Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
culture du forsythia pot bac
plantation

Cultiver un forsythia en pot

Une belle potée de fin d’hiver à fleurs jaunes

Le forsythia est un arbuste à floraison printanière jaune très populaire en France. Précoce, il nous dévoile ses rameaux à fleurs jaunes à la fin de l’hiver, avant même l’apparition du feuillage et annonce l’arrivée des beaux jours ! Appelé aussi “mimosa de Paris” ou “forsythia de Paris”, cet arbuste caduc et florifère est idéal pour les jardiniers débutants : les forsythias de taille modeste se cultivent facilement en pot. Un peu moins connus, les forsythias de Corée (genre Abeliophyllum) sortent du lot en proposant des floraisons blanches ou roses ! Si vous souhaitez embellir votre terrasse ou votre balcon et profiter d’un chaleureux spectacle printanier, retrouvez tous nos conseils pour savoir où, quand et comment planter le forsythia en pot !

Découvrez également tout ce qu’il faut savoir sur le Forsythia : planter, tailler et entretenir

Quel forsythia choisir pour une plantation en pot ?

Pour la culture en pot, nous vous recommandons de choisir une variété à port compact et à développement modéré (pas plus de 1,50 m en tous sens à maturité). Voici quelques exemples de forsythias à planter en pot :

Forsythia (x) intermedia Minigold - Mimosa de Paris Pot de 2L/3L

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Variété naine à feuillage décoratif marbré de vert jaunâtre pâle.

Forsythia Mêlée d'Or - Mimosa de Paris Pot de 3L/4L

Période de floraison Mars

Hauteur à maturité
1.00 m

Arbuste buissonnant, arrondi et graphique. Belles couleurs automnales.

Forsythia Mikador - Mimosa de Paris Pot de 3L/4L

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Cultivar récent apprécié pour sa floribondité.

Forsythia Nimbus - Mimosa de Paris nain en pot de 2/3 l

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Variété particulièrement compacte.

Forsythia viridissima Citrus Swizzle - Mimosa de Paris Pot de 3L/4L

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Cultivar très ornemental au feuillage panaché de jaune et de crème, rouge en automne.

 

Les variétés actuelles de forsythia ne fleurissent qu’en jaune. Malheureusement, il n’existe pas encore de cultivar proposant une autre couleur de floraison. Cependant, le forsythia de Corée ressemblant fortement au forsythia classique montre une floraison de fin d’hiver jaune, blanche ou rose. On en retrouve deux : l’Abeliophyllum distichum et le Forsythia koreana.

Forsythia koreana Kumsun - Forsythia de Corée - Pot de 3L/4L

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité
1.20 m

Après la floraison jaune, cette variété s'habille d'un feuillage vert finement nervuré de blanc.

Abeliophyllum distichum Roseum - Forsythia rose de Corée

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité
1.50 m

Superbe floraison rose et délicatement parfumée !

Forsythia blanc de Corée, Abeliophyllum distichum Pot de 2L/3L

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité
1.50 m

Floraison blanche rosée en février/mars.

Quel pot choisir pour le forsythia ?

Le forsythia se plante en solitaire dans un grand pot. Le contenant doit être volumineux afin que les racines de cet arbuste aient suffisamment de place pour se développer. Prévoyez un contenant d’au moins 50 cm de profondeur et de diamètre. Idéalement, préférez les pots en matière naturelle (terre cuite ou bois) qui sont plus respirants que les pots en plastique, mais aussi non gélifs qui ne risquent pas de casser sous l’effet du froid. Vérifiez que le fond du contenant est percé afin d’assurer l’évacuation du surplus d’eau d’arrosage et ainsi éviter le pourrissement des racines. Le forsythia est sensible à l’armillaire ou pourridié, un champignon se développant à l’humidité et pour lequel il n’existe pas de traitement.

Quelle terre pour un forsythia en pot ?

Le forsythia apprécie les substrats bien drainés, humifères (riche en humus) et qui restent frais en été. Préparez un mélange à parts égales de terre de jardin, de sable et de terreau pour arbustes (ou compost). Le forsythia redoute la sécheresse estivale, il est donc important de lui procurer de la fraicheur aux racines, mais sans avoir un sol détrempé. Une couche drainante est indispensable au fond du contenant pour éviter l’humidité stagnante au pied des racines qui risque d’étouffer la plante ou de provoquer des maladies cryptogamiques. Un lit d’une épaisseur de 5-7 cm de billes d’argile, gravier ou pouzzolane suffit.

Quand planter le forsythia en pot ?

Pour les forsythias vendus en godet, la plantation peut se faire toute l’année. Cependant, pour favoriser une bonne reprise de l’arbuste, il est préférable de planter le forsythia en pot :

  • soit à l’automne de septembre à novembre, avant les premières gelées,
  • soit au printemps, entre mars et mai, avant les périodes de forte chaleur.

Les sujets vendus en racines nues doivent être mis en pot (ou en jauge) le plus rapidement possible après l’achat pour éviter tout dessèchement des racines. Plantez-les de septembre à novembre.

forsythia cultivé en pot, quel bac pour forsythia

Forsythia en pot rond ou en bac (photo de droite Tauralbus – Flickr)

Comment planter un forsythia en pot ?

Pour un forsythia en racines nues, n’oubliez pas de procéder au pralinage et à l’habillage des racines la veille de la plantation.

Avant de planter votre forsythia (plant en pot), faites tremper sa motte dans un grand seau d’eau afin de l’humidifier et de chasser toutes les poches d’air. Plus aucune bulle ne doit remonter à la surface.

  • Pendant ce temps, déposez la couche de drainage au fond de votre pot. Astuce : recouvrez le drainage d’un morceau de voile géotextile pour éviter que le substrat de s’échappe par les trous de votre contenant au fil des arrosages ;
  • Remplissez le pot aux 3/4 avec votre mélange de substrat ;
  • Dépotez votre arbuste et desserrez délicatement les racines de la motte (surtout si elles forment un chignon) ;
  • Placez votre plante bien centrée dans le pot. Le sommet de la motte doit arriver à quelques centimètres du bord du pot : le collet ne doit être ni trop haut, ni trop enfoncé ;
  • Comblez le vide tout autour du forsythia avec le reste de mélange ;
  • Tassez à la main pour bien faire adhérer le substrat aux racines. Faites l’appoint de substrat si besoin ;
  • Arrosez copieusement ;
  • Recouvrez la surface du substrat d’un paillage organique.

Quelle exposition pour le forsythia en pot ?

Le forsythia apprécie l’exposition en plein soleil où il fleurit le mieux. Son pot peut aussi être placé à mi-ombre, mais sa floraison y est moins abondante. Sachez qu’en climat méditerranéen, le forsythia en pot risque de souffrir de la sécheresse.

Comment entretenir un forsythia en pot ?

L’arrosage

L’arrosage du forsythia en pot doit être régulier pour que la terre reste fraîche, mais non gorgée d’eau. Le substrat des arbustes en pot a tendance à vite s’assécher. Arrosez dès que le substrat devient sec sur les premiers centimètres, la terre ne doit jamais se dessécher complètement. Durant le printemps et l’été, arrosez régulièrement, environ une fois par semaine. Passez à 2 arrosages par semaine (voire plus) en cas de sécheresse estivale prolongée. N’oubliez pas que le vent est, lui aussi, desséchant. En automne, espacez progressivement les arrosages, pour les arrêter en hiver. Le paillage au pied de l’arbuste est efficace pour limiter l’évaporation de l’eau, espacer les arrosages, mais aussi pour protéger du gel. Celui-ci se décomposant au fil du temps, pensez à en rajouter au début du printemps ou en automne.

Les apports d’engrais

Pour soutenir la croissance des jeunes forsythias, une fertilisation avec un engrais organique spécial arbustes est nécessaire tous les ans, au printemps, sous forme de granulés à épandre, de liquide ou de poudre à diluer dans l’eau d’arrosage.

La taille

Pour un jeune forsythia, procédez à une taille légère lors de la plantation en pot : supprimez les branches mortes, chétives et les parties abîmées et raccourcissez d’un tiers les tiges conservées.

Les deux années suivant la plantation, laissez votre arbuste se développer, tout en surveillant l’état du branchage (maladies, blessures).

Au bout de trois ans, vous pourrez procéder à la taille d’entretien de votre forsythia, toujours après la floraison (mai à mi-juin) :

  • raccourcissez les tiges feuillées pour encourager la ramification et lui donner une belle silhouette
  • retirez les branches fatiguées et celles mal placées
  • aérez le centre de l’arbuste.

À partir de 4 ans, une taille de rajeunissement plus sévère peut être effectuée.

Le rempotage et le surfaçage

Les forsythias ont une croissance rapide. Les jeunes sujets peuvent être rempotés tous les 2-3 ans, à l’automne, dans un pot de diamètre plus grand (4-5 cm de plus) si l’arbuste montre des signes de faiblesses et semble à l’étroit (racines s’échappant en dessous du pot, faible floraison…).

Lorsque votre forsythia adulte aura atteint une dimension ne permettant pas le rempotage, pratiquez un surfaçage annuel en automne ou bien en fin d’hiver avant la reprise de végétation. Vous renouvellerez ainsi les 5 à 10 premiers centimètres de substrat par du terreau neuf et de compost mûr pour enrichir le substrat.

surfacer plante en pot, surfaçage forsythia

Munissez-vous d’une griffe pour gratter la surface du substrat

L’hivernage

Très rustique, le forsythia résiste à des températures basses allant jusqu’à -15/-20°C. Il nécessite d’ailleurs une période de froid pour bien fleurir. Toutefois, il est préférable de protéger les jeunes arbustes cultivés en pot, plus sensibles aux températures négatives que les arbustes en pleine terre. Si vous habitez dans une région aux hivers rudes, voici quelques conseils pour votre jeune forsythia :

  • Avant les premières gelées, rajoutez du paillis et surélevez votre pot à l’aide de cales en bois afin qu’il ne soit pas en contact avec le sol froid.
  • Isolez le pot en créant une cage isolante autour du pot à l’aide de polystyrène, paille, feuilles mortes, papier bulle ou géotextile.
  • Protégez le feuillage d’un voile d’hivernage. En cas d’épisode neigeux, secouez le forsythia pour éviter que les branches ne cassent sous le poids de la neige.

Pour aller plus loin

Articles connexes


Fiche Famille

Forsythia : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

association

Forsythia : 7 idées pour l'associer au jardin

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

La taille du forsythia

La taille du forsythia n’est pas indispensable à son bon développement, mais elle lui permet...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire