Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
tailles les arbustes qui fleurissent en été
conseil

La taille des arbustes à floraison estivale

Quand et comment ?

Chez les arbustes à floraison estivale ou automnale, la floraison succède à la croissance des nouvelles pousses si bien qu’en l’absence de taille hivernale, l’arbuste prend rapidement de grandes proportions en fin de saison. La taille permet de réduire le volume de l’arbuste avant qu’il n’entame sa croissance et contribue à le rendre plus étoffé lorsqu’elle est légère ou bien à simplifier sa ramure lorsqu’elle est forte. Les repousses plus vigoureuses et moins nombreuses émettent alors des fleurs plus grandes.

La période de taille hivernale se cale en fonction des disponibilités du jardinier, de la sensibilité au gel de l’essence et de la conduite éventuelle en haie taillée ou en topiaire.

Quels sont les arbustes d'ornement à floraison estivale et automnale ?

Ces arbustes produisent des pousses avant de fleurir au cours de l’été ou de l’automne soit après la mi-juin.

On distinguera 3 types d’arbustes à floraison estivale et automnale :

Les arbustes caducs Les arbustes persistants Les arbustes à fruits décoratifs
Rosiers remontants,

Althéas (Hibiscus)

Buddleia,

Caryoptéris,

Fuchsias,

Hydrangea paniculata,

Lagerstroemia,

Pérovskia,

Tamaris d’été…

Abélia,

Arbousier,

Escallonia,

Grevillea,

Hebe,

Hypericum,

Laurier-rose…

Arbre aux faisans (Leycesteria),

Callicarpa,

Cotoneaster,

Pyracantha,

Symphorine

 

Quand tailler les arbustes à floraison estivale ?

Les arbustes à floraison estivale développent des boutons floraux puis des fleurs sur les rameaux de l’année, au fur et à mesure de leur croissance.

La taille s’effectue donc en période dormante, si possible avant la reprise de la végétation, soit sur une période allant de décembre à mars.

Les arbustes sensibles aux gelées tardives seront taillés le plus tard possible en mars, afin de retarder leur débourrement. La taille stimule en effet le démarrage de la végétation.

Les arbustes à  protéger du froid  comme le Ceasalpinia gilliesii , le Datura ou l’Erythrine crête-de-coq peuvent recevoir, eux, une taille dès septembre-octobre afin de les protéger par un voile d’hivernage avant les frimas. Une nouvelle taille en mars permet d’éliminer les bois morts.

Les arbustes de haie comme l’Escallonia et le Troène (Ligustrum) sont taillés une première fois en avril-mai et une seconde en août.

Calendrier de taille des principaux arbustes fleurissant en été

Les mois de taille figurant dans ce tableau correspondent à la zone Île de France et Centre. Les floraisons sont avancées de 1 mois en zone méditerranéenne et retardées de 2 semaines en zone de montagne. Les noms suivis d’une astérisque  (*) sont des arbustes à tailler très court et qui peuvent être rabattus à 1/3 de leur hauteur totale .

N’oubliez pas que chaque fiche plante que vous consultez sur notre site vous donne des indications détaillées pour la taille !

MOIS DE TAILLE LES ARBUSTES CONCERNÉS
Février Potentille arbustive
Mars Abelia, Abutilon, Althéa*, Atriplex halimus, Buddleia davidii*, Caryopteris, Cotoneaster, Elaeagnus x ebbingei, Fuchsia magellanica*, Hebe (x andersonii, brachysiphon), Hypericum (calycinum, patulum, ‘Hidcote’), Koelreuteria paniculata, Lagerstroemia*, Lantana, Laurier rose, Lespedeza*, Osmanthus heterophyllus, Perovskia*, Pyracantha, Rosiers sauf les non remontants, Genêt d’Espagne, Spirées (billardii, bumalda, japonica), Tamaris d’été, Vitex*
Avril Ceanothus (delilianus, pallidus), Ligustrum (vulgare, delavayanum, ovalifolium), Lonicera nitida
Mai Escallonia (taille légère)
Août Atriplex halimus, Escallonia, Ligustrum (vulgare, delavayanum, ovalifolium), Pittosporum
Septembre Hortensia macrophylla, Lonicera nitida, Ceasalpinia gilliesii, Yucca (hampe)
Octobre Datura, Lavande (jusqu’en février)
Novembre Callune (jusqu’en février), Lavatère, Grenadier

 

 

Comment tailler les arbustes à floraison estivale ?

Dans un esprit plus écologique et pratique, la tendance actuelle est d’adapter la taille de l’arbuste à la situation et au temps que l’on souhaite y consacrer. On considère qu’il est inutile de tailler court ou de recéper de manière systématique comme dans le cas de Cornus à rameaux colorés par exemple, si l’arbuste fait partie d’une haie champêtre, sert d’écran visuel ou si l’on souhaite privilégier son rôle écologique. Les rameaux enchevêtrés servent de protection à la faune et la multitude des fleurs est plus un atout que leurs dimensions. Une simple éclaircie des rameaux suffit alors à renouveler la végétation et à éviter les maladies causées par un manque d’aération (oïdium, mildiou, rouille…)

Prenons comme exemple de l’Hortensia paniculata, vous avez la possibilité  :

  • de le tailler tous les ans en laissant seulement 2 à 4 yeux bien visibles à la base des pousses de l’année précédente. Vous obtiendrez d’énormes grappes bien dressées à l’extrémité de pousses un tant soit peu rigides.
  • A l’inverse, si vous ne taillez que tous les 2 ou 3 ans, l’arbuste s’épaissira en adoptant un port retombant plus naturel, prendra de la hauteur et donnera un effet moutonnant avec une multitude d’inflorescences moyennes.
tailler arbustes à floraison estivale

A gauche : Hydrangea taillé relativement court chaque année – A droite : Hydrangea taillé tous les 2 à 3 ans (photos Eva Deuffic)

Tout dépend de l’effet recherché mais aussi de l’espace dont vous disposez !

On peut distinguer 3 cas :

  • la taille des arbustes caducs à floraison estivale ou automnale ,
  • la taille des arbustes persistants à floraison estivale ou automnale,
  • la taille des arbustes à fruits décoratifs.

 

Cas 1 : les arbustes caducs à floraison estivale ou automnale

Pour ces arbustes, lors de la taille :

  • Raccourcissez les rameaux de l’année précédente des 2/3 ou des ¾ de leur longueur.
  • Profitez de l’apparition de bourgeons sur du bois âgé de 2-3 ans pour renouveler la végétation et taillez juste après. On aboutit ainsi à une simplification de la ramure.
  • Éliminez les branches maîtresses partant de la souche, âgées de plus de 4-5 ans, par roulement, en équilibrant les coupes au sein de l’arbuste. Ôtez un tiers de celles-ci la première année, un autre tiers la seconde année et le troisième tiers la troisième année. .
  • Finissez la taille en supprimant les rameaux trop fins, blessés, tordus ou qui se croisent de manière  à favoriser la pénétration de la lumière au centre de la souche

Opérez la coupe avec un sécateur à lames courbes bien affûtées et désinfectées à l’alcool. Effectuez des coupes en biais à environ 0,5 à 1 cm au-dessus d’une feuille ou d’un bourgeon tourné vers l’extérieur du buisson. Lorsque vous éliminez du vieux bois, peu importe où se situe la coupe, soit des bourgeons profonds vont émerger pour émettre de nouvelles pousses, soit celles-ci sortiront directement du sol.

 

Le cas particulier des arbustes exigeant une taille courte

Certains arbustes à floraison estivale apprécient des tailles courtes, proches de la souche ou des branches maîtresses, de manière à produire des rejets forts et vigoureux à grandes inflorescences. L’absence de taille conduit à des buissons à rameaux chétifs et enchevêtrés ou bien à des branches qui s’allongent sans fin.

Sont concernés notamment : Althéa (Hibiscus syriacus), Arbre aux papillons (Buddleia davidii), Fuchsia magellanica ‘Ricartonii’,  Lavatère, Lilas des Indes (Lagerstroemia indica), Lespedeza, Perovskia, Rosiers de thé, Vitex agnus-castus, Spireae billardii, Tamaris d’été…

Vous pouvez laisser seulement 2 yeux à la base des branches ayant fleuri.

tailler la lavatère

Taille de la lavatère avant / après (photo Eva Deuffic)

Chez le Lagerstroemia qui peut être mené sur tronc ou en touffe, vous avez la possibilité :

  • de le laisser sans taille pour obtenir une couronne large bien fournie en petites grappes,
  • de le tailler chaque hiver sur prolongement en laissant la base d’une pousse de 1 an prolonger chaque charpentière, un peu comme pour la vigne, dans le but d’obtenir un arbre très structuré à grosses grappes,
  • ou de vous contenter d’ôter les rameaux dépérissants pour mettre en valeur l’architecture du tronc et de ses branches maîtresses.
lagerstroemia

Lagerstroemia taillé à gauche et non taillé à droite (photos Eva Deuffic)

Cas 2 : les arbustes persistants à floraison estivale

Il s’agit principalement de l’Abélia, l’Arbousier, l’Escallonia, l’Hypericum, le Laurier-rose…

Pour ces arbustes, opérez une taille légère soit au sécateur, soit à la cisaille destinée à maintenir le volume. Coupez l’extrémité des rameaux sur 20 à 40 cm en février-mars.

 

Cas 3 : les arbustes à fruits décoratifs

Les arbustes concernées sont l’Arbousier, le Baguenaudier, le Callicarpa, le Cotoneaster, la Symphorine…

Leur floraison a lieu en été sur des pousses de l’année. Elle est suivie d’une fructification esthétique et intéressante pour nourrir la faune, à l’automne et au cours de l’hiver .

Réalisez une taille légère sur l’extrémité des rameaux sur 20 à 30 cm en fin d’hiver simplement pour nettoyer le reste de fruits et équilibrer la ramure.

Quels outils utiliser ?

Les arbustes laissés en port libre se taillent à l’aide d’un sécateur, voire au sécateur de force ou à la scie à élaguer pour les grosses branches. Les haies sont taillées à la cisaille ou au taille-haie électrique sachant qu’une reprise au sécateur des moignons formés par les tailles répétées au même endroit doit être effectuée environ tous les 3 ans.

tailler arbuste à floraison estivale

Taille d’une spirée japonaise

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

4 réflexions au sujet de « La taille des arbustes à floraison estivale »

  • Salvy

    Bonjour,

    Merci pour vos conseils .Cependant, Je reste dubitative concernant les lauriers roses...dans plusieurs endroits ,on m'a certifié que je pouvait tailler TRÈS sévèrement mes lauriers roses . Il semblerait que vous n'ayez pas la même façon de procéder. Que dois je faire?
    Cordialement

    Répondre
    • Lionel Boban

      Bonjour,

      Il s'agit de taille sur des arbustes qui sont régulièrement suivi, ils peuvent bénéficier de taille 'douce' moins stressante pour ceux-ci et et plus facile à entretenir pour le jardinier.
      Mais, vous pouvez le rabattre plus sévèrement (abîmé par un hiver trop rude ou devenu trop encombrant) si c'est nécessaire. Agissez au début du printemps, La floraison l'année suivante sera cependant très compromise.
      Attention, selon votre région, l'année suivante, il sera peut-être nécessaire de protéger les jeunes pousses en cas de grosses périodes de froid (Voile d'hivernage)

      Cordialement

      Lionel

      Répondre
  • Gluchowski

    Bonjour,

    J'ai planté l'automne dernier. Est-il préfèrable de tailler dès cette année, ou l'an prochain pour laisser le temps à mes arbustes de s'installer?
    Merci pour vos conseils.
    Cordialement

    Répondre
    • Lionel

      Bonjour,

      Laissez vos arbustes s'installer tranquillement cette année, par contre, surveillez les arrosages, surtout en périodes chaudes.

      Cordialement

      Lionel

      Répondre
Laisser un commentaire