Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
10 arbres faciles à semer
conseil

10 arbres faciles à semer

Suivez tous nos conseils pour réussir le semis d'arbres dans votre jardin

Pourquoi semer un arbre alors qu’on pourrait s’en procurer un dans une jardinerie ou chez un horticulteur, déjà âgé de quelques années, et suffisamment fort pour supporter la transplantation ? Telle est la question qui vous vient forcément à l’esprit à la lecture du titre. Une question à laquelle on vous répond que semer un arbre est très simple, plus simple même que dans la nature, que semer un arbre est un acte presque citoyen, ne coûte absolument rien, et recèle le plaisir de voir se perpétuer une toute petite graine. Pour autant, il vous faudra de la patience et de la persévérance mais en semant un arbre, vous travaillez pour vous et les générations futures. Découvrez avec nous les 10 arbres les plus faciles à semer. 

Quelques conseils pour commencer

  • Choisissez un arbre adapté à la taille de votre jardin et anticipez son développement. Il serait dommage de le couper, arrivé à l’âge adulte, parce que sa ramure vous cache le soleil ou empiète chez le voisin.
  • Regardez autour de vous afin de repérer les arbres qui poussent spontanément. Ils sont forcément adaptés au climat et à la nature du sol. 
  • Réfléchissez à l’utilité de l’arbre que vous voulez semer : est-il destiné à faire de l’ombrage, à vous protéger du vent et de la vue, à vous nourrir, à simplement apporter une touche esthétique… ? 
  • Pensez à tenir compte des équipements cachés comme les canalisations, une fosse septique, des câbles électriques, une piscine… Les racines peuvent parfois endommager ces éléments. 

Quand et comment semer des arbres ?

La nature étant bien faite, les graines des arbres germent uniquement quand les conditions climatiques sont optimales. C’est pourquoi, elles se mettent en dormance volontaire dès qu’en automne, elles tombent au sol. Et ce afin de passer l’hiver sans encombre, protégées par leur tégument. Pendant cette période de dormance, l’enveloppe qui protège ces noyaux et ces graines va s’user, devenir plus molle, perdre son imperméabilité. Le printemps revenu, elles auront acquis leur maturité physiologique et pourront germer.

La stratification pour aider à la germination

Lorsqu’on sème des graines d’arbres, pour mettre toutes les chances de son côté, on peut reconstituer ces conditions particulières de dormance. C’est la stratification. De quoi s’agit-il exactement ? Cette opération consiste à leurrer la graine en créant un froid humide afin qu’elle sorte doucement de sa dormance. Ainsi, l’enveloppe de la graine ou le noyau se ramollit, permettant la germination.

gland chêne

La stratification permet de leurrer la graine qui entre en lui permettant d’entrer en dormance

Découvrez notre fiche conseil pour tout savoir la technique de stratification.

Le top 10 des arbres qui se sèment facilement

Le chêne, la majesté faite arbre

Le chêne (Quercus) appartient à cette catégorie d’arbres qui poussent dans toutes les régions de France. Majestueux, doté d’une grande longévité, il est le symbole de la sagesse. Riche de plus de 400 espèces, le chêne a fait sa place dans nos forêts, un peu moins dans nos jardins. Pourtant, de par sa densité, il peut constituer un bel ombrage, même si sa croissance est plutôt lente.

chêne

→ Le semis : les glands peuvent germer avec ou sans stratification. Ramassez les plus gros glands dans la deuxième quinzaine d’octobre, enlevez la cupule et faites-les tremper pendant 24 heures dans l’eau tiède. Les non viables remontent à la surface. Ensuite, soit vous stratifiez vos glands soit vous les plantez dans un pot dans un 1 cm de substrat, maintenu à 20 °C. Au printemps, vous pouvez repiquer votre plantule de chêne.

L’érable, remarquable par ses couleurs

L’érable (Acer) compte une multitude d’espèces remarquables par leurs couleurs automnales. L’érable apprécie en général les sols frais  et le soleil et est vivace jusqu’à -20°C. Il apporte dans un jardin une indéniable touche ornementale en isolé, en haie et même en pot.

→ Le semis : Récoltez les samares (fruits secs à deux ailes) en automne et appliquez la stratification à froid pour les semer au printemps.

Le frêne, le bel hôte de nos forêts

Le frêne commun (Fraxinus excelsior) est très courant dans nos forêts. Robuste, très rustique, il a une croissance rapide et un port majestueux. Il est donc à conseiller pour les très grands jardins d’autant que ses racines sont puissantes.

→ Le semis : les akènes doivent être stratifiés à partir de décembre puis plantez-les, la tête en bas, sous 1 cm de terreau au printemps.

Le charme, souvent planté dans les parcs

Avec le charme (Carpinus betulus), le charme opère tant dans les bois que dans les parcs grâce à ses feuilles brillantes et ses belles couleurs automnales. Facile à vivre, rustique, peu exigeant, il trouve sa place partout pourvu qu’il ait une terre riche.

charme carpinus betulus

→ Le semis : on applique la stratification à froid pour repiquer les jeunes plants au printemps.

Le bouleau au port si élégant

On reconnaît le bouleau (Betula) à son écorce blanche et à son feuillage fin. Extrêmement rustique, accommodant, il pousse rapidement. Il doit être planté loin de canalisations à cause de ses racines traçantes.

Le semis : récoltez les chatons et appliquez la stratification pendant l’hiver.

L’amandier, à réserver au pourtour méditerranéen

Magnifique de par sa floraison annonciatrice du printemps, l’amandier (Prunus dulcis) est frileux. On ne le cultive donc que sur le pourtour méditerranéen au soleil et dans un sol ordinaire à pauvre mais profond. Résistant à la sécheresse, il donne des amandes en mai ou juin qui ne sont récoltées qu’en septembre ou octobre.

prunus dulcis amandier

→ Le semis : le semis se fait par stratification en hiver. On peut aider la nature en râpant légèrement la coque très dure.

Le prunier, promesse de confitures et desserts

Le prunier (Prunus domestica) est très courant dans nos jardins. Il faut dire que cet arbre fruitier qui compte de multiples variétés est peu exigeant. Il reste de petite taille et se veut particulièrement rustique. C’est un arbre qui se reproduit facilement en pleine nature donc le semis est simple.

→ Le semis : vous pouvez essayer de semer un noyau en pleine terre à la fin de l’été mais la stratification vous assure d’une plus grande réussite.

L’abricotier, idéal dans les régions au climat doux

Comme sa jolie floraison est sensible au gel, l’abricotier (Prunus armeniaca) préfère les climats doux. Mais il peut pousser partout, car tout à la fois résistant à la sécheresse et au froid. Il aime les sols bien drainés et le soleil.

→ Le semis : très simple par stratification. 

Le pommier, l’arbre fruitier incontournable

Le pommier (Malus pumila) compte pas moins de 20000 variétés. Très adapté aux climats tempérés, il pousse partout et propose une jolie floraison printanière blanche ou rose ce qui en fait un arbre idéal dans un jardin, même de petite taille.

→ Le semis : par stratification des pépins à l’automne.

L’if, un conifère à la présence marquée

Facile à tailler en haie ou en topiaire, l’if (Taxus baccata) est un arbre d’une grande élégance. Il s’adapte à toutes les situations et se montre très résistant. En revanche, il pousse lentement.

If Taxus baccata

→ Le semis : semez les baies en caissette de terreau et de sable en octobre. Gardez à mi-ombre. La germination peut intervenir au bout d’un ou deux mois.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin