Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Gaura lindheimeri : quand, où et comment le planter ?

Nos conseils pour l'installer au jardin !

Très à la mode et facile de culture, le gaura est une jolie vivace dont on apprécie la longue floraison délicate. Ses petites fleurs dressées à l’extrémité de longues tiges souples apporteront à vos massifs volume et légèreté. Originaire des prairies du sud des États-Unis, il affectionne naturellement les terrains drainants et ensoleillés. Si votre sol est léger et aéré, il poussera aisément sans entretien. S’il est lourd, il vous faudra le drainer afin d’éviter les excès d’humidité. Découvrez tous nos conseils pour réussir facilement à l’implanter dans votre jardin !

Quand planter le gaura lindheimeri ?

Le gaura se plante généralement au printemps, à partir du mois d’avril. Mais vous pouvez aussi l’installer à l’automne, de septembre à octobre si votre sol est drainant et que vous n’habitez pas dans une région à climat très froid. Il se plaira en pleine terre, mais vous pouvez également le cultiver en pot ou jardinière.

Où le planter ?

Plantez vos gauras en plein soleil ! C’est là où ils se plairont le mieux et auront la plus belle floraison. Mais vous pouvez aussi les planter à un emplacement qui sera légèrement ombragé une partie de la journée, car ils tolèrent la mi-ombre.

Ce n’est pas la peine de les installer à l’abri du vent, ils le supportent très bien ! Ils ne craignent pas non plus les embruns et sont tout à fait adaptés à la plantation en bord de mer.

Le sol doit être très bien drainé, et ne pas trop sécher durant l’été. Il peut même être caillouteux, pauvre et sableux. Peu importe, du moment qu’il n’est pas gorgé d’eau en hiver – le gaura a horreur de ça. Si votre climat est continental ou montagnard et votre terre lourde et collante, prudence ! Les gauras, de même que la plupart des plantes de type méditerranéen ne seront pas bien adaptés à votre jardin : vous risquez de les perdre, en hiver ou début de printemps, par pourrissement des racines… Travaillez impérativement le drainage… Ou plantez autre chose !

Vous pouvez l’installer dans un massif, en bordure de chemin ou contre un mur. N’hésitez pas à la placer entre des plantes plutôt rigides, qui lui permettront d’avoir une plus belle tenue et l’empêcheront de s’affaisser. Les variétés les plus hautes, comme ‘Whirling butterflies’, peuvent avoir une fâcheuse tendance à se coucher durant un gros orage d’été, transformant votre massif de dentelle légère et aérienne en serpillère trempée… Donc « coincez-les » en fond de massif entre des vivaces bien installées, ou tuteurez-les !

Pour un meilleur rendu visuel, nous vous conseillons de les rassembler par groupe de 3 ou 5. Vous obtiendrez ainsi une touffe plus fournie. Respectez néanmoins une distance d’au moins 50 cm entre chaque pied. Cela leur laissera assez d’espace pour bien se développer.

Vous pouvez aussi planter les gauras dans des pots ou jardinières, accompagnés par des vivaces, annuelles ou par des graminées. Prévoyez un contenant suffisamment large et profond, et disposez du gravier au fond pour éviter que l’eau ne stagne.

La floraison rose tendre du gaura lindheimeri

Comment le planter ?

Pour planter vos gauras :

  1. Commencez par mettre la motte à tremper dans un bac rempli d’eau. Cela facilitera l’arrosage ultérieur et améliorera la vitesse de reprise.
  2. Travaillez le sol à l’aide d’une bêche, sur 30 à 40 cm de profondeur. Ameublissez-le et brisez les mottes. Retirez éventuellement les cailloux les plus gros et les racines de mauvaises herbes. Pour éviter l’humidité stagnante, n’hésitez pas à surélever légèrement vos gauras en les installant sur une butte de terre.
  3. Creusez un trou de plantation, deux fois plus pronfond et large que le contenant. Si votre sol est lourd et argileux, ajoutez du sable grossier, du gravier ou des petits tessons de pots pour faciliter le drainage. Comblez ensuite le fond du trou avec de la terre. Cette plante étant peu exigeante et adaptée aux sols pauvres, il est inutile de faire un apport d’engrais.
  4. Placez le Gaura dans le trou de plantation. Ne l’enfoncez pas trop, afin de ne pas enterrer la base des tiges. Le haut de la motte doit se trouver juste au niveau du sol, voire légèrement au-dessus pour éviter que l’eau ne stagne au niveau du collet.
  5. Replacez ensuite la terre, puis tassez délicatement, de façon à ce que la plante tienne bien en place. Veillez à ne pas trop compacter le sol pour autant, au risque de le rendre asphyxiant.
  6. Arrosez abondamment juste après la plantation.

Comme la plupart des plantes de milieu sec, le gaura a besoin d’humidité pour bien s’installer. Nous vous suggérons d’arroser régulièrement durant quelques semaines après la plantation. Cela l’aidera à entamer son développement dans votre jardin. Par la suite, il se passera d’arrosage, sauf en cas de sécheresse prolongée.

Une fois installé, nous vous déconseillons de le transplanter, car sa racine pivotante rendrait l’opération délicate.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(6 votes, moyenne: 3.67 sur 5)
Laisser un commentaire