Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Crocus à Safran ou crocus sativus : planter, cultiver et récolter votre safran

nos conseils

La culture du Crocus à safran n’est pas très compliquée. Sa réussite se résume en trois points essentiels : drainage, soleil et patience !

Le respect de ses trois conditions simples vous permettront de récolter, chez vous et à moindre coût, cette précieuse épice.

Bien choisir l'endroit de plantation : exposition et sol

Le crocus à Safran ou Crocus sativus se cultive presque partout en France. Il apprécie le plein soleil : privilégiez les expositions Sud ou Sud-ouest.

C’est une plante qui se plaît en sol riche et bien drainé. En effet, un excès d’humidité, notamment en hiver, nuit à son bon développement et pourrait même, dans les cas extrêmes, le faire pourrir.

Sachez qu’il est néanmoins possible de le cultiver le safran en sol lourd, argileux… en soignant tout simplement la préparation de la parcelle où il sera implanté.

Quand et comment planter vos crocus à safran

Les bulbes de crocus à safran se plantent en été, idéalement dès juillet ou début août, même s’il est encore possible de planter en septembre.

Plus vous plantez tôt, plus ils profiteront des chaleurs estivales pour démarrer leur cycle végétatif… et plus vous récolterez tôt !

Si vous ne pouvez pas planter vos bulbes à réception, conservez-les dans leur emballage et dans un lieu frais et sombre.

Préparer la plantation :

Avant plantation, commencez par préparer le terrain avec soin :

  • travaillez le sol sur une bonne profondeur, au moins 30 cm,
  • faites un apport d’engrais organique ou de compost bien décomposé,
  • si votre terre est lourde, incorporez obligatoirement du gravier ou de la pouzzolane fine, pour alléger le sol,
  • vous pouvez, également, installer une couche de sable, drainante, au fond des trous de plantation.

La plantation :

Une fois le terrain bien préparé, plantez vos bulbes,  au choix :

  • en poquets (groupes de 3 bulbes) distants de 15 cm,
  • ou en ligne avec un trou par bulbe, avec une distance de 8 cm entre bulbes.

La profondeur de plantation préconisée varie en fonction de votre climat :

  • si votre région est plutôt chaude et sèche (climat continental ou méditerranéen)
    => enterrez les bulbes à 15 – 20 cm de profondeur, afin de les protéger de la chaleur et de la sécheresse,
  • si votre région est plutôt froide et humide (climat océanique ou océanique tempéré)
    => enterrez les bulbes à 10 – 15 cm de profondeur afin de le protéger d’une trop grande humidité. Attention, respectez néanmoins un minimum de 10 cm pour éviter que les périodes de froid ne les fasse geler.

 

Une fois que les vous planté vos bulbes, procédez, si besoin, à un premier arrosage.

Si vous plantez des quantités importantes, pour constituer une véritable safranière, prévoyez entre 60 à 80 bulbes au m2, car il faut prévoir des allées de circulation pour la récolte.

Enfin, sachez que le safran, même s’il est préférable de l’installer en terre, peut également se cultiver en grand pot ou jardinière .

Cultiver le crocus sativus

Originaire de zones de moyenne montagne, le crocus à safran est particulièrement rustique. Il supporte bien la chaleur en été et le gel, même sévère (- 10°), en hiver. Il peut donc rester en terre.

Il ne demande peu ou pas d’entretien, à part un désherbage régulier.

L’arrosage n’est pas nécessaire, sauf en cas de grande sécheresse ou en zone méditerranéenne. Dans ces cas, ne laissez pas le sol dessécher à l’excès mais n’arrosez pas trop abondamment non plus !

Après floraison, ne coupez pas les longues et fines feuilles du Crocus : elles permettent au bulbe de se régénérer, de grossir et produire, chaque année, environ 3 petits bulbilles, que vous pourrez replanter pour agrandir votre safranière.

Crocus à safran

Crocus à safran -Copyright © Biosphoto Visions Pictures

Récolter le safran

La récolte du Safran est un opération longue qui nécessite un peu patience et de minutie. L’or rouge se mérite !

Elle intervient en automne, d’octobre à novembre, suivant la région et les conditions climatiques (les fleurs éclosent lorsque les températures matinales descendent au dessous de 10 ° C). Elle s’étale sur plusieurs semaines, voire un mois.

Pour récolter votre safran, il est important d’intervenir en chaque jour, en milieu ou fin de matinée (une fois la rosée dissipée), sur des fleurs nouvellement écloses.

Selon le nombre de plants dont vous disposez, vous choisirez entre ces deux méthodes d’émondage :

  1. laisser les fleurs en place et venir, avec précaution (et à l’aide d’une pince à épiler, des ciseaux fins ou les ongles…), retirer les 3 filaments rouges du pistil (stigmates).
  2. cueillir les fleurs, à l’aide de ciseaux ou avec les ongles, les ramener à la maison puis extraire les filaments rouges, de la même façon que la méthode 1

Notez que la récolte de fleurs ou sur des fleurs déjà ouvertes est possible, mais le safran perd alors une partie de ses qualités condimentaires… ce qui serait dommage !

culture du safran ou crocus sativus

Faire sécher le safran, bien le conserver

Une fois les filaments de safran récoltés, il faut les faire sécher afin de les conserver.

Pour cela, disposez-les avec soin sur un tamis, et placez-le au soleil ou dans un endroit sec et bien aéré.

Le séchage peut éventuellement se faire au four, à condition que celui-ci puisse être réglé à une température faible ( 60 ° C maximum ) et qu’il dispose d’une fonction de ventilation. L’opération dure alors environ 30 minutes.

Une fois cette opération terminée, vous conserverez votre safran dans un petit bocal hermétique ou en sachet bien fermé, à l’abri de la lumière. Votre précieuse épice gardera ses qualités pendant plus ou moins deux ans.

Combien de bulbes pour quel volume de Safran ?

Il est difficile de donner une réponse précise : en culture professionnelle, les rendements vont couramment de 1 à 10 kg à l’hectare suivant le sol, l’ensoleillement et la taille des bulbes.

Pour une culture plus modeste, 150 bulbes produiront quelques centaines de fleurs, pour environ 3 g de safran récolté, soit environ 1 g de safran sec.

Pour un usage familial, c’est déjà largement suffisant pour aromatiser quelques dizaines de pots de confiture ou de plats !

 

Articles connexes


Blog

Fleurir le jardin en Automne

Après le creux des floraisons au plus chaud de l’été, le jardin retrouve bien souvent...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(11 votes, moyenne: 3 sur 5)