Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Platycodon : plantation, culture, entretien

Le Platycodon en quelques mots

  • C’est une jolie plante aux fleurs comestibles qui ressemblent à des petits ballons quand elles sont encore en bouton
  • Ils éclatent en grandes étoiles bleues violacées, blanches ou roses
  • Il offre une floraison assez longue d’environ 3 à 4 mois, idéale pour fleurir les massifs soignés, les bordures ou les potées
  • Il n’est pas difficile sur la nature du sol ni sur l’exposition et pousse lentement mais sûrement dans toute bonne terre de jardin au soleil ou à mi-ombre
  • Très rustique, d’un entretien très facile, il réclame peu de soins

Le mot de notre experte

Le Platycodon grandiflorus ou « campanule à grandes fleurs » est une plante vivace très florifère qui produit tout l’été de grandes fleurs étoilées qui ressemblent à de curieux ballons quand elles sont encore en bouton, d’où son surnom de « fleur ballon ».

Les grandes fleurs pastel du Platycodon sont également comestibles.

A côté du classique Platycodon à fleurs bleu violacé comme ‘Mariesii’, il existe le Platycodon blanc  ‘Fuji White’ ou le Platycodon rose et même des Platycodons nains, notamment ceux de la série ‘Astra’, qui se prêtent parfaitement à la culture en pot sur la terrasse ou le balcon.

Toutefois, le Platycodon n’en est pas pour autant une plante d’intérieur nécessitant un hivernage ! Extrêmement rustique, il se porte bien mieux dehors !

C’est une vivace facile à cultiver au soleil ou à mi-ombre, dans tout sol bien drainé mais frais.

Découvrez nos platycodons, ces vivaces aux belles fleurs bien dessinées, indispensables pour fleurir les bordures de massif ou d’allée, une rocaille ou les potées d’été.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Platycodon

Famille : Campanulacées

Nom(s) commun(s) : Platycodon, Campanule à grande fleur, Fleur ballon

Floraison : De juin à octobre

Hauteur : 0 à 0,60 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -25°C-30°C

Le Platycodon, également appelé « Campanule japonaise » ou encore « campanule à grandes fleurs », est une plante vivace de la famille des campanulacées, originaire des pentes herbeuses et des prairies d’altitude d’Extrême-Orient de la Chine à la Sibérie, en passant par le Japon et la Corée.

Le Platycodon grandiflorus ou « platycodon à grandes fleurs », est la seule espèce du genre. Ses fleurs bleu violacé à l’origine se déclinent cependant en quelques cultivars à fleurs roses ou blanches et en séries, à l’instar de la série ‘Fuji’ ou encore ‘Astra’ qui offre des formes naines et compactes.

Le Platycodon développe à partir d’une épaisse racine fibreuse, presque tubéreuse, une touffe ronde et dressée au port évasé, atteignant de 10 à 60 cm de hauteur et pour environ 30 cm d’étalement. Un peu paresseux à l’installation, le Platycodon a besoin d’environ deux années pour bien s’étoffer et se montrer bien florifère. Une croissance lente qui n’a d’égal qu’une belle longévité : une fois bien enracinée, cette vivace croit au fil des ans, pour former des touffes ou des tapis fleuris denses et buissonnants.

La plante développe une touffe régulière de tiges grêles feuillées peu ramifiées portant des petites feuilles caduques de 3 à 5 cm de long. Simples, ovales, lancéolées, à bords irrégulièrement dentelés, elles sont verticillées à la base des tiges, alternes vers le sommet des tiges.  Comestibles, ses jeunes pousses du printemps se dégustent en salade croquante.  D’un beau vert à vert bleuté mat, souvent glauque au revers, parfois marginé de rouge, elles prennent des teintes rougeâtres en automne avant de disparaître.

La floraison d’une infinie délicatesse et remarquablement généreuse, se détache sur ce beau feuillage teinté de gris qui semble disparaître sous une avalanche de fleurs aux teintes pastel. Elle s’échelonne tout l’été.  A l’extrémité de ces tiges érigées et à l’aisselle des feuilles, de juin à septembre, selon le climat, apparaissent de curieux boutons floraux globuleux en forme de petits ballons verts, qui a valu à la plante le surnom anglais de « balloon flower » ou « fleur ballon ».

Ces gros bourgeons à l’aspect de balles éclatent en grandes fleurs en coupes étoilées à 5 pétales aux extrémités pointues. Certains cultivars présentent des fleurs doubles ou semi-doubles. Ces fleurs en clochettes étroites bien dessinées de 3 à 7 cm de diamètre, évoquent celles de son cousin campanule.

Platycodon

Platycodon en bouton et en fleur

Le vert acide ou jaune rosé des bourgeons se mue à l’éclosion en un bleu unique teinté de lavande ou de violacé, parfois blanc pur ou rose pâle, selon les cultivars. D’une texture nacrée, les pétales délicatement veinés, laissent transparaître de fins vaisseaux d’une teinte plus soutenue à travers la corolle.

Ces grandes fleurs sont également comestibles et très belles dans les bouquets champêtres.

Cette floraison interminable attire un grand nombre d’insectes butineurs. Elle est suivie par l’apparition de fruits en automne, des capsules renflées contenant de nombreuses petites graines noires.

Rustique jusqu’à -30°C, résistant à la chaleur et facile de culture, le Platycodon se développe au soleil non brûlant ou la mi-ombre dans les régions chaudes, dans toute bonne terre de jardin, fraîche, plutôt riche et bien drainée.

Il s’utilise en de massif, en rocailles, en bordure d’allée et même dans un grand pot sur la terrasse ou le balcon.

Au Japon, la fleur de Platycodon est souvent représentée sous une forme stylisée dans la décoration.  Dans la médecine traditionnelle chinoise, japonaise et Coréenne, on attribue à la racine de platycodon, des propriétés médicinales anti-inflammatoires.

Principales espèces et variétés

Le Platycodon grandiflorus est la seule espèce du genre. Elle se décline en quelques cultivars à fleurs roses ou blanches et est désormais proposé en séries comme ‘Fuji’ ou  ‘Astra’. Cette dernière série offre des formes naines et compactes ne dépassant pas 30 cm de hauteur.

Les plus populaires

Platycodon grandiflorus Mariesii Godet de 9cm

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
40 cm

Il produit tout l’été d'abondantes fleurs bleu intense. Il forme des touffes robustes et buissonnantes en bordure de massif ou second plan.

Nos préférées

Platycodon grandiflorus Fuji White Godet de 9cm

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
50 cm

Une variété à grosses fleurs en cloche, blanc pur. A planter en bordure ou second plan de massif.

Platycodon grandiflorus Perlmutterschale

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
25 cm

Ses boutons floraux en forme de ballons, s'épanouissent en grandes fleurs étoilées d'un rose pâle et nacré. Plantez-le en bordure de massif ou d’allée. Il se cultive aussi très bien dans un pot.

Plantation

Où planter le Platycodon

Très rustique, le Platycodon résiste au froid (parfois jusqu’à -35°C) comme aux fortes chaleurs, ce qui en fait une fleur très facile à cultiver partout en France. Il pousse au soleil non brûlant, avec une préférence pour l’ombre légère dans les régions les plus chaudes.

Accommodant, il tolère tout type de sol même calcaire, mais s’épanouira dans une bonne terre de jardin, riche, profonde, bien drainée, légère et fraîche qui ne se dessèche pas :  il supportera parfaitement la sécheresse estivale du moment que le sol reste frais. S’il résiste bien à la sécheresse passagère, il craint en revanche les hivers humides : une terre gorgée d’eau, compacte et argileuse aurait raison de sa longévité.

Réfléchissez bien à son emplacement car, sa racine tubéreuse met parfois du temps à s’installer et détestera les transplantations.

Il s’intègre à merveille dans les jardins naturels, en bordure soignée ou second plan d’un grand massif de vivaces romantique. Il supporte assez l’ombre pour mériter une place dans une plate-bande à mi-ombre ou dans les parties plus tamisées d’un jardin boisé.  Plantez-le en masse dans les bordures d’allées.  Réservez les variétés naines pour les grandes potées d’été et les rocailles fraîches.

Platycodon

Platycodon en situation (photo cultivar413-Flickr)

Quand planter le Platycodon

Il se plante de préférence au printemps de février à avril en climat froid ou en automne de septembre à novembre en climat doux.

Comment planter le Platycodon

En pleine terre

Le Platycodon grandiflorus marque une préférence pour les terres qui restent fraîches durant l’été et bien drainées. Faites un bon apport de compost bien mûr en cas de terre pauvre. En terre très argileuse, faites un apport de compost ou d’au moins 1/3 de gravier pour l’alléger et bien drainer le sol. Si votre sol retient trop l’humidité, plantez-le en haut d’une butte ou sur un talus surélevé.

Prévoyez 5 à 8 pieds au m2 et respecter une distance de plantation de 20 à 40 cm entre chaque plant.

  • Creusez un trou 2 à 3 fois le volume du godet
  • Bêchez le sol en profondeur, supprimez cailloux et mauvaises herbes
  • Ajoutez des graviers bien drainants au fond du trou
  •  Ajoutez une bonne pelletée de compost mûr à la terre
  • Positionnez la motte
  •  Rebouchez le trou, collet au niveau du sol
  • Arrosez régulièrement pour assurer une bonne reprise les premiers jours après la plantation, puis plus légèrement
  • Apportez un paillis pour conserver la fraîcheur de la terre

 

Planter le Platycodon en pot

Plantez le Platycodon dans pot profond de 30 cm de diamètre minimum pour laisser ses racines charnues se développer à leur aise. Même si le Platycodon se prête très bien à la culture en pot, ce n’est pas une plante d’intérieur, gardez-le à l’extérieur en hiver, très rustique il ne craint pas le froid !

  • Etalez une bonne couche drainante de gravillons ou de billes d’argile dans le fond du pot
  • Plantez dans un mélange légèrement sableux de terreau pour géranium ou plantes fleuries
  • Arrosez
  • Paillez le pied

Entretien et soins

Peu contraignant, le Platycodon réclame très peu d’entretien, bravant la sécheresse en sol frais comme les hivers rigoureux.

Paillez le sol fin mai pour qu’il reste frais durant tout l’été et arrosez régulièrement en période sèche.

Plutôt gourmand, le Platycodon préfère les sols fertiles : il appréciera que vous lui apportiez par griffage superficiel à son pied, un peu de compost ou de fumier chaque année en fin d’hiver.

Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour prolonger la floraison.

Le Platycodon disparaît totalement en hiver; pensez à bien marquer son emplacement à l’automne pour éviter de l’arracher par inadvertance lors d’une opération de désherbage !

En automne, à l’aide d’un sécateur, taillez toutes les hampes florales en rabattant les touffes au ras du sol. Laissez-les grainer si vous souhaitez les réserver pour des semis.

En pot, le Platycodon a besoin de beaucoup d’eau : ne laissez jamais le terreau se dessécher. Pour soutenir sa floraison, apportez de l’engrais pour plantes fleuries une fois par semaine.

Platycodon

 

Maladies et ennemis éventuels

Le Platycodon est une vivace résistante aux maladies. Les escargots et limaces peuvent s’attaquer aux jeunes pousses lorsqu’elles apparaissent au printemps. Et comme il disparaît complètement en hiver, démarrant très tard au printemps, pas avant avril-mai, il est recommandé de marquer son emplacement à l’automne afin de pouvoir éloigner les gastéropodes au démarrage de la végétation. Découvrez nos conseils pour lutter contre les limaces !

Multiplication du platycodon

Le Platycodon se multiplie facilement par semis. La division des touffes au printemps est possible également, bien que plus délicate, car une fois en place, la plante n’aime guère être dérangée.

Par semis

Vous pouvez récolter les graines de l’année en fin d’été et les semer au printemps.

  • En avril semez les graines de platycodon sous-abri en terrine ou en godet individuel (1 à 2 graines) dans un mélange de terreau et de tourbe
  •  Recouvrez légèrement les graines de terreau
  • Tassez et maintenez la terre fraîche jusqu’à la levée qui se fait en trois à six semaines
  • Placez vos semis à l’abri du soleil direct
  • Repiquez les plantules à l’automne dans des godets
  • Installez vos jeunes plants au jardin ou dans des pots plus grands au printemps suivant

 

Semis en pleine terre

  • Dans une terre bien travaillée et enrichie de terreau, semez clair directement en place et à l’abri du soleil direct
  • Recouvrez-les d’une fine couche terreau sans les enterrer profondément
  • Tassez et arrosez jusqu’à la levée (2 à 3 semaines) en maintenant la terre humide
  • Eclaircissez après la levée en ne conservant qu’un plant tous les 30 à 40 cm
  • Protégez des limaces

Division

Divisez les souches les plus matures et ne recourrez à cette opération risquée que si la plante présente des signes de fatigue car les racines du Platycodon n’aiment guère être perturbées.

  • Avec une fourche-bêche sortez la motte délicatement, les racines sont fragiles
  • Séparez quelques éclats de touffe comportant des racines
  • Replantez immédiatement au jardin dans un sol bien travaillé

Associer

Les fleurs du Platycodon s’épanouiront en abondance de la fin du printemps au début de l’automne entourées d’autres vivaces à floraison estivale faciles à vivre. Il est utile pour fleurir les jardins en été, durant le creux de floraison et indispensable dans les scènes d’un jardin romantique.

En bordure de massif, il apportera une touche délicate et soignée en compagnie de rosiers, pavots, phlox paniculés, d’ail d’ornement, de digitales, d’aconit ou de gypsophiles. Dans une rocaille, entourez-le d’autres petites plantes basses comme des campanules, des touffes de Dianthus nains.

Ses fleurs des cultivars aux teintes pastel seront reines dans un jardin rose ou un jardin blanc ne pourront rivaliser avec les couleurs vives et criardes mais sont d’un bel effet avec les plantes à feuillage pourpré ou panaché de blanc comme les heuchères et les bugles. Il sera très beau rehaussé dans un environnement de feuillages verts, argentés ou glauques des fougères, des hostas, de géraniums vivaces, d’Echinops. Il offre un beau contraste avec les fleurs et feuilles vert-jaune des alchémilles et des graminées des pennisetum.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Platycodon : plantation, culture, entretien »

Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>> page Questionnaire ou Mon Jardin