Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Erable du Japon : tailler

bonsaï, niwaki, et taille d'entretien

Les Érables du Japon sont des arbustes qui nous émerveillent par leur architecture graphique et leur feuillage qui prend des couleurs exceptionnelles au fil des saisons. Ils ont naturellement une élégante silhouette et il convient de pratiquer chez eux une taille douce afin de les laisser pousser librement, en taillant le minimum, car une taille trop souvent répétée risque de les affaiblir. D’autant plus que les plaies constituent autant de portes d’entrée pour les maladies (comme la verticilliose), auxquels ils sont sensibles. Dans la mesure du possible, évitez d’intervenir sur les jeunes sujets, sauf pour une taille en bonsaï.

Vous pouvez choisir d’intervenir pour mettre en valeur leur élégante silhouette et chercher à obtenir un effet particulier : soit en faire des bonsaïs, avec une taille très sévère, soit les tailler en niwaki (ou nuages), pour un remarquable effet graphique, qui fera merveille dans un jardin zen, ou alors simplement réaliser une taille d’entretien.

Avant d’intervenir, nous vous conseillons de désinfecter vos outils : les érables du Japon étant assez sensibles aux maladies, vous éviterez ainsi de les transmettre d’une plante à une autre. Dans la mesure du possible, effectuez des coupes nettes et propres, avec des lames aiguisées. De la même manière, appliquer du mastic sur les plus grosses plaies limitera les risques que des maladies ou champignons ne s’installent et contaminent la plante. La cicatrisation en sera facilitée.

La taille en bonsaï

Avec leur architecture très graphique et leur croissance lente, les érables du Japon sont des arbustes adaptés à une culture en bonsaï.

  1. Effectuez une taille de structure en fin d’automne, dès que la plante est entrée au repos végétatif. C’est une taille assez sévère, qui permet de lui donner sa forme générale. Avant d’agir, prenez le temps de bien observer la silhouette de l’arbuste, et de visualiser la forme que vous souhaitez obtenir.
  2. Durant la période de végétation, faites une taille d’entretien pour éliminer les quelques pousses mal positionnées, abimées ou inesthétiques. Cela permet d’affiner la forme du bonsaï. Avec des ciseaux. Taillez surtout les pousses situées aux extrémités, et supprimez celles qui ont des entrenœuds très espacés.
  3. En début d’été, procédez à l’effeuillage : coupez les feuilles de votre érable pour stimuler l’apparition de nouvelles feuilles plus petites et plus denses. Attention : évitez de réaliser cette taille sur un sujet déjà fragilisé ou malade. Vous pouvez le faire tous les deux ans, en évitant l’année du rempotage, pour ne pas perturber davantage la plante.

Lorsque vous effectuez une taille importante, il faudra couper également les racines dans la même mesure, pour équilibrer le volume racinaire et le volume aérien.

Nous vous recommandons d’appliquer du mastic sur les plus grosses plaies pour faciliter la cicatrisation.

Arrosez votre bonsaï tous les jours, surtout en été. Apportez de l’engrais au moins une fois par mois. Rempotez tous les deux ans, au printemps, en taillant une partie des racines.

 

L'Erable japonais conduit en bonsaï

L’Acer palmatum ‘Kiyo-Hime’, taillé en bonsaï ! (photo Ragesoss)

La taille de formation en niwaki

La taille en niwaki, ou taille en nuage, est une technique ancestrale de taille japonaise. Elle permet de faire ressortir l’architecture de l’arbre et de mettre en valeur la forme particulière du tronc. Elle renforce certains caractères de la plante, pouvant donner l’impression d’un vieil arbre au tronc tortueux, tourmenté, qui a subi les assauts du temps… L’arbuste prend en même temps un aspect très aéré qui laisse passer la lumière. Les plantes taillées en niwaki s’intègrent à merveille dans les jardins zen.

Effectuez une taille de structure entre la fin de l’automne et le début du printemps, tandis que l’arbre est au repos. Cela permet de lui donner sa forme générale. Formez les nuages lorsque la plante est en végétation, du printemps à l’automne.

  1. Sélectionnez de préférence un arbuste au tronc déjà tortueux ou penché. Si vous avez le choix, évitez les sujets les plus droits.
  2. Avant d’intervenir, prenez le temps de bien observer l’architecture générale de la plante. Commencez à bien visualiser la forme que vous souhaitez lui donner.
  3. Supprimez les branches mortes ou abîmées, puis sélectionnez les charpentières, de préférence des branches horizontales, assez espacées les unes des autres. Vous pouvez aussi les courber artificiellement en utilisant des ficelles ou cordes. Éliminez les autres petites branches et brindilles, en les coupant à ras, pour ne conserver que des nuages de feuilles aux extrémités des charpentières. Répartissez ces nuages de façon homogène, et assez espacée, dans l’arbre.

Taillez les nuages de feuilles à l’extrémité des branches charpentières. Ils doivent former des étages horizontaux, avec suffisamment de vide entre eux.

La taille d’entretien

Les érables du Japon se passent très bien de taille, néanmoins vous pouvez choisir d’intervenir pour lui redonner une forme harmonieuse et équilibrée. Taillez en hiver, lorsque l’arbre est au repos, pour lui donner sa forme générale. Retirez les branches abimées ou malformées, et celles qui se chevauchent ou se croisent. Vous pouvez aussi effectuer une taille légère pendant la saison de végétation, du printemps à l’automne, afin de repérer et supprimer le bois mort, bien plus visible sur cette période.

Le graphisme de l'Erable japonais

La silhouette élégante et graphique de l’Acer palmatum ! Ici, au Jardin Botanique de l’Université de Münster en Allemagne (photo Rüdiger Wölk, Münster)

Articles connexes


Blog

5 trucs à savoir pour réussir les arbustes de terre de bruyère

Si les petites fleurs discrètes mais très parfumées des Sarcoccocas et des Daphnés ont stimulé mon...
Lire la suite +

Blog

Érables du Japon, attention à la verticilliose !

Les érables du Japon sont sensibles à une maladie très fréquente , la verticilliose. Cette...
Lire la suite +

plantation

Erables du Japon : réussir sa plantation

Lire la suite +

association

Érables du Japon : 9 idées d'associations réussies

Lire la suite +

conseil

Érables du Japon : Maladies et ravageurs

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(9 votes, moyenne: 3 sur 5)
Laisser un commentaire