Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Abutilon : le protéger du froid en hiver
conseil

Abutilon : bien l'hiverner

Comment bien le protéger du froid

L’Abutilon est un bel arbuste au feuillage persistant à semi-persistant selon le climat, apprécié pour ses fleurs exotiques vivement colorées, du printemps à l’automne, allant du jaune canari au rose indien. Originaire des zones tropicales et sub-tropicales d’Amérique du sud, cet amateur de chaleur est moyennement rustique (de -5 jusqu’à -10°C pour l’Abutilon megapotamicum), on ne l’installera donc en pleine terre qu’en climat doux, au sud de la Loire, le long de la façade océanique de notre pays et en région méditerranéenne dans toute la zone de l’olivier. Ailleurs, on l’adoptera dans un grand pot, à remiser l’hiver. Il n’existe pas d’abutilon parfaitement rustique : ce frileux supporte mal les températures négatives et a besoin d’être protégé en hiver.

Voici nos conseils pour protéger votre abutilon du froid, que vous le cultiviez en pot ou qu’il soit installé en pleine terre.

protéger l'abutilon en hiver

L'hivernage de l'Abutilon en pot ou bac

L’Abutilon n’est pas une plante d’orangerie : il se cultive en pleine terre au jardin, dans les régions privilégiées et en bac à remiser en hiver partout ailleurs. Les parties aériennes de la plante sont détruites en-dessous de -5°C. En régions froides et avant les premières gelées d’automne, rentrez votre plante si vous la cultivez en pot. Placez-la dans une véranda, une serre non chauffée, un jardin d’hiver ou un local hors-gel où la température ne descend pas au dessous de 8°C et ne dépassera pas les 15°C. Placez le pot à un endroit lumineux, près d’une fenêtre et relativement frais donc. Réduisez les arrosages à une fois tous les 10 jours et stoppez complètement les apports d’engrais pendant cette période hivernale. Sous abri, il peut subir des attaques d’araignées rouges : brumisez simplement le feuillage, car elles craignent l’humidité.

Rempotez tous les deux ans au printemps dans un pot un peu plus grand et dans un substrat suffisamment riche.

Dès qu’il n’y a plus de risques de gelées, ressortez-le en l’acclimatant progressivement, car il n’apprécie pas les brusques changements de températures et les courants d’air. Ne le sortez que quelques heures par jour au départ dans la journée et rentrez-le le soir avant de l’installer définitivement à l’extérieur sur le balcon ou la terrasse.

Si vous habitez en climat doux où les températures ne descendent pas en dessous de -5 C° en hiver, vous pouvez laisser votre abutilon en pot à l’extérieur en prenant quelques précautions car en pot les racines sont plus exposées au froid et aux intempéries qu’en pleine terre. En cas de fortes gelées annoncées, il est préférable de couvrir et d’envelopper totalement le bac avec un voile d’hivernage. Vous pouvez également emmailloter le pot de carton maintenu par une toile de lin épaisse pour bien isoler les racines du froid. Déplacez le pot au pied d’un mur bien exposé. Pensez à aérer de temps en temps la partie aérienne, en retirant momentanément le voile d’hivernage. Retirez ces protections quand le gel n’est plus à craindre.

protéger l'abutilon en hiver

Abutilon remisé en serre froide pour le protéger les mois d’hiver

Découvrez cet arbuste de climat doux, doté d’un beau feuillage et d’une longue floraison.

La protection de l'abutilon à l'extérieur

Peu rustique, l’abutilon apprécie les hivers doux et les expositions ensoleillées des régions méditerranéennes ou du littoral atlantique.

Il craint le gel et les courants d’air et ne résiste pas à des températures basses. L’A. megapotamicum est le plus rustique (-10°C), c’est aussi une espèce volubile. Il est toutefois capable de repartir de la souche sans difficulté après avoir enduré de courtes gelées, s’il est installé en situation très abritée, à l’abri des vents glacés qui réduisent sa rusticité, contre un mur au sud par exemple. Toutefois, chez la plupart des abutilons, les parties aériennes meurent en-dessous de -5°C. Si vous habitez une région au climat assez doux et qu’une vague de froid s’annonce, je vous conseille de l’envelopper dans un voile d’hivernage.

Pour maintenir ses racines au chaud, paillez la souche avec de la paille ou des feuilles sèches. Dès les températures deviennent plus douces, retirez le voile d’hivernage.

Pour tout savoir sur ce bel arbuste, découvrez notre dossier complet « Abutilon, planter, tailler, entretenir »

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire