Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
8 outils potager
conseil

8 outils indispensables pour le potager

Notre sélection d'outils à utiliser au quotidien

Pour bien réussir son potager, il est indispensable d’avoir les bons outils. Bêche, binette, croc, serfouette, grelinette, râteau et transplantoir, autant d’outils nécessaires pour désherber, bêcher, retourner la terre, préparer le terrain, tracer des sillons, semer et planter. Chaque étape de culture demande des outils spécifiques à ces tâches très particulières.

Voici une sélection des 8 outils indispensables pour bien travailler son potager.

De l’importance des bons outils au potager…

Et, découvrez notre gamme complète d’outils adaptés pour travailler le sol !

La bêche

S’il y a un outil de jardinage indispensable au potager, c’est bien la bêche ! Elle se compose d’un manche terminé par une lame plate en acier au tranchant affûté particulièrement utile pour pénétrer le sol. Selon les modèles, elle possède des repose-pieds et un manche en « T » qui facilitent la pénétration du sol et le retournement de la terre.

Pour quel utilisation ?

Au potager, la bêche est un outil indispensable pour creuser des trous de plantation et pour préparer, retourner et ameublir les couches de terre. Il suffit d’enfoncer la bêche dans le sol en utilisant son poids puis, de basculer le manche en arrière pour soulever les mottes et les retourner. Avec ses bords tranchants, elle permet d’émietter le sol en profondeur, dans des terres légères, non caillouteuses et sur de petites surfaces. Le tranchant affûté de la lame est utile pour couper des racines, ou arracher certaines plantes potagères et les légumes-racines tels que poireaux, pommes de terres, carottes, navets. Elle sert également à enfouir les amendements nécessaires au bon développement des légumes (compost bien décomposé, engrais organique, fumier de cheval…).

La bêche classique à fer plein

La fourche à bêcher

La fourche à bêcher ou fourche-bêche est un outil complémentaire de la bêche. Constituée de 3, 4 dents droites et pointues, elle indispensable pour aérer, décompacter, ameublir et émietter la terre sur une belle profondeur, sans retourner les couches du sol, en la disloquant simplement par la pénétration des dents.

Pour quel utilisation ?

Moins invasive que la bêche, elle permet décompacter et travailler le sol sans perturber la vie microbienne, sans sectionner les lombrics et sans abîmer les racines des végétaux déjà installés à proximité. Elle permet également d’épierrer un terrain, d’arracher les mauvaises herbes, mais aussi de sortir de terre certaines plantes potagères comme les poireaux, pommes de terres, carottes et navets. Si on utilise la bêche en sol léger, la fourche à bêcher est beaucoup mieux adaptée au travail des terres argileuses, lourdes et compactes ou caillouteuses.

La fourche à bêcher

→ Découvrez notre gamme de fourches à bêcher

→  Découvrez les conseils d’Olivier sur notre chaîne Youtube : Bêche, fourche-bêche, louchet : comment choisir ?

La binette 

La binette est un outil indispensable au jardin potager. Elle sert à ameublir une deuxième fois la terre après le passage de la bêche ou de la fourche-bêche. Biner, c’est l’action de casser la croûte superficielle de la terre qui se forme après la pluie ou après les arrosages. Composée d’un manche court ou long et d’une lame affûtée, disposée en angle aigu par rapport au manche, cet outil permet d’aérer le sol, de l’ameublir et de faciliter ainsi la pénétration de l’eau et de l’air au pied des plantations.

Pour quel utilisation ?

Biner, permet de limiter les besoins en arrosage en rendant la terre plus meuble. La binette peut aussi servir à sarcler les mauvaises herbes, c’est-à-dire à les couper d’un coup sec, entre les rangs de légumes. Cet outil sert aussi à « butter » les légumes du potager, action qui consiste à ramener un peu de terre au pied de certaines plantes potagères pour les protéger, limiter les arrosages ou encore les blanchir.

La binette permet de sarcler, butter, ouvrir des sillons

Découvrez notre gamme de binettes

La griffe ou le croc

La griffe ou le croc de jardin est un outil indispensable pour préparer la terre avant les semis et les plantations. Elle permet d’aérer la terre et de la rendre plus meuble grâce à sa tête en forme de fourche munie de trois ou quatre dents pointues et cintrées.

Pour quel utilisation ?

Un « coup de griffe » permet de briser les mottes de terres, d’affiner le grain de la terre et d’aplanir le sol après le bêchage, avant de semer ou de planter. A l’origine, elle a été conçue pour épandre du compost ou du fumier dans les champs, elle est donc tout indiquée pour enfouir les amendements au jardin potager. Elle sera utile également pour arracher les pommes de terre.

Crocs à long et petit manche

Découvrez notre gamme de griffes et de crocs

La grelinette

Derrière ce nom curieux, se cache en réalité une bio-fourche inventée par un certain Mr Grelin en 1963. La grelinette s’équipe de deux manches terminés par une large tête à 3, 4 ou 5 dents en acier acérées. Cet outil permet de décompacter la terre sur 20 cm environ, en la disloquant simplement par la pénétration des dents dans la terre. Elle est très prisée des jardiniers qui veulent s’inscrire dans une démarche de jardinage bio et renouvelable, car contrairement à la bêche ou au motoculteur, la grelinette permet d’aérer la terre sans la retourner et donc sans perturber l’équilibre biologique.

C’est un outil à la fois ergonomique et écologique car, son utilisation ne perturbe pas la vie microbienne du sol et ne sectionne pas les lombrics, bien utiles au jardin. Son utilisation demande un peu d’entraînement pour la prise en main : le travail se fait à reculons, en prenant appui sur le marche-pied pour enfoncer la tête dans la terre et en tirant simplement les manches vers soi par un effet de levier. Elle permet au jardinier de travailler debout tout en limitant les efforts physiques en préservant le dos de l’utilisateur, de préparer la terre du potager plus rapidement, plus simplement. Les modèles à 4 ou 5 dents sont plus larges qu’une bêche et permettent un travail plus rapide.

Pour quel utilisation ?

Cette bio-fourche s’utilise en sol meuble et léger ou en terre compacte et argileuse. Elle est conçue pour préparer le sol avant les semis ou les plantations. Elle permet de le décompacter, l’ameublir et l’émietter. Elle peut également servir à arracher les mauvaises herbes profondément enracinées.

La grelinette à 4 dents (photo : Girardin, wikimedia commons)

La serfouette 

La serfouette est un outil de jardinage incontournable, en raison de sa polyvalence. Il existe différents modèles : avec panne (une lame plate rectangulaire), pointe, griffe ou fourche, à manche long ou court. Sa tête est toujours munie de deux fers différents, donc offre différentes combinaisons ; une panne et une langue, une panne et une pointe ou une panne et une griffe. Double tête, donc double usage ! Le couple se choisira en fonction de vos besoins, la combinaison « panne + griffe » est sans doute la plus polyvalente.

Pour quel utilisation ?

La panne s’utilise pour désherber par sarclage, pour creuser des petits trous, pour biner ou butter. La langue ou pointe est utilisée surtout pour tracer les sillons des semis ou pour aérer et décompacter le sol en surface. La griffe permet de gratter le sol autour des légumes et de déloger les racines des ‘mauvaises herbes’ entre les rangs. La serfouette se faufilera facilement autour des cultures potagères, sans nuire aux racines des végétaux déjà bien implantés.

La serfouette, essentielle pour le désherbage

Le râteau classique

Le râteau est un outil à main absolument nécessaire au potager. Avec sa tête allant de 30 à 60 cm munie de 14 ou 16 dents droites ou légèrement crochues, c’est l’outil idéal pour niveler le sol et casser les mottes de terre.

Pour quel utilisation ?

Au potager, vous l’utiliserez pour affiner et égaliser la surface d’une terre fraîchement bêchée ou sarclée avant un semis. Il s’emploie couramment pour refermer les sillons et tasser légèrement la terre après les semis à l’aide du dos de la tête. 

Le râteau classique, indispensable pour niveler le sol

Découvrez notre gamme de râteaux

Les plantoirs et les transplantoirs

Les plantoirs

Il existe plusieurs sortes de plantoirs :

  • Le plantoir simple

Voici un petit outil à main comportant une poignée et une extrémité de forme conique et pointue, en bois dur, acier ou matériaux composites. Le plantoir permet de creuser rapidement des trous plus ou moins larges et profonds dans le sol pour y installer de jeunes plants de légumes, des grosses semences comme des graines de courge ou de melon ou encore de creuser des sillons pour les semis dans les terres légères. Il servira aussi pour le repiquage de petites plantules issues de semis de légumes.

  • Les plantoirs spécifiques

– A pommes de terre :

Il existe des plantoirs spécialement conçus pour la mise en place des pommes de terre. Équipé d’un long manche et d’un panier, ce type de plantoir permet de creuser des trous de plantation larges et profonds, dans les terres préalablement travaillées, sans trop se baisser. Le panier retient la terre, formant une sorte de carotte, il ne reste plus qu’à planter le tubercule au fond du trou ainsi creusé.

– A poireaux :

Cet outil possède une grande poignée et large tête munie de dents tranchantes et pointues. Le plantoir pour poireaux permet en préservant le dos du jardinier, de creuser des tranchées de semis, de repiquage ou de plantation bien rectilignes. Il suffit d’enfoncer l’outil dans la terre pour creuser des trous suffisamment profonds pour accueillir des jeunes plants de poireaux qui ont besoin d’être bien enterrés pour développer leur « blancs ».

Plantoir simple, plantoir à pommes de terre, plantoir à poireaux

Le transplantoir

Le transplantoir ressemble à une petite pelle plus ou moins large et affûtée. Il en existe de toutes les tailles, à manche court ou long. Les modèles à «pelle étroite» sont plus adaptés aux plantations en terres argileuses. Cet outil s’utilise dans les sols déjà bien préparés et décompactés.

Pour quel utilisation ?

Il est précieux pour creuser des trous de plantations et pour effectuer avec précision la mise en place des plants sans déranger les autres plantes déjà installées. Il s’emploie également pour enfouir de l’engrais dans les trous de plantation.

Le Transplantoir

À découvrir :

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire