Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Cultiver une hémérocalle en pot

Adoptez cette généreuse vivace sur votre balcon ou terrasse !

L’hémérocalle ou hemerocallis est considérée comme la vivace parfaite. Jugez plutôt : longue floraison tout l’été, abondance de fleurs et variété de coloris, simplicité d’entretien et faible exigence. La bonne nouvelle est que l’on peut tout à fait la cultiver en pot, grâce aux nombreuses variétés à petit développement qui sont même souvent les plus florifères. Trouvez-lui une place sur votre balcon ou votre terrasse si vous disposez d’une orientation sud, sud est ou sud ouest, pour lui offrir 5 heures d’ensoleillement par jour. Vous devez également l’arroser régulièrement car en pot, elle a plus besoin de vous qu’en pleine terre. Découvrez comment la cultiver en pot et quelles variétés choisir.

cultiver une Hemerocalle en pot, planter hemerocalle en pot, choix hemerocalle pour pot bac

Les Hémérocalles, si belles au jardin, peuvent aussi se cultiver en pot sur une terrasse ou un balcon

Quel type de pot pour mon hémérocalle ?

Pour la plantation de l’hémérocalle en pot, munissez-vous d’un contenant à fond percé ou que vous percerez vous-même. Il doit faire au minimum 30 cm de profondeur, et plus si vous trouvez. La touffe de l’hémérocalle s’élargissant d’année en année, un bac rectangulaire assez grand ou un pot rond de 40 à 60 cm de diamètre est un bon choix.

Suivant la matière de votre contenant, vous aurez besoin d’arroser différemment, en effet un pot en terre cuite s’assèche plus vite que les autres matériaux disponibles sur le marché.

cultiver une Hemerocalle en pot, planter hemerocalle en pot, choix hemerocalle pour pot bac

La terre cuite, terre cuite vernissée ou le plastique sont plus ou moins poreux : adaptez vos arrosages !

Quel substrat utiliser ?

Tout d’abord prévoyez une couche de drainage dans le fond du pot, via des billes d’argile ou de la pouzzolane.
Ensuite, composez un substrat qui retiendra l’eau, l’hémérocalle aime les sols frais.

Le drainage étant assuré au fond du pot, pas besoin de prévoir un substrat drainant : choisissez un terreau spécial plantes fleuries, ou faites un mélange à part égale de terreau et de compost. Ou encore 1/3 de terre de jardin, 1/3 de terreau, 1/3 de compost.

Où placer mon hémérocalle pour une bonne exposition ?

À partir du printemps, veillez à ce que l’hémérocalle soit au soleil au moins 5 heures par jour.
En été, vous pouvez moduler un peu cette exposition. Si votre emplacement est orienté davantage à l’est, laissez le pot un maximum au soleil. S’il est plutôt exposé au sud-ouest, accordez un peu d’ombre à votre plante si les chaleurs sont fortes parce que le substrat dans le pot va sécher très vite.

En automne et en hiver, le feuillage disparaît partiellement ou totalement. Les hémérocalles sont très rustiques, vous pouvez laisser le pot dehors toute l’année. Cependant, si vous êtes situé en zone USDA 7 ou moins, c’est-à-dire que vous pouvez avoir des gelées supérieures à -12/-15 degrés, rentrez-le dans une pièce non chauffée. Si ce n’est pas possible paillez abondamment la surface du pot. Dès l’arrivée du printemps, remettez votre pot à l’extérieur au soleil.

cultiver une Hemerocalle en pot, planter hemerocalle en pot, choix hemerocalle pour pot bac

Les Hémérocalles en pot fleuriront bien et généreusement au soleil

Quelles sont les variétés les plus adaptées ?

Dans le monde des hémérocalles, plusieurs variétés sont à petit développement : d’une hauteur de 30 à 50 cm. Ces variétés sont idéales pour une plantation en pot, vous ne serez pas déçu car ce sont celles qui sont réputées les plus florifères ! De plus il y a du choix dans cette catégorie et une bonne variété de couleurs :

  • La célèbre ‘Stella de Oro’ : variété d’un beau jaune vif, réputée pour sa robustesse et sa longévité, parfumée, qui fleurit de mai à octobre ;
  • La série des ‘Everydaylily’ : très belle floraison de juin à octobre, pour 3 variétés aux tons rose et rouge à gorge jaune ;
  • La chic ‘Thumbelina’ aux belles fleurs simples en trompette d’un orange franc. Elle fleurit abondamment en juin et juillet et éventuellement en septembre si le sol reste frais ;
  • Les variétés à fleur vieux rose : ‘Chicago Knobby’ ou  ‘Dragons Eye’. Ces variétés ont un aspect romantique et suranné, de grandes fleurs à pétales frangés, des halos foncés sur des gorges jaune vif ;
  • Les variétés rouges comme ‘Pardon Me’ ou ‘Gipsy Turtle’ ont des fleurs d’un rouge profond et velouté, elles ont une allure sophistiquée. ‘Red Rum’ au rouge cerise clair est plus fraîche et vive ;
  • Les coloris doux, saumon ou rosé, comme ‘Barbara Mitchell’ ou ‘Siloam Double Classic’. Quintessence du romantisme, pétales frangés et grandes fleurs ;
  • Citons aussi ‘Jason salter’, originale avec son jaune vif à grand halo brun.
cultiver une Hemerocalle en pot, planter hemerocalle en pot, choix hemerocalle pour pot bac

Hemerocalle ‘Stella de Oro’, Hemerocalle ‘Thumbellina’, et Hemerocalle ‘Chicago Knobby’

Quand et comment planter ?

Plantez votre hémérocalle idéalement en fin d’hiver et début de printemps, entre février et avril. Vous pouvez également planter la touffe à l’automne entre septembre et novembre sous réserve que la température ne descend pas en dessous de -12 degrés l’hiver. Plantez en dehors de périodes de fortes chaleurs ou de gelées.

  • Placez la motte dans une bassine d’eau pour l’humidifier ;
  • Versez dans votre contenant percé une couche de drainage sous forme de billes d’argile ou de pouzzolane ;
  • Posez votre motte sur une couche de substrat puis ajoutez votre mélange de façon à bien remplir votre pot et que votre motte soit à niveau, c’est-à-dire à 2 ou 3 cm sous le bord du pot ;
  • Bien tasser et arrosez abondamment.

Vous pouvez pailler votre hémérocalle pour limiter l’évaporation des arrosages à venir si vous plantez au printemps. C’est même conseillé sur la période de croissance et de floraison, l’évaporation se fait beaucoup plus rapidement en pot.
En cas de plantation automnale : arrosez seulement à la plantation, et paillez seulement si vous craignez des gelées importantes. La plante étant en dormance l’hiver, elle n’a pas besoin d’être arrosée.

Comment arroser et amender ?

Dès que vous voyez apparaître la nouvelle végétation au printemps et jusqu’à la fin de la floraison, soutenez vos arrosages. Observez votre substrat : arrosez chaque fois que les premiers centimètres de votre terreau sont secs. Ne laissez pas votre terreau sécher davantage. Adaptez suivant votre climat et la chaleur mais envisagez un arrosage environ 2 à 3 fois par semaine au printemps et tous les jours au pic de l’été et de la floraison. Une pluie servira d’arrosage uniquement si elle est intense et que vous n’avez pas de toit qui l’empêche d’atteindre vos pots !

Nourrissez chaque année votre hémérocalle ! En pot, elle a besoin de plus d’amendement qu’en pleine terre. Comme c’est une plante à fleurs, évitez un apport trop riche en azote qui favorise le feuillage au détriment des fleurs. Chaque printemps, en surface du pot, déposez quelques centimètres de compost ou de lombricompost.

cultiver une Hemerocalle en pot, planter hemerocalle en pot, choix hemerocalle pour pot bac

Entretien

Pendant la floraison, coupez les fleurs fanées pour stimuler l’apparition de nouvelles, mais n’hésitez pas à les couper avant pour faire de jolis bouquets !
Rabattez le feuillage au ras du sol à l’automne pour enlever les feuilles et tiges défraichies. Vous pouvez aussi le faire en août pour favoriser l’apparition d’un nouveau feuillage, voire d’une nouvelle floraison.
Votre substrat va s’amincir d’année en année, rajoutez du terreau quand vous observez cette déperdition.

Au bout de 3 ou 4 ans, vous pouvez diviser la touffe pour faire de la place dans votre pot et en garnir un nouveau ou donner un plant d’hémérocalle à un heureux bénéficiaire !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire