Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Les graminées : celles que l'on taille, celles que l'on coiffe

D'ici quelques semaines, les graminées commencerons à pointer leurs nouvelles feuilles, il sera alors temps de les rabattre, mais attention toutes ne le supportent pas !

Miscanthus sinensis en hiver
En hiver, le Miscanthus reste encore très décoratif.

Dans les jardins du nord, les graminées sont parfois le seul spectacle de  l'hiver. Elles se couvrent de givre, ondulent avec le vent et illuminent nos jardins ternes, dès le premier rayon de soleil.  Mais voilà, vers la mi-février, début mars, le feuillage commencera à se régénérer et les tiges fanées devront être coupées à ras.

Mais attention, toutes ne se taillent pas à ras, seules sont concernées les espèces caduques, les autres, les persistantes, devront être peignées. Pour y voir un peu plus clair, voici une liste non exhaustive des genres caduques à tailler à ras:

Andropogon, Bouteloua, Calamagrostis, Chasmanthium, Hakonechloa, Imperata, Melica, Miscanthus, Molinia, Panicum, Pennisetum, Spartina.

et une seconde liste des genres persistants à peigner:

Carex, Cortaderia, Deschampsia, Elymus, Festuca, Helichtotrichon, Luzula, Muhlenbergia, Phaenopserma et Stipa

Pour les genres caduques, l'opération est simple, on prend un sécateur, une cisaille ou comme moi un taille-haie, et on coupe tout à 10-15 cm du sol et basta! Pour les persistants, on prend un râteau, on peut aussi le faire à la main, et on peigne délicatement le feuillage pour ne retenir que les vieilles feuilles; ça marche très bien sauf sur les vieux pieds de Stipa tenuissima qui ont la fâcheuse manie de s'arracher, c'est d'ailleurs le signal pour les diviser et ainsi régénérer les vieux sujets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Les graminées : celles que l'on taille, celles que l'on coiffe »

  • […] de les brosser régulièrement (comme le recommande Michael dans un billet précédent à retrouver ici) personnellement je préfère cette méthode plus radicale pour les obliger à reformer des touffes […]

    Répondre
  • Baillet

    Bonjour,
    Ne pas tailler carex elata ou stipa gigantea ne pose aucun problème. En revanche lorsque stipa tenuissima est en graines, l'enchevêtrement des tiges est tel que toute ondulation légère sous la brise est impossible. Depuis plusieurs années, je choisis alors de sacrifier les tiges raides qui restent après avoir peigné les graines, en taillant assez bas, vers la fin août. La plante fait alors de nouvelles tiges bien vertes qui ondoieront tout l'hiver.

    Répondre
Laisser un commentaire