Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Iris du Japon : cultiver et entretenir

L'Iris du Japon en quelques mots

  • De mai-juin à août, l’iris du Japon offre une floraison exquises dans les bassins et points d’eau
  • Ses fleurs gracieuses, très stylisées sont violettes, bleues, blanches ou roses délicatement veinées
  • Il aime l’humidité mais pousse aussi dans un sol ordinaire non calcaire s’il n’est pas trop sec
  • Rustique, il supporte très bien l’hiver et colonise lentement l’espace sans demander d’entretien
  • Il se cultive les pieds dans l’eau ou en massif frais

Le mot de notre experte

Tout le monde connait l’Iris germanica, appelé aussi « iris des jardins » ou encore les iris de Sibérie mais connaissez-vous l’Iris japonais ou Iris japonica ?  Plus connu sous le nom d’Iris du japon, il n’a rien de comparable avec ces iris classiques : il aime les sols frais à humides, fait merveille sur les berges des bassins, mais aussi dans les massifs qui restent bien frais en été.

Sa floraison est faste et opulente.

De l’Iris ensata à l’Iris laevigata variegata au feuillage panaché, ces iris d’eau gagnent pourtant à être davantage plantés car leurs grandes fleurs veinées mauve-violacé, bleues ou blanches possèdent toutes le raffinement de l’art floral à la japonaise.

Rustique et facile de culture dans les terres ne se desséchant pas en été, l’Iris Japonica est une plante pour les sols humifères, riches, toujours frais.

Plantez nos Iris du Japon par petits groupes dans les massifs, rocailles fraîches ou au bord de vos pièces d’eau : effet spectaculaire garanti !

Et découvrez nos vivaces de berges humides pour les accompagner !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Iris laevigata, Iris ensata

Famille : Iridacées

Noms communs : Iris du Japon, Iris japonais

Floraison : mai à août

Hauteur : 0,40 à 1 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : humide

Rusticité : -15°C-20°C

Iris du Japon (iris japonica), connu également sous le nom d »Iris d’eau du Japon » ou encore d »Iris frangé », est une plante vivace herbacée rhizomateuse de la famille des Iridacées. Originaire d’Asie, il croit dans les zones humides à marécageuses du Japon et de Chine. Le genre comprend près de 300 espèces divisées entre iris rhizomateux et iris bulbeux.

L’iris japonais fait partie du groupe des iris sans barbe des iris dits « barbus ». Parmi les espèces d’Iris du Japon, deux se rencontrent couramment dans nos jardins, lIris ensata (synonyme kaempferi) ou « iris de berge » et lIris laevigata ou « l’iris de rive », qui se plait en sol inondé et qui supporte très bien l’immersion. Tous deux ont engendré de nombreuses variétés aquatiques ou semi-aquatiques et une multitude de cultivars aux teintes variées. L’Iris laevigata est une autre espèce botanique de milieu marécageux. On ne peut toutefois confondre les Iris japonais avec l’Iris des marais qui porte des fleurs exclusivement jaunes.

On rencontre également l’Iris (x) robusta, un hybride issu du croisement de l’Iris versicolor et de l’Iris virginica.

De croissance rapide, la plante forme au printemps une touffe dense au port dressé, haute de 25 à 80 cm en fleur. Elle s’étalera grâce à ses rhizomes à fleur de terre, pouvant atteindre jusque 4 m d’envergure à maturité en se comportant presque comme un couvre-sol dépassant largement les limites de l’espace qui lui est imparti.

L’iris du Japon refleurit fidèlement d’année en année, acceptant de pousser et de se naturaliser là où nombre d’autres plantes refusent souvent de s’épanouir. Il est généralement bien florifère après trois années de culture et est doté d’une belle durée de vie de 5 à 20 ans ! La souche de l’Iris laevigata, avide d’eau peut passer l’année les pieds dans l’eau.

Le feuillage linéaire est caduc. Les fines feuilles rubanées, effilées en pointe, vert moyen à vert vif, mesurent de 40 à 90 cm de long. Certaines variétés comme l‘Iris laevigata variegata, se distinguent par un feuillage bicolore, rayé de blanc et de vert. Engainantes à la base, disposées en éventail, elles diffèrent selon les espèces ; marquées par une nervure médiane saillante chez l’Iris ensata elles en sont dépourvues chez l’Iris laevigata.

Les tiges florales très ramifiées se dressent partant du centre de ce feuillage hérissé un peu raide. La floraison précieuse et stylisée de l’Iris du Japon évoque la finesse des orchidées. De mai-juin à août, les fleurs apparaissent, groupées par deux à quatre fleurs de 8 à 12 cm de diamètre au sommet des tiges altières. Les iris du Japon possèdent les plus grosses fleurs du genre.

Plus larges que hautes, ces fleurs élancées ou rondes, sont composées de 6 pétales largement spatulés et délicieusement frangés ou plus ou moins chiffonnés : 3 petits pétales internes fins portant une crête médiane surmontent trois sépales externes plus larges et retombants. La gorge est maculée d’une tache contrastée jaune d’or marginée de blanc présente à la base de chaque sépale. Il existe des cultivars à fleurs doubles.

Elles ne possèdent pas de barbes, ces petits poils colorés posés à la base des sépales caractéristiques des iris dits « barbus », à l’image des iris des jardins.

iris ensata, laevigata

Elles se déclinent dans une palette de teintes d’une infinie subtilité, arborant des coloris unis ou bicolores prenant toutes les nuances de bleu, du violet vif au bleu ciel ou lavande mais aussi de blanc, de rose pâle ou de rouge pourpré. Ces grandes fleurs offrent un dessin délicat qui mérite d’être apprécié de près.

Translucides et veloutées, les corolles bien ouvertes des Iris du Japon sont subtilement parcourues de veines plus sombres. Griffées de noir, bleu ou violet, elles renvoient la lumière avec délicatesse.

La floraison assez éphémère les deux premières années de culture, dure trois semaines environ, mais le nombre de fleurs compense largement.

Ces fleurs coupées, cultivées durant des siècles au Japon pour l’ikebana, sont saisissantes dans des bouquets frais, un rien sophistiqué.

Les fruits sont des capsules remplies de graines.

Avec une excellente rusticité jusque -15°-20°, l’Iris du Japon peut être planté dans toutes nos régions. Aux antipodes de nos iris de jardins, l’Iris du Japon aime une terre humide et marécageuse, tourbeuse, non calcaire. Il se cultive de préférence au soleil, planté en grandes masses dans les zones humides, les plate-bandes fraîches et sur les berges de mares et de bassins ou dans de grands pots ajourés immergés à quelques centimètres sous l’eau.

Principales espèces et variétés

Les Iris du Japon permettent un choix d’utilisation large au jardinier. Ce sont des plantes vivaces pour sols frais à humides, pouvant vivre les pieds dans l’eau toute l’année pour certaines, à l’image des iris laevigata ou exiger un sol frais en été pour d’autres, comme les Iris ensata. Tous mettent en valeur les zones humides autour des bassins et des pièces d’eau. Les variétés offrent une belle gamme colorée subtile allant du bleu au rose pâle en passant par le blanc.

Les plus populaires

Iris robusta Dark Aura

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
90 cm

Une variété hybride vraiment élégante. Elle fait merveille en massif ou aux abords des points d'eau.

Iris du Japon - Iris ensata Dainagon

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
80 cm

Une floraison subtile, magnifique en sol humide, sur les berges d'un bassin ou dans un sol détrempé en été.

Iris laevigata - Iris d'eau japonais

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
70 cm

C'est LA plante pour fleurir les berges et bords les points d'eau. A cultiver au soleil. dans une eau peu profonde ou en terre très humide.

Nos préférées

Iris du Japon - Iris ensata Sensation

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
90 cm

Iris du Japon - Iris ensata Mme Bigot

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
90 cm

Une variété rare, pastel et lumineuse, dotée de grandes fleurs rondes, finement veinées. A installer en terre humide.

Iris du Japon - Iris ensata Illumination

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
1.00 m

Cet iris d'eau japonais de belle stature porte des fleurs particulièrement lumineuses.Superbes plantées en masse aux abords des points d'eau.

Iris du Japon - Iris ensata Geisha-Hiskiki

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
80 cm

De grosses fleurs très rondes d'un bleu-violacé pourpré intense. A cultiver sur les berges de mares et de bassins.

Iris laevigata Queen Victoria - Iris d'eau japonais

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
70 cm

On aime ses fleurs rose liliacé clair. Très rustique, il colonise lentement l'espace. A planter le long des berges et des points d'eau, ou même immergé toute l'année.

Iris du Japon - Iris ensata Comtesse de Paris

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
60 cm

Une variété d'iris d'eau japonais aussi élégante que lumineuse. Superbe plantée en masse dans les zones humides !

Plantation

Où planter les Iris du Japon ?

Rustiques jusqu’à au moins -15-20°C, les Iris ensata et Iris laevigata offrent une belle résistance au froid.  Ils s’installent au jardin avec une grande facilité. Ce sont des plantes marécageuses qui apprécient un sol humide, argileux ou glaiseux mais qu’il est possible de faire pousser dans toute bonne terre de jardin à condition que l’humidité ne fasse pas défaut.

Si l’Iris laevigata accepte d’avoir les pieds dans l’eau même en hiver, en revanche, les Iris ensata supporteront mal d’être immergés toute l’année et préfèreront garder les pieds au sec en période hivernale.

Ils apprécient les terres dépourvues de calcaires et préfèrent les sols légèrement acides.

Préférez les planter au soleil où ils seront plus florifères même si une plantation à l’ombre légère est tolérée. Ils ont besoin d’au moins 6 heures de soleil par jour.

Ils sont extraordinaires pour des plantations au bord de l’eau, pour couvrir rapidement les berges d’un étang, fleurir les bords d’un bassin ou d’une pièce d’eau. L‘Iris laevigata pourra être planté à faible profondeur sous l’eau, idéalement à fleur d’eau.

Ce sont de bonnes plantes pour les endroits les plus ingrats du jardin qu’elles colonisent facilement, façon couvre-sol.  Prévoyez donc un minimum d’espace pour laisser s’exprimer leur nature expansive.

Ils se plairont en massifs, rocailles ou bordures fraîches auxquels ils apporteront élégance et caractère. Ils sont très appréciés également sur un mur végétalisé.

Quand planter les iris du Japon ?

La plantation des Iris du Japon se fait de préférence à l’automne d’octobre à novembre pour une floraison l’été suivant et pour permettre aux rhizomes de bien s’enraciner avant l’hiver. Une plantation est toutefois possible également au printemps de février à avril après les dernières gelées.

Comment planter les iris japonais ?

On peut privilégier une plantation en grande masse dans une terre non calcaire, un peu acide. Cependant, lorsque la floraison de courte durée se termine, la composition risque de perdre de son intérêt. Privilégiez davantage une plantation en petits groupes de 3 à 5 pieds au m² d’une même variété pour composer de jolies zones colorées. Plantez les rhizomes d’Iris du Japon en quinconce pour un effet naturel.

Les Iris ensata peuvent être plantés 5 à 10 cm au-dessus du niveau de l’eau, les Iris laevigata peuvent être immergés jusqu’à 10 cm de profondeur.

En terre

  • Creuser un trou assez large et profond accueillir les rhizomes
  • Ameublissez la terre sur une bonne hauteur et largeur de bêche
  • Débarrassez-la des cailloux et mauvaises herbes
  • Rebouchez le trou de plantation avec la terre extraite allégée par un peu de terre de bruyère et de terreau
  • Enterrez à peine les rhizomes de 7 et 12 centimètres seulement, de manière à ce qu’ils affleurent en surface
  • Espacez-les de 25 à 40 cm
  • Tassez légèrement
  • Arrosez pour bien faire adhérer la terre aux racines et puis tous les 15 jours favoriser l’enracinement

Comment planter l’Iris du Japon les pieds dans l’eau ?

Une plantation à fleur d’eau est tout à fait indiquée pour les Iris laevigata qui est une vivace semi-aquatique dont les rhizomes supportent parfaitement bien l’immersion peu profonde.

  • Installez les rhizomes dans des pots ajourés remplis d’un mélange de terre de bruyère et de terre de jardin
  • Immergez chaque pot de 2 à 10 cm de profondeur maximum
  • Respectez un espacement suffisant de 25 à 40 cm entre chaque plant
iris du japon

L’Iris laevigata ‘Snowdrift’ prospère dans un panier, les pieds dans l’eau

Planter les Iris du Japon en pot

L’Iris du Japon se prête parfaitement à la culture en pot. Il sera d’autant plus facile de répondre à ses exigences : humidité permanente en été et pieds au sec en hiver.

  • Faites un lit drainant au fond du pot
  • Plantez dans un mélange de terre de jardin, de tourbe, terre de bruyère et de compost bien décomposé
  • Installez au soleil
  • Arrosez de manière à ne jamais laisser la terre se dessécher

Entretien, taille et soin

L’entretien de l’Iris du Japon se réduit au minimum car c’est une fleur qui réclame très peu de soins. Il a simplement de gros besoins en eau !

Pour conserver longtemps de beaux iris japonais, et en particulier l’iris ensata voilà une règle simple : gardez la terre fraîche à humide avant et après la floraison, mais veillez maintenir leur pied au sec par un bon drainage en période hivernale de repos.

Il se montrera plus résistant à la sécheresse après la floraison.

Un peu de compost en surface gardera l’humidité du substrat en été.

Eliminez les fleurs fanées avant qu’elles ne produisent des graines susceptibles de se ressemer au-delà du périmètre imparti…

iris ensata, laevigata

Iris du Japon fané, production de graines / divisez vos touffes tous les 3 ou 4 ans (photo F.D. Richards – Flickr)

Coupez les feuilles qui ont jauni, peu esthétiques en massif. Désherbez régulièrement le centre des touffes.

En automne et au printemps, jetez une ou de pelletées de compost et de tourbe sur les touffes.

Tous les 3-4 ans, divisez les touffes : des rhizomes trop serrés seront nettement moins florifères.

Maladies et ennemis éventuels

L’Iris du Japon est quasiment insensible aux maladies. L’iris ensata a besoin d’être au sec en hiver :  un sol trop humide favorise la pourriture des rhizomes. Veillez à ce que les souches se retrouvent au-dessus de l’eau en hiver.

Limaces et escargots peuvent s’attaquer aux jeunes pousses au printemps : découvrez  nos solutions pour les éloigner.

Multiplication

Quand et comment diviser les iris du Japon ?

L’Iris du Japon est une iris stolonifère qui se multiplie facilement par division des rhizomes. La division des iris japonais permet également de rajeunir les touffes. Procédez de juillet à octobre. Les semis sont fastidieux et longs.

  • Supprimez les feuilles sèches et les mauvaises herbes au centre de la touffe
  • Soulevez la motte avec une fourche-bêche
  • Eliminez les vieux rhizomes avec un couteau tranchant
  • Détachez les rhizomes les uns des autres
  • Coupez un peu le feuillage avant de les replanter aussitôt au soleil dans une terre bien préparée

Associer les iris du Japon

Les fleurs précieuses et stylisées des Iris japonais sont indispensables dans un jardin naturel pour apporter des touches graphiques, colorées et gracieuses au bord des bassins ou pour festonner un massif ou une rocaille fraîche. Ils mettent en valeur les zones humides autour des points d’eau.

iris ensata, laevigata

N’hésitez pas à varier les couleurs comme sur le bord de ce plan d’eau !

L’Iris du Japon s’associe bien aux vivaces aquatiques, dans des rapprochements chromatiques blanc/bleu avec des Astilbes ou bleu/jaune, en particulier avec les fleurs jaunes du Caltha palustris.

C’est un bon partenaire pour les Meconopsis aux fleurs exquises et pour les petites plantes tapissantes comme la Veronica beccabunga, le bugle rampant ou les heuchères.

Il sera valorisé aux côtés des feuillages et des fleurs vert-jaune ou blanches des hostas, des Equisetum, des primevères Candelabra, des euphorbes, ligulaires, lysimaques.

associer l'iris du japon

Une idée d’association en terre fraîche à humide : Ligularia przewalskii, Iris ensata ‘Gold Bound’ (variété proche de ‘Comtesse de Paris’ un peu plus petite), Euphorbia palustris, Hosta sieboldiana ‘Frances Williams’ et Primula japonica ‘Alba’

Les Anemones rivularis, Physostegia virginiana seront de bonnes compagnes également de milieu frais.

Il offrira un contraste inspiré avec les couleurs flamboyantes des Hémérocalles.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire