Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
outils jardin cuivre
conseil

Les outils de jardin en cuivre

un retour aux sources

Le cuivre est un métal utilisé par l’Homme depuis des millénaires. Ce n’est donc pas si surprenant de retrouver désormais des outils de jardinage fabriqués en cuivre (en alliage avec un peu d’étain) : transplantoir, serfouette, bêche, râteau… Pourquoi un tel engouement pour les outils en cuivre ? En plus d’être beau, le cuivre est quasiment inaltérable : il ne rouille pas et ne s’émousse pas. Mais quels sont les autres avantages des outils de jardin en cuivre ? On fait le point dans cette fiche conseil.

Le cuivre : un métal qui nous suit depuis des millénaires

Le cuivre (Cu dans le tableau périodique des éléments) est un métal naturellement présent à faible dose au sein de la croûte terrestre.

Le cuivre est le plus ancien métal utilisé par l’Homme : son utilisation remonte au Vᵉ millénaire avant Jésus-Christ. En effet, le cuivre est l’un des métaux le plus facile à travailler et à fondre grâce à un simple feu de bois. Par la suite (environ 2000 ans avant J.-C.), l’Homme a créé des alliages de cuivre, notamment avec de l’étain pour créer du bronze : plus solide, plus commode à couler dans un moule et plus résistant à la corrosion.

De nos jours, le cuivre est encore largement exploité. Les plus gros producteurs de cuivre sont le Chili pour le Monde et la Pologne pour l’Europe. La Chine et le Japon sont les deux pays utilisant le plus de Cuivre dans leurs industries. Le cuivre est employé dans diverses réalisations comme la fabrication de câbles et de fils électriques, la construction de rails, de pièces pour télévisions, radios et montres, radiateurs automobiles, dans la construction civile et l’architecture, mais aussi pour le frappage de pièces de monnaie.

Le cuivre est aussi un élément essentiel à toutes formes de vie : animaux, plantes et microorganismes. Chez l’Homme, par exemple, il est présent dans notre corps au sein des protéines et des enzymes du foie et des muscles, ainsi que dans les os, à raison de 1.4 à 2.1 mg/kg. Le cuivre est utile aux mammifères (dont l’Homme) principalement dans la formation d’hémoglobine et la défense immunitaire. Pour les plantes, le cuivre est utile pour la photosynthèse, la formation de lignine et l’activité enzymatique.

Attention cependant : une trop forte absorption de cuivre peut entraîner chez les plantes et les animaux une écotoxicité. Voilà pourquoi, les jardiniers soucieux de l’environnement ne recommandent plus l’utilisation de la bouillie bordelaise. En effet, le cuivre contenu dans la bouillie bordelaise peut, à terme, empoisonner le sol et réduire fortement l’activité de la pédofaune et des microorganismes du sol.

Pourquoi utiliser du cuivre pour des outils de jardinage ?

En réalité, on parle d’outils en cuivre mais les parties métalliques de ces outils de jardin sont fabriquées dans un alliage contenant 92% de cuivre et un peu d’étain.

Dans les années 50′, le biotechnicien autrichien Viktor Schauberger a réalisé une série de tests ciblés sur divers outils agricoles ou de jardinage. L’un des objectifs de ces tests était de comparer la réaction du sol en fonction du métal utilisé. Selon lui, les outils en fer et en acier déposeraient des particules de Fer dans le sol. Ces particules finissent par s’oxyder et créer un voile de rouille au niveau du sol : ce voile amènera alors un dessèchement plus rapide du sol. De plus, toujours selon ses recherches, les particules de Fer dérégleraient les champs magnétiques du sol, ce qui a pour effet de perturber la vie du sol.

D’après Schauberger toujours, les outils en cuivre, quant à eux, déposeraient également des particules dans le sol : cette fois des ions Cuivre (Cu2+) qui ne perturbent pas les champs magnétiques, ne créent pas de voile de rouille et, surtout apporteraient un surcroît de Cuivre au sol et aux organismes qui y vivent. Ce surcroît de Cuivre permet d’améliorer la résistance des plantes aux maladies, de « booster » la vie du sol et a une action bénéfique sur la teneur en eau du sol. De plus, le Cuivre a des vertus bactériostatiques et antifongiques.

Info ou intox ? : difficile de juger. Est-ce que le dépôt de ces micro-particules de Cuivre est suffisant pour être réellement significatif ? Certains en sont intimement convaincus, mais en dehors des tests de Schauberger, aucune véritable recherche n’a réellement été menée en dehors d’essais de terrain pratiqués par des jardiniers ou des maraîchers. Cependant, les outils de jardin en cuivre présentent d’autres intérêts non négligeables dans leur utilisation au quotidien, comme on le verra ci-dessous.

Les avantages et inconvénients de l'utilisation du cuivre

Les avantages des outils en cuivre

  • Ils sont beaux : c’est ce qui frappe le plus lors du choix de ces outils. C’est la beauté du cuivre et de l’outil en lui-même. Cela peut paraître futile et superficiel, mais, après tout, pourquoi ne pas se faire plaisir avec de beaux outils ;
  • Ils sont efficaces : les outils en cuivre rentrent plus facilement dans la terre que les outils en acier ;
  • Ils sont solides : le cuivre est un métal résistant au choc et relativement élastique. Si une partie en cuivre se plie, il est facile de la remettre en place par martelage. De plus, le cuivre ne s’émousse pas. Les parties en cuivre restent donc longtemps tranchantes ;
  • Ils sont plus simples à entretenir :  à la différence du fer, le cuivre ne rouille pas. Le cuivre s’oxyde toujours un peu, mais l’ajout d’étain permet une très grande résistance à la corrosion. Les outils en cuivre sont donc des outils de jardinage durables et pratiquement sans entretien, mis à part un nettoyage après chaque utilisation.

L’inconvénient des outils en cuivre

Force est de constater qu’il est difficile de trouver un inconvénient dans l’utilisation des outils en cuivre au jardin. S’il fallait vraiment en trouver un (et encore : on chipote !), c’est que ces outils sont plus onéreux à l’achat que les outils traditionnels en acier. Mais comme ils sont aussi plus résistants, l’achat est finalement rapidement amorti.

outils de jardin en cuivre, outils jardinage en cuivre, outillage jardin cuivre

Découvrez notre sélection d'outils de jardinage en cuivre

Il existe désormais un grand nombre d’outils de jardin en cuivre. Des plus petits, comme le transplantoir en cuivre ou la griffe de jardin en cuivre aux plus grands comme la pioche en cuivre, le râteau en cuivre ou la houe en cuivre.

→ Découvrez la gamme Schauberger d’outils de jardinage en cuivre.

outils de jardin en cuivre, outils jardinage en cuivre

Râteau en cuivre, pioche en cuivre et transplantoir en cuivre de la gamme Schauberger

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire