Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le Yuzu : un citronnier japonais très recherché

Encore confidentiel il y a quelques années, le Yuzu ou "Citron Yuzu" connaît actuellement un véritable engouement. Rien d'étonnant car, indispensable en cuisine asiatique, ce petit citron japonais au goût aromatique est un agrume désormais utilisé par les plus grands chefs et les meilleurs pâtissiers.

Et comme souvent, avec les légumes et fruits originaires du Japon, acheter ses fruits frais est une mission presque impossible. Mais si vous l'acceptez... et que vous réussissez, préparez vous à en payer le prix : plus de 50 euros le kilo !

La meilleure des solutions (après le marché noir ou le copain pilote sur Japan Airlines) est, par conséquent, de planter votre propre citronnier japonais.

Mais, avant de vous lancer, faisons donc le point sur ses usages, le goût de ses fruits, ses bienfaits mais aussi sur sa culture sous nos climats

Le Yuzu, qu'est-ce que c'est ?

Le terme Yuzu désigne à la fois les fruits, les citrons Yuzu et le petit arbre qui les portent.

Ce citronnier du Japon (Cirtus junos, famille des Rutacées) se présente sous la forme d'un grand arbuste à rameaux très épineux et feuillage persistant. Il serait le résultat de l'hybridation de la mandarine sauvage et du Citrus ichangensis, ou citron d'ichang.

De ses parents, le Yuzu a conservé une belle vigueur et rusticité, de l'ordre de - 10, - 12 °C, ce qui n'est pas courant pour un agrume et lui permet d'être cultivé sous nos climats.

Le fruit du Yuzu, bien que souvent assimilé à un citron ressemble plus à une grosse mandarine. De la taille d'une balle de tennis, il est recouvert d'une peau épaisse, un peu bosselée, verte puis jaune orangé à maturité. Sa chair renferme beaucoup de graines et produit assez peu de jus.

Citronnier japonais
Les fruits du citron Yuzu - Photos : Seahill, Edsel Little

Le Yuzu, ça a quel goût ? Comment l'utiliser en cuisine ?

La saveur du Yuzu est unique et puissante. Très acidulée, elle se résume en un subtil mélange de pamplemousse, de mandarine et citron vert, relevé de notes épicées de bergamote.

En cuisine, le Yuzu sied aussi bien aux préparations salées que sucrées :

  • le zeste du yuzu s'utilise comme condiment pour parfumer poisson et crustacés mais aussi pour aromatiser le beurre ou pour apporter une note originale à une tarte au chocolat.
  • le jus de yuzu sert à faire mariner viandes et poisson mais aussi pour confectionner de précieux sorbets. En pâtisserie, il magnifie les mousses fruitées et autres crèmes comme l'épatant Yuzu curd.

Le Yuzu, c'est bon pour la santé ?

Oui ! Comme tous les agrumes, le Yuzu est très riche en vitamine C. Tonifiant, il booste l'immunité. Il renferme également anti-inflammatoires et antioxydants  aux propriétés anti-cancer.

À ce propos, savez-vous qu'une croyance populaire, au Japon, veut que l'on prenne des bains de Yuzu au solstice d'hiver pour se prémunir des rhumes pendant toute une année !

Regardez, cela semble très amusant !

Cultiver un Yuzu, dans son jardin, c'est possible ?

Mais, avant de pouvoir vous plonger dans un bain de Yuzu, il faut les cultiver… et, comme je vous le disais plus haut, c'est tout à fait possible en France.

Bien que rustique, le Yuzu apprécie les situations chaudes et abritées. Sa culture en pleine terre est donc surtout indiquée en climat doux ou dans la zone dite "de l'olivier", qui correspond au bassin méditerranéen. Partout ailleurs, nous vous conseillons plutôt de l'installer en grand pot et de le remiser dans un endroit frais lorsqu'une vague de grand froid s'annonce.

Vigoureux mais de croissance un peu lente les premières années, le Citronnier du Japon fructifie généralement après avoir atteint l'âge de 4 ans. La récolte intervient en automne, de septembre à décembre.

Cela demande, certes, un peu de patience mais elle sera récompensée par une récolte de délicieux fruits, rares et originaux !

Articles connexes


Blog

7 légumes asiatiques à cultiver au potager

Les bonnes raisons de cultiver son potager sont nombreuses et la possibilité de faire pousser...
Lire la suite +

Blog

Le Cucamelon : une mini pastèque au goût de concombre

Connaissez-vous le cucamelon ? Moi non plus… enfin, jusqu'à ce que je le découvre au...
Lire la suite +

Blog

Le kiwaï : un mini kiwi mignon à croquer !

Les Kiwis poussent très bien en Bretagne. Le saviez-vous ? La semaine dernière, j'en ai...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(0 votes, moyenne: 0 sur 5)

5 réflexions au sujet de « Le Yuzu : un citronnier japonais très recherché »

  • beatrice fritsch

    J'aimerai connaître le prix de cet arbre

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour Béatrice ! Voici un lien qui vous dirige vers notre catalogue : https://www.promessedefleurs.com/fruitiers/agrumes/yuzu-citrus-junos.html
      Cordialement

      Répondre
  • Philippe

    Bonjour,
    J'ai acheté un yuzu chez vous, voilà bientôt trois ans, en même temps qu'un combava. ce dernier a donné des fruits mais le yuzu, que vous m'aviez dit être "en production" n'a jamais rien donné, jamais fleuri. Il se porte bien mais n'est qu'un bel arbuste en pot, ce qui n'était pas le but... pouvez vous donner des conseils de taille ou qualité d'engrais, ou autres ? Je lui mets depuis l'automne un NPK 15 15 30, dit "professionnel". Il fait beaucoup de feuilles, beaucoup plus grandes que celles d'origines.
    Merci pour votre réponse

    Répondre
    • Pierre Lefebvre

      Bonjour, Il est difficile de vous répondre précisément sans connaitre les doses exactes d'engrais que vous apportez mais ces apports peuvent être la cause d'une absence de floraison, et donc de fructification. Une plante en "trop bonne santé" devient très vigoureuse dans sa croissance et produit donc beaucoup de feuilles et de tiges, cela au détriment de la floraison. Ce phénomène est particulièrement du à un excès d'azote (qui correspond au N dans votre engrais), l'engrais que vous utilisez est plus riche en potasse (le K) ce qui est préférable pour favoriser la fructification. Vous avez donc le bon engrais mais peut être pas le bon dosage. Sinon une autre cause peut être un développement du porte greffe au détriment du greffon mais cela est peu probable et vous vous en seriez aperçu je pense (dans ce cas les feuilles plus vigoureuses et plus grandes seraient exclusivement issues de la base de l'arbuste).
      Cordialement
      Pierre

      Répondre
  • Michel

    C'est courant avec le citrus junos, en particulier s'il est greffé sur poncirus trifoliata, ils mettent souvent jusqu'à 5 ans pour fructifier. Patience patience...et suivant votre région il serait mieux en pleine terre, c'est plutôt résistant !

    Répondre
Laisser un commentaire