Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
haie : choisir le conditionnement de ses arbustes
conseil

Arbustes de haie : racines nues, mottes, godets, arbustes en pots... Que choisir ?

Nos conseils

C’est décidé ! Vous voulez planter une haie. Muni d’un enthousiasme sans faille, vous vous êtes mis en quête de dénicher les essences d’arbustes qui feront votre bonheur. Votre liste est remplie mais voilà… vient désormais l’heure du choix du conditionnement.

En effet, les arbustes de haie peuvent être proposés sous différentes formes, tailles (on parle aussi de force) et conditionnements :

  • en pot (ou conteneur) de plusieurs litres,
  • à racines nues,
  • en godet,
  • en motte.

Le prix des arbres et arbustes proposés à la vente varie parfois beaucoup en fonction du type de conditionnement. De plus, chaque type de conditionnement possède des avantages ou des inconvénients.

Voici quelques informations et conseils qui vous aideront à faire le meilleur choix en fonction de votre budget et du type de haie que vous souhaitez obtenir.

Les arbustes en conteneur

Les arbustes en pot ou conteneurs sont vendus dans des pots ou « conteneurs » de 2 litres à plus de 10 litres. Le point particulièrement intéressant est que l’on peut les planter toute l’année ou presque… Au sein des conseils prodigués pour chaque plante que nous vendons chez Promesse de Fleurs, nous parlons de « période de plantation » et de « période raisonnable de plantation », ce qui subodore qu’il existe une « période irraisonnable de plantation ». Comme d’habitude, le bon sens prime évidement. N’allez pas planter des arbustes en conteneur lorsqu’il gèle ou en pleine canicule !

Plante en pot

Arbustes en conteneur

Globalement, c’est le choix préférentiel pour une haie d’une longueur assez courte dans les jardins de taille modeste (une dizaine d’arbustes au maximum). Si votre haie dépasse une longueur d’une vingtaine de mètres, surtout si vous désirez planter sur deux rangs, votre choix devra se porter sur les arbustes en godets ou à racines nues, beaucoup plus économiques.

Le choix des variétés, comme vous pouvez le constater dans notre pépinière, est énorme. La quasi-totalité des arbres et arbustes existants seront disponibles sous cette forme.

Les arbustes en pot de 10 litres apportent un effet esthétique immédiat dès la plantation et ils sont de ce fait très utiles pour regarnir rapidement un « trou » dans une haie déjà existante.

Les arbustes en conteneur demandent aussi beaucoup moins de soin lors de la préparation du terrain. Il vous suffira de creuser un trou d’un volume double à celui de la motte, puis de placer votre arbuste et reboucher ce trou avec de la terre ameublie.

Distances de plantation à respecter :

  • 70 à 80 cm pour des plantes en pots de 2 ou 3 litres,
  • 80 cm à 1 mètres pour des pots de pots de 4 litres jusqu’à 10 litres,
  • 1 mètre à 1,2 mètre pour les pots supérieurs à 10 litres.

Avantages :

  • choix énorme parmi les essences,
  • effet immédiat,
  • convient très bien au regarnissage d’une haie existante,
  • demande moins de suivi et d’entretien que les jeunes plants,
  • possibilité de choisir et de planter des sujets en fleurs ou hors période de repos.

Inconvénients :

  • coût parfois conséquent lorsqu’il s’agit de planter une grande haie,
  • travail de plantation plus fastidieux par rapport à de jeunes sujets,
  • racines à l’étroit dans le pot. Attention au chignon racinaire notamment pour les haies de plein vent.

Les arbustes à racines nues

Les arbustes en racines nues sont probablement la meilleure solution, si vous êtes organisés et n’êtes pas pressé, pour les espèces à feuillage caduques comme les charmes, hêtres troènes ou chênes.

Les avantages sont multiples. Ils sont peu onéreux à l’achat et on y trouvedes essences indigènes les plus banales, plus difficiles à dénicher en pot. Au jardin, c’est succès assuré ! Ils reprennent admirablement bien à condition de les planter entre novembre et mars et d’avoir pris soin de ne pas abîmer les racines. Dans le cas contraire, quelques pertes peuvent parfois être déplorées…

Rappelez-vous toutefois que la période de plantation est limitée et qu’il vous faudra bien préparer le sol avant la plantation : le désherber, l’ameublir, l’amender avec du terreau ou du compost bien décomposé et prévoir (ou pas) une bâche.

Plantation en racines nues

Arbuste en racines nues avant transplantation

Notez également que ces arbustes n’aime pas attendre : si vous ne pouvez pas les planter dès réception, il vous faudra les garder en « jauge », c’est-à-dire dans un substrat sableux ou une terre légère et légèrement humide à l’ombre et abrité du vent desséchant.

Nota bene : l’automne et la sortie d’hiver sont aussi les meilleures périodes pour déplacer les semis naturels d’arbres ou d’arbustes qui, cela dit en passant, seront particulièrement à leur aise dans votre terrain car… ils sont nés chez vous !

Distances de plantation à respecter :

  • 60 cm entre chaque plant en racines nues

Avantages :

  • peu onéreux,
  • plant très vigoureux,
  • pas de risque de chignon racinaire.

Inconvénients :

  • période de plantation limitée : de novembre à février,
  • moins de choix parmi les essences disponibles surtout parmi les persistants (pas de conifères),
  • difficulté de stockage car racines fragiles,
  • demandent une préparation du sol avant d’être plantés.

Les jeunes plants en godets

Les arbustes en conteneur sont certes très beaux et déjà bien développés mais ils sont aussi très onéreux si vous avez un grand jardin. Lors d’une nouvelle acquisition immobilière, lorsque le terrain est nu et qu’il faut planter une certaine longueur de haie, le godet reste la meilleure alternative pour clôturer un terrain à moindre coût !

Arbuste en godet

Jeunes buis en godetsSi les arbustes en conteneur forment tout de suite une présence dans votre jardin, les arbustes en godets sont plus jeunes et n’ont pas vécu de longues années dans un pot. Les arbustes en conteneur vont mettre un certain temps à reprendre une croissance normale tandis que les arbustes en godets poussent, eux, très rapidement et auront tôt fait de « rattraper » les arbustes plantés en conteneur. Par ailleurs ils développeront un système racinaire plus profond et seront plus aptes (une fois implantés) à mieux supporter des conditions climatiques rigoureuses. Voilà pourquoi l’achat de jeunes plants en godets reste une bonne solution.

Seul inconvénient, comme les arbustes en racines nues, les arbustes en godets demandent une bonne préparation du sol : vous devrez  bien ameublir votre sol sur toute la surface de plantation et éliminer la moindre racine d’adventice. Une pose d’une bâche, biodégradable ou non, sera aussi indispensable pour le début de croissance de vos jeunes sujets car ils risquent de souffrir de la concurrence des adventices qui pourraient pousser aux alentours.

Distances de plantation à respecter :

  • 60 cm entre chaque arbuste en godet.

Avantages :

  • choix important des essences,
  • plantes vigoureuses,
  • pas de racines abîmées ou en chignon,
  • reprise rapide,
  • peu onéreux.

Inconvénients :

  • attention à la compétition avec les plantes alentours,
  • demandent une préparation du sol avant d’être plantés,
  • pas d’effet de masse immédiat,
  • demandent un arrosage régulier durant les 2 premières années.

Les arbustes en motte

Ces arbustes ont la particularité d’avoir subi des « déménagements » répétés durant leur période de croissance en pépinière. Cette technique permet de stimuler la production d’un système racinaire sain et abondant. On dit alors que ces arbustes ont été « contre-plantés ».

Plante en motte

Arbustes présentés en motte

Ces arbustes offrent par conséquent une excellente reprise mais, hélas, ils sont de moins en moins proposés à la vente car trop lourd et souvent très onéreux.

Beaucoup d’arbustes différents peuvent être présentés sous cette forme mais ce sont surtout les arbustes persistants et notamment les conifères que vous retrouverez en mottes.

Un arbuste présenté sous ce type de conditionnement doit avoir une belle motte qui tient seule lorsqu’on retire le filet, gage d’un excellent système racinaire !

Distances de plantation à respecter :

  • 80 cm à 1 mètres pour les mottes de taille moyennes (arbustes ne dépassant pas 1 mètre de haut)
  • 1 mètre à 1,2 mètre pour les grosses mottes (arbustes de plus d’un mètre de haut)

Avantages :

  • excellente reprise,
  • bon système racinaire,
  • arbustes élevé dans de la « vraie » terre et non pas du terreau.

Inconvénients :

  • difficile à trouver,
  • transport et plantation peu aisés (ces arbustes sont grands et lourds),
  • stockage un peu compliqué (il faut veiller ne pas laisser sécher la motte !)

En conclusion

Le choix est difficile et dépendra de nombreux facteurs :

  • les essences choisies,
  • la période de plantation,
  • le budget,
  • l’effet recherché,
  • le temps que vous pouvezconsacrer à l’entretien de votre nouvelle haie.

Mon conseil :

1) Vous voulez allez vite ?
→ Dirigez-vous vers des arbustes en conteneur.
Ils sont plus onéreux à l’achat mais permettent une présence immédiate et ne nécessitent pas beaucoup de préparation à la plantation.

2) Vous avez un budget serré ou souhaitez planter une longue haie de plus de 20 m ?
→ Optez des arbustes en godet.
Ils pousseront rapidement mais nécessiteront plus de soins à la plantation et au début de leur croissance.

3) Vous désirez des arbustes persistants ou des conifères ?
→ Les arbustes en mottes
, bien que difficiles à dénicher à notre époque, feront votre bonheur.

4) Vous avez le temps de voir s’étoffer votre haie et désirez planter des essences locales, résistantes ?
→ Ne négligez pas les arbustes proposés en racines nues.
Ils sont économiques et faciles à planter, surtout sur une longueur conséquente. Mais n’oubliez pas que la période de plantation est limitée, de novembre à février. De plus, gardez en tête que quelques pertes peuvent être à déplorer pour ce type d’arbustes.

En espérant que ce petit article, vous aura aidé à choisir le type de conditionnement qui fera votre bonheur, il ne vous reste plus qu’à commander, à planter vos arbustes et à profiter de nombreuses années de votre haie !

plantation d'une haie : explications et conseils

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire