sain qui a certainement établi de solides barrières mécaniques et chimiques (compartimentation CODIT) à la frontière avec les tissus infectés.
  • Évitez de blesser les racines ou l’écorce de l’arbre.
  • Pulvérisez de la Bouillie Bordelaise ou un autre fongicide  sur le collet et l’écorce du tronc.

traitement contre la verticilliose

  • Apportez une bonne dose de compost pour aider l’arbre à reconstituer sa ramure.
  • Vous pouvez verser un arrosoir sur le sol contenant 10 gouttes d’eau de javel pure dans 10 litre d’eau (pas de surdosage qui ferait mourir votre plante) afin d’assainir la terre.
  • Si l’arbre meurt, évitez de planter une autre plante sensible.

Articles connexes


Blog

Érables du Japon, attention à la verticilliose !

Les érables du Japon sont sensibles à une maladie très fréquente , la verticilliose. Cette...
Lire la suite +

conseil

Réussir la culture des aubergines

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire