Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le curcuma : plantation, récolte, bienfaits

Le curcuma en quelques mots

  • Le curcuma est une plante herbacée rhizomateuse de la même famille que le gingembre.
  • Curcuma longa est une plante condimentaire et aux vertus médicinales, tandis que le Curcuma alismatifolia est une plante ornementale non-comestible.
  • On extrait une épice orange et poivrée du rhizome de Curcuma longa, qui possède aussi des propriétés médicinales.
  • Peu ou pas du tout rustiques, les rhizomes du curcuma doivent être hivernés. Cette plante se cultive d’ailleurs aussi bien en pleine terre qu’en pot.
  • Le curcuma est peu exigeant, si ce n’est qu’il demande un substrat drainant, de la chaleur, et des arrosages réguliers.

Le mot de notre experte

Le curcuma est une plante herbacée vivace de la même famille que le gingembre. Elle est à l’origine de l’épice du même nom, que l’on obtient à partir de son rhizome. Outre cette forme condimentaire, il existe également des variétés ornementales, que l’on cultive uniquement pour leurs belles feuilles ensiformes et leurs fleurs estivales.

Curcuma longa © Bernhard Hiller – iNaturalist | Curcuma alismatifolia © QG d'Aqiao - Flickr

Curcuma longa © Bernhard Hiller – iNaturalist | Curcuma alismatifolia © QG d’Aqiao – Flickr

Le curcuma condimentaire, Curcuma longa, est largement utilisé en cuisine, puisqu’il forme la base du curry. Il est en revanche rarement cultivé sous nos latitudes, mais on le trouve largement rependu en Inde, en Chine, à Taïwan, au Japon, en Birmanie, en Indonésie et en Afrique. L’épice à la saveur poivrée, issue du rhizome de la plante, présente une couleur jaune et s’utilise sous forme de poudre. Outre ses qualités gustatives, le curcuma est aussi utilisé en phytothérapie pour ses bienfaits antioxydants et anti-inflammatoires, on le surnomme « l’épice magique ».

En France, les espèces de curcuma cultivées à des fins ornementales sont essentiellement des Curcuma alismatifolia. Non-comestibles, ces dernières ne possèdent ni la saveur, ni les propriétés médicinales du Curcuma longa, mais elles offrent une floraison spectaculaire.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Curcuma longa, Curcuma alismatifolia

Famille : Zingibéracées

Noms communs : curcuma, safran des Indes, safran du pauvre, tulipe de Siam, tulipe thaïlandaise

Floraison : juin à juillet ou juillet à août (selon l’espèce)

Hauteur : 1 m

Exposition : ensoleillée à mi-ombragée

Sol : fertile, drainé, frais et souple

Rusticité : non rustique à -5°C (selon l’espèce)

Le genre curcuma comprend environ 40 espèces de vivaces à tubercules ou à rhizomes, originaires d’Asie tropicale ou du nord de l’Australie. Ces herbacées sont issues de la famille des Zingibéracées, comme le gingembre, le galanga, la maniguette, ou encore la cardamome.

On distingue deux formes de curcuma, à savoir la plante condimentaire et médicinale, et les plantes ornementales.

  • L’espèce cultivée comme épice est le Curcuma longa, également connu sous les appellations de safran des Indes, et safran du pauvre. Plante médicinale et condimentaire, on extrait une épice orange de son rhizome. Cette vivace rhizomateuse mesure près de 1 m de hauteur, pour 50 à 60 cm de large. La plante, composée de tiges courtes émergeant de nombreux rhizomes aromatiques, forme une touffe dressée. Le rhizome de forme cylindrique ou ellipsoïde, présente une couleur intérieure jaune à orange vif. Les feuilles alternes et larges présentent une forme oblongue à elliptique. Lancéolées et fortement nervurées, elles sont engainantes à la base, et mesurent jusqu’à 50 cm de long pour 7 cm de large. Sous nos latitudes, la floraison du Curcuma longa intervient au cours de l’été. Un épi de fleurs, mesurant jusqu’à 20 cm de long, fait alors son apparition à l’extrémité des tiges feuillées. Les fleurs stériles présentent des teintes mauves et jaunes, et sont entourées de grandes bractées verdâtres lorsqu’elles sont encore immatures, puis blanc-crème lavé de rose-violacé à maturité.
Curcuma longa © Biodiversity Heritage Library

Curcuma longa © Biodiversity Heritage Library

  • Parmi les espèces de curcuma les plus cultivées pour leurs qualités ornementales, on trouve surtout le Curcuma alismatifolia et ses différents cultivars. Curcuma alismatifolia, communément appelé tulipe de Siam et tulipe thaïlandaise, est une plante ornementale rhizomateuse qui pousse naturellement au Cambodge, en Birmanie et en Thaïlande. Le Curcuma alismatifolia offre un port érigé et un feuillage à pétiole engainant, alterne et semi-persistant, en forme d’épée (ensiforme). Une multitude de bractées s’installent le long de la tige florale, imbriqués de telle sorte qu’ils rappellent immanquablement des écailles. À leur aisselle on trouve de petites fleurs parfumées mesurant 2 cm de diamètre à maturité. En fonction du cultivar, le Curcuma alismatifolia peut être rose, blanc ou violine.

Principales espèces et variétés

Curcuma longa - Curcuma curry

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
90 cm

Safran des Indes en pot de 2L/3L. Cousin du gingembre, le Curcuma longa est une plante médicinale et condimentaire. On extrait une épice orange de son rhizome, qui sert à parfumer le curry. On l’utilise aussi en phytothérapie.

Curcuma alismatifolia Pink - Tulipe du Siam

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
60 cm

Bulbe de Curcuma alismatifolia Pink. Cette plante rhizomateuse est une variété ornementale de curcuma, qui produit de belles bractées vertes et roses, dans lesquelles s'enchâssent de petites fleurs mauves.

Curcuma alismatifolia White - Tulipe du Siam Bulbe

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
60 cm

Bulbe de Curcuma alismatifolia White. Plante ornementale, cette tulipe du Siam produit d’étonnantes, et néanmoins magnifiques, bractées vertes et blanches, où s'enchâssent des fleurs mauves minuscules.

Curcuma alismatifolia Red - Tulipe taïlandaise

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
70 cm

Bulbe de Curcuma alismatifolia Red. Cette plante rhizomateuse ornementale donne une note tropicale au jardin grâce à ses spectaculaires inflorescences composées de nombreuses bractées rouges.

Plantation des rhizomes de curcuma

Où installer le curcuma ?

  • Le Curcuma longa doit être installé à exposition très ensoleillée et abritée du vent, dans un sol fertile, drainé, et souple. Les rhizomes du safran des Indes peuvent être plantés en pleine terre uniquement dans les régions les plus douces de l’hexagone (en Méditerranée ou sur la côte Atlantique), toujours à l’abri de l’humidité. On peut aussi l’installer dans un pot maintenu en extérieur durant la belle saison, et placé à l’abri en hiver.
  • Le Curcuma alismatifolia s’installe en situation mi-ombragée, mais lumineuse, dans un sol bien travaillé en profondeur, et enrichi de terreau. Rustique jusqu’à -5°C maximum, la tulipe de Siam est une plante sensible au gel, que l’on installe en pleine terre uniquement sous climat méditerranéen côtier ou océanique marqué. Curcuma alismatifolia peut également être conduit en pot installé en extérieur dès la fin du printemps, et placé sous abri lumineux et hors-gel durant l’hiver.

Bon à savoir : pour l’un comme pour l’autre, si vous cultivez le curcuma en intérieur, évitez absolument le soleil direct qui pourrait brûler les feuilles de la plante.

Quand planter le curcuma ?

  • Le Curcuma longa est généralement planté au mois d’avril. Il peut toutefois être installé en terre entre mars et mai, pourvu que le gel ne soit plus à craindre.
  • On plante les bulbes de Curcuma alismatifolia au printemps, entre les mois d’avril et de mai, toujours après les dernières gelées.

Comment planter les rhizomes de Curcuma longa ?

En pleine terre :

  • Commencez par bien travailler le sol en le débarrassant des pierres et cailloux.
  • Agrémentez la terre avec du terreau de feuilles.
  • Installez ensuite vos rhizomes de safran des Indes à 5 ou 6 cm de profondeur.
  • Maintenez le sol frais et paillez afin de maintenir plus facilement l’humidité.
Curcuma longa © Forest and Kim Starr - Flickr

Curcuma longa © Forest and Kim Starr – Flickr

En pot :

  • Installez une couche de billes d’argile au fond du contenant.
  • Remplissez le reste du pot d’un mélange composé de 1/3 de sable de rivière pour 2/3 de terreau de feuilles.

Comment planter les bulbes de Curcuma alismatifolia ?

En pleine terre :

  • Plantez vos bulbes de curcuma alismatifolia à 10 cm de profondeur, en veillant à les espacer de 10 cm sur le rang.
  • Prenez soin de pailler vos rhizomes de curcuma.
Curcuma alismatifolia © Thanyakij – Wikimedia Commons

Curcuma alismatifolia © Thanyakij – Wikimedia Commons

En pot :

  • Utilisez un pot de 15 cm, et plantez un unique bulbe par contenant, en maintenant la partie haute affleurante.
  • Utilisez ici une couche drainante (type billes d’argiles), surmontée d’un bon terreau.

Récolte, conservation et utilisation

La récolte

Les rhizomes de Curcuma longa se récoltent à la fin de l’été, une fois que le feuillage commence à se dessécher (il jaunit) et à tomber.

Coupez alors la ou les tiges au ras du sol, afin de vous faciliter l’accès aux rhizomes. Humidifiez la terre avant de déterrer les rhizomes à la main (équipé de gants) ou en vous aidant d’une truelle de jardin.

Rhizomes de Curcuma longa © vilma bharatan - Flickr

Rhizomes de Curcuma longa © vilma bharatan – Flickr

Une fois les rhizomes extraits du sol, laissez-les reposer quelques heures afin de stabiliser leur taux d’humidité. Passé ce délai, nettoyez les rhizomes à l’eau afin de les débarrasser des éventuelles moisissures ou champignons.

Conservation

Pour conserver les rhizomes de curcuma, commencez par les faire bouillir. Puis, retirez-en la peau, découpez-les en morceaux, et faites les sécher durant plusieurs jours, à emplacement sec (au soleil). Une fois fait, il ne vous reste plus qu’à moudre les rhizomes pour les réduire en poudre. Versez cette dernière dans des bocaux en verre pour un usage ultérieur.

Utilisations culinaires

Notez que seul le Curcuma longa est utilisé en cuisine. En effet, toutes les parties de la plante sont comestibles.

Curcuma longa en poudre

Le safran des Indes, sous forme de poudre orange vif, offre une saveur poivrée et très aromatique, et il entre dans la composition du curry, du colombo et du ras-el-hanout.

Les jeunes pousses et les fleurs de Curcuma longa, elles aussi comestibles, sont utilisées dans la cuisine thaï. En Indonésie, les feuilles servent quant à elles à parfumer les plats de poissons.

À noter : le Curcuma longa en poudre est utilisé par l’industrie agroalimentaire pour apporter de la couleur aux plats, ainsi qu’un parfum exotique.

Vertus et bienfaits médicinales

En Asie, les nombreuses propriétés médicinales du rhizome de Curcuma longa sont connues depuis longtemps. En effet, on lui attribue des vertus anti-inflammatoires et antidépressives. Sa teneur en antioxydants aurait également, à priori, des vertus préventives contre la maladie d’Alzheimer et certains cancers. Plusieurs études cherchent aujourd’hui à confirmer les atouts de la curcumine contenue dans le curcuma.

Contrindications

La consommation de poudre, de racines séchées, et de racines fraiches de curcuma est, à priori, sans danger. Attention toutefois aux comprimés et compléments alimentaires hautement dosés. Veillez à respecter les préconisations de la notice d’utilisation, et prenez conseil auprès d’un professionnel de santé.

Notez que le curcuma peut être soumis à quelques contrindications pour les personnes qui souffrent d’une maladie du foie, d’obstructions et de calculs biliaires, qui montrent des signes d’allergie à cette plante, ou qui doivent subir une intervention médicale ou une extraction dentaire dans les 15 jours. Dans ce cas, l’avis d’un médecin est encore une fois préconisé.

Enfin, ne consommez pas de doses élevées de curcuma si vous souffrez d’ulcère à l’estomac ou de duodénum.

Utilisation textile

Plante tinctoriale, le safran des Indes est traditionnellement utilisé pour teindre les costumes des moines bouddhistes.

Entretien et soin du curcuma

Entretien du safran des Indes

Le Curcuma longa est une plante originaire du sud de l’Asie. Il est donc parfaitement adapté à la mousson, et donc aux climats offrants seulement deux saisons, soit une saison sèche (période de repos) et une saison des pluies (période de croissance et de floraison).

De fait, la végétation annuelle du safran des Indes a besoin de beaucoup d’eau durant toute sa période de croissance, qui dure du printemps à la fin de l’été sous nos latitudes. En revanche, la plante demande un sol sec durant toute la période hivernale, qui correspond à sa période de repos.

Dans nos régions, il est recommandé d’extraire les rhizomes du sol à l’automne, pour les installer dans un espace sec et à l’abri des gelées (un peu comme pour les dahlias).

Chaque année, au printemps, il est recommandé d’apporter du compost ou du fumier bien décomposé à vos plants de Curcuma longa.

Soins en pot

Si vous le cultivez en pot et en intérieur, pensez à brumiser régulièrement le feuillage du safran des Indes, afin qu’il ne souffre pas trop de l’atmosphère sèche des lieux. En effet, la plante à besoin d’un environnement humide même lorsqu’il est cultivé en pot.
Apportez-lui également de l’engrais liquide pour géraniums, environ une fois par mois jusqu’à la fin du mois d’août, voire jusqu’en septembre. Stoppez tous vos arrosages et apports d’engrais dès le mois de septembre, lorsque le feuillage commence à jaunir.

Entretien de la tulipe thaïlandaise

Tout comme son cousin, le Curcuma alismatifolia est sensible au gel. Ses rhizomes pourront toutefois être maintenus en pleine terre si vous résidez dans des régions où les températures hivernales ne descendent pas en dessous des -5°C (climats méditerranéen et océanique). Une bonne couche de paillis est alors nécessaire pour les protéger du froid.

En revanche, si vous résidez dans une région aux hivers rigoureux, procédez comme pour le Curcuma longa en déterrant les rhizomes avant les premières gelées, pour les garder au frais et au sec durant tout l’hiver.

Soins en pot

La culture de la tulipe thaïlandaise est également possible en pot, à condition de lui offrir un terreau de qualité, régulièrement enrichi en engrais. En hiver, abritez vos pots de curcuma alismatifolia afin des les protéger du gel, et ressortez-les dès la fin du printemps.

Curcuma en pot © Kent Wang - Flickr

Curcuma en pot © Kent Wang – Flickr

Durant la belle saison, pensez à arroser régulièrement vos tulipes du Siam, car celles-ci n’apprécient pas les atmosphères sèches. Attention toutefois à leur fournir un substrat bien drainant, car l’humidité stagnante ne leur est pas plus profitable.

Maladies et ennemis éventuels du curcuma

Les rhizomes de curcuma sont sensibles à la pourriture dès lors qu’ils sont soumis à une eau stagnante. Du côté des ravageurs, l’apparition des acariens est à craindre en cas d’atmosphère sèche. Attention également aux limaces et aux escargots, très friands des jeunes pousses et des boutons floraux du curcuma.

Multiplier le curcuma

Le curcuma se multiplie uniquement par division des rhizomes. Une opération relativement simple, qui intervient au printemps.

  • Commencez par déterrer les tubercules du sol, en veillant à ne surtout pas les abimer. Tirez donc très délicatement sur les tiges de curcuma pour en extraire les rhizomes entiers.
  • Une fois fait, divisez-les avec vos mains, de manière à obtenir de petits morceaux de rhizomes sans blessure.
  • Transplantez-les immédiatement dans un sol fertile, drainé, et souple, et en situation ensoleillée. (Reportez-vous ici au chapitre « plantation » de cette page).

Astuces

  • Si d’aventure vous ne pouviez pas planter vos rhizomes fraîchement divisés dans les heures qui suivent, préparer une caissette en la tapissant de papier journal, et placez-les dedans. Installez le tout dans un espace bien aéré, sec et frais. Attention, ne couvrez surtout pas la caisse, car l’air doit y circuler sans encombre.
  • Si vos rhizomes sont endommagés, procédez exactement de la même manière en les installant dans une caissette, afin de leur laisser le temps de cicatriser.

Associer le curcuma

Le Curcuma longa peut être installé en compagnie de Cannas, de ricin et de Colocasia, pour un effet dépaysant garanti. En pot ou au potager, il s’installe aisément en compagnie de plantes aromatiques.

Associations Curcuma longa

Les différents cultivars de Curcuma alismatifolia se marient très bien entre eux. On pourra également les associer à l’Amaryllis Ambiance et au Cyrtanthus Pink Diamond.

Associations Curcuma alismatifolia

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Bulbes, cormes, rhizomes... Quelle différence ?

Dans quelques semaines, le retour du printemps nous offrira une explosion de couleurs avec les...
Lire la suite +

conseil

7 épices à cultiver au jardin

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire