Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Taillez les arbustes sans stress

c'est simple et facile !

Pas de panique, tailler les arbustes n’est pas si compliqué!  Faîtes-le donc en suivant nos conseils sans vous prendre la tête.

Il y a deux manières simples de tailler les arbustes: soit en coupant toutes les branches près du sol, soit en taillant seulement quelques branches pour dégager l’intérieur de la silhouette. Chaque année vous pouvez changer de méthode de taille ou décider de ne pas tailler du tout.

Première technique : la taille totale près du sol

Cette méthode permet de rajeunir totalement un buisson. Elle consiste à couper les grosses branches entre 5 et 15 cm du sol (pour permettre aux nouveaux bourgeons de se développer) et à tailler à ras les rameaux les plus faibles.

Coupez en biais à 5 mm au-dessus du bourgeon. Si vous coupez trop prêt du bourgeon, vous risquez d’abîmer celui-ci. Si vous coupez trop haut, le ‘moignon’ résiduel ne sert à rien.

Taillez avant la fin avril tous les arbustes qui fleurissent en été. Pour les arbustes qui fleurissent au printemps, attendez la fin de la floraison, à moins que vous ne choisissiez de vous priver de fleurs cette année.

Certains arbustes ne supportent pas la taille à ras. Il s’agit notamment de :

  • Erable japonais
  • Abélia
  • Daphné
  • Hamamélis
  • Noisetier tortueux
  • Viburnum plicatum, Viburnum carlesii, Viburnum calcephallum
  • Les arbustes suivants s’adaptent bien à la taille à ras:
  • Groseiller à fleurs
  • Hortensia ‘Annabelle’ uniquement (les autres on les éclaircit)
  • Corête
  • Spirées
  • Lavatère arbustif
  • Pérovskia
  • Millepertuis
  • Forsythia
  • Mahonia
  • Seringat
  • Weiléga
  • Hibiscus
  • Leycesteria

Un cas particulier : la lavande

Ne coupez jamais une vieille branche de lavande si vous ne voyez pas de bourgeons ou de jeunes pousses près de la base (sinon aucun repousse). Quelques variétés seulement donnent facilement ce genre de bourgeons et peuvent du coup être rajeunies régulièrement. Il s’agit notamment de ‘Hidcote Blue’. Les autres variétés vieillissent mal et doivent être renouvelées tous les trois à cinq ans.

Deuxième technique : la taille pour éclaircir

 

« Une hirondelle doit pouvoir traverser l’arbuste », cette phrase d’anciens illustre le résultat souhaité après l’éclaircissement d’un arbuste.

Enlevez quelques branches à leur point de naissance ou à la base de l’arbuste. Choisissez d’enlever les branches âgées (épaisses, très ramifiées, ayant une écorce plus terne que les autres), celles qui s’orientent mal, celles trop fines, celles cassées ou mortes. Taillez le plus ras possible pour ne pas laisser de petits morceaux de bois qui risquent de pourrir et d’abriter des germes de maladies.

Les arbustes que l’on peut éclaircir :

  • Prunus à floraison décorative
  • Cytise, genêt
  • Cornus
  • Weigela
  • Lilas
  • Azalée, rhododendron Bambou
  • Photinia
  • Cognassier du Japon

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(28 votes, moyenne: 3.75 sur 5)